Fermer X Les cookies sont necessaires au bon fonctionnement de 24hGold.com. En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez leur utilisation.
Pour en savoir plus sur les cookies...
AnglaisFrancais
Cours Or & Argent en
Recevez notre Marketbriefing
Gabriel Gimenez Roche
Membre depuis mai 2012
16 commentaires - suivi par 2 personnes
2 abonnées
A laissé un commentaire sur l'article :
>Vous souvenez vous de l’Argentine ?  - Gabriel Gimenez-Roche - 
Je suis d'accord qu'un défaut de paiement d'un État n'est pas la fin du monde--en fait, je dirais même que c'est le point d'inflexion pour redresser les comptes. Mais le problème que je suscite ici est le fait que la mentalité des masses n'est pas propice au redressement nécessaire (moins des dépenses gouvernementales, et plus de liberté fiscale). En Argentine aujourd'hui, l'équilibre fiscal reste très fragile. Il est surtout fondé sur une imposition plus élevée qu'avant--comme je l'ai mentionné sur l'article, l'État argentin n'hésite même pas à taxer les exportations. Cette imposition plus lourde est en place pour soutenir les reprises des dépenses gouvernementales si chères à certains segments de la population argentine. Les argentins n'ont pas su profiter de leur défaut souverain... Merci de votre commentaire!

Commenté
il y a 4230 jours
-
envoyer
Début de l'article :La crise Grecque ne mettra pas en évidence la cause principale de la crise, à savoir le surendettement des gouvernements européens. En effet, compte tenu de l’état des mentalités en Europe, les échecs de l’Etat ne conduisent pas à une remise en cause de son rôle mais au contraire à sa croissance. Loin d’en sortir gagnantes, les institutions du marché libre s’en trouvent fragilisées... Lire la suite
Répondre à ce commentaire
Vous devez être connecté pour commenter un article8000 caractères max.
connectez-vous ou inscrivez-vous
Top articles