Fermer X Les cookies sont necessaires au bon fonctionnement de 24hGold.com. En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez leur utilisation.
Pour en savoir plus sur les cookies...
AnglaisFrancais
Cours Or & Argent en

Comment se protéger du risque de confiscation de l’or

IMG Auteur
Extrait des Archives : publié le 04 février 2013
2496 mots - Temps de lecture : 6 - 9 minutes
( 66 votes, 4,5/5 ) , 14 commentaires
Imprimer l'article
  Article Commentaires Commenter Notation Tous les Articles  
0
envoyer
14
commenter
Notre Newsletter...
Rubrique : Université de l'or

 

 

 

 



Mes chères contrariées, mes chers contrariens !



Vous êtes très nombreux à vous inquiéter des risques de confiscation de votre or physique et je reçois de plus en plus de courriers à ce sujet. Je souhaitais donc partager avec vous mon point de vue sur ce sujet.


A mon sens la réponse tient en trois grands points. Doit-on réellement avoir peur d’une confiscation de l’or ? Comment s’en prémunir quand même... et y a-t-il d’autres risques, pour mon or, qui ne doivent pas être occultés par la peur de la confiscation.


Doit-on avoir peur d’une confiscation de l’or?


A mon sens pour le moment c’est jouer à se faire peur pour rien. Il y a deux éléments permettant de justifier ce point de vue.


Posons la question que se pose toujours l’inspecteur Columbo. Quel serait le mobile du crime (donc de la confiscation) ?


Tout d’abord prenons le cas de notre pays. La France. Nous avons une dette « officielle » d’environ 2000 milliards d’euros. En face des réserve d’or (officielles également) de 2400 tonnes.


Faisons un rapide calcul. Soit le prix du kilo à 40 000 euros (pour faire des comptes ronds). Cela nous met la tonne d’or au prix de 40 millions d’euros, ce qui valorise nos réserves de 2400 tonnes d’or à environ 96 milliards d’euros.


96 milliards d’un côté la valeur de l’or par rapport à un cumul de dette de plus de 2000 milliards d’euros. Il s’agit d’une goutte d’eau dans un océan d’endettement. Il faudrait que le prix de l’or soit multiplié par 20 et que la valeur d’un lingot d’un Kg soit de 800 000 euros pour que notre or puisse rembourser nos dettes.


Vous pouvez faire ce simple raisonnement pour l’ensemble des pays et vous obtiendrez globalement le même résultat.


Vers la confiscation de l’épargne


Par contre l’épargne financière des ménages français dépasse largement les 2000 milliards d’euros. Rien que sur les contrats d’assurance vie, les français ont déposé 1500 milliards d’euros. Voilà une source de financement nettement plus en ligne avec les montants de notre dette.

Dans un premier temps c’est donc notre épargne qui sera confisquée et cela a déjà commencé avec des taux d’intérêt inférieurs à l’inflation qui érode votre pouvoir d’achat et la valeur de vos économies. Si demain l’état décide de ne pas rembourser tout ou partie de ses dettes, il n’a pas besoin de votre or. Il annule votre épargne qui est déjà placée en bon du trésor ou en obligations d’état.


Des obstacles juridiques


Cela peut évidemment changer, et relativement vite. Les lois sont le reflet également d’un moment et d’une époque. Cela dit au moment où j’écris ces lignes, il existe le respect de la propriété privée, des lois européennes, une cour de justice supranationale etc… alors pour l’instant, le cadre juridique qui permettrait une telle confiscation n’existe tout simplement pas. Bien sûr nous surveillons attentivement les évolutions légales.


Les différents types de confiscation


Il est très important de moduler le terme confiscation. Il y a plusieurs types de confiscation et toutes ne se valent pas.


- La réquisition sans indemnisation qui est du vol pur et simple puisque dans ce cas l’état prendrait votre or sans vous indemniser.

- L’expropriation. Dans ce cas on vous prend votre or et on vous verse une somme symbolique.

- La nationalisation de l’or. Dans ce dernier cas, qui a été globalement le seul pratiqué et comme ce fut le cas dans les années 30 avec l’executive order du Président Roosevelt, votre or est nationalisé, « obligatoirement » rapporté à l’administration mais contre une indemnisation au dernier cours connu. Après évidemment, le gouvernement se remet à jouer avec la monnaie ce qui impliquera de convertir l’argent reçu en compensation de votre or immédiatement dans un autre type d’actif tangible disponible à ce moment-là.


Dernière chose. Sous prétexte de vous prémunir d’une confiscation de votre or, cela ne doit pas vous faire oublier d’autres risques certainement tout aussi « douloureux » pour votre patrimoine. Une nouvelle ligne de TGV ou une nouvelle autoroute sont des cas de figure qui se présentent tous les ans, partout dans le monde et qui concerne des milliers de personnes rien que dans notre pays. Ces gens « expropriés » de chez eux, perdent tout. Souvenez-vous après le drame survenu sur la côte Atlantique lors du passage de la tempête Xinthia, des centaines de maisons situées en zones noires ne valaient strictement plus rien. Votre maison était en zone inondable, sa valeur est passée de tout à rien en une nuit dramatique. Dernier exemple qui nous concerne moins directement, pensez aux 5 millions d’habitants résidents autours du Vésuve en Italie. Un jour indéterminé, ils perdront simplement à peu près tout ce qu’ils possèdent.


Encore une fois, le risque de confiscation de l’or n’est pas nul. Loin s’en faut. Il ne faut cependant pas non plus lui conférer une importance qu’il n’a pas.


Pour résumer mon point de vue, si vous détenez 10 000 euros en Napoléon 20 francs, et que votre maison se trouve sur le futur tracé d’une autoroute…. Votre problème patrimonial majeur et significatif n’est pas le risque de confiscation de votre or, mais bien la possibilité de vous retrouver sans logement dans un avenir proche. Il est donc important de ne pas se tromper de débat.


L’or est confisqué quand même comment faire pour me protéger ?


Ne soyons pas naïfs pour autant. Si nous achetons de l’or c’est que nous sommes prudents. C’est que nous anticipons certains problèmes économiques à venir. Nous prendrons forcément en compte dans notre réflexion le fait que l’or puisse être réquisitionné même si encore une fois, pour le moment les états n’ont aucun intérêt à le faire. Il n’y a pas de mobile.


A mon sens, il faut juste avoir du bon sens et respecter l’adage populaire qui dit «de ne pas mettre tous ses yeux dans le même panier».


Nous sommes dans une situation économique inédite et une expérience monétaire jamais tentée dans l’histoire humaine. Vous perdrez donc certainement de l’argent à l’issue de cette crise. La seule solution patrimoniale consiste à diversifier son épargne, dans différents actifs tangibles, dans différentes localisations.


Avoir de l’or chez soi est une bonne idée. Mais le risque de vol ou de perte est réel. Avoir de l’or chez soi oui mais avoir tout son or enterré dans son jardin à quinze pas du grand chêne est-ce vraiment une bonne idée ? Détenir tout son or en compte titres dématérialisés dans sa banque est-ce une bonne idée ? Détenir tout son or dans son coffre bancaire ce qui est très facile à confisquer est-ce une bonne idée ? Avoir tout son or en Suisse avec une frontière qui serait fermée est-ce une bonne idée ?


Individuellement aucune de ces idées n’est bonne ou judicieuse. C’est la raison pour laquelle je conseille à ceux qui me posent la question de détenir de l’or physiquement chez eux (c’est ce que j’appelle un Kit de survie pour les cas extrêmes), d’en conserver en Suisse c’est-à-dire hors Union européenne et hors coffres bancaires. De la même façon j’incite mes interlocuteurs à en avoir aussi en Belgique où ils seront considérés comme non-résidents mais au sein de l’Union Européenne et sans frontière douanière à passer.


Il faut donc diversifier vos points géographiques de stockage.


Les risques du marché noir


L’un des problèmes engendré par la détention d’or physique chez soi en cas de confiscation par l’état c’est que si un propriétaire d’or souhaite pouvoir l’utiliser il doit en général le changer pour obtenir de la monnaie papier. Même si certains me diront qu’ils pourraient dans ce cas directement payer en or, l’histoire nous enseigne que ce fût rarement le cas. Il fallait changer son or en France pendant la deuxième guerre mondiale, il fallait changer son or en Argentine lors de la faillite de ce pays en 2001.


Les témoignages sont unanimes. Changer son or au marché noir est une opération très risquée. Celui qui change son or commet un acte « illégal », il ne peut donc plus le faire en toute sécurité.


Il n’est donc objectivement pas crédible ni sérieux de conseiller à un détenteur d’or de ne pas s’inquiéter, d’enterrer l’or dans son jardin et d’aller l’échanger au marché noir quand il en aura besoin. Dans la pratique la prise de risque sera très élevée.


Vers la suppression de la monnaie papier


Un autre risque très rarement évoqué mais sans doute parce que c’est sans doute l’un des plus probables dans les années qui viennent, c’est le choix de la monnaie tout électronique.


C’est ce qui est envisagé en Italie par le gouvernement Monti dès 2014 afin de lutter contre la fraude fiscale et l’activité au noir.


L’idée ? Toutes les transactions sont électroniques et le cash, les billets et pièces de monnaies n’existent plus. Les espèces sont purement et simplement interdites.


Dans un tel contexte le détenteur d’or à l’ancienne, celui qui ne peut pas présenter de facture d’achat ni la provenance des fonds, pourrait être taxé à 70 ou même 90% de la valeur pour avoir le droit de réinjecter ses sommes dans le circuit officiel… tout est imaginable. Ce ne sera pas une confiscation… vous n’aviez qu’à être transparent dans votre gestion…. Petits voyous !!! Vous ne ferez donc probablement pas pleurer la ménagère de moins de cinquante ans qui remplit péniblement un demi Livret A en 20 ans…


La tentation de la monnaie électronique est une tendance lourde avec notamment le « pay by phone » puisque toutes les solutions de paiement sont en train de converger dans votre téléphone portable.


Il faut donc comprendre que détenir son or de façon légale et transparente pourrait s’avérer dans les prochaines années être la seule façon de pouvoir réellement bénéficier de votre investissement… tout en sachant que cela vous rendra vulnérable à une éventuelle confiscation… d’où justement l’intérêt de localiser votre investissement en plusieurs endroits différents… ce qui vous laissera le maximum d’options.


Pour éviter la confiscation rien ne vaut la revente !


Autre solution en cas de réquisition de votre or. Vous pouvez tout simplement le revendre et transformer le cash obtenu dans un autre actif tangible qui peut être de l’immobilier (attention l’immobilier a amorcé sa baisse), de la terre agricole, ou encore des forêts.


Si je suis un fervent partisan de l’or comme vous le savez, il n’en demeure pas moins qu’en soi l’or comme toute monnaie n’a aucun intérêt en soi. Comme toute monnaie l’or ne sert qu’à conserver de la valeur. Non utilisée cette valeur ne sert à rien. Vous ne logez pas dans vos lingots. Mais à n’importe quel moment vous pouvez échanger votre or contre une maison.


L’idée n’est pas de vous faire acheter un clapier surcoté. L’idée c’est de vous dire que la confiscation n’est une spoliation que si la monnaie papier que vous récupérez perd de sa valeur et que vous ne l’utilisez pas pour convertir cette « valeur » dans un actif tangible.


La question qu'il faudra se poser sera alors, l’or est interdit, quel est l’autre placement pertinent permettant à ce moment-là de conserver au maximum sa valeur ?


Se pose alors la question de savoir quand revendre son or !


En ce qui me concerne la réponse est simple. Lorsque la monnaie retrouvera sa fonction d’instrument de stockage de valeur.

Cela ne pourra être le cas, que lorsque les dettes amassées partout à travers la planète auront été purgées et quand les taux d’intérêt réels seront à nouveau supérieurs à l’inflation.


Si nous prenons l’exemple du Japon, ce n’est plus le cas de presque 30 ans. L’or côté en Yen est désormais à son plus haut historique et vole de record en record.


On pourra donc conserver son or de nombreuses années encore, et jusqu’à l’émergence de monnaies saines, mais cela n’a rien à voir avec le risque de confiscation… à ceci près que la confiscation ou la réquisition peuvent, pour vous, bien entendu, être une cause de revente prématurée ou anticipée…


Des solutions existent pour gérer le risque… au mieux


Comprenez-moi bien. Il ne s’agit pas de faire de la publicité pour nos services ou notre entreprise. Je resterai donc sobre. Ceux qui recherchent des précisions n’auront qu’à nous contacter directement. Autre mise au point indispensable, encore une fois, il n’y a aucune garantie totale. On fait ce que l’on peut et au mieux avec les moyens à notre disposition.


Les cartes de paiement adossées à de l’or physique. C’est votre réserve d’or qui est débité à chaque retrait ou chaque achat. Cette carte permet de rendre « liquide » votre placement en or et négociable à tout moment, tout comme par les plateformes internet, votre or physique est achetable ou vendable en temps réel de votre salon et peu importe qu’il soit localisé en France en Suisse ou en Belgique sans que vous ne soyez obligé de faire quelques déplacements que ce soit.


Là aussi en cas de réquisition, vous aurez plus de latitude pour agir à votre convenance.


La diversification de votre or


Nous estimons que vos avoirs en or, répartis de cette façon-là vous permettront, dans le pire des cas, d’être en mesure d’en sauver tout ou partie en fonction de circonstances que nous ne connaissons pas d’avance.


L’or est votre assurance ultime en cas d’effondrement du système bancaire et économique actuel. Penser qu’il existe une solution miracle capable de vous prémunir de tous les aléas est illusoire.


C’est la raison pour laquelle nous vous recommandons vivement de diversifier vos lieux de détention sans oublier que l’or suscite de plus en plus de convoitises… y compris celle de brigands, fussent-ils privés ou d’états !


En un mot et parce que c’est du simple bon sens, pour vous protéger, diversifiez… n’ayez pas peur du pire, mais soyez-y prêt.


Pour le moment il n’y a aucun signe de confiscation et les montants représentés par l’or sont insignifiants par rapport aux montants des dettes.


Encore une fois, dans un premier temps c’est l’épargne qui sera réquisitionnée… et c’est à ce risque qui se matérialise sous vos yeux au moment où j’écris ces lignes qu’il faut d’abord que vous vous prépariez. Rien ne vous sert de vous préoccuper de 10 000 euros d’or... si vous détenez encore 500 000 euros… sur des contrats d’assurance vie. Soyez cohérents.


Ah oui, dernière chose. Si l’or était confisqué, on peut penser que la situation économique serait apocalyptique et que nous ferions face à un effondrement global du système. C’est une éventualité. Pas une certitude mais une éventualité. Cela signifie très concrètement qu’il faut être (encore une fois, j’insiste) cohérent dans sa démarche.


Si l’ensemble du système s’effondre, ce n’est pas votre or qui vous sauvera il aidera votre patrimoine, mais ce qui aura pendant quelques semaines ou quelques moi réellement de la valeur… ce sont les boîtes de conserve… mais çà j’en ai déjà parlé !!!


Charles SANNAT

Directeur des Études Économiques Aucoffre.com

http://www.lecontrarien.com/


 

 

Données et statistiques pour les pays mentionnés : Argentine | Belgique | France | Italie | Japon | Suisse | Tous
Cours de l'or et de l'argent pour les pays mentionnés : Argentine | Belgique | France | Italie | Japon | Suisse | Tous
<< Article précedent
Evaluer : Note moyenne :4,5 (66 votes)
>> Article suivant
Charles Sannat est diplômé de l'Ecole Supérieure du Commerce Extérieur et du Centre d'Etudes Diplomatiques et Stratégiques. Il commence sa carrière en 1997 dans le secteur des nouvelles technologies comme consultant puis Manager au sein du Groupe Altran - Pôle Technologies de l’Information-(secteur banque/assurance). Il rejoint en 2006 BNP Paribas comme chargé d'affaires Il a exercé les fonction de directeur des études économiques de la société Aucoffre.com de 2012 à 2015, et créé le Contrarien Matin un site de « décryptage quotidien, sans concession, humoristique et sarcastique de l’actualité économique ». Il a fondé en Septembre 2015 le site Insolentiae.com et se consacre depuis pleinement à ce nouveau projet éditorial.
Commenter cet article
>Suivre tous les commentaires du site
Vous devez être connecté pour commenter un article8000 caractères max.
connectez-vous ou inscrivez-vous
  Tous Favoris Mieux Notés  
si cela devait tourner mal les boites de conserves certes
mais un autre metal deviendra precieux !!!!!
comment feront ils pour confisquer votre or si il n'est pas déposé dans une banque.
perso, si j'en avais, je ne serais pas un bon soldat en allant le donner à ces cons,je le conserverais comme je l'aurais toujours fait en attendant passer l'orage.
Evaluer :   1  0Note :   1
EmailPermalink
On peut aussi fondre des pièces en bijoux, ou en objet religieux.
Ou même en godemichet, comme la Bettencourt.
Je reviens sur la fameuse disparition du cash .......... Hahahaha..... Faire accepter aux 3/4 des pays de la planète la disparition du cash, on va rire pour les petits échanges commerciaux....et le plus rigolo, c'est " Hé gars, ta barrette ( ou ton gramme ), tu me le payes en chèque ou en CB ? Heu, en chèque, tu as une pièce d'identité ? Et t'as des sous sur ton compte ? en CB...OK, attends, je vais chercher le terminal...Putain, je l'ai pas chargé... " ........ Guerres civiles, émeutes et autres joyeusetés assurée dans toutes les banlieues du monde !!!
Evaluer :   1  1Note :   0
EmailPermalink
Je cite : " à mon sens il faut juste avoir du bon sens et respecter l'adage qui dit : " de ne pas mettre tous ses yeux dans le même panier ".
Mille fois d'accord avec Charles, n'en déplaise à feu le docteur GUILLOTIN.
Je suis assez dubitatif à propos de l'argument qui revient en boucle parmi les commentateurs de ce site et qui est en résumé "il n'y a pas assez de gens possédant de l'or pour que l'Etat s'en préoccupe". Pour moi, affirmer ça ne repose sur aucune analyse, c'est juste une opinion. Ceux qui croient ça se trompent, ou pas. La rapacité des politiciens n'a pas de limite et ils ratissent large, ce n'est pas une opinion c'est un fait. Confisquer l'assurance-vie oui, mais qu'est-ce qui pourrait les empêcher de passer une loi qui rend la détention d'or physique illégale et vous taxe à 80 % quand vous le ramenez à la banque ? Pas une révolution puisque ... et bien oui : il n'y a pas assez de gens qui possèdent de l'or. De plus, il ne faudrait pas compter sur la compassion et la solidarité du reste de la population quand on entend voler bas des mots du genre "ce sont des nantis, ils ne verront pas la différence" ou bien "il faut taxer les riches".
Evaluer :   2  0Note :   2
EmailPermalink
Euh, des boîtes de conserve en or, ça existe ?
Evaluer :   1  0Note :   1
EmailPermalink
Prévoyez le pire, car il arrivera. Si vous en doutez, faites le pari de Pascal : vous avez tout à y gagner.

"L’or va s’envoler à des hauteurs inimaginables, mais vous n’en profiterez pas. D’une manière ou d’une autre, il sera nationalisé et confisqué par les états. L’Argent sera alors le seul refuge et atteindra des prix que nul n’oserait pronostiquer aujourd’hui." ( Cyrille Jubert ) :

http://www.amazon.fr/Histoire-lArgent-Cyrille-Jubert/dp/1492761877/ref=sr_1_2?ie=UTF8&qid=1382879976&sr=8-2&keywords=cyrille+jubert

Et puis, certains n'ont-ils pas écrit quelque part : " NOUS CONFISQUERONS TOUT L'OR DU MONDE " ?
Evaluer :   1  0Note :   1
EmailPermalink

Le chacal joue avec le renard, et le chat avec la souris, quoi que vous fassiez l'Etat cherchera à vous le prendre.
Si les français avaient de grosses réserves d'or, l'Etat ferait main basse dessus.
Si les particuliers avaient peu de réserve d'or, l'Etat le négligerait ! Tout dépend du jeu en cours !
Il suffit de voir les restrictions partout en place sur les transactions-or, cela prouve que l'or n'est pas si négligeable pour un état rapace!
L' Etat se sert même ... sur votre santé par le travail. Il n ' y a aucun lieu protégé quand les vautours rodent.
Si j'avais un avis à donner, je dirais de s'acheter...des boites de conserve remplis de raviolis, comme le dit Sannat !
Dans l'avenir, et c'est bien cela qu'il faut voir l'argent avec les dettes accumulées, ne vaudra plus rien, et tout s'écroulera !
Tout est bien dans ce pronostic.
Ne restera dans un pays arrivé à la plus grande faillite que le monde ait connu, que la nourriture essentielle à la survie !
Au lieu de cultiver des réserves d'or, cultiver un potager avec des graînes productrices....si vous voulez survivre!
Je le reconnais, c'est un triste bilan qui s'annonce, que de thésauriser dans des patates dans votre potager .
L' Or ne pousse pas dans la terre, et ne nourrit pas ! Il faudrait une seconde arrêter de se bloquer les méninges avec ce bout de métal !
c'est bon pour les citadins qui ne savent pas comment poussent une graîne de carotte!
Dans l'avenir quand vous errerez dans les rues et de ville ne ville à la recherche de nourriture,
pour 500 grammes dans l' estomac, mieux vaut que ce soit du steak !
Evaluer :   2  0Note :   2
EmailPermalink
Pour mémoire, rappel de la devise des Samouraï :"N'attends rien, attends toi à tout."
Valable même hors archipel nippon.
Evaluer :   11  1Note :   10
EmailPermalink
Petite rectification à faire :
L'adage populaire dit qu'il ne faut mettre tous les 'OEUFS' dans le même panier.....
Evaluer :   3  1Note :   2
EmailPermalink
Bah c'est juste un bon lapsus révélateur. Ce qui l'intéresse c'est les yeux qui lisent sa propagande c'est tout. Il tourne autour du pot pour ne pas avouer que, même si il garde effectivement du physique pour ses clients (ce qui reste à prouver), il sera la première cible en cas de réquisition. Et que justement c'est quand il y aura réquisition que le fait d'avoir un peu de phys va se trouver extrêmement porteur (les facteurs 20 seront largement dépassés).
Evaluer :   5  1Note :   4
EmailPermalink
...Comment se protéger du risque de confiscation de l’or ?

Avec un peu de courage mélangé avec un minimum d'intelligence .

Comprendre que les dirigeants sont des crapules , que la dette publique est totalement virtuelle, crée par des lois odieuses .Que l'austérité et le chômage sont les conséquences directes de la fraude financière érigée en principe.

Vient ensuite le courage d'en tirer les conséquences qui s'imposent et un jour de se regrouper en bas des escalier pour faire la peau de la nouvelle Tchéka à coups de tisonniers , comme le regrettait de ne l'avoir fait Soljenitsyne dans l'Archipel du Goulag.
Evaluer :   19  2Note :   17
EmailPermalink
J'aime bien l'idée de mettre des coups de tisonnier dans la guele de certains. J'ai une liste !
Evaluer :   12  2Note :   10
EmailPermalink
Dernier commentaire publié pour cet article
si cela devait tourner mal les boites de conserves certes mais un autre metal deviendra precieux !!!!! Lire la suite
houm - 16/02/2017 à 02:46 GMT
Top articles
Derniers Commentaires
Prévision du cours de l'or en 2019
17 févr.samideano
En tous cas, on voit année après année depuis plus de dix ans, qu'ils (les "experts") ne cessent de se tromper inlassablement....
La France prendra de nouvelles mesures pour réduire la dette cette ...
17 févr.Attilio
"La France prendra de nouvelles mesures pour réduire la dette cette année " Avec une dette se chiffrant à 2 250 milliards d'euros la moind...
“Nous sommes en pleine régression intellectuelle”, Dimitri Casali, ...
17 févr.samideano
la malbouffe doit faire baisser le QI dangereusement....
“Nous sommes en pleine régression intellectuelle”, Dimitri Casali, ...
16 févr.Pierre702
Il faut lire les livres qu'on donnait à lire aux collégiens il n'y a pas si longtemps pour se rendre compte que l'éducation nationale est pourrie. ...
Le syndrome Schiappa continue de s’étendre en Macronie
16 févr.merisier1
Un secrétariat d'état à l'égalité Hommes-Femmes est une escroquerie intellectuelle. Avec à sa tête une allumée qui se veut à la fois juge/parti...
Prévision du cours de l'or en 2019
16 févr.napo2
Ils utiliseraient une boule de cristal, cela leur éviterait de perdre beaucoup de temps et d'argent dans des calculs aussi aléatoires que la boule
Et maintenant, un service citoyen universel, obligatoire et triphas...
16 févr.Pâris
Vu les licenciements à venir et vu qu'on est un peu à la limite visible pour ce qui concerne les tripatouillages des chiffres du chômage, employer ...
Blague du jour ! Thévenoud dépose la marque “phobie administrative”
16 févr.silvera
État minimum, moins de bureaucratie. Et dire que Sannat déplore la fin de l'état providence. Comment déplorer la fin de ce qui ne marche pas?
Articles les plus commentésFavorisPlus...
Flux d'Actualités
TOUS
OR
ARGENT
PGM & DIAMANTS
PÉTROLE & GAZ
AUTRES MÉTAUX
Profitez de la hausse des actions aurifères
  • Inscrivez-vous à notre market briefing minier
    hebdomadaire
  • Recevez nos rapports sur les sociétés qui nous semblent
    présenter les meilleurs potentiels
  • Abonnement GRATUIT, aucune sollicitation
  • Offre limitée, inscrivez-vous maintenant !
Accédez directement au site.