Fermer X Les cookies sont necessaires au bon fonctionnement de 24hGold.com. En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez leur utilisation.
Pour en savoir plus sur les cookies...
AnglaisFrancais
Cours Or & Argent en

Le pouvoir d’achat de l’or est-il constant ?

IMG Auteur
Publié le 07 octobre 2016
1178 mots - Temps de lecture : 2 - 4 minutes
( 1 vote, 5/5 )
Imprimer l'article
  Article Commentaires Commenter Notation Tous les Articles  
[titre article pour referencement]
0
envoyer
0
commenter
Notre Newsletter...
Rubrique : Editorial du Jour

L’un des arguments que l’on entend le plus fréquemment au sein de la communauté de l’or est que l’or est une valeur constante dans l’économie globale. Mais est-ce vrai ? Oui et non. Permettez-moi de partager mes observations avec vous. Bien que l’or ait une nature exceptionnellement constante, et qu’aucune devise n’ait jusqu’à présent pu rivaliser avec lui en ce sens, il n’existe en réalité aucune valeur constante dans l’économie. Tous les marchés de biens, des actifs et des devises fluctuent constamment les uns par rapport aux autres en raison des dynamiques changeantes de l’offre et de la demande. Ceci étant dit, cet article se penchera sur la nature constante de l’or en mesurant son pouvoir d’achat de court (en semaines), de moyen (en mois) et de long (en années) terme. Nous comparerons nos résultats à la monnaie fiduciaire

Lorsque l’or est officiellement reconnu comme étant au cœur d’un système monétaire – tout au long de l’Histoire, nous avons enregistré un certain nombre d’étalons or – il est approximativement constant sur le court, le moyen et le long terme. Depuis l’abandon de l’étalon or, l’or est devenu moins constant sur le court et le moyen terme, mais a pu rester constant sur le long terme.

Quant à elles, les monnaies fiduciaires peuvent parfois être constantes sur le court terme, mais finissent toujours par perdre de la valeur sur le moyen terme et s’évaporer complètement sur le long terme. Ainsi, en raison de la nature fragile des devises fiduciaires et du niveau de stress que subissent les finances globales, les devises fiduciaires risquent aussi de s’effondrer brutalement. L’or est donc bien plus adapté à la protection de votre pouvoir d’achat.

Lorsque nous mesurons la valeur de l’or, il nous faut la mesurer en termes de biens et de services. A l’heure actuelle, il est facile d’oublier que l’objectif des participants à l’économie est de se procurer des biens et services. Tous les autres actifs qui s’échangent dans notre vaste système financier ne sont que des moyens de parvenir à une fin. Toutes les formes de monnaie, comme les actions, les obligations, des swaps de défaut de crédit, les options, les contrats à terme etc., n’ont aucune valeur d’utilité pour les humains, parce que nous ne pouvons pas les manger, les boire ou les porter. Seuls les biens et services que nous pouvons réellement utiliser ont une valeur d’utilité (pour plus d’informations, lisez ceci : The Concept Of Money). Ainsi, pour mesurer la stabilité de la valeur de l’or, il nous faut mesurer les quantités de biens et services que l’or peut acheter. Pour ne pas trop compliquer les choses, nous utiliseront l’indice des prix à la consommation et l’indice des prix de gros pour mesurer la valeur des biens et services.

Le pouvoir d’achat de l’or sur le court et moyen terme

Nous entendons parfois que si le prix de l’or monte ou descend sur le court terme, c’est parce que les devises fiduciaires montent ou descendent. Tentons donc de déterminer si cette analyse est justifiée. Entre le 4 et le 9 janvier 2016, le prix de l’or en livres sterling a gagné 5,9% pour passer de 23.096 à 24.469 livres par kilo. Nous pouvons être certains que les prix des biens au Royaume-Uni sont restés les mêmes sur la période. En conséquence, selon cet exemple, l’or a pu acheter 5,9% de biens et produits de plus à la fin de la semaine, alors que les livres sterling ne permettaient que d’en acheter dans les mêmes quantités qu’en début de semaine. Quelle est donc la valeur constante dans cet exemple ? Pas l’or, mais bel et bien la livre sterling. La raison en est qu’à l’heure actuelle, le standard monétaire international est fiduciaire.

screen-shot-2016-09-28-at-9-45-27-am

Graphique créé grâce à BullionStar Charts.

Venons-en au moyen terme. Dans le graphique ci-dessous, j’ai comparé l’indice de pouvoir d’achat de l’or à celui de la livre sterling en me basant sur les chiffres de l’indice des prix à la consommation et le prix de l’or, de juillet 2010 à juin 2016.

purchasing-power-index-gold-vs-british-pound

Sur la période, nous pouvons observer que la livre sterling a été plus constante que l’or sur le court terme, mais que son pouvoir d’achat a décliné sur le moyen terme en raison des politiques inflationnistes établies par la banque centrale britannique. Le pouvoir d’achat de l’or a été volatile sur le court comme sur le moyen terme, mais a su conserver son pouvoir d’achat sur la période étudiée. Il devrait cependant être clair que, si j’avais ajusté la période, le pouvoir d’achat de l’or présenterait une hausse ou un déclin.

Le pouvoir d’achat de l’or sur le long terme

Pour mieux comprendre le sujet, prenons un peu de recul et penchons-nous sur l’or et le pouvoir d’achat de la livre sterling depuis 1500. Le graphique ci-dessous a été établi par Nick Laird, de chez GCRU, grâce à des données qu’il a lui-même collectées avec Roy Jastram. Ce graphique est peut-être plus difficile à interpréter que le premier. Nous avons affaire à trois lignes d’indices :

  • La ligne rouge représente l’indice de pouvoir d’achat de l’or (1930 = 100)
  • La ligne bleue représente l’indice du prix de l’or en livres sterling (1930 =100) - Note : Jusqu’en 1914, la ligne a été principalement plane en raison de la parité entre l’or et la livre sterling.
  • La ligne verte reflète l’indice des prix de gros en livres sterling (1930 = 100)

Comme vous pouvez le voir, si la ligne bleue du prix de l’or transcende la ligne verte des prix de gros, la ligne rouge du pouvoir d’achat de l’or escalade – et vice-versa.

jastram

Nick Laird, via GCRU. L’échelle du graphique est logarithmique.

Il est évident que la ligne rouge se soit maintenue autour de 100 des centaines d’années durant, ce qui prouve de la nature remarquablement constante de l’or. Depuis le démantèlement graduel de l’étalon en 1914, le pouvoir d’achat de l’or est devenu plus volatile, mais a su rester robuste sur le long terme.

Nous pouvons également voir qu’avant 1914, les prix de gros étaient aussi assez constants, ce qui est lié au fait que la livre sterling était amarrée à l’or sur la période. Depuis les premiers stades de l’abandon de l’étalon or en 1914, les lignes bleue et verte ont flambé pour voir s’évaporer le pouvoir d’achat de la livre sterling. Depuis 1971, la livre sterling a perdu plus de 93% de son pouvoir d’achat – en 1975, l’inflation a atteint 20%.

Nous pouvons en conclure que, bien qu’il n’existe pas de valeur constante en économie, la stabilité du pouvoir d’achat de l’or est sans précédent. Non seulement le métal prouve de cette constance en période d’étalon or, son pouvoir d’achat reste aussi remarquablement constant en l’absence d’étalon or, bien qu’il soit plus volatile sur le court terme.

Si, dans un futur proche, le système monétaire fiduciaire atteignait ses limites et devait être rattaché à l’or, ce dernier devrait devenir plus constant sur le court comme sur le moyen terme, tout en apportant un pilier central au monde de la finance.

 

<< Article précedent
Evaluer : Note moyenne :5 (1 vote)
>> Article suivant
Publication de commentaires terminée
Dernier commentaire publié pour cet article
Soyez le premier à donner votre avis
Ajouter votre commentaire
Top articles
Flux d'Actualités
TOUS
OR
ARGENT
PGM & DIAMANTS
PÉTROLE & GAZ
AUTRES MÉTAUX