Fermer X Les cookies sont necessaires au bon fonctionnement de 24hGold.com. En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez leur utilisation.
Pour en savoir plus sur les cookies...
AnglaisFrancais
Cours Or & Argent en

Des OVNIS sur le marché de l’or chinois

IMG Auteur
Publié le 08 août 2013
674 mots - Temps de lecture : 1 - 2 minutes
( 5 votes, 1,4/5 ) , 2 commentaires
Imprimer l'article
  Article Commentaires Commenter Notation Tous les Articles  
0
envoyer
2
commenter
Notre Newsletter...
Rubrique : Or et Argent

OVNIS et or en Chine

A la fois familière et d’un autre monde, la demande croissante de la Chine pour l’or semble être plus qu’une mode…

« La dernière fois que j’étais à Hong Kong, j’ai aperçu ce qui semblait être une mode des OVNIS », écrit Adrian Ash chez BullionVault.

Les kiosques à journaux, les posters, les publicités à la télé… Je ne pouvais que deviner les détails, mais les images de soucoupes volantes étaient loin d’être étrangères. L’Europe, la Grande-Bretagne et les États-Unis ont tous eu des modes sur les extra-terrestres. La science-fiction était un fait de ma jeunesse. Rencontre du troisième type et les cercles dans les champs de blé, et tout le reste.

L’obsession des OVNIS à Hong Kong semblait étrangement familière. Ou plutôt, elle m’a semblé en décalage. Voici une mini mode reconnaissable mais complètement exotique en même temps.

Les observations d’OVNIS en Occident, font encore les gros titres des journaux, bien sûr. Mais au lieu de panique ou de fascination, le ton envers les OVNIS est maintenant presque las. Les observations sont rejetées avec un sourire par les présentateurs télé. Il ne s’agit que de lanternes chinoises envoyées pendant une fête, ou des ballons à haute altitude perdus par des enfants. Les cercles dans les champs étaient une arnaque alimentée par l’ennui et le cidre. Et les gens kidnappés par les aliens sont simplement le sujet de moquerie pour les réalisateurs de documentaires.

En comparaison, le petit déluge d’images d’OVNIS à Hong Kong (plus des publicités pour des réunions et séminaires) a transformé le peu que j’ai vu en une vraie invasion. Un vrai événement de la culture populaire, à défaut de faits scientifiques. Une conférence de novembre 2012 dans la ville a établi un record du monde de conventions sur les OVNIS, avec 1 700 participants. Avec la science magique de l’Internet, je peux voir que la Chine moderne a depuis longtemps eu une mode pour les objets volants. Et les journalistes les prend très au sérieux. Les autorités approuvent apparemment des études scientifiques par des doctorants spécialisés. Ce qui nous amène à l’or.

24hGold - Des OVNIS sur le mar...

La demande d’or de l’a Chine n’a rien à voir avec ce que les analystes et traders ont vu avant. Familiers avec l’amour éternel de l’Inde envers le métal jaune, ces analystes voient la rapidité de la croissance de la demande chinoise comme une nouveauté, ou étrangeté, de la même façon que la mode des OVNIS dans les années 1980.

Le volume de métal aspiré par la seconde plus grande économie mondiale est ahurissant. Plus de 1 000 tonnes d’or ont été livrées sur le Shanghai Gold Exchange au cours du premier semestre 2013, plus que le volume total de toute l’année 2012. Les primes au-dessus des cours internationaux de référence ont reculé, mais seulement à partir de niveaux historiques. Les grossistes continuent leur chasse à l’approvisionnement. Et comme le fait remarquer la banque suisse UBS, les banques chinoises ne font que développer l’accès des particuliers au métal jaune, accumulant les millions d’épargnants en or avec de nouveaux produits de détail.

Maintenant, que ce soit une « mania » ou un investissement à la mode dépend de si oui on non cette mode scintillera, s’estompera puis disparaîtra, seulement pour n’être qu’en fin de compte une illusion d’optique. Il y a aussi beaucoup d’amateurs en ufologie sur Internet pour frauder les investisseurs en or et en argent métal. Et il est crucial de remarquer que ce changement de vitesse de la demande d’or en Chine en 2013 n’a eu lieu qu’après la phase initiale du krach des cours au printemps. Cette hausse n’était pas là avec les cours à 1 500 - 1 600 dollars l’once.

Le véritable appétit de la Chine pour l’or physique semble avoir atterri comme une terrifiante soucoupe volante. On se demande ce qu’il adviendrait des cours de l’or si ce volume de demande venait en Europe ou aux États-Unis.

La vérité est ailleurs.

BullionVault permet d'acheter de l'or en ligne

Attachments: 
Données et statistiques pour les pays mentionnés : Chine | Hong Kong | Suisse | Tous
Cours de l'or et de l'argent pour les pays mentionnés : Chine | Hong Kong | Suisse | Tous
<< Article précedent
Evaluer : Note moyenne :1,4 (5 votes)
>> Article suivant
Correspondant à la City pour The Daily Reckoning à Londres, Adrian Ash est directeur de la recherche chez Bullionvault.com, site qui vous fournit un accès direct à l’or d'investissement, dans des chambres fortes à Zurich et à Londres
Voir son site webS'abonner à ses offres
Publication de commentaires terminée
  Tous Favoris Mieux Notés  
Les robots étaient aussi de la science fiction et on s'aperçoit que cela devient de plus en plus une réalité.
Bien sûr, les épisodes de Varginha, l'incident de la forêt de Rendelsham ou la "rencontre" de Ruwa au Zimbabwe, c'était que des hallucinations collectives.
C'est sûr, avec les milliards de milliards de galaxies, on est les seuls de l'univers, d'ailleurs ce n'est pas écrit dans les manuels scolaires donc c'est que ça n'existe pas.
tenez ici : https://www.youtube.com/watch?v=xsUw3h_pVzQ
encore un qui a trop bu.
Merci pour cette digression.
Les apparitions d'ovnis dans le ciel du Nevada, à l'origine de la mythologie entourant la mystérieuse Zone 51, n'étaient en fait que des avions-espions U-2 testés sur cette base ultra-secrète, a révélé la CIA.

Les adeptes des théories de la conspiration vont être déçus et le fantasme alimenté par Hollywood du camouflage de l'existence d'extra-terrestres par le gouvernement américain en prend un coup: la zone 51 a servi aux tests du fameux avion-espion de la Guerre froide.

C'est un rapport officiel sur l'histoire du programme U-2 entre 1954 et 1974 rédigé par deux historiens de la CIA et récemment déclassifié qui lève le voile.

Tout au long des 400 pages de ce rapport, pas une mention de l'extra-terrestre de Roswell, dont l'ovni se serait écrasé au Nouveau-Mexique en 1947 et qui, selon la légende, aurait été ensuite caché et étudié dans la Zone 51.

En revanche, cette parcelle de désert du Mojave d'une vingtaine de kilomètres de long située au nord-ouest de Las Vegas, est présentée comme le berceau de l'histoire de l'appareil de Gary Powers, le pilote abattu au-dessus de l'Union soviétique en 1960.

C'est en survolant ce territoire à bord d'un petit avion Beechcraft qu'un responsable de la CIA, Richard Bissell, avait repéré en avril 1955 ce qui ressemblait à une piste d'atterrissage située sur un lac salé appelé Groom Lake.

Le terrain était situé au nord-est d'une zone appartenant à un terrain d'expérimentation de la Commission à l'énergie atomique américaine (AEC), comme le montre une carte de la région dévoilée par la CIA.

Ce n'est pas la première fois que l'agence de renseignement reconnaît l'existence de la Zone 51. Dans un document déclassifié et mis en ligne sur internet en octobre 2012, un mémorandum datant de 1967 rédigé par le directeur de la CIA de l'époque, Richard Helms, évoque le déploiement depuis la Zone 51 de trois avions-espions au Japon pour des missions au-dessus du Vietnam.

Dès le début des vols d'essais et d'entraînement en juillet 1955, "la haute altitude du U-2 a rapidement mené à un effet secondaire inattendu: l'augmentation phénoménale des signalements d'objets volants non-identifiés (Ovnis)", relatent les auteurs de la CIA.

A l'époque, les appareils commerciaux volaient à une hauteur de 3.000 à 6.000 mètres. Les U-2 volaient eux à plus de 20.000 mètres.

"De tels signalements étaient très fréquents en début de soirée de la part de pilotes commerciaux volant d'est en ouest". Le soleil était alors bas sur l'horizon, leur appareil étant "dans l'ombre".

Si un U-2 volait dans les environs à haute altitude, le soleil se reflétait sur ses ailes argentées, ce qui "apparaissait pour le pilote commercial, 12.000 mètres plus bas, comme un objet enflammé", justifient-ils. Ce phénomène pouvait également être constaté du sol.

"A cette époque, personne ne soupçonnait que le vol habité était possible à 20.000 mètres, donc personne n'envisageait de voir un objet si haut dans le ciel", expliquent-ils.

En raison du caractère ultra-secret du programme U-2, les enquêteurs de l'Air Force chargés d'enquêter sur les signalements d'ovnis "ne pouvaient répondre à ceux qui leur écrivaient la vraie raison" de ces phénomènes, justifient les deux historiens.

Dans la Zone 51 même, la sécurité assurée par la CIA était draconienne afin de préserver le secret entourant les U-2, comme elle le sera plus tard pour les avions furtifs testés sur la base de Nellis toute proche.

"Pour ne pas éveiller l'attention", écrivent les auteurs, les employés de Lockheed, le constructeur de l'U2, étaient ainsi convoyés sur la Zone 51 depuis leur usine de Burbank (Californie) le lundi matin et rentraient chez eux le vendredi soir. Aux heures où le trafic aérien était le plus dense.
Dernier commentaire publié pour cet article
Les apparitions d'ovnis dans le ciel du Nevada, à l'origine de la mythologie entourant la mystérieuse Zone 51, n'étaient en fait que des avions-espions U-2 testés sur cette base ultra-secrète, a révélé la CIA. Les adeptes des théories de la conspiration  Lire la suite
PLOECKS HORS DE MA VUE - 18/08/2013 à 16:09 GMT
Top articles
Flux d'Actualités
TOUS
OR
ARGENT
PGM & DIAMANTS
PÉTROLE & GAZ
AUTRES MÉTAUX