Fermer X Les cookies sont necessaires au bon fonctionnement de 24hGold.com. En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez leur utilisation.
Pour en savoir plus sur les cookies...
AnglaisFrancais
Cours Or & Argent en
Recevez notre Marketbriefing
JEANJEAN555
Membre depuis août 2016
1 commentaires -
Suit 3 membres
0 abonnées
A laissé un commentaire sur l'article :
>Les crypto-devises sont-elles des monnaies   - Michael S. Rozeff. - Lew Rockwell
La 1ere partie dénote d'une connaissance économique mais la seconde met en évidence une compréhension technique erronée.

Comment auraient-elles pu représenter un numéraire pour la détermination des prix ?

Imaginer que vous soyez programmeur, vous souhaitez écrire un morceau de code pour une application et la contrepartie représente 10 unité de compte. Si vous réaliser ce travail en 10h, vous pouvez choisir de convertir ces 10 unités de cryptomonnaie en numéraire contre 100€, ou la conserver en tant qu'unité de compte équivalentes à 10h de travail. Si demain le numéraire disparait, ces 10 unités de compte restent identiques à la valeur du temps nécessaire pour réaliser ce morceau de code. 100€=10h=10unités. le numéraire est un consensus, ce consensus peut être un algorithme (POW, POS) avec des caractéristiques inflationniste ou déflationniste, avec des caractéristiques intrinsèques distinctives rationnellement privilégies par les acteurs sur un marché libre.

"Il y a aussi une troisième raison à cela, qui n’est pas liée au marché libre, et qui veut que les gouvernements ne permettront certainement pas aux crypto-devises de subsister si leur usage principal s’avère être lié au contournement des taxes et du contrôle des flux monétaires. Mais ce n’est pas ce sur quoi j’aimerai me pencher ici."

Nous pouvons douter de la capacité et de la volonté des gouvernements à supprimer une technologie décentralisée, quand ceux-ci ont déjà bien des difficultés à manipuler le cours de l'or à la baisse de + de 5% et que pour cela, il est nécessaire d'attendre une semaine de fermeture des banques en Chine. Quand on sait que Swift à été hacké, que les dark pools sont légions, il est évident que les gouvernements sont incapable d'agir à l'unisson dans un espace transnational.

Une monnaie repose sur la confiance que demain vous puissiez obtenir la même chose pour un montant sensiblement identique, à ce titre, je peux créer un numéraire correspondant à la promesse de fournir au porteur l’équivalence du bien/service au moment souhaité. les acteurs pourront ensuite privilégier ce numéraire plutôt qu'un autre en fonction de la disponibilité, de la reconnaissance, de la spéculation... Nous avons confiance en l'or, car il est rare, difficile à reproduire, et est politiquement plus indépendant, reconnu de tous, mais à l'heure de la dématérialisation, il présente peu d'innovations, beaucoup de contraintes (cf or papier, poids, divisibilité, usure des pièces).

Les crypto-monnaies permettent d'échanger des devises FIAT mais elle ne sont pas identiques. Certaines sont plus liquides que d'autres, le bitcoin, le monero,le Dash,le ripple, le dogecoin ne peuvent pas être comparés, à des shares comme Icoo, à Lisk pour les dapps, à Augur ou Ethereum.

"L’argument de disponibilité illimitée des crypto-devises nous indique que leur prix devrait rester très faible, voire atteindre zéro. Si les crypto-devises ne sont pas plus que des pièces digitales que n’importe qui peut créer à partir de n’importe quelle machine, alors elles finiront par ne plus rien valoir"

Le prix des cryptomonnaies sera inversement indéxé sur le prix des FIAT monnaies, qui sont du papier inflationniste sans contrepartie, à la différence du Bitcoin qui repose sur un réseau de machines (avec des connectiques en or et en argent notamment) alliée à une technologie présentant des innovations privilégiées individuellement par des acteurs rationnels. Les gouvernements et les financiers utiliseront bientôt la blockchain à la place des chambres de compensations (Ripple), les particuliers pourront choisir d'utiliser une crypto-monnaie comme monero, madeSafe coin, ou Zcash pour garantir une certaine confidentialité de leur transactions.

L'important est de comprendre qu'a la prochaine crise majeure, l'économie mondiale et le pouvoir sera redistribué aux mains des gouvernements qui possèdent de l'or (et des armes), pour ensuite imposer une devise, avec une dette nécessaire aux échanges en contrepartie. l'entrée de la Chine dans la basket des DTS pour 5% ne solutionna rien tant que l'appréciation d'une monnaie n'est pas corrélée à la valeur réelle de l'attractivité de son économie.

Si vous possédez des actions d'entreprises Japonaises, vous n’êtes pas sans savoir que celles-ci sont à 50% la propriété de l'état Japonais, avec une dette colossale, qui imprime du papier dont la valeur intrinsèque et plus proche de zéro que de celui d'une crypto-monnaie pouvant représenter la même valeur en terme de titrisation mais présentant l’avantage de disposer d'une blockchain comme véhicule, d'un marché qui repose sur un consensus technique entre vendeurs et acheteurs permettant réellement le fonctionnement du mécanisme de fixation des prix, à la différence d'un seul acheteur, le gouvernement Japonais.

Have a good day Sir !



Commenté
il y a 2289 jours
-
envoyer
Début de l'article :La conclusion veut que les crypto-devises ne soient pas une monnaie. L’analyse autrichienne a parlé... Lire la suite
Répondre à ce commentaire
Vous devez être connecté pour commenter un article8000 caractères max.
connectez-vous ou inscrivez-vous
Top articles