Fermer X Les cookies sont necessaires au bon fonctionnement de 24hGold.com. En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez leur utilisation.
Pour en savoir plus sur les cookies...
AnglaisFrancais
Cours Or & Argent en
Vers un crash du système anglo-saxon.!
IMG Auteur
Membre depuis octobre 2016
10 commentaires
Publié le 08 novembre 2016
801 mots - Temps de lecture : 2 - 3 minutes
( 0 vote, 0/5 ) , 2 commentaires
Monsieur Macleod,
On sait grâce à des article que Goldman Sachs a pour tradition de parier contre ses propres clients.
Et c'est tout à fait légal aux USA. Cette banque a donc incité des pays à lui acheter des produits financiers toxiques pour ensuite se positionner contre ses clients, en pariant sur l’effondrement de l'investissement de ses propres acheteurs. C'est ce qu'elle a fait avec le marché des subprimes..!
En 2006, sachant que ces produits financiers allaient s’effondrer, elle s'est débarrassés de ces produits financiers en les vendant à ces propres clients..? Résultats, elle a fait un très bon chiffres.
Elle a donc gagné une première fois..!
Puis Goldman Sachs s'est positionné une deuxième fois pour gagner sur les pertes qu’allaient faire ses propres clients... Elle a gagné une second fois sur le dos de ses clients grâce à la chute des subprimes en 2007 et 2008... Alors la tradition de cette banque d'affaire qui s'embarrasse pas d'éthique ou de morale sordides..???
La loi américaine n'a pas prévu ce genre de comportement et ne sanctionne donc pas ce genre de pratique. Cependant les clients ont ont pris conscience que des banques comme Goldman Sachs agissaient de la sorte, comprenant que leur propre banque pouvait parie contre eux..??
C'est peut-être cette prise de conscience qui va mettre un terme à cette pratique qui jusqu'à là , se faisait impunément.
Vous savez comme moi que les lobbies de la finance qui gagnent énormément d'argent, emploient des fonds considérables pour empêcher que toute loi de régulation bancaire soit votée aux USA ainsi quand Europe.!
C'est un cercle vicieux, elles gagnent des sommes d'argent qu'elles n'auraient jamais dù gagner..
Cet argent leur ouvre les portes des hémicycles qui soit US où bien Européennes, et cet enveloppes peuvent être distribuées afin qu'aucune loi ne puisse passer sans leurs permission.. Spéculation pour compte propre, délits d'initiés, effet de levier, dérivés opaques traités hors marché, peuvent continuer sans aucune régulation financière ne puisse entraver ces pratique, car le lobbying est légal aux USA, or en Europe les politiques font des compromis..!!
Toutes les décisions qui sont prises au sein des instances de du FMI, comme du G20 ne sont que des décisions qui viennent entériner ce que les marchés financiers ont déjà décidé.
Et à partir de là, le destin du pays est scellé, programmé..!
tout le reste ce ne sont que des fonctionnaires et Chef d’État qui tentent d'éteindre le feu.
A partir du moment où la dette d'un Pays est cotée sur les marché qui décide quel taux d'intérêt
le pays va payer..! La vulnérabilité est là, elle teint au faite que la dette est cotée sur le marché, il y a des investisseurs débridés et non réglementés auxquels personne n'ose s'opposer, qui peuvent déstabiliser cette dette et faire monter les taux pour maximiser leur profits..!!
Alors l'Europe veut réglementer la spéculation et les produits dérivés mais cela ne pourra être fait que sur l'Euroland...
Tout effort de réglementation européenne sera de faible efficacité du fait que Londres et New York n’entendent pas réglementer la finance. S'il y avait une décision globales, on pourrait moraliser les marchés, mais quelle instance globale a le pouvoir de coercition sur les États Unis et Londres pour réglementer les marchés..???
Ce système anglo-saxon ne peut être contraint par une instance extérieure. Il sera contraint, dissous par sont propre crash, sa propre perte..!
Aujourd'hui 75% du marché des dérivés est totalement déréglementé, opaque..
Or , il représente 10 fois le PIB mondial. Ses capacités de déstabilisation des États et du monde entier sont énormes. Les spéculateurs peuvent vraiment mettre en faillite des États sans qu'on puisse faire quoi que se soit..!!!
La France, la Grèce, l'Irlande, l'Italie n'ont pas causé eux-mêmes leur propre déstabilisation..!
Ce sont les manipulations des marchés financiers qui ont précipité ces Pays au bord de la faillite.
l'Austérité imposée dans des conditions consiste à prélever sur l'argent des citoyens pour payer des bonus sur des ventes et transactions baissières de la part des spéculateurs..
Les vrais attaques baissières contre l'Europe viendront toujours de New York, Chicago, et de Londres (City). Il y avaient une fenêtre de deux ans, pour mettre fin à l'Europe avec des attaques systématiques d'une grande violence jusqu'en novembre 2010...
Or, la destruction de l'Europe n'a pas eu lieu grâce à des apports et soutiens discrets de la part de la et Chine et de la Russie. En fait, les banques centrale des émergents plus lourds actuellement que les capacités Anglo-Saxonnes de déstabilisation. La fenêtre d'opportunité pour tuer l'Europe et de remporter le butin est passée...!!
On n'a pas encore vu la crise ultime des États-Unis qui sera l'épilogue de cette histoire...
Cette crise sera subite, violente et fera descendre l'économie américaine très bas, "voir l'effondrement", dans le classement des économies mondiales... l'Europe et les Pays émergents se sont progressivement découplés des USA et donc la crise les touchera durement (pas sur)...


<< Sujet précedent
Evaluer :moyenne :0 (0 vote)
>> Sujet suivant
0
envoyer
2
commenter
Répondez à ce post
>Suivre tous les commentaires du site
vous devez être connecté pour participer aux forums8000 caractères max.
connectez-vous ou inscrivez-vous
Bon, d'un autre coté il faut quand meme noter que, si les états se limitaient aux impots pour financer leurs dépenses, ils n'auraient pas besoin de dette et nous n'en serions pas là.

Comme, de plus, ce sont les memes états qui font les règlementations, si vous regrettez que le système financier est insufisemment reglementé, c'est donc bien une volonté délibérée des états.

Je ne crois pas à la conspiration des financiers. Les banques sont en train de mourir des taux d'intérêts à 0% que leur inflige les banques centrales (d'état).

Je crois plutôt à une association symbiotique de deux parasites, l'état et le monde de la finance), qui ont besoin l'un de l'autre pour se développer sur leur hote et qui, et pour le coup je partage votre opinion, vont bientôt finir par le faire crever.
Dernier commentaire publié pour cet article
Bon, d'un autre coté il faut quand meme noter que, si les états se limitaient aux impots pour financer leurs dépenses, ils n'auraient pas besoin de dette et nous n'en serions pas là. Comme, de plus, ce sont les memes états qui font les règlementations,  Lire la suite
Jack A. - 06/11/2016 à 22:45 GMT
Top articles
page générée en 340 ms.