Fermer X Les cookies sont necessaires au bon fonctionnement de 24hGold.com. En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez leur utilisation.
Pour en savoir plus sur les cookies...
AnglaisFrancais
Cours Or & Argent en
Recevez notre Marketbriefing
zef
Membre depuis mai 2012
10 commentaires - suivi par 1 personne
1 abonnées
A laissé un commentaire sur l'article :
>Le papier commence à sentir le sapin  - Signé Véner - 
Deuxième raison
Dans une période d'instabilité, tous les zinzins du monde (zinzin est le diminutif pour les "z'investisseurs z'institutionnels, remarquez les Z pour la liaison) et les investisseurs dits "sérieux" procèdent à des arbitrages. Ces arbitrages consistent à placer sur le véhicule jugé le plus sûr les actifs que l'on veut préserver, en se désinvestissant des véhicules dont on juge qu'ils n'offrent pas une perspective suffisante à court terme. Et bien entendu, en se désengageant le plus totalement possibles des véhicules qu'on juge dangereux.
L'argent chute de 2 ou 3% ? Mais au contraire, c'est merveilleux : cela prouve qu'il n'est pas jugé comme dangereux (sinon il aurait perdu 10 ou 15%). Certes, il s'en est vendu. mais en quelles quantités ? Ridicules, puisque la chute est minime. En revanche cela prouve qu'on n'estime pas qu'il offre un potentiel suffisant à court terme. On peut dire cela autrement, à savoir qu'il ne s'est pas vendu tellement d'argent pour payer les achats d'or. C'est une façon plus juste de voir les choses. A laquelle il faut ajouter que l'argent physique est disponible en quantité si restreinte qu'il n'est pas possible de réaliser un profit substantiel sans engager de fortes dépenses d'infrastructure (prospection, négociation achats, conservation, livraison, suivi, comptabilité etc etc donc des frais de personnels et de structure). Au final, le profit sur l'argent à court terme risque d'être gommé d'une grande partie en raison du pourcentage de frais qu'il représente. Ce n'est pas un bon véhicule de spéculation à court terme. Mais que l'argent vienne à atteindre les 500$ l'once, et la situation deviendra différente. Nous n'en sommes pas encore là (cela viendra, bien sûr, mais c'est trop tôt), et le seuil psychologique des 100 dollars l'once est encore loin (certains économistes jugent qu'à partir de ce seuil les profits sur l'argent deviendront tangibles et que l'accélération de la hausse de son cours lui permettra de rattrapper son retard. Estimation selon les plus optimistes : d'ici 4 à 5 ans, les plus pessimistes parlent d'une quinzaine d'années, tous étant cependant d'accord pour reconnaître une grande sous évaluation du métal blanc par rapport au jaune... heureusement !)


Commenté
il y a 4072 jours
-
envoyer
Début de l'article :... Lire la suite
Répondre à ce commentaire
Vous devez être connecté pour commenter un article8000 caractères max.
connectez-vous ou inscrivez-vous
Top articles