Fermer X Les cookies sont necessaires au bon fonctionnement de 24hGold.com. En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez leur utilisation.
Pour en savoir plus sur les cookies...
AnglaisFrancais
Cours Or & Argent en

Du rognage des pièces à la monnaie fiduciaire, ou comment les orfèvres sont devenus banquiers

IMG Auteur
Extrait des Archives : publié le 28 mai 2009
408 mots - Temps de lecture : 1 - 1 minutes
( 6 votes, 5/5 )
Imprimer l'article
  Article Commentaires Commenter Notation Tous les Articles  
0
envoyer
0
commenter
Notre Newsletter...
Rubrique : Université de l'or





(…)


Comment est-on passé de la dévaluation des pièces de monnaie à la monnaie fiduciaire ?

Deux faits historiques distincts mais inextricablement liés ont mené au système actuel.

Les orfèvres deviennent banquiers

L’idée du système de réserve bancaire fractionnée a été introduite pour la première fois par les précurseurs de notre système bancaire actuel, les orfèvres.


Ci-dessus : l’un des premiers reçus d’orfèvre


Les orfèvres faisaient office de dépositaires pour l’or et l’argent, et les reçus qu’ils émettaient pour de tels dépôts commencèrent bientôt à circuler, endossant ainsi le rôle de premiers billets de banque, surtout lorsqu’ils eurent l’idée de les rédiger au « porteur » au lieu de les lier à un dépôt spécifique.

Le caractère pratique de ces billets de banque, plus faciles à porter que des sacs d’or et d’argent, les rendit rapidement populaires, et il ne fallut pas longtemps aux orfèvres pour réaliser que les dépôts étaient rarement réclamés en grandes quantités. Il s’ensuivit qu’un orfèvre pouvait prêter temporairement ses dépôts de métaux précieux et toucher des intérêts sur ces prêts. Jusque-là tout va bien, c’est une pratique légitime des banques.

Mais les orfèvres décidèrent d’aller un peu plus loin, en émettant des reçus supplémentaires d’or, même si ces reçus n’étaient en réalité pas garantis par un dépôt. C’est ce que l’on appela plus tard « la réserve bancaire fractionnée », pratique consistant à prêter bien plus d’ « argent » que ce que l’on possède réellement sous forme de dépôts.

Ceci est clairement de l’escroquerie. Néanmoins, elle est parfaitement légale aujourd’hui, mais elle demeure essentiellement la même escroquerie que celle qu’elle a toujours été, à la différence principale qu’elle est aujourd’hui plus sophistiquée et officiellement approuvée.

Lorsque les billets de banque étaient garantis (au moins partiellement) par des réserves d’or et d’argent, les escroqueries de cette nature étaient fréquemment contenues par des paniques bancaires (ou bien, d’une perspective de banquier, par la crainte de panique bancaire). Aujourd’hui, une telle crainte n’existe pas. Le « prêteur de dernier recours », la banque centrale, peut (au moins en théorie) prévenir de tels ruées sur les banques en faisant apparaître de l’ « argent » à partir de rien. Un système bancaire de facto insolvable est supporté essentiellement par cette astuce.



A suivre


Mish

GlobalEconomicAnalysis.blogspot.com





ish's Global Economic Trend Analysis

Réflexions sur de débat de l’inflation /déflation/stagnation et autres remarques sur l’or, l’argent, les monnaies, les taux d’intérêts et les politiques monétaires affectant les marchés mondiaux.





<< Article précedent
Evaluer : Note moyenne :5 (6 votes)
>> Article suivant
IMG Auteur
Mish 13 abonnés
Réflexions sur de débat de l’inflation /déflation/stagnation et autres remarques sur l’or, l’argent, les monnaies, les taux d’intérêts et les politiques monétaires affectant les marchés mondiaux.
Commenter cet article
>Suivre tous les commentaires du site
Vous devez être connecté pour commenter un article8000 caractères max.
connectez-vous ou inscrivez-vous
Dernier commentaire publié pour cet article
Soyez le premier à donner votre avis
Ajouter votre commentaire
Top articles
Derniers Commentaires
Des élus de plus en plus dangereux
13:50Louis L.1
" les rémunérations octroyées par carrefour à ses dirigeants.............ne regardent que les propriétaires légitimes de cette entreprise ". ...
Nouvelle étape dans la guerre contre les automobilistes
12 juinVictorius M.
Ah ah ! Ben oui, la voiture électrique; parlons en ! Mon paternel qui a travaillé toute sa vie dans l'industrie du gaz me disait toujours que c'éta...
Nouvelle étape dans la guerre contre les automobilistes
13 juinSaphir1
https://www.radars-auto.com/actualite/actu-radars-general/les-radars-anti-vehicules-bruyants-arrivent-en-france-1558 y'a plus qu'à le coup...
4 Juin 1963 Kennedy, l’argent et la FED
09 juinLORENZO061
Entièrement d'accord avec boutros: cette trilogie d'Ellroy est fascinante, et pas seulement pour les points cités ici. Ce bon John Edgar a tiré bie...
Nouvelle étape dans la guerre contre les automobilistes
10 juinmerisier0
Effectivement, à l'heure actuelle une voiture vaut "tant par mois". Et au bout de 5 ans, en moyenne, vous êtes pigeonné car la reprise ou le rachat...
Nouvelle étape dans la guerre contre les automobilistes
10 juinSaphir1
L'avenir ce sera une ptite voiture électrique de location (histoire de nous menotter comme il faut), avec une autonomie ridicule, et toutes les tax...
Macron : des réformes à pas de fourmis et des économies inexistantes
09 juinmerisier2
Entre les lois pondues par l'UE, celles accouchées à l'échelon national, la grévicultue syndicale et les associations bien pensantes qui n'existent...
Nouvelle étape dans la guerre contre les automobilistes
05 juinVictorius M.
Voilà un article qui m'a fait bien rire: bravo à son auteur ! de toute façon, cette histoire de CO2 comme polluant ne tient pas la route: ...
Articles les plus commentésFavorisPlus...
Flux d'Actualités
TOUS
OR
ARGENT
PGM & DIAMANTS
PÉTROLE & GAZ
AUTRES MÉTAUX