Fermer X Les cookies sont necessaires au bon fonctionnement de 24hGold.com. En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez leur utilisation.
Pour en savoir plus sur les cookies...
AnglaisFrancais
Cours Or & Argent en
Recevez notre Marketbriefing
Pierre A
Membre depuis mai 2012
31 commentaires -
0 abonnées
A laissé un commentaire sur l'article :
>Le péril jaune est à nos portes  - Patrick Coquart - 
Bonjour
NDA n'a qu'à bien se tenir, car il neige fort!

D'abord je dirai tout net que ce n'est pas demain la veille que je prendrai comme référence l'éminente Cécile Philippe- dont la pensée n'est autre que la récitation de cours de fac (ce qui parait parfois séduisant mais est souvent sans rapport avec les réalités concrêtes).

Ensuite je m'étonne que l'auteur ne cite en appui à NDA que Marine Le Pen ou Mélenchon, et oublie tous les économistes de droite ou de gauche qui préconisent eux aussi un "protectionnisme intelligent". Comme la pensée unique rend toujours le protectionnisme post-1929 responsable de la Seconde Guerre mondiale, quelle courte-vue!!!

Je rappelle enfin que ce sont en grande partie des capitaux occidentaux qui ont "lancé" l'économie chinoise il y a quelques décennies (pas pour favoriser les "innovations" dans le monde, ni pour "libérer du pouvoir d'achat en Occident", moins encore par souci humanitaire des masses chinoises). La relève venant ensuite des Bons du Trésor américains, pour financer le déficit américain sans douleur. Je suis juste d'accord pour admettre que la Chine n'est pas seule en cause pour expliquer nos déboires économiques à l'international (cf. l'euro).

"Ainsi que pour tous autres motifs à produire, déduire ou suppléer, plaise à la Cour..."(Rejet).


Commenté
il y a 2692 jours
-
envoyer
Début de l'article :Nicolas Dupont-Aignan n’aime pas le commerce international en général, et les importations chinoises en particulier. Lors d’une rencontre avec des syndicalistes de l’usine PSA d’Aulnay-sous-Bois en avril 2012, il défendait un « protectionnisme intelligent », c’est-à-dire des droits de douane, pour contrer la « concurrence déloyale » de pays comme la Chine. Selon le point.fr qui rapporte ses dires, pour Nicolas Dupont-Aignan, « si on ne dit pas stop, on y passera tous, les uns après les autres. Au début, ce sont les ouvriers, après, ce sont les employés des centres d'appel, après, les chercheurs, les cadres. Cette concurrence déloyale est en train de tuer toutes nos forces économiques, c'est comme un virus. »... Lire la suite
Répondre à ce commentaire
Vous devez être connecté pour commenter un article8000 caractères max.
connectez-vous ou inscrivez-vous
Top articles