Fermer X Les cookies sont necessaires au bon fonctionnement de 24hGold.com. En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez leur utilisation.
Pour en savoir plus sur les cookies...
AnglaisFrancais
Cours Or & Argent en
Recevez notre Marketbriefing
boutros
Membre depuis mai 2012
374 commentaires - suivi par 10 personnes
Suit 5 membres
10 abonnées
A laissé un commentaire sur l'article :
>La dévaluation Argentine : un conte de fée ?  - Jérémie T. Rostan - 
"Et puis connait-on vraiment la réalité Islandaise, peuple sachant souffrir et ne se plaignant pas ?"
Le Professeur Philvar a de nouveau chaussé son nez rouge.
Apparemment, vous êtes un grand connaisseur des Islandais et de leur mentalité.
L'on devine cependant que votre remarque s'adresse à ces fainéants de Français, qui non seulement "ne savent pas souffrir", mais en plus "se plaignent".
Avec vous Professeur Philvar, on redécouvre les joies de la "valeur travail". On attend de nos voeux une France de moutons durs à la peine, celle qui se lève tôt pour aller à l'usine, sachant trimer et serrer les dents sous les coups de trique.
On apprend aussi, petit à petit, à détester son pays. Le modèle avec vous, c'est toujours l'étranger : les rudes Islandais durs au mal, les rigoureux Allemands, les Chinois besogneux, parmi d'autres clichés éculés. Les Français, eux, sont paresseux, ne veulent pas se plier à la "dure loi de la nature", ils "grognent" quand on veut rogner leurs "privilèges".
Continuez à nous faire rêver...


Commenté
il y a 3930 jours
-
envoyer
Début de l'article :Alors que les manifestations se multiplient en Grèce contre les mesures d’austérité, nombreux sont ceux qui leur font écho et affirment que le pays serait mieux inspiré de quitter la zone Euro afin d’opérer une sortie de crise par la dévaluation, plutôt que par la rigueur L’histoire économique relativement récente offrirait même un modèle de réussite, l’Argentine... Lire la suite
Répondre à ce commentaire
Vous devez être connecté pour commenter un article8000 caractères max.
connectez-vous ou inscrivez-vous
Top articles