Fermer X Les cookies sont necessaires au bon fonctionnement de 24hGold.com. En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez leur utilisation.
Pour en savoir plus sur les cookies...
AnglaisFrancais
Cours Or & Argent en
CLAUDE F
Membre depuis mai 2012
320 commentaires - suivi par 2 personnes
2 abonnées
A laissé un commentaire sur l'article :
>Je vous paierai dans cent ans pour un hamburger consommé aujourd’hui - Mish. - Global Economic Analysis
Pour l'inflation dont la définition est la hausse généralisée des prix et des salaires.
Pour Milton Friedman , l'inflation n'est que monétaire.
Dès lors que la BCE organise ses 2 LTRO pour 1 000 Mrds en 3 mois auprès des banques commerciales qui elles sont contraintes d'acheter de la dette souveraine (normes de M Barnier sur la régulation financière) pour contrevenir à l'article 123 du Traité de Lisbonne. Cette monnaie scripturale à l'origine va se retrouver dans les dépenses politiques et donc en monnaie fiduciaire donc inflation.
Pour l'explication des crises je suis convaincu quelles sont dues par les disfonctionnements causés par des réglementations inadaptées du comité de Bâle I, II puis II en cours et à leurs déclinaisons dans chaque pays ? Ces réglementations ont été édictées depuis 1988 (existaient avant sous d'autres formes) par des pouvoirs politiques qui avaient des desseins pour leur population en leur faisant croire qu'ils étaient élus pour leur apporter le bonheur économique entre autre (illusionnistes). Que ce soit aux USA, en Angleterre ou en France, les politiciens ont fait miroiter depuis les années 60 à leurs concitoyens que tout individu a le DROIT, un droit immuable et inaliénable, à l'accession à la propriété, et plus généralement à la consommation à outrance.
Nos parents nous ont cependant enseigné que l'épargne était une vertu et qu'il fallait se tenir à distance du crédit. Mais nos dirigeants sont passés outre...
La crise des subprime née aux USA est due essentiellement aux lois de restrictions de l'Interstate Bank Holding Company qui ont été abrogées par la Riegle-Neal Interstate Banking et Branching Efficiency Act de 1994 (IBBEA) et qui ont permis les fusions inter-étatiques entre des banques bien gérées et capitalisées mais en évitant toute concentration et le Community Reinvestment Act (CRA) de 1977 votée sous la présidence de Jimmy Carter ou « loi de financement communautaire », modifiée et élargie en 1997 sous Bill Clinton.
La mondialisation doit refléter un marché d'échanges libres entre producteurs et consommateurs sans interaction d'Etats aux pensées nationalistes et à leurs traités contreproductifs qu'ils sont d'ailleurs les premiers à renier en cas de nécessité politiques mais jamais économique. Je suis convaincu que 7 milliards d'individus ont raison de se comporter comme ils le souhaitent, mais que quelques dizaine de politiciens ont tord de nous contraindre à penser comme ils le veulent. Tord ou tard nous leur ferons comrendre, toujours tard malheureusement. Les peuples ne sont pas sages parce qu'ils ne savent pas.
"Il y a trop de grands hommes dans le monde; il y a trop de législateurs, organisateurs, instituteurs de sociétés, conducteurs de peuples, pères des nations, etc. Trop de gens se placent au-dessus de l’humanité pour la régenter, trop de gens font métier de s’occuper d’elle « La Loi » (1850) Bastiat. Déjà 162 ans de bon sens mais pas encore compris de nos pseudo dirigeants!
Et –Winston Churchill disait "Les hommes politiques sont merveilleux: ils finissent toujours par trouver la bonne solution même si c’est après avoir essayer toutes les mauvaises."
- Albert Einstein "La seule justification possible d'un gouvernement est de garantir que l'individu puisse se développer sans contraintes"


Commenté
il y a 2795 jours
-
envoyer
Début de l'article :Le chancelier britannique George Osborne proposait récemment des obligations sur cent ans. Son message : ‘Je vous paierai volontiers dans cent ans pour un hamburger que j’ai mangé aujourd’hui’. Que ce soit mardi de la semaine prochaine ou mardi dans cent ans, il y a de fortes chances que la dette ne soit jamais remboursée... Lire la suite
Répondre à ce commentaire
Vous devez être connecté pour commenter un article8000 caractères max.
connectez-vous ou inscrivez-vous
Top articles