Fermer X Les cookies sont necessaires au bon fonctionnement de 24hGold.com. En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez leur utilisation.
Pour en savoir plus sur les cookies...
AnglaisFrancais
Cours Or & Argent en

General Electric-Alstom, vers la suppression de plus de 1 000 emplois en France

IMG Auteur
Publié le 29 mai 2019
307 mots - Temps de lecture : 0 - 1 minutes
( 0 vote, 0/5 )
Imprimer l'article
  Article Commentaires Commenter Notation Tous les Articles  
0
envoyer
0
commenter
Notre Newsletter...
SUIVRE : France
Rubrique : Opinions et Analyses

24hGold - General Electric-Als...

C’est un article du journal complotiste Le Monde qui nous apprend que « General Electric envisage la suppression de plus de 1 000 emplois en France »

et même que « le plan social touche principalement la branche turbines à gaz de l’entreprise américaine implantée dans le Territoire de Belfort ».

J’adore ce passage… « Coup de tonnerre à Belfort : le géant américain General Electric (GE) a annoncé, mardi 28 mai, envisager la suppression de plus de 1 000 postes en France. Une nouvelle épine dans le pied du gouvernement au lendemain des élections européennes »…

Tout le monde savait qu’en laissant Alstom aux Américains cela ouvrait la voie au démantèlement de ce fleuron de l’industrie française.

« L’annonce, redoutée depuis des mois par les salariés, a été officialisée mardi matin par un communiqué du groupe : GE a présenté aux instances représentatives du personnel « des projets d’évolution de l’organisation de ses activités gaz et de ses fonctions support ». Celles-ci, détaille-t-il, sont susceptibles d’« entraîner un maximum de 1 044 réductions de postes », essentiellement sur les sites franc-comtois de Belfort et Bourgogne (Territoire de Belfort), ainsi qu’à Boulogne-Billancourt (Hauts-de-Seine) ».

« Dans le détail, le groupe américain, qui avait racheté en 2015 la branche énergie d’Alstom, envisage jusqu’à 792 suppressions de postes dans l’entité gaz, et 252 dans celle dédiée aux fonctions supports, a précisé à l’Agence France-Presse (AFP) un porte-parole du groupe.

Aux abords du site de Belfort, les salariés interrogés par l’AFP se sont dit, la mine fermée, « abasourdis » et « assommés » par l’ampleur de l’annonce et sa « rapidité après les élections européennes »…

Et oui, c’est cela le foutage de gueule et l’hypocrisie.

Au fait qui c’est qui a vendu Alstom aux Américains?

Vous vous souvenez?

Allez faites un effort…

Un indice?

Source Le Monde ici

 

Données et statistiques pour les pays mentionnés : France | Tous
Cours de l'or et de l'argent pour les pays mentionnés : France | Tous
<< Article précedent
Evaluer : Note moyenne :0 (0 vote)
>> Article suivant
Charles Sannat est diplômé de l'Ecole Supérieure du Commerce Extérieur et du Centre d'Etudes Diplomatiques et Stratégiques. Il commence sa carrière en 1997 dans le secteur des nouvelles technologies comme consultant puis Manager au sein du Groupe Altran - Pôle Technologies de l’Information-(secteur banque/assurance). Il rejoint en 2006 BNP Paribas comme chargé d'affaires Il a exercé les fonction de directeur des études économiques de la société Aucoffre.com de 2012 à 2015, et créé le Contrarien Matin un site de « décryptage quotidien, sans concession, humoristique et sarcastique de l’actualité économique ». Il a fondé en Septembre 2015 le site Insolentiae.com et se consacre depuis pleinement à ce nouveau projet éditorial.
Publication de commentaires terminée
Dernier commentaire publié pour cet article
Soyez le premier à donner votre avis
Ajouter votre commentaire
Top articles
Flux d'Actualités
TOUS
OR
ARGENT
PGM & DIAMANTS
PÉTROLE & GAZ
AUTRES MÉTAUX