Fermer X Les cookies sont necessaires au bon fonctionnement de 24hGold.com. En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez leur utilisation.
Pour en savoir plus sur les cookies...
AnglaisFrancais
Cours Or & Argent en
Recevez notre Marketbriefing
Gabriel Gimenez Roche
Membre depuis mai 2012
16 commentaires - suivi par 2 personnes
2 abonnées
A laissé un commentaire sur l'article :
>Le Cercle Vicieux de la dette publique I : Le pourquoi de la réserve fractionnaire  - Gabriel Gimenez-Roche - 
"Je maintiens , sans cette loi anticonstitutionnelle du 3 janvier 1973, la France n'aurait pas de dette publique.d'après les calculs faits ici..."

Merci pour les calculs. Je suis tout à fait d'accord avec eux et après avoir lu le contenu du lien, je crois qu'on est bel et bien d'accord sur la nature problématique du système de réserves fractionnaires.

Cependant, je considère que le fait même que l'État puisse créer de la monnaie à sa guise ou qu'il puisse s'endetter--aussi à sa guise--sont une attente à la souveraineté individuelle de chaque citoyen. Je considère que la condamnation faite par Maurice Allais contre le système en place n'allait pas trop loin. Tant qu'il y aura la possibilité pour une institution de repasser au citoyen une dette de façon imposée, il y aura danger pour la société. Et vu que l'État est l'institution qui a le pouvoir de approuver ou non des lois telles que celle du 3 janvier 1973 ou pire, celle qui donne des monopoles d'émission à une institution telle que la Banque de France ou la BCE, il m'est difficile de lui faire confiance pour gérer directement l'offre monétaire. C'est pourquoi je pense que même si la loi "Rothschild" n'existait pas, il y aurait toujours un danger pour la souveraineté citoyenne.

Un système de banque libre sans aucune intervention étatique résulterait, grâce à la concurrence et à la méfiance même du citoyen, en un système moins inflationniste et plus responsable. Mais la condition sine qua non est trop difficile à accomplir par les responsables au pouvoir... L'histoire le sait...


Commenté
il y a 4175 jours
-
envoyer
Début de l'article :L’État peut toujours créer plus de monnaie pour payer ses obligations. Reste que pour que l’illusion opère, faut-il encore que la population soit assez riche (et donc productive) pour supporter des taxes de plus en plus lourdes et que la dette soit principalement libellée en monnaie domestique. L’absence d’au moins une de ces conditions explique pourquoi cette... Lire la suite
Répondre à ce commentaire
Vous devez être connecté pour commenter un article8000 caractères max.
connectez-vous ou inscrivez-vous
Top articles