Fermer X Les cookies sont necessaires au bon fonctionnement de 24hGold.com. En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez leur utilisation.
Pour en savoir plus sur les cookies...
AnglaisFrancais
Cours Or & Argent en
Recevez notre Marketbriefing
glanduron
Membre depuis décembre 2016
528 commentaires - suivi par 9 personnes
Suit 6 membres
9 abonnées
A laissé un commentaire sur l'article :
>L’appauvrissement des Français continue - H. Seize - Hashtable
Et voilà ! Et voilà ! qu'il dit H. Seize...

Moi, je vous dis que l'effondrement de la France est en ligne de mire. Il va y avoir du sang dans le caniveau.

Comprenez bien que la ruine de la France sera forcément la vôtre si vous vous trouvez sur le territoire au moment où les politicards véreux (ou politicards véran :-) avouent publiquement que la France ne peut plus assumer son gigantesque endettement.

A ce moment là, vos avoirs, et même tout votre patrimoine, serviront à combler les trous creusés un peu partout par le Monarc et ses prédécesseurs tous aussi mauvais les uns que les autres.

Votre portefeuille boursier, votre assurance-vie, votre maison vont s'envoler. Vous allez vous retrouver à poil !

Depuis le temps que je vous dis de quitter ce pays pourri ! Il serait peut-être temps de le faire. Les frontières sont encore entrouvertes, mais plus pour longtemps.

Dépêchez-vous !


Commenté
il y a 814 jours
-
envoyer
Début de l'article :Et voilà ! Après 40 années d’accumulation de politiques socialistes, de collectivisation, de capitalisme de connivence (qui est au capitalisme tout court ce qu’une tournante est à l’amour), l’État français récolte enfin ce qu’il a semé : des pauvres, par millions. Bien évidemment, les signes, pourtant nombreux, qui s’accumulent de toute part ne sont pas présentés ainsi par les médias qui préfèrent brosser un tableau tout en nuées fumeuses et de brouillards en clairs obscurs, ce qui, avec les cap... Lire la suite
Répondre à ce commentaire
Vous devez être connecté pour commenter un article8000 caractères max.
connectez-vous ou inscrivez-vous
Top articles