Fermer X Les cookies sont necessaires au bon fonctionnement de 24hGold.com. En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez leur utilisation.
Pour en savoir plus sur les cookies...
AnglaisFrancais
Cours Or & Argent en
Recevez notre Marketbriefing
BA
Membre depuis octobre 2012
659 commentaires - suivi par 14 personnes
14 abonnées
A laissé un commentaire sur l'article :
>Sortie de la Grèce de l’euro : quels gains, quels risques ?  - Charles Sannat - Au Coffre
Sur le blog de Charles Sannat, nous pouvons jouer au "Quinté des défauts de paiement" !

Bon, je commence à jouer.

Mon quinté est le suivant :

1- Grèce
2- Italie
3- Portugal
4- Irlande
5- Chypre

En revanche, celui qui gagnera le "Quinté des défauts de paiement" recevra une bière de la part des autres joueurs.

On ne joue pas d'argent, hein, d'accord ?

Parce qu'il n'y a plus d'argent.

Il n'y a que des dettes.

1- Médaille d’or : Grèce. Dette publique de 317,094 milliards d’euros, soit 177,1 % du PIB.

2- Médaille d’argent : Italie. Dette publique de 2134,920 milliards d’euros, soit 132,1 % du PIB.

3- Médaille de bronze : Portugal. Dette publique de 225,280 milliards d’euros, soit 130,2 % du PIB.

4- Irlande : dette publique de 203,319 milliards d’euros, soit 109,7 % du PIB.

5- Chypre : dette publique de 18,819 milliards d’euros, soit 107,5 % du PIB.

6- Belgique : dette publique de 428,365 milliards d’euros, soit 106,5 % du PIB.

7- Espagne : dette publique de 1033,857 milliards d’euros, soit 97,7 % du PIB.

8- France : dette publique de 2037,772 milliards d’euros, soit 95 % du PIB.

9- Royaume-Uni : dette publique de 1600,862 milliards de livres sterling, soit 89,4 % du PIB.

http://ec.europa.eu/eurostat/documents/2995521/6796761/2-21042015-AP-FR.pdf/7466add3-3a70-4abb-9009-bc986a5d2c0a


Commenté
il y a 2769 jours
-
envoyer
Début de l'article :Mes chères contrariennes, mes chers contrariens ! L’euro est-il responsable de tous nos malheurs ? Non. Est-il l’un des responsables de nos difficultés économiques ? Sans conteste oui. Pourquoi ? Parce que plaquer une monnaie homogène sur des économies hétérogènes était une absurdité dès le départ, une absurdité économique parfaitement connue et dénoncée avec constance par des observateurs remplis de simple bon sens dont je fais partie. Faire l’euro, et donc la monnaie unique, n’est possible, lo... Lire la suite
Répondre à ce commentaire
Vous devez être connecté pour commenter un article8000 caractères max.
connectez-vous ou inscrivez-vous
Top articles