Fermer X Les cookies sont necessaires au bon fonctionnement de 24hGold.com. En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez leur utilisation.
Pour en savoir plus sur les cookies...
AnglaisFrancais
Cours Or & Argent en
Recevez notre Marketbriefing
CLAUDE F
Membre depuis mai 2012
320 commentaires - suivi par 2 personnes
2 abonnées
A laissé un commentaire sur l'article :
>Les Français contre l’idée d’un revenu universel…  - Charles Sannat - Insolentiae
Je viens de perdre mon commentaire, alors je vais être plus direct.
Un Revenu universel de 500 € par mois à 39 millions de foyers fiscaux, cela représente une dépense annuelle de 234 Milliards d'euros. C'est la première question que doit se poser un économiste avant d'aborder un tel sujet.
Nous savons que de cette somme devront être déduites des allocations du type RSA etc
La deuxième question que nous connaissons tous est comment financer une telle dépense ? L'Etat a deux moyens l'impôt et la dette. L'impôt sur le revenu 2016 est de l'ordre de 72 milliards (prévision loi de finances 2017), alors que cette loi de finances prévoit que seuls 46 % des Français payeront cet impôt. Pour la dette, c'est le même principe que l’impôt mais en pire, car le contribuable s’appelle en l’état primaire un épargnant qui va confier son épargne à l’état et lui exiger un taux d’intérêt qui sera payé finalement par le contribuable qu’il est ! J’ai bien du mal à suivre l’épargnant-contribuable-français dans cette phase (mais ça marche depuis tellement longtemps que je suis stupéfait), en raisonnement flat cela voudrait dire que l’état va prélever annuellement de l’ordre de 24 milliards d’euros (taux d’emprunt à 1 %) dans la poche du contribuable français pour financer une telle mesure. Il faut arrêter le délire du revenu universel ?
Le problème évoqué dans l’article et dans d’autres précédemment du même auteur est l’absence de vue pour créer des emplois qui nous dit-il ne seront pas au rendez-vous.
On va déjà éliminer le problème de la substitution de la robotique-informatique-numérique, car si la substitution des machines dans la production à l’être humain se dessine il faudra bien écouler la production, sinon pourquoi ? Je pense pour ma part, pour avoir été entrepreneur toute ma vie, que l’état doit cesser de vouloir créer des emplois sans d’ailleurs savoir lesquels (écouter donc les prétendants à l’élection présidentielle vous serez tout de suite édifier) et parallèlement taxer les créateurs de richesses et in fine d’emplois. Laisser les entrepreneurs entreprendre, ils savent mieux le faire que quiconque car depuis 40 ans que la France subit des plans pour l’emploi cela ne marche pas. A chacun selon ses compétences et comme les politiciens n’en ont aucune sinon que de mentir…


Commenté
il y a 2276 jours
-
envoyer
Début de l'article :Le chômage est devenu endémique, pour ne pas dire « épidémique », ce qui provoque des réactions épidermiques, qui sont rarement bonnes conseillères, mâtinées d’une once (copieuse) de démagogie. Du coup, on voit fleurir de plus en plus d’hommes politiques en mal de popularité proposer le « revenu de vie », le « revenu universel », le « revenu de base », avec pour tous, au-delà des appellations « marketing », le même concept, à savoir être payé à ne rien faire !! Bonne idée ? Mauvaise idée ? Sur c... Lire la suite
Répondre à ce commentaire
Vous devez être connecté pour commenter un article8000 caractères max.
connectez-vous ou inscrivez-vous
Top articles