Fermer X Les cookies sont necessaires au bon fonctionnement de 24hGold.com. En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez leur utilisation.
Pour en savoir plus sur les cookies...
AnglaisFrancais
Cours Or & Argent en
Recevez notre Marketbriefing
Anna D
Membre depuis mai 2012
6 commentaires -
0 abonnées
A laissé un commentaire sur l'article :
>L’apocalypse n’arrivera pas – Pourquoi les combustibles fossiles sont écologiques !  - Pierre Desrochers  - 
Voici ce que tout le monde devrait raconter à ses enfants, pour qu'ils soient heureux et fiers d'être des êtres humains doués d'intelligence ! Il faut lutter contre la désinformation, les mensonges et contrevérités, nouveau catéchisme propagé par les médias, diffusé jusque dans les écoles, Il faut argumenter rationnellement, afin d'expliquer que ce n'est pas La PLANETE qui est en danger, mais les ETRES HUMAINS, qui doivent préserver leur espèce et se soucier leur propre environnement, naturel ou/et artificiel !
C'est surtout leur espace vital, avec les métropoles, mégapoles où ils s'entassent, qui risque d'être souillé, encombré, pollué, mais pas les pôles ! Ni les déserts !
Ils ne sont à l'évidence pas assez puissants pour être responsables, encore moins coupables, de la température de Vostok, Poitiers ou Le Caire !
Il faut que les humains soient bien prétentieux pour se croire capables de faire la pluie et le beau temps, et bien ignares pour accepter de croire que la chaleur et la pollution de Mexico influe sur la température de la Sibérie !


Commenté
il y a 3302 jours
-
envoyer
Début de l'article :Il y a plus de deux millénaires, le philosophe grec Aristote observait dans son traité Météorologiques qu’autour de sa portion de bassin méditerranéen, « il arrive quelquefois que les sécheresses et les pluies sont tout ensemble abondantes et répandues dans toute la continuité d'un pays », mais que « parfois elles n'ont lieu que dans des parties seulement ; souvent une contrée reçoit tout alentour les pluies ordinaires de la saison ou même davantage ; et pourtant dans une de ses parties, il y a sécheresse. » Souvent, également, « toute la contrée environnante n'ayant reçu que peu de pluie, ou étant plutôt même à sec, il arrive que telle partie reçoive à elle seule une masse d'eau considérable. »... Lire la suite
Répondre à ce commentaire
Vous devez être connecté pour commenter un article8000 caractères max.
connectez-vous ou inscrivez-vous
Top articles