Fermer X Les cookies sont necessaires au bon fonctionnement de 24hGold.com. En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez leur utilisation.
Pour en savoir plus sur les cookies...
AnglaisFrancais
Cours Or & Argent en

Explosion de la monnaie électronique

IMG Auteur
Publié le 11 juin 2016
744 mots - Temps de lecture : 1 - 2 minutes
( 1 vote, 5/5 ) , 7 commentaires
Imprimer l'article
  Article Commentaires Commenter Notation Tous les Articles  
0
envoyer
7
commenter
Notre Newsletter...
Rubrique : Editoriaux

 

Est-ce en réaction à la crise qui secoue l’économie depuis quelques années, ou bien au contraire un dommage collatéral de la politique monétaire mise en place par les banques centrales pour lutter contre l’effondrement des valeurs financières, toujours est-il qu’entre 2008 et 2015, la quantité de monnaie électronique en circulation a été multipliée par 6.

Ce sont les dernières statistiques officielles de la Banque centrale européenne qui le révèlent : en valeur, la monnaie électronique est passée de 1,2 milliards d’euros en circulation en 2008, à 7,1 milliards d’euros au mois de décembre 2015. Et c’est même sans compter sur les monnaies électroniques émises par les établissements non-bancaires qui représentent environ un milliard d’euros supplémentaire.

Monnaie électronique ou monnaie virtuelle ?

Attention, la monnaie électronique ne doit pas être confondue avec une devise cryptographique virtuelle basée sur l’échange de données numériques (comme le Bitcoin par exemple). Une directive européenne définit la monnaie électronique comme “une valeur monétaire stockée sous une forme électronique, y compris magnétique, représentant une créance sur l’émetteur, qui est émise contre la remise de fonds aux fins d’opérations de paiement (…) et qui est acceptée par une personne physique ou morale autre que l’émetteur de monnaie électronique“. Et en France, le terme de monnaie électronique n’est entré que récemment dans l’environnement légal des transactions financières grâce à la loi n°2013-100 du 28 janvier 2013.

En clair, une monnaie électronique est un tout simplement un substitut à l’argent liquide (pièces et billets), stocké dans un dispositif électronique ou sur un serveur distant. Plus concrètement, il pourra s’agir de sommes présentes des plateformes de paiements en ligne, de type Paypal par exemple, dont les mouvements de crédits et de débits s’effectueront uniquement sur internet. Pour autant, il ne s’agira pas de monnaie créée en supplément de celle déjà présente dans les circuits classiques, mais uniquement d’un nouveau canal d’échange pour des valeurs légalement en circulation.

Plus généralisées, les cartes de paiement préchargées constituent elles aussi des formes de monnaie électronique. Alimentées à partir d’un compte bancaire ou même par un dépôt de chèques ou d’espèces auprès de l’organisme émetteur, elles offrent à leurs détenteurs une provision à partir de laquelle il est possible d’effectuer des paiements auprès de fournisseurs distincts pour acheter des biens et services non spécifiques. L’exemple de la carte Moneo en France a pu donner un aperçu de ce type de paiement, même si le public n’a finalement pas du tout adhéré à ce concept de “portemonnaie électronique” destiné à limiter l’usage les pièces et les billets.

D’autres cartes prépayées présentent des particularités intéressantes, à l’instar de la Veracarte dont la valeur est adossée à une quantité d’or, d’argent ou de diamant acquise par le détenteur au prix du marché. Principal avantage, en cas de dévaluation des monnaies, le patrimoine des détenteurs est protégé.

Les monnaies électroniques bien vues par les banques et les autorités financières

Contrairement à ce qu’on pourrait supposer, les banques voient d’un très bon œil l’arrivée massive de tous ces moyens de paiement électroniques. Étouffées par des coûts structurels de plus en plus lourds, et surtout poussées aux économies par une crise qui n’en finit pas de peser sur leurs bilans en raison de placements douteux datant des années 1995-2007, les banques essaient d’amener leurs usagers à limiter au maximum les moyens de paiements dont le traitement coûte de l’argent. Au premier rang de ces moyens de paiements que les banques voudraient voir disparaître, les chèques et les espèces leur font perdre plusieurs milliards d’euros par an… alors que les cartes bancaires leur en font gagner au moins autant ! Certes, tous les procédés et dispositifs de monnaie électronique sont loin de leur appartenir, mais à défaut de commissionnements sur les transactions, au moins n’ont-elles plus à supporter les frais de traitement liés aux achats correspondants qui, jusqu’alors, auraient été réglés par chèques ou avec des billets.

Autre avantage des monnaies électroniques : en faisant peu à peu disparaître l’argent liquide de nos poches, elles nous préparent doucement mais surement à une société sans cash favorisant une plus grande flexibilité de la valeur de l’argent. En particulier, les effets des taux d’intérêt négatifs pourraient alors s’exprimer pleinement tandis que les agents économiques n’auraient plus la possibilité de stocker de la valeur sous forme de billets. Il est d’ailleurs probable que le formidable essor de la monnaie électronique au cours de ces dernières années ait été largement motivé, pour ne pas dire encouragé, devant une telle perspective…

 

Données et statistiques pour les pays mentionnés : France | Tous
Cours de l'or et de l'argent pour les pays mentionnés : France | Tous
<< Article précedent
Evaluer : Note moyenne :5 (1 vote)
>> Article suivant
Entrepreneur depuis vingt ans dans le domaine de la communication et l'information stratégique, il a été amené à travailler plusieurs fois en partenariat avec des banques et des assurances, dont la principale matière d'œuvre était constituée de l'argent des épargnants. Peu complaisant à l'égard de leurs pratiques dont il a entrevu les coulisses, il délivre aujourd'hui régulièrement son analyse sans concession (et souvent piquante) non seulement sur les agissements des professionnels de la finance, mais aussi de tous ceux qui, de près ou de loin, se font les auteurs ou les complices des manipulations qui spolient chaque jour un peu plus les honnêtes citoyens. Il publie régulièrement des chroniques sur le site L'or et L'Argent
Publication de commentaires terminée
  Tous Favoris Mieux Notés  
Et en plus la tendance à ne délivrer que des billets de 10 et 20 se généralise.
Abruti de hasard qui leur donne un coup de main !
"Et en plus la tendance à ne délivrer que des billets de 10 et 20 se généralise."

C'est avant tout au niveau des DAB que ce constat peut être fait. A titre perso, je ne me rends pas aux DBA, je me rends au guichet même si c'est plus contraignant (les DAB, en principe, fonctionnent 24h sur 24).Au guichet j'obtiens couramment des billets de 50 et 100 euros.

Mais, si on veut défendre le CASH, il faut non seulement en retirer, mais aussi aller se les faire remettre au guichet! En tout cas, pour moi c'est une évidence et j'encourage tout le monde à ce rendre à un guichet et à bouder les DAB autant que faire ce peut...

Bien cordialement.
Les monnaies électroniques bien vues par les banques et les autorités financières...

A ce titre on pourrait ajouter : "ainsi que par les pouvoirs politiques en manque permanent de recettes fiscales"!

Si une explosion de la monnaie électronique a pu être constatée ces dernières années, à titre perso je n'y suis pour rien. et je m'en félicite!

Je pense au contraire, que mon comportement à même (légèrement) freiné cette "explosion de la monnaie électronique". Je fais partie de ceux qui n'utilisent (pratiquement)plus la CB. Et si je consens à m'en servir, c'est parce que je n'ai pas la possibilité de faire autrement!!! Seulement arrive peut-être 4 ou 5 fois par an...

Je regrette que si peu de gens réfléchissent aux (nombreuses) conséquences du recours à la monnaie électronique sous toutes ses formes (CB, internet, paiement par mobiles, etc...).

Cela dit, ce n'est pas parce qu'on se trouve au sein d'un "troupeau" de gens au comportement de mouton, qu'il faut rester en son sein quand il est mené vers l'abîme!

Plus que jamais, the "CASH IS KING"!Du moins pour moi...

Bien cordialement.
Evaluer :   2  1Note :   1
EmailPermalink
Dis moi, Attilio, n'avoir que de l'argent liquide, c'est bien, mais moi, je n'en ai que si je vais en retirer au distributeur (avec ma CB bien sûr).
Autrement, comment veux tu payer en monnaie papier ? A moins d'être payé en liquide au black, ou être artisan, je ne voit pas comment ?
Si tu as une solution pour ne pas utiliser la CB (comme tu l'écris ci dessus), je suis preneur !!

Pour tout ceux qui reçoivent leur salaire par virement (comme la majorité des Français, travailleurs ou retraités), et bien je ne vois pas comment ne pas utiliser sa CB ?

Si j'étais d'accord avec toi sur un autre post, là je ne sais pas comment sortir du "troupeau" comme tu le dis.
Explique moi ! cela va m'instruire !!

"Explique moi ! cela va m'instruire !!"

@50FHercule

Je veux bien expliquer comment je procède pour obtenir du liquide, mais je ne veux "instruire" personne!

Mon "liquide" je me le procure en le retirant au guichet de l'agence bancaire.Depuis plusieurs années, je n'utilise plus la CB pour retirer du cash auprès d'un DAB...

Ma CB ne me sert que quand je ne peux pas faire autrement...Je constate que c'est très rare que cela m'arrive!

Quand on a du numéraire sur soit, il est facile de renoncer à utiliser une CB...Bien sûr, quand on n'a pas de liquide sur soit, le recours à la CB est facile.C'est en effet cette facilité qui est perverse.A mes yeux c'est comme une drogue on finit par devenir accro...
Evaluer :   2  0Note :   2
EmailPermalink
Bonjour,
Ma CB me coute de l'argent que je l'utilise ou pas. Un abonnement mensuel.
Alors, comme je peux acheter n'importe quoi avec ce bout de plastique, c'est facile.
Je le reconnais, je ne pourrais plus m'en passer, plutôt que d'avoir des quantités de billets sur moi. 95% de mes achats sont en CB. Je n'utilise le liquide que pour des paiements de l'ordre de la vingtaine d'euros max.
Sniff !! je suis accroc ?

C'est surtout que vous forcez me commerçant à verser 2% de frais bancaires. Les Français se plaignent de la vie chère, mais ils se la font eux-mêmes pour partie.
Dernier commentaire publié pour cet article
C'est surtout que vous forcez me commerçant à verser 2% de frais bancaires. Les Français se plaignent de la vie chère, mais ils se la font eux-mêmes pour partie. Lire la suite
Pâris - 13/06/2016 à 16:28 GMT
Top articles
Derniers Commentaires
La Russie achète, de nouveau, des titres de la dette américaine
19 oct.blitzel
Et pendant ce temps-là, des manoeuvres militaires de l' Otan en Allemagne préparent actuellement une confrontation fictive d'une guerre nucléaire à...
La crise du REPO… éternelle. Ca r’commence !
19 oct.blitzel
J.P. Chevallier parle de crask obligataire en monétarisme.*1 Delamarche parle d'Obligations insuffisantes de bonne qualité pour garantir ses c...
Opération Yellowhammer. Le plan ultime de Boris Johnson pour le Brexit
11 oct.glemet
Il y a longtemps que la chèvre de M Seguin rêvait de quitter son petit enclos. L’herbe est si verte ailleurs et l’Europe montre tant de faiblesses,...
Nouveau Monde, la mobilité de masse arrive. Un visuel
09 oct.Patrick W2
C'est drôle..... quand on clique sur vos liens pour obtenir des renseignements pour trouver vos livres, ça ne fonctionne pas. En tout cas, brav...
Opération Yellowhammer. Le plan ultime de Boris Johnson pour le Brexit
09 oct.Patrick W3
Oui, il est fort possible que Boris Johnson arrive à ses fins et on doit reconnaître que pour ou contre le Brexit, Boris Johnson est droit dans sa ...
La France et ses administrations criminelles
08 oct.Louis L.
Heureusement, il est consolant de savoir que pour cette épidémie d'incendies industriels depuis Notre Dame jusqu'à ce jour, aucune autre cause qu'...
Les réserves de cash au plus haut ! 600 milliards planqués sous les...
07 oct.Louis L.
Charles parle ici de 600 Mds € stockés par tous les européens sous forme d'espèces. Sa phrase est ambigüe car tous les européens sont 513 mil...
La France et ses administrations criminelles
07 oct.blitzel
Très bon article.... vu la situation critique. Les choses hélas ne sont plus comme elles étaient dans le temps il y a 50 ans. Il y avait ...
Articles les plus commentésFavorisPlus...
Flux d'Actualités
TOUS
OR
ARGENT
PGM & DIAMANTS
PÉTROLE & GAZ
AUTRES MÉTAUX