Fermer X Les cookies sont necessaires au bon fonctionnement de 24hGold.com. En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez leur utilisation.
Pour en savoir plus sur les cookies...
AnglaisFrancais
Cours Or & Argent en
Recevez notre Marketbriefing
blitzel
Membre depuis février 2013
1062 commentaires - suivi par 13 personnes
13 abonnées
A laissé un commentaire sur l'article :
>Mélenchon, le Pen : nos anticapitalistes ont encore une fois besoin de l’argent des autres !  - H. Seize - Hashtable
"nos anticapitalistes ont encore une fois besoin de l’argent des autres ! "
L'expression est fort juste.
En ce qui concerne Mélenchon, la phrase lui va à ravir,
pour MLP l'expression est quelque peu hasardeuse;
quant à Seize heureusement qu'il a le support de ce système pour la formule.

A moins de soutenir les partis politiques à coup de troc de cochons, poulets, et artichauts, on utilisera encore et toujours me^me si cela ne plaît pas, des euros...des banques.
En fait que les partis politiques se dépêchent d'emprunter car sous peu... hein !; nous en sommes là. Il reste les adhérents, qu' à cela (ceux-là) ne plaise (nt) !
Je suis étonné que les partis dit encore politique s'indignent qu'ils ne puissent emprunter; à mon avis j'ai un peu d'avance mais ils ont déjà changé d'époque.
Est ce que les gilets jaunes empruntent eux ? Et pourtant les partis politiques sont aussi la représentation d'une partie du peuple.
Nous tenons encore sur le fil du rasoir de l'euro et des banques, mais c'est comme si c'était fini.
En fait non, on est encore sur le fil. Je ressens comme une sorte d'instabilité, un vent contraire,
pas vous ?
On peut s'appuyer sur des chiffres, on peut le faire avec le doigt mouillé, mais bizarrement quand ces deux choses convergent il y a comme un malaise.
je suis tomber par hasard (?) sur une vidéo de Delamarche, qui nous dit tout,... il a osé; il affirme, et on veut bien le croire, que la dette française est à 137% du PIB. Oubliez les stats officielles.
137 c'est tout compris, un peu comme les stats du chômage, quand on additionne tous les secteurs...14 % .


Commenté
il y a 458 jours
-
envoyer
Début de l'article :La lutte contre la financiarisation de la société, véritable priorité assumée de Jean-Luc Mélenchon et de tout son parti derrière lui, bat son plein… mais pas trop non plus : il ne faudrait pas que cette lutte soit à ce point virulente que le parti s’en trouverait financièrement dépourvu. Que voulez-vous, les temps sont durs : malgré les financements de l’État, malgré les subventions diverses et variées, malgré les coquets émoluments des députés et autres élus de la France Insoumise dont une par... Lire la suite
Répondre à ce commentaire
Vous devez être connecté pour commenter un article8000 caractères max.
connectez-vous ou inscrivez-vous
Top articles