Chart usGOLD   Chart usSILVER  
 
Food for thought
The heart of a statestman must be in his head
Napoléon Bonaparte  
Search for :
LATEST NEWS  :
MINING STOCKS  :
Subscribe
Write Us
Add to Google
Search on Ebay :
PRECIOUS METALS (US $)
Gold 1300.41-1.99
Silver 19.590.00
Platinum 1434.80-0.45
Palladium 798.257.00
WORLD MARKETS
DOWJONES 1636498
NASDAQ 405824
NIKKEI 14418421
ASX 541332
CAC 40 440660
DAX 9318144
HUI 223-1
XAU 91-1
CURRENCIES (€)
AUS $ 1.4732
CAN $ 1.5240
US $ 1.3821
GBP (£) 0.8228
Sw Fr 1.2179
YEN 141.4210
CURRENCIES ($)
AUS $ 1.0662
CAN $ 1.1023
Euro 0.7235
GBP (£) 0.5954
Sw Fr 0.8812
YEN 102.3150
RATIOS & INDEXES
Gold / Silver66.38
Gold / Oil12.55
Dowjones / Gold12.58
COMMODITIES
Copper 3.030.04
WTI Oil 103.64-0.11
Nat. Gas 4.54-0.03
Market Indices
Metal Prices
RSS
Precious Metals
Graph Generator
Statistics by Country
Statistics by Metals
Advertise on 24hGold
Projects on Google Earth
Les cas de l’alcool et du tabac indiquent que la fiscalité « comportementale » n’est pas la solution
Published : March 27th, 2014
749 words - Reading time : 1 - 2 minutes
( 5 votes, 5/5 ) , 2 commentaries Print article
 
    Comments    
Tweet
Keywords :   France |

 

 

 

 

L’alcool et le tabac sont depuis longtemps soumis à une taxation spécifique lourde. Or, dans l’objectif de faire disparaître leur consommation et de financer le système de santé, les pouvoirs publics comptent alourdir la charge fiscale qui pèse sur eux.

 

Début 2013, les taxes sur la bière ont ainsi été augmentées de 165% en France et des discussions portent sur l’augmentation de celles sur le vin. Dans la lignée du plan cancer 3, un rapport du Sénat, préconiserait d’augmenter les taxes sur le tabac de plus de 60% sur les cinq prochaines années.

 

Or, en dépit des objectifs affichés, une telle politique présente un bilan mitigé sur le plan sanitaire. Elle est en réalité une fuite en avant qui débouche in fine sur un marché parallèle dynamique, menaçant non seulement la filière légale, mais aussi la santé des consommateurs et les recettes de l’Etat.

 

Des effets pervers sur le plan sanitaire

 

Plusieurs études constatent que la hausse de la fiscalité s’accompagne d’effets qui diminuent son efficacité en matière de santé.

 

1.       Taxes sur l’alcool : sans impact sur les gros buveurs ; les autres consommateurs se mettent à consommer des boissons moins chères et/ou plus fortes, voire même d’autres drogues (cannabis) ;

2.      Taxes sur le tabac : consommation plus intense des cigarettes fumées (plus de nicotine ou de goudron absorbé par cigarette) ou effet substitution par des produits du tabac moins chers, tel que le tabac à rouler :

1.       la consommation de tabac à rouler est en hausse dans de nombreux pays européens. En France, les ventes ont augmenté de 57% entre 2001 et 2012 ;

2.      Or, la consommation de tabac à rouler s’avère au moins aussi, voire plus néfaste pour la santé des fumeurs : lors d'une étude, 77% des fumeurs de tabac à rouler fabriquaient des cigarettes ayant une quantité supérieure de nicotine à la quantité maximale contenue dans une cigarette manufacturée ; dans 57% des cas il y a avait plus de goudron que celui présent dans une telle cigarette.

 

Cause de « radicalisation » du marché parallèle

 

La contrebande et le trafic illicite d’alcool et de tabac sont aussi « vieux » que la mise en place des taxes spécifique sur ces produits.

 

Leur cas suggère qu’au-delà d’un certain point, le marché légal et le marché parallèle fonctionnent comme des vases communicants. Plus la fiscalité devient lourde plus ce marché parallèle prend de l’expansion, au détriment du marché officiel.

 

Marché parallèle de l’alcool


Selon l’OMS, il semble encore peu important en France (3%), contrairement aux pays à forte fiscalité : 15% au Royaume-Uni, 18% au Danemark, 26% en Norvège, 29% en Finlande et 54% en Suède (chiffres 2003-2005), le seul pays, comme le souligne la Commission européenne, où les objectifs de santé publique jouaient un « rôle prépondérant dans la fixation » des taxes sur l’alcool.

 

S’engager dans la voie de ces pays à forte fiscalité représente des dangers pour la santé. Par exemple, de la vodka fabriquée à partir d’alcool industriel a été découverte Outre-manche en 2013. La perte de recettes fiscales liée à ce marché parallèle est estimée à 1 milliard de livres au Royaume-Uni.

 

Fiscalité sur le tabac et « radicalisation » du marché parallèle

 

Le commerce illicite serait en hausse de 30% au sein de l’UE entre 2007 et 2012, selon un rapport de la Commission européenne. En France, le marché parallèle dans son ensemble a pris un essor important notamment depuis la hausse des taxes de 2003-2004, représentant désormais environ 20% du marché officiel (grâce notamment aux achats transfrontaliers).

 

Ce commerce s’adapte et, face aux efforts de répression, il prend de nouvelles formes.

 

1.       Contrebande de « cheap whites » (cigarettes produites légalement, mais destinées à la contrebande) : hausse du nombre de saisies et des quantités confisquées respectivement de 52% et de 17% entre 2012 et 2011.

2.      Contrebande en provenance de pays hors UE : recours à de véritables infrastructures comme un tunnel entre l’Ukraine et la Slovaquie permettant l’évasion fiscale de 50 millions d’euros par an.

3.      Contrebande intra-UE : 9 usines illégales découvertes en 2011 (avec une production estimée à 9 millions de cigarettes par jour et parfois avec du tabac plus mauvais pour la santé) contre 5 en 2011.

 

Avant de s’engager davantage dans la voie de la fiscalité comportementale, l’ensemble de ces effets pervers mériterait d’être au placé au cœur du débat public. »

 

Intitulée Fiscalité comportementale : les cas de l’alcool et du tabac, l'étude est disponible à : http://www.institutmolinari.org/

 

 

Data and Statistics for these countries : France | All
Gold and Silver Prices for these countries : France | All
Tweet
Rate :Average note :4.4 (18 votes)View Top rated
Previous article by
Valentin Petkantchin
All articles by
Valentin Petkantchin
Receive by mail the latest articles by this author  
Latest comment posted for this article
Pour autant que je me souvienne de mes cours de droit constitutionnel et d'histoire, l'impot sert à financer les charges de l'Etat. Point à la ligne. Certainement pas à m'expliquer quel comportement je dois avoir. Il n'est pas besoin d'aller plus loi  Read more
Josey Wales - 3/27/2014 at 7:09 PM GMT
Rating :  2  0
TOP ARTICLES
MOST READ
TOP RATED
MOST COMMENTED
Editor's picks
RSS feed24hGold Mobile
Gold Data CenterGold & Silver Converter
Gold coins on eBaySilver coins on eBay
Technical AnalysisFundamental Analysis

Valentin Petkantchin

Valentin Petkantchin détient un doctorat ès sciences économiques et est diplômé du Magistère média et formation économique de l’Université d’Aix-Marseille III. Il a été chercheur au Centre d’analyse économique et enseignant d’économie au sein de cette même université. Entre 2004 et 2006, il a été le directeur de la recherche de l’Institut économique de Montréal. Il est l’auteur d’un livre sur l’histoire de la pensée économique et l’œuvre d’Adam Smith, intitulé Les sentiments moraux font la richesse des nations. Il est actuellement chercheur à l’Institut économique Molinari et analyste à la société de gestion Overlord France Finance.
Valentin Petkantchin ArchiveWebsiteSubscribe to his services
Comment this article
You must be logged in to comment an article8000 characters max.
 
Sign in
User : Password : Login
Sign In Forgot password?
 
 
       
Pour autant que je me souvienne de mes cours de droit constitutionnel et d'histoire, l'impot sert à financer les charges de l'Etat.

Point à la ligne.

Certainement pas à m'expliquer quel comportement je dois avoir.

Il n'est pas besoin d'aller plus loin et de tenter de mesurer l'interet ou l'impact de telle ou telle taxe, comportementale, redistributive, sociale ou autre environnementale. Ces taxes sont aussi illégales et illégitimes que la vignette pour les vieux que Giscard avait collé sur les pare brises de nos parents.

Les taxes servent à payer les charges de l'Etat. Tenons en nous là, et redéfinissons son périmètre d'intervention.

Et en tous les cas, ce n'est certainement pas son role que de me dicter mon comportement.
Rate :   2  0Rating :   2
EmailPermalink
Les dirigeants calculent toujours en termes de racket fiscal.
Baisser considérablement les taxes et rendre les prix "raisonnables" serait plus intelligent et casserait les reins aux marchés parallèles. Sans parler des étrangers qui viendraient acheter chez nous nos cigarettes moins chères.
Et puis soyons cynique jusqu'au bout. Sur les paquets il serait plus judicieux de mettre les gens devant les bons choix. "Fumer tue plus rapidement. Vous faites gagner de l'argent à l'état !"
Rate :   3  0Rating :   3
EmailPermalink
Receive 24hGold's Daily Market Briefing in your inbox. Go here to subscribe or unsubscribe.
Disclaimer