Fermer X Les cookies sont necessaires au bon fonctionnement de 24hGold.com. En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez leur utilisation.
Pour en savoir plus sur les cookies...
AnglaisFrancais
Cours Or & Argent en
Recevez notre Marketbriefing
FROMONT
Membre depuis mai 2012
42 commentaires - suivi par 1 personne
Suit 1 membre
1 abonnées
A laissé un commentaire sur l'article :
>Quand la mauvaise monnaie chasse la bonne monnaie  - Jean Louis Caccomo - Chroniques en liberté
Non monsieur ,vous analyser le présent et vous prévoyez l'avenir à l'aulne des règles qui ont prévalue depuis déjà quelques siècles mais n'y a-t-il pas au moins une autre voie possible ? Les prix peuvent être fixes et maintenus si les produits et les salaires sont en rapport avec ces prix . Oubliez vous qu'un européen de l'est a un coût salarial presque dix fois moins élevé que celui d'un travailleur français ou alors , au nom de la mondialisation devrions nous accepter le même régime économique social et politique de ces pays de l'est de l'Europe ?. Il semble que ces mêmes citoyens ne s'en contentent pas puisqu'ils viennent essayer de travailler chez nous .même à tarif largement réduit .Une taxe aux frontière de notre pays permettrait de maintenir l'équilibre entre les produits extérieurs et les produits intérieurs .La concurrence est une invention de banquier , on ne doit importer que ce qui manque et non pas pour détruire l'économie d'un pays .Ah , c'est vrai nous sommes les sujets des banquiers !!!!!!!

Commenté
il y a 2175 jours
-
envoyer
Début de l'article :Il y a un principe intangible de la science économique énoncé déjà depuis plusieurs siècles, et jamais compris en terre hexagonale : la mauvaise monnaie chasse la bonne. Ainsi, plus on attirera les immigrés sociaux et plus on génèrera des exilés – expatriés – économiques car, au-delà d’un certain seuil de charges, les hyperactifs en ont marre de bosser pour les assistés en tout genre. L’Etat a cassé les jambes des agriculteurs et des éleveurs en les « protégeant » du marché mondial, et les agric... Lire la suite
Répondre à ce commentaire
Vous devez être connecté pour commenter un article8000 caractères max.
connectez-vous ou inscrivez-vous
Top articles