Fermer X Les cookies sont necessaires au bon fonctionnement de 24hGold.com. En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez leur utilisation.
Pour en savoir plus sur les cookies...
AnglaisFrancais
Cours Or & Argent en
Monrose
Membre depuis octobre 2012
579 commentaires - suivi par 12 personnes
Suit 2 membres
12 abonnées
A laissé un commentaire sur l'article :
>Un joyeux Noël  - H. Seize - Hashtable
Christus, je vais vous raconter le début de ma guerre d'Algérie. A la Toussaint 1954, j'ai 19 ans à Oran et je dois partir poursuivre mes études en métropole. Un de mes camarades que je retrouverai pilote de T6 à Batna en 1959 et moi-même partons ce fameux 1er novembre 1954 en vélo ( nous n'avons pas de voitures), d'Oran vers Mostaganem ( une centaine de km) chasser au fusil harpon. En fin d'après midi, nous rentrons donc à la nuit tombée, sans phare, hormis une lampe électrique sur l'avant bras tenue par un caoutchouc. Sur une longue ligne droite, après Arzew, du coté de St Leu, la route est déserte, pas une voiture, quand nous voyons au loin 3 feux brûler en travers de la route. En approchant, nous constatons que ce sont deux gendarmes avec 3 pots de pétrole et une herse. Pas possible de faire marche arrière, trop tard, nous n'avons pas de lumière, nous allons nous faire appeler Arthur. Ils nous stoppent dans la pénombre: " Où allez vous ?"..." à Oran !" "Bon ! eh bien, dépêchez vous ! Ne traînez pas ! Ils viennent de tuer le fils Laurent, pas loin, un colon de Cassaigne !"... " Mais qui "ils" ?"... " Des Arabes... Des bandits !". Nous parcourons les 50 km restants plus vite que Fausto Coppi , l'idole de l'époque, sur une route quasi déserte. Le lendemain, nous apprenons les attentats survenus dans toute l'Algérie, à la surprise totale, mais personne ne soupçonne la gravité de ce qui suivra durant 8 années qui iront crescendo dans l'atroce. La masse arabe restera coite durant longtemps, prise entre une minorité prête à toutes les exactions, y compris sur ses propres coréligionnaires, et les forces de l'Ordre, puis elle basculera fin 1959 quand elle comprendra que le Pouvoir a décidé de larguer 15 départements français et de donner le pouvoir aux terroristes au nom de "l'auto détermination".
50 ans après, la partie se joue à présent en France même... Il y a plus de 15 millions de musulmans, 7 millions de bi nationaux algéro-français ( à quel titre ?). La force du terrorisme, c'est qu'il a le temps pour lui, il tue l'économie et la confiance, il n'a pas besoin de gros moyens: un pain de TNT, une pile Leclenché et le tour est joué: un véhicule détruit, des morts et des blessés, l'insécurité à 30 km à la ronde , le découragement et la haine à la clé, la religion par dessus qui, comme son nom l'indique, "relie", et la catastrophe finale: la victoire du terrorisme qui précipite des peuples dans la misère.
Attendez la suite !


Commenté
il y a 1363 jours
-
envoyer
Début de l'article :Voilà, Noël est maintenant trop près pour être ignoré, et le Nouvel An, dans l’enfilade, laissera peu de répit. Quelques jours de recul s’imposent donc pour laisser ce blog avant de le retrouver, début janvier, pour de nouvelles aventures. Je profite à nouveau de ce petit espace pour remercier ceux qui contribuent, tous les jours, à rendre ce blog possible : les cascadeurs, les techniciens son et lumière, les scénaristes, les nombreuses équipes de cameramen, les nombreux dresseurs de chatons, sa... Lire la suite
Répondre à ce commentaire
Vous devez être connecté pour commenter un article8000 caractères max.
connectez-vous ou inscrivez-vous
Top articles