Fermer X Les cookies sont necessaires au bon fonctionnement de 24hGold.com. En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez leur utilisation.
Pour en savoir plus sur les cookies...
AnglaisFrancais
Cours Or & Argent en

En Chine, l’or est une monnaie

IMG Auteur
Publié le 24 septembre 2014
789 mots - Temps de lecture : 1 - 3 minutes
( 11 votes, 5/5 )
Imprimer l'article
  Article Commentaires Commenter Notation Tous les Articles  
[titre article pour referencement]
0
envoyer
0
commenter
Notre Newsletter...
Rubrique : Or et Argent

 

Un Congrès de l’or se déroule actuellement à Pékin. Ce congrès, qui dure trois jours, est l’évènement le plus important de l’année pour l’industrie aurifère. Il attire des participants venus du monde entier et de tous les secteurs – banques centrales, sociétés minières, banques commerciales et raffineurs.

L’évènement, sponsorisé par le Conseil mondial de l’or et la China Gold Association, est une vitrine de l’industrie aurifère chinoise et met l’accent sur ce qui est aujourd’hui le plus gros marché de l’or du monde en matière de demande et d’innovation.

Les discussions et les forums qui auront lieu lors du congrès couvrent des sujets variés, depuis la gestion d’actifs jusqu’au secteur bancaire officiel ou central, en passant par les produits d’investissement et l’offre minière. Cette année, l’un des sujets clés sera l’internationalisation du marché de l’or.

Le marché de l’or chinois représente un tiers de la demande en or globale, et selon le Conseil mondial de l’or, il devrait encore croître de 20% d’ici la fin de l’année 2017.

Au sein d'une économie chinoise encore centralisée malgré les réformes liées au marché, toutes les activités aurifères gravitent autour du Shanghai Gold Exchange.

La China Gold Association et le Shanghai Gold Exchange ont été établis avec l’aide du gouvernement, et leur succès reflète la stratégie pro-or du gouvernement chinois.

Bien que la China Gold Association soit une association non-lucrative, elle joue principalement un rôle de conduit et de coordination entre le gouvernement et les producteurs d’or.

Le Shanghai Gold Exchange est le deuxième centre chinois pour le marché de l’or.

Les raffineries approuvées par le SGE obtiennent de l’or produit par l’industrie minière chinoise et en importent depuis Hong Kong et d’autres pays.

L’or est ensuite échangé sur le SGE et se dirige vers le secteur bancaire, le secteur gouvernemental ainsi que les secteurs de la bijouterie et de la technologie.

Le développement du SGE favorise également la découverte du prix de l’or.

En Chine, l’or est une monnaie, et il est accepté comme tel par la population.

Il ne semble pas y avoir de débats à ce sujet au sein des cercles gouvernementaux chinois, et l’une des stratégies du gouvernement a récemment été de défendre l’utilisation innovante de l’or par le secteur bancaire chinois.


Cette stratégie est assez simple à mettre en place, puisque les quatre plus grosses banques commerciales chinoises et de nombreuses autres banques du pays sont contrôlées par le gouvernement.

L’or est désormais largement utilisé au travers du secteur bancaire, en tant que garantie, et dans le cadre de prêts. La présence des banques commerciales chinoises sur le marché, rendue possible par le Shanghai Gold Exchange, fournit la liquidité nécessaire à la transformation de ce marché en un joueur important pour le marché global.

Les plus grosses banques chinoises, comme la Banque industrielle et commerciale de Chine, la Banque de Chine et la Banque agricole de Chine, offrent des plans d’accumulation d’or aux investisseurs, et le Conseil mondial de l’or estime que ces produits représentent actuellement entre 100 et 200 tonnes d’or. Les plus grosses banques sont aussi actives sur une base propriétaire sur le négoce de l’or au travers du SGE.

Un peu plus tôt cette année, la banque industrielle et commerciale de Chine, suite à son rachat d’une partie des actifs de la banque sud-africaine Standard Bank, a dit être intéressée par l’achat d’un siège au fixing de l’or de Londres après la mise en vente de son siège par Deutsche Bank. Ce siège n’a en revanche jamais trouvé acheteur.

La Banque industrielle et commerciale de Chine n’est pas encore un membre du LBMA, un titre qui est requis par l’adhésion au fixing de l’or de Londres. Mais puisque le marché de l’or chinois commence à prendre le dessus sur celui de Londres en termes de flux de métal physique et de formation des prix, la Banque industrielle et commerciale de Chine n’a peut-être pas besoin de devenir un membre actif du marché de Londres.

Le gouvernement chinois est également responsable de l’octroi de licences d’importation d’or à des banques commerciales internationales, et a apporté son soutien à l’établissement de la zone de libre-échange de Shanghai, où une plateforme de négoce de l’or a été installée pour les banques et maisons de commerce internationales.

Lors d'une déclaration qui a coïncidé avec le Congrès de l’or, le Shanghai Gold Exchange a annoncé le lancement de contrats physiques internationaux en yuans pour les très populaires barres d’or d’un kilo, les barres Good Delivery de 12,5 kilos (400 onces) et de plus petites barres de 100 grammes.

Le CME Group, basé aux Etats-Unis et propriétaire du Comex, a lui-aussi profité du Congrès de l’or pour annoncer le lancement d’un contrat d’un kilo sur le marché de Hong Kong.

 

Données et statistiques pour les pays mentionnés : Chine | Etats-unis | Hong Kong | Tous
Cours de l'or et de l'argent pour les pays mentionnés : Chine | Etats-unis | Hong Kong | Tous
<< Article précedent
Evaluer : Note moyenne :5 (11 votes)
>> Article suivant
Publication de commentaires terminée
Dernier commentaire publié pour cet article
Soyez le premier à donner votre avis
Ajouter votre commentaire
Top articles
Flux d'Actualités
TOUS
OR
ARGENT
PGM & DIAMANTS
PÉTROLE & GAZ
AUTRES MÉTAUX