Fermer X Les cookies sont necessaires au bon fonctionnement de 24hGold.com. En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez leur utilisation.
Pour en savoir plus sur les cookies...
AnglaisFrancais
Cours Or & Argent en
Dans la même rubrique

Abolissons la Fed

IMG Auteur
New World Economics
Publié le 28 janvier 2014
976 mots - Temps de lecture : 2 - 3 minutes
( 9 votes, 4,9/5 ) , 2 commentaires
Imprimer l'article
  Article Commentaires Commenter Notation Tous les Articles  
0
envoyer
2
commenter
Notre Newsletter...
SUIVRE : L’or
Rubrique : Editoriaux


Pendant longtemps, les avocats Américains de l’étalon or ont eu des opinions divergentes quant à la possibilité de la mise en place d’un nouvel étalon or en parallèle aux institutions existantes, telles que la Réserve Fédérale. Certains pensent par exemple que de nouvelles institutions devraient voir le jour, et que la Réserve Fédérale devrait être abolie.

Au cours des années 1980 ou 1990, il semblait politiquement impossible de considérer le remplacement des institutions monétaires par un système bancaire libre. La Fed, sous Greenspan et Volcker, semblait ne pas gérer trop mal la situation. L’économie se portait bien et les gens profitaient d’un marché haussier aussi bien sur les actions que les obligations. Il n’était pas l’heure de tout jeter par-dessus bord en faveur de nouvelles idées farfelues.

L’idée générale était que la Fed mimiquait un système d’étalon or. Avec Volcker et Greenspan, la valeur du dollar est restée stable par rapport à celle de l’or, aux alentours de 350 dollars par once. L’argument principal des avocats de l’étalon or était que cet objectif de stabilité pourrait être atteint bien plus simplement en liant directement la valeur du dollar à celle de l’or, comme c’était le cas sous Bretton Woods avec la parité de 35 dollars par once d’or.

Comme l’a dit Alan Greenspan lors de son dernier discours devant le Comité des Affaires Financières Internes en juillet 2005 :

‘Depuis la fin des années 1970, les banquiers centraux se sont comportés comme si nous avions encore un étalon or’.


Ridicule ? En juillet 2005, la valeur du dollar par rapport à celle de l’or était de 424 dollars par once. En août 1987, lorsque Greenspan arrivait à la Fed, elle était de 450 dollars l’once. Sous les 18 années de direction d’Alan Greenspan, les résultats ont été les mêmes que si les Etats-Unis avaient été sous un étalon or. Le problème n’a été que la volatilité et l’incertitude enregistrées au cours de ces années. Il aurait été préférable que Greenspan et la Fed se comportent un peu plus sérieusement ‘comme sous un étalon or’.

Il faut dire que les avocats de l’étalon or des années 1980 et 1990 étaient assez décalés, et prônaient des systèmes d’étalon or ‘100% pur’ qui étaient assez risibles et n’auraient jamais pu être mis en pratique. Ce qu’ils appelaient un étalon or ne ressemblait en rien aux étalons or qui ont été utilisés lors de ces deux derniers siècles. La foule sobre et sophistiquée n’a fait qu’accorder à ces gens l’attention qu’ils méritaient, c’est-à-dire aucune.

Aujourd’hui, en revanche, la situation est très différente. La Réserve Fédérale continue cahin-caha à diluer sa monnaie. Historiquement, lorsque ce genre de scénario faisait son apparition, le gestionnaire monétaire était remplacé. Ce fut le cas pour la Reichsbank de l’Allemagne des années 1920 (remplacée par la Rentenbank) et le dollar continental émis par le gouvernement des Etats-Unis.

Les avocats modernes de l’étalon or semblent avoir laissé de côté les idées farfelues des décennies passées. Plus de progrès devrait être fait, mais les propositions faites aujourd’hui sont pour la plupart assez intéressantes.

Voyons ce qu’Alan Greenspan en a récemment dit:

‘Nous avons aujourd’hui un système de monnaie fiduciaire qui repose essentiellement sur la monnaie imprimée par un gouvernement et de sa banque centrale. Un mécanisme devrait être mis en place pour restreindre les quantités de monnaie produites, que ce soit un étalon or ou un panier de devises, sans quoi l’Histoire nous suggère que l’inflation s’installera et aura des effets désastreux sur l’activité économique… Un certain nombre d’entre nous pensent que nous nous en sommes très bien sortis entre 1870 et 1914, alors que nous étions sous un étalon or’.


Lors du même entretien de janvier 2011, Alan Greenspan s’est même demandé tout haut si nous avions encore besoin d’une banque centrale !


Lorsqu’Alan Greenspan se met à parler d’abolition la Fed, c’est que le vent tourne.


Même ceux qui pensent que conserver la Fed est certainement la solution la mieux appropriée politiquement savent probablement que l’idéal serait de la remplacer. Tout pays finit par avoir des problèmes avec le monopole de l’émission de devises, et la Fed s’est prouvée être une institution suspecte depuis sa création en 1913.


L’ouvrage d’Ed Griffin intitulé The Creature from Jekyll Island explique avec brio comment la Fed a été créee. Le fait que ce livre de 1994 soit aujourd’hui le numéro 2 des meilleures ventes Amazon sous la catégorie ‘banques’ et sous la catégorie ‘politiques économiques et développement’, et la quatrième meilleure vente sous la catégorie ‘politiques économiques’ est la raison pour laquelle la foule chante ‘Abolissons la Fed’ à chaque fois que Ron Paul fait une apparition.

 

Ces dernières années, nous avons pu remarquer que la Fed a travaillé de très près avec les banques Too Big To Fail, et ce pas forcément dans le plus grand intérêt du public. Le fait que la Fed ait été influencée par une certaine famille de banquiers Européenne – une critique que le président Andrew Jackson a faite au prédécesseur de la Fed, la Second Bank of the United States, avant de l’abolir -  est une raison de plus d’éliminer son influence dans les affaires Américaines.


En tant qu’ancien membre du camp ‘conservons la Fed’, il me semble aujourd’hui qu’abolir la Fed sera d’ici ces prochaines années la solution pour laquelle opter.


Nous n’en sommes pas encore là. La Fed devra tout d’abord, ainsi que les autres institutions mondiales, commettre assez d’erreurs pour pousser le public à vouloir s’en débarrasser. La situation ne sera pas réjouissante, mais alors que même Wall Street conclura que la Fed n’a plus d’autre choix que de continuer de monétiser, ce sera la seule issue possible.


J’aimerai aussi noter que je trouve aussi embarrassant qu’Alan Greenspan m’ait devancé à ce sujet.


Voici un lien vers l’excellent livre de Ron Paul à ce sujet : Abolissons la Fed.




<< Article précedent
Evaluer : Note moyenne :4,9 (9 votes)
>> Article suivant
Nathan Lewis est l'auteur de Gold: the Once and Future Money, publié par Agora Publishing et J Wiley. Il est le directeur de Kiku Capital Management.
Publication de commentaires terminée
  Tous Favoris Mieux Notés  
Et la BCE, on l'abolit avant ou après la FED ???
Mine de rien si on commence à parler ouvertement de l'abolition de la FED, c'est qu'il y a certainement anguille sous roche...
Evaluer :   2  0Note :   2
EmailPermalink
Les banques centrales, depuis l'origine (création de la banque centrale d'Angleterre en 1694), n'ont eu qu'un seul objectif : permettre aux gouvernements de financer leurs guerres. En échange du financement des états et de leurs guerres destructrices, les banquiers ont obtenu le pouvoir d'émettre de la monnaie, et le système frauduleux des réserves fractionnaires.

Napoléon à crée la Banque de France, la FED a été créée le 23 Décembre 1913, quelques mois avant le début de la guerre de 1914- 1918. Jamais cette guerre n'eut été possible dans un système d'étalon or.

Le XX siècle a été le siècle de la plus grande violence et de la plus grande barbarie, il a été également le siècle des banques centrales.

Il faut abolir la FED.
Evaluer :   3  0Note :   3
EmailPermalink
Dernier commentaire publié pour cet article
Et la BCE, on l'abolit avant ou après la FED ??? Mine de rien si on commence à parler ouvertement de l'abolition de la FED, c'est qu'il y a certainement anguille sous roche...  Lire la suite
merisier - 28/01/2014 à 13:47 GMT
Note :  2  0
Top articles
Flux d'Actualités
TOUS
OR
ARGENT
PGM & DIAMANTS
PÉTROLE & GAZ
AUTRES MÉTAUX