Fermer X Les cookies sont necessaires au bon fonctionnement de 24hGold.com. En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez leur utilisation.
Pour en savoir plus sur les cookies...
AnglaisFrancais
Cours Or & Argent en

Contrairement à ce que l’on veut nous faire croire, la Grèce continue de sombrer

IMG Auteur
Publié le 01 mai 2014
528 mots - Temps de lecture : 1 - 2 minutes
( 21 votes, 5/5 ) , 2 commentaires
Imprimer l'article
  Article Commentaires Commenter Notation Tous les Articles  
0
envoyer
2
commenter
Notre Newsletter...
Rubrique : Editoriaux

On veut nous faire croire, ces derniers jours, que la Grèce va mieux, que le pays est sur la voie du redressement, et deux preuves irréfutables sont apportées à cette démonstration : le pays dégage un excédent budgétaire primaire, et il a retrouvé un accès des marchés financiers. Voyons ce qu’il en est réellement.

Commençons par ce soi-disant excédent primaire. Celui-ci se définit comme des recettes supérieures aux dépenses, sans que l’on prenne en compte les intérêts à payer pour la dette. Un tel excédent est l’indice d’une situation relativement saine puisqu’il signifie que le train de vie de l’Etat s’autofinance et que seuls les intérêts de la dette font plonger le budget dans le rouge. La France n’y arrive pas, l’Italie tout juste, et maintenant la Grèce à hauteur de 0,8% du PIB. Mais pour obtenir ce résultat, la Troïka (le représentant de la Commission européenne à Athènes) a fait abstraction du plan d’aide "exceptionnel" accordé aux banques grecques ! Au total, le déficit du budget grec pour 2013 s’établit à 12,7% du PIB, mais à 3,2% sans ce plan d’aide, et finalement à +0,8% en enlevant les intérêts de la dette.

En fait la situation de la Grèce se dégrade : le déficit budgétaire passe de 8,9% du PIB en 2012 à 12,7% en 2013, on l’a vu, tandis que la dette publique passe de 157,2% du PIB en 2012 à 175,1% en 2013. Une progression rapide et un taux insoutenable qui rendront inévitable un nouveau plan de restructuration, la croissance quasi nulle ne permettant aucunement de faire face à ces échéances. Le secteur bancaire, lui, est en situation de faillite avec la première restructuration de la dette grecque qui lui a coûté très cher, avec l’effondrement de l’économie (et donc l’explosion du taux de défaut sur les crédits), avec l’épargne qui fuit le pays et, ne l’oublions pas, avec la faillite de Chypre où il était très engagé. Nul doute que le plan d’aide "exceptionnel" de 2013 devra être renouvelé. Mais cela il ne faut pas en parler avant les élections européennes du 25 mai…

Autre "bonne nouvelle", soi-disant, la Grèce a retrouvé le chemin des marchés en plaçant 3 milliards d’euros à 5 ans, à un taux proche de 4,95%. Mais lorsque l’on regarde qui a acquis ces emprunts on note l’absence de toute institution financière européenne (elles se sont fait prendre une fois, pas deux !). Les acquéreurs sont des investisseurs étrangers, certainement des hedge funds qui recherchent le risque (ils vont être servis) et… les banques grecques. Ca en devient comique : l’Etat grec renfloue ses banques en faillite (avec de l’argent européen) qui, en échange du service, acquièrent des bons du Trésor. C’est l’aveugle qui soutient le paralytique.

En réalité la Grèce continue de s’enfoncer sans possibilité de s’en sortir, mais ces deux annonces servent juste à faire illusion avant les élections européennes ainsi qu’à entretenir l’espoir d’une reprise en Europe : si même la Grèce s’en sort, les autres pays européens vont basculer dans la croissance, non ? Eh bien non, il n’y a pas de reprise, et la Grèce va bientôt refaire parler d’elle dans des termes peu avantageux.

Données et statistiques pour les pays mentionnés : Chypre | France | Grèce | Italie | Tous
Cours de l'or et de l'argent pour les pays mentionnés : Chypre | France | Grèce | Italie | Tous
<< Article précedent
Evaluer : Note moyenne :5 (21 votes)
>> Article suivant
Publication de commentaires terminée
  Tous Favoris Mieux Notés  
Pour la Grèce, la solution serait donc de faire défaut sur sa dette odieuse. Si le défaut était total, cela déclencherait la cascade de CDS, ce qui obligerait ceux qui les ont vendus à faire défaut, eux aussi... Une belle pagaille avec, en perspective, l'écroulement de la pyramide des dérivés et la fin de cette finance malhonnête qui nous suce le sang...
Evaluer :   3  0Note :   3
EmailPermalink
En même temps, la grève était tombée tellement bas qu'il est difficile de faire pire, alors tôt ou tard il y aura bien une croissante :)
Evaluer :   1  0Note :   1
EmailPermalink
Dernier commentaire publié pour cet article
Pour la Grèce, la solution serait donc de faire défaut sur sa dette odieuse. Si le défaut était total, cela déclencherait la cascade de CDS, ce qui obligerait ceux qui les ont vendus à faire défaut, eux aussi... Une belle pagaille avec, en perspective, l  Lire la suite
Jean L. - 02/05/2014 à 15:03 GMT
Note :  3  0
Top articles
Derniers Commentaires
Hidalgo a ruiné Paris
16 aoûtmerisier1
Se présenter aux élections pour la mairie de Paris c'est accepter le commandement d'un navire en train de sombrer, de nuit et dans le brouillard. M...
Zapata contre Greta
16 aoûtLéopold II1
Dieu seul sait comment ce mouvement finira ! C'est pourtant simple, cher Merisier : les Jeunesses Climatiques ( Klimatjugend ) finir...
Introduction de WeWork : potentiel 3,000 milliards de dollars avec ...
15 aoûtJack A.
La prétendue "nouvelle économie" n'existe que du fait de l'alliance de Wall Street et de la FEd, qui inonde le marché de "liquidité", entendez d'ar...
L’insupportable ultra-libéralisme des supermarchés ouverts le diman...
15 aoûtblitzel
La machine comme l'instrument est fait pour l'homme. Non l'homme pour la machine. Quand l'homme est soumis au rythme de la machine et notre soc...
L’insupportable ultra-libéralisme des supermarchés ouverts le diman...
14 aoûtFortuna
La France est un pays merveilleux, ou tout est possible entre adultes consentants. Sauf travailler l'un pour l'autre, bien entendu
Taxes par-ci, taxes par-là, échec partout.
11 aoûtAlain J.
Il faut savoir il est de gauche ou de droite. Il est socialiste ou libéral. Il taxe ou pas. tout est relatif dans la vie ça dépend de votre...
L’arrogance d’un commissaire européen qui se permet d’insulter la S...
11 aoûtmerisier1
Ce petit commissaire européen qui doit se goberger de son titre ronflant pourrait avec profit revoir cet excellent film (eh oui en noir et blanc !)...
Zapata contre Greta
10 aoûtmerisier1
Le XXième siècle a eu en particulier les jeunesses hitlériennes (à l'échelon national), les jeunesses communistes (à échelon international), le XXI...
Articles les plus commentésFavorisPlus...
Flux d'Actualités
TOUS
OR
ARGENT
PGM & DIAMANTS
PÉTROLE & GAZ
AUTRES MÉTAUX