Fermer X Les cookies sont necessaires au bon fonctionnement de 24hGold.com. En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez leur utilisation.
Pour en savoir plus sur les cookies...
AnglaisFrancais
Cours Or & Argent en
Recevez notre Marketbriefing
ungars
Membre depuis mai 2012
327 commentaires - suivi par 2 personnes
2 abonnées
A laissé un commentaire sur l'article :
>Il faut des coupables !  - Paul Jorion - 
Ce sont des socialistes qui ont décidé au début des années 1970 d'empêcher l'Etat de s'endetter auprès de la banque de France et de l'obliger à le faire auprès de banques privées (janvier 1973), y compris étrangères, comme par hasard quelques mois avant le premier choc pétrolier (octobre 1973) - quel timing !!! -, oui ou non ? Ce sont les intérêts de la dette qui nous étouffent, pas le capital emprunté, mais s'il l'a été à la légère. Mais on ne peut pas faire des réductions d'impôts massives en même temps !

La retraite pas répartition est le seul système qui tiennent le choc, en situation économique et démographique stable : regardez tous ces américains dont la retraite par capitalisation - les fonds de pension pour qui nous avons tant travaillé - est partie en fumée depuis la crise des subprimes.

Imaginez seulement une chose : que je possède la liste de tous nos créanciers, en matière de dette souveraine, avec la totalité des emprunts faits depuis 1980. La publication de ce tableau entrainera des troubles sociaux à côté desquels nos émeutes de 2005 ne seront que d'aimables événements...Ces informations, je vous au défi de les trouver, elles sont à un niveau de confidentialité équivalent à ce que l'on fait pour la force de frappe nucléaire. Mieux : je lance un défi aux journalistes du monde entier de les trouver, ces données, mais faites gaffe à vous, je vous ai prévenu...

Je pense que le monde bancaire, surtout anglo-saxon (voir le scandale sur la manipulation du LIBOR - et pourquoi pas de l'EURIBOR ?) doit être profondément réformé, y compris par des mesures de type dictatoriales, rapides, et très brutales. Trop de gens meurent ou sont réduits à la misère à cause des banquiers anglo-saxons, et cela nous conduira un jour à une guerre civile en Europe. Des signes avant-coureurs sont pourtant nombreux et sans aucune ambiguité.


Commenté
il y a 3855 jours
-
envoyer
Début de l'article :Suivant un scénario sans surprise, le marché obligataire se retend. Le coût du service de la dette espagnole et italienne continue d’augmenter au fur et à mesure que leurs programmes de financement avancent à petits pas comptés. Il pèse davantage sur les budgets, contrariant les mesures destinées à réduire les déficits... Lire la suite
Répondre à ce commentaire
Vous devez être connecté pour commenter un article8000 caractères max.
connectez-vous ou inscrivez-vous
Top articles