Fermer X Les cookies sont necessaires au bon fonctionnement de 24hGold.com. En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez leur utilisation.
Pour en savoir plus sur les cookies...
AnglaisFrancais
Cours Or & Argent en
Recevez notre Marketbriefing
Dekyus
Membre depuis septembre 2013
139 commentaires - suivi par 1 personne
1 abonnées
A laissé un commentaire sur l'article :
>Faut-il avoir peur de la fracturation hydraulique ? Ou pourquoi le battage médiatique est responsable des craintes du public  - Pierre Desrochers - 
lorsque je vois la longue liste de produits chimiques utilisés dans le fracking dont une grande partie est classée toxique, cancérigène, mutagène, perturbateur endocrinien et radioactif, j'ai comme la douce impression que ce professeur, éminent soit-il, se paye délibérément ma tête, mais lui qui le paye, qui le finance pour faire ces rapports en faveur de l'industrie ?

A part ça Aruba Petroleum a été condamné à payer 3M$ pour dédommager une famille entière contaminée et brutalement tombée malade à cause des puits autour de leur ranch... , Général electric a été condamné à dépenser 2M$ pour dépolluer des sites et rivières radioactifs au radium dans les champs de gaz de schiste de Pennsylvanie... c'est pas cher payé mais les procès s'accumulent et la note gonfle.

Le gaz de schiste en plus d'être un désastre écologique avéré est maintenant une grosse bulle financière prête à éclater... mais pour lui c'est la nature qui n'est pas notre amie ^^ Il doit enseigner la mauvaise foi pour avoir le titre de professeur je ne vois pas d'autres explications.


Commenté
il y a 2438 jours
-
envoyer
Début de l'article :Le forage horizontal combiné à la fracturation hydraulique a transformé des énormes quantités de substances physiques inutiles en des ressources précieuses, un développement qui a pris par surprise les pessimistes énergétiques. Par exemple, il y a moins d’une décennie que Julian Darley, le fondateur de l’Institut Post Carbon, a publié son tract “High Noon for Natural Gas” [« Le zénith pour le gaz naturel », NdT] dans lequel il prévoyait des pénuries imminentes. Toutefois, comme cela a toujours... Lire la suite
Répondre à ce commentaire
Vous devez être connecté pour commenter un article8000 caractères max.
connectez-vous ou inscrivez-vous
Top articles