Fermer X Les cookies sont necessaires au bon fonctionnement de 24hGold.com. En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez leur utilisation.
Pour en savoir plus sur les cookies...
AnglaisFrancais
Cours Or & Argent en

Membre depuis janvier 0001
287 commentaires - suivi par 2 personnes
Suit 1 membre
2 abonnées
A laissé un commentaire sur l'article :
>Un scientifique démis de ses fonctions pour avoir prouvé la coexistence des dinosaures et des Hommes  - Mac Slavo. - ShtfPlan
Salut Phoenix,

Navré du retard, vacances et difficulté de trouver une calure dans l'astro-physique qui me réponde.
Hubert... Reeves... tu peux marquer dommage. mais j'en ai trouvé un correct au CERN qui m'a répondu:

c'est bien ce que je pensais, leurs théories de l'espace-temps-etc. sont bien peu sûres:

mes questions au spécialiste astro-physicien:

1. comment mesure-t-on la distance vers Andromède?
Par l'utilisation des propriétés d'étoiles RR Lyr et Céphéides qui permettent, via la relation "période de pulsation vs luminosité absolue" de connaître la distance d'une étoile via le module de distance, liant distance physique et différence entre les luminosités apparente et absolue.

2. entre la Terre et Andromède, faites-vous une hypothèse de continuité du milieu,
donc une vitesse de la lumière constante, un millieu homogène (vide),
un espace/temps homogène, et des lois physiques constantes?

Oui à toutes ces questions. Il faut préciser qu'Andromède fait partie de notre banlieue à l'échelle cosmologique et que les mesures de distance à plus de 100 pc ne sont pas géométriques mais astrophysiques. Le milieu est homogène, même s'il y a ici et là (surtout dans notre galaxie et dans Andromède) des nuages de poussières qui absorbent un peu la lumière. Mais on peut corriger ces phénomènes d'absorption en étudiant le rougissement de ces étoiles. A grandes échelles, l'espace-temps est homogène et isotrope et les lois de la physique apparaissent comme étant les mêmes, ici et dans Andromède ou dans les confins de l'Univers observable.

eh ben! voila, hypothèse de continuité espace-temps... sans jamais avoir été voir plus haut que 600 kms. sacrés gaillards.
moi je me ferais tout petit à leur place. un peu d'humilité que bon Dieu!



Commenté
il y a 3005 jours
-
envoyer
Début de l'article :L’Histoire traditionnelle suggère que le chemin des humains et celui des dinosaures ne se soient jamais croisés et que leur existence sur la Terre soit séparée par des dizaines de millions d’années. Mais la récente découverte du scientifique Mark Armitage, de l’Université d’Etat de Californie, pourrait bien mettre sens dessus-dessous l’histoire de la civilisation humaine... Lire la suite
Répondre à ce commentaire
Vous devez être connecté pour commenter un article8000 caractères max.
connectez-vous ou inscrivez-vous
Top articles