Fermer X Les cookies sont necessaires au bon fonctionnement de 24hGold.com. En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez leur utilisation.
Pour en savoir plus sur les cookies...
AnglaisFrancais
Cours Or & Argent en
Recevez notre Marketbriefing
Dans la même rubrique
saidker
Membre depuis septembre 2013
65 commentaires -
0 abonnées
A laissé un commentaire sur l'article :
>La baisse relative du pouvoir d’achat des retraités, une certitude  - Nicolas Marques - 
Docteur en économie pour dire
1. On constate d’ailleurs que les ménages retraités accumulent en moyenne plus de patrimoine que les actifs ( c'est grave docteur???? faut -il vraiment qu'a l'aube de sa mort la thésaurisation soit un facteur existentiel de première importance???)
2 Fort heureusement il existe un moyen d’amortir ce choc, en se constituant un patrimoine (assurance vie par exemple ??? ahahahah, ou alors du logement locatif défiscalisé ahahahah aussi)
3 Le pouvoir d’achat des retraites continuera donc de se réduire très significativement par rapport aux actifs, (oui certes , mais on part d'ou???? le pouvoir d'achat des 60 ans étant 2 ou 3 fois celui d'un actif de 20 ans...)

Les principes fondamentaux de la retraite, du chomage, et de l'assurance maladie, a savoir dans l'ordre:
* assurer une fin de vie décente aux personnes trop agées pour travailler
* assurer une période de transition décente aux personnes ayant perdu leur emploi
* remettre sur pied une personne ayant un travail pour qu'elle puisse le reprendre dans de bonne conditions physique

ont été largement galvaudées au fil du temps.

Quant à parler de 2060....et en 3015??? faudra pas attendre 2060 pour que le système actuel ( retraite, chomage, et maladies) ne soient sérieusement remis en question, et certainement pas en extrapolant des courbes ineptes.

Je plaint vos élèves, Monsieur Marques, ce n'est pas , a mon avis, une façon intelligente de leur présenter l'avenir.




Commenté
il y a 2854 jours
-
envoyer
Début de l'article :Depuis la fin des années 1980, les retraites par répartition ont été réformées à plusieurs reprises afin de limiter l’ampleur des déficits et de ralentir la progression des dépenses. Avec l’ensemble des modifications intervenues jusqu’à présent, la part des pensions représenterait entre 12 et 15% du PIB en 2060 selon les derniers chiffrages de l’INSEE, soit un niveau proche d’aujourd’hui... Lire la suite
Répondre à ce commentaire
Vous devez être connecté pour commenter un article8000 caractères max.
connectez-vous ou inscrivez-vous
Top articles