Fermer X Les cookies sont necessaires au bon fonctionnement de 24hGold.com. En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez leur utilisation.
Pour en savoir plus sur les cookies...
AnglaisFrancais
Cours Or & Argent en
Dans la même rubrique

Il faut des coupables !

IMG Auteur
 
Publié le 06 juillet 2012
863 mots - Temps de lecture : 2 - 3 minutes
( 8 votes, 3,4/5 ) , 24 commentaires
Imprimer l'article
  Article Commentaires Commenter Notation Tous les Articles  
0
envoyer
24
commenter
Notre Newsletter...
Rubrique : Editoriaux

 

 

 

 

Suivant un scénario sans surprise, le marché obligataire se retend. Le coût du service de la dette espagnole et italienne continue d’augmenter au fur et à mesure que leurs programmes de financement avancent à petits pas comptés. Il pèse davantage sur les budgets, contrariant les mesures destinées à réduire les déficits.


Les instituts de statistique Insee (France), Ifo (Allemagne) et Istat (Italie) sont tous d’accord : l’Europe s’enfonce dans une récession qualifiée de « technique » pour tenter de la rendre anodine, ce qui va dans le même sens. Voilà pourquoi la BCE vient également sans surprise de décider de diminuer son principal taux directeur.


Elle essaye une nouvelle fois d’inciter les banques à développer le crédit pour relancer l’économie, est-il expliqué. Le marché ayant anticipé la mesure, le résultat n’est pas garanti. Il l’est par contre pour l’Eurosystème dans son rôle de bad bank, le conseil des gouverneurs de la banque centrale abaissant encore la barre sous laquelle celle-ci refuse d’accepter des banques leurs actifs en collatéral afin de permettre l’opération. Son vrai sens masqué est encore une fois de soulager les banques.


« Le programme d’achat [des obligations souveraines] est en sommeil profond et va le rester », a asséné Klaas Knot, le président de la banque centrale néerlandaise, claquant la porte au nez des gouvernements qui doivent se débrouiller avec leurs propres moyens, car « le programme d’aide risquerait d’augmenter les risques liés au bilan de la banque centrale », croit-il pouvoir justifier. Comme si l’aide aux banques ne produisait pas le même effet ! La Banque d’Angleterre ne partage pas ce souci et relance à hauteur de 50 milliards de livres son programme d’assouplissement quantitatif et ses acquisitions de gilts, les obligations souveraines britanniques. La Fed pourrait suivre le mouvement. Considérée comme ayant seule la force de frappe financière permettant de détendre le marché obligataire, la BCE continue de son côté à se dérober sur le marché secondaire, en dépit des exhortations de Christine Lagarde au nom du FMI.


Le gouvernement espagnol tente à nouveau d’échapper au sort qui l’attend et prépare un nouveau programme pluriannuel de mesures d’austérité et de coupes budgétaires qui, selon Reuters, devraient être annoncées la semaine prochaine. Elles atteindront la TVA, les pensions de retraite, les salaires des fonctionnaires, institueront de nouveaux péages autoroutiers et procéderont à des coupes dans les budgets des ministères et des régions. La course est sans fin pour tenter de réduire un déficit qui file entre les doigts, accentué par la hausse du coût de la dette, la récession et la crise sociale.


Le gouvernement grec peaufine de son côté sa demande d’étalement du calendrier de son plan de sauvetage, n’ayant à proposer que la réalisation de son programme de privatisation de 50 milliards d’euros qui n’a pas avancé, et qui présente l’avantage – si l’on peut dire – d’un coût social moindre dans l’immédiat que toute autre mesure budgétaire. Le plan de sauvetage étant totalement sorti de ses rails, la question est de savoir si une faillite de l’État va pouvoir être évitée, si l’on en croit Anders Borg, le ministre suédois des finances. Afin de soulager les finances grecques, Tsipras propose de faire bénéficier les banques grecques des mesures destinées à renflouer les banques espagnoles.


Une réunion de l’Eurogroupe sera consacrée à étudier ces deux cas brûlants le 20 juillet prochain : les autorités européennes tiennent la situation du bout des doigts et s’en satisfont faute de mieux, mais ils vont devoir se faire violence pour éviter l’effondrement de la Grèce.


Aux yeux de l’opinion publique, il faut des coupables ! Démissionnaires, Bob Diamond et la direction de Barclays sont sur la sellette au Royaume-Uni, comme si le gouvernement devait donner des gages face à un ressentiment envers les banques que l’on devine s’approfondissant. En France, le parlementaire socialiste Henri Emmanuelli demande l’audition du gouverneur de la Banque de France, au cas où la manipulation du Libor et de l’Euribor ne se serait pas arrêtée aux frontières de l’hexagone.


C’est en Espagne que les choses vont le plus loin. Rodrigo Rato, ancien ministre de l’économie, ex-directeur général du FMI et président démissionnaire de Bankia se voit reproché par l’Audience Nationale (la plus haute juridiction du pays) les délits d’escroquerie, de détournement de fonds, de falsification des comptes annuels, d’administration frauduleuse et déloyale et de manipulation des prix. Excusez du peu ! Le juge étend l’enquête aux autres dirigeants de la banque – le plus souvent membres ou proches du Partido Popular au pouvoir – ainsi qu’à leurs familles, pour déterminer s’ils n’auraient pas été les heureux bénéficiaires de prêts ou de garanties… Les auditions à grand spectacle débuteront le 23 juillet prochain.


L’Insee vient d’apporter un nouvel éclairage en annonçant mettre au point un nouvel outil statistique. L’objectif est de pouvoir mieux cerner l’évolution du niveau de vie – et non des revenus ou salaires – de la « population intermédiaire » (ceux qui ne sont ni pauvres ni riches), qui représente 80 % de l’ensemble. Prévoyant, l’institut cherche à se donner les moyens de mesurer le délitement du statut des classes moyennes, en évitant d’utiliser cette notion fourre-tout qui ne distingue pas les évolutions pourtant entamées


 

 

Données et statistiques pour les pays mentionnés : Allemagne | Espagne | France | Grèce | Italie | Tous
Cours de l'or et de l'argent pour les pays mentionnés : Allemagne | Espagne | France | Grèce | Italie | Tous
<< Article précedent
Evaluer : Note moyenne :3,4 (8 votes)
>> Article suivant
Paul Jorion, sociologue et anthropologue, a travaillé durant les dix dernières années dans le milieu bancaire américain en tant que spécialiste de la formation des prix. Il a publié récemment L’implosion. La finance contre l’économie (Fayard : 2008 )et Vers la crise du capitalisme américain ? (La Découverte : 2007).
Publication de commentaires terminée
  Tous Favoris Mieux Notés  
Nous savons tous ce que nous empruntons pour la dette souveraine de l'Etat français, via l'Agence France Trésor, mais il est interdit de savoir à qui. Vous ne trouvez pas ça plutôt suspect ? Et si ces dettes étaient bidon ? Et si elles servaient à faire basculer un régime démocratique et républicain vers un régime moins démocratique et moins républicain, tout doucement, au nom du remboursement de la dette souveraine ? Vous avez dit complot ? Et pourquoi pas ! Cette façon de nous cacher depuis 30 ans les identités des créanciers avec l'état précis de ce que nous leur avons payé ne vous semble tout de même pas normale, non, Si ? A moins que vous n'ayez une mentalité d'habitants bien tranquilles de l'ex-RDA, qui ne cherchent surtout pas à se poser des questions, et donc à avoir des ennuis. Car je pense que l'information doit être explosive...
Evaluer :   3  0Note :   3
EmailPermalink
Le respect des libertés individuelles implique que la situation patrimoniale de chacun reste du domaine de la vie privée (à l'exception notable de la France via l'impôt sur la fortune). Ceci étant dit, lorsque des individus ont atteint de tels niveaux de richesse qu'ils font peser un risque pour les libertés individuelles de l'ensemble du reste de la population, on est en droit de demander à ce que leurs patrimoines soient rendus publiques.

Aujourd'hui, cher ungars, je suis entierement d'accord avec vous sur ce point : il faut lever l'anonymat des transactions et des détentions de titres. C'est la seule manière de permettre à des individus pugnaces de suivre les enchevetrement de participations et de fonds afin de répondre à cette question : qui contrôle quoi ?

Où part l'argent ?
Evaluer :   2  0Note :   2
EmailPermalink
cher ungars a mon avis vous n etes pas loin du but. la dette est bien reelle mais provoquee volontairement .donc pas de crise.la dette est a la base meme de l enrichissement collossal du cartel bancaire de l ami satan(alias le cornu).la banque centrale federale mais appartenant comme cest bizzare a des prives emet de la monnaie pq avec interet ruine ainsi les etats et particuliers par surplus de pq ne correspondant a aucun travail ni richesse.les interets de cette monnaie pq engraisse nos petits cochons pirates et avec les medias qu ils ont pu acheter les elus micro ondes a leur botte on nous sert le plan imparable de la crise .y vont finir par nous foutre une crise de nerfs.enfin comme disait notre general. zazou n aime pas le veau.il parait que les francais en sont.je plaisante bien sur car nous faisons referenvce ds le monde .entier pour notre capacite d analyse et solidarite.au fait super mario le monti python ila ete elu par des votes n est ce pas.et le sauveur grec idem.pour la france je propose trichet voir lagarde qui ainsi viendra a nous au lieu d errer betement a 450 000euros par an qd je vous dis que c est la crise
Evaluer :   2  1Note :   1
EmailPermalink
Seule une révolution qui nettoiera complètement et sans aucune pitié le monde bancaire, et pas seulement dans les hautes sphères, pourra peut-être laisser à l'humanité un chance de ne pas sombrer dans un chaos économique sans nom, puis dans un holocauste nucléaire pour couronner le tout, car ces psychopathes en sont capables...et cela se profile en Iran, en Syrie.
NE VOUS INDIGNEZ PAS, CA NE SERT A RIEN, AGISSEZ ! CES PSYCHOPATHES DE BANQUIERS VOUS EXTERMINERONT SANS AUCUNE PITIE. RIEN NE DIT QUE DES CHAMBRES A GAZ ET DES FOURS CREMATOIRES N'ATTENDENT PAS LES DIZAINES DE MILLIONS DE CHOMEURS DANS LE MONDE : L'ALLEMAGNE NOUS A MONTRE QUE LES GENOCIDES DE MASSE SONT PARFAITEMENT POSSIBLES, ET AVEC LES TECHNIQUES MODERNES, CE SERA ENCORE PLUS RAPIDE ET FACILE.
Evaluer :   8  2Note :   6
EmailPermalink
je pense que vous devriez éviter d' écrire en période de crise et sans doute qu' une bonne dose de cocktail lytique à base de Largactil, HALDOL et LAROXYL vous ferait le plus grand bien...

et puis ne criez donc pas si fort !!

il faudrait surtout et enfin cesser de relayer sans cesse l' ineptie fantasmatique selon laquelle c' est le "système bancaire" qui est responsable de la faillite gigantesque des économies occidentales....

car il est une évidence que les dettes dites souveraines sont essentiellement le résultat de décennies de politique socialiste démagogique, irresponsable et électoraliste ; il est clair que la Dette est l' héritage de nos magnifiques systèmes sociaux et un point c' est tout...

si vous voulez vous en prendre à quelqu' un, vous devriez plutôt vous ne prendre aux politiciens et à la "génération dorée", celle des "trente glorieuses" qui nous précède et qui aura vécu bien au dessus de nos moyens ( ...notamment par le truchement de l' ahurissant système de retraite dit par "répartition" qui je le répète est d' une stupidité arithmétique sans nom )

il est grand temps d' émerger de vos chimères.










Evaluer :   1  5Note :   -4
EmailPermalink




Chacun son "coupable", pour reprendre le terme du titre de cet article...

Chacun son "bouc émissaire",
qu'il soit ou non fondé,
que ce soit à tort ou à raison.

L'être humain a besoin de manichéisme
et c'est regrettable :
les choses ne sont jamais bipolaires de façon basique :
la philosophie nous l'apprend.







Evaluer :   1  0Note :   1
EmailPermalink
Ce sont des socialistes qui ont décidé au début des années 1970 d'empêcher l'Etat de s'endetter auprès de la banque de France et de l'obliger à le faire auprès de banques privées (janvier 1973), y compris étrangères, comme par hasard quelques mois avant le premier choc pétrolier (octobre 1973) - quel timing !!! -, oui ou non ? Ce sont les intérêts de la dette qui nous étouffent, pas le capital emprunté, mais s'il l'a été à la légère. Mais on ne peut pas faire des réductions d'impôts massives en même temps !

La retraite pas répartition est le seul système qui tiennent le choc, en situation économique et démographique stable : regardez tous ces américains dont la retraite par capitalisation - les fonds de pension pour qui nous avons tant travaillé - est partie en fumée depuis la crise des subprimes.

Imaginez seulement une chose : que je possède la liste de tous nos créanciers, en matière de dette souveraine, avec la totalité des emprunts faits depuis 1980. La publication de ce tableau entrainera des troubles sociaux à côté desquels nos émeutes de 2005 ne seront que d'aimables événements...Ces informations, je vous au défi de les trouver, elles sont à un niveau de confidentialité équivalent à ce que l'on fait pour la force de frappe nucléaire. Mieux : je lance un défi aux journalistes du monde entier de les trouver, ces données, mais faites gaffe à vous, je vous ai prévenu...

Je pense que le monde bancaire, surtout anglo-saxon (voir le scandale sur la manipulation du LIBOR - et pourquoi pas de l'EURIBOR ?) doit être profondément réformé, y compris par des mesures de type dictatoriales, rapides, et très brutales. Trop de gens meurent ou sont réduits à la misère à cause des banquiers anglo-saxons, et cela nous conduira un jour à une guerre civile en Europe. Des signes avant-coureurs sont pourtant nombreux et sans aucune ambiguité.
Evaluer :   4  1Note :   3
EmailPermalink
Et vous évitez de prendre l'attitude des politiques et des policiers comme dans l'URSS de Staline, qui psychiatrisaient toute personne contestataire du régime politique et économique en place. Vous êtes très inquiétant à ce titre.
Evaluer :   3  1Note :   2
EmailPermalink
Euh.... @ Ungars : je pense que vous perdez votre temps, à vouloir discuter de tout et avec tout le monde. Je me comprends.

Ceci dit, quand vous dites "les banquiers" vont faire ceci ou cela... Non. Un banquier en lui-même ne peut rien faire sans l'appui des gouvernements et des forces armées qui vont avec. Et justement, en ce moment, c'est le grand lynchage de "printemps" des banquiers, par la justice. Bref des fusibles... faut bien expliquer à tout le monde pourquoi la salle va se retrouver dans le noir total ^^
Evaluer :   1  2Note :   -1
EmailPermalink
cher la caye bien content de vous lire.franchement vous y croyez au lynchage des banqeroutards.rideau de fumee pour nous attirer ds leur filet de justiciers.le sac de noeud il est plutot en syrie et iran.la crise est factice .la dette bien relle est le poumon de nos banksters plus de dette plus de banksters.vous croyez qu ils vont abandonner un plan bien huile et rode qui fait ses preuves depuis 200 ans et plus.qd au mp bill la sucette leur a appris le coup du tungstene.alors or vrai ou vrai faux or qui c est qui va moufter.personne on est sur de ca.le probleme c est que ca fait pas nos oignons mes chances de conduire une bent s amenuisent.car vu le tapage faitpar nos jt merdeux autour de l or m est avis que tonton francois y va pas tarder a legiferer et ca ils adorent.cela dit la caye vous pouvez etre parfaitement de l avis contraire mais ca craint qd meme en ce moment.
Evaluer :   2  2Note :   0
EmailPermalink
Le peuple veut des coupables qu'on pourra couper en morceaux sur la place publique: Cool. Tâchez cependant de ne pas décapiter seulement les marionnettes, sinon elles repousseront de plus belle!. C'est la tête qui doit être coupée d'abord, ensuite les membres tombent. J'aime bien la remarque de Imad Fawzi Shueibi: on ne détruit pas un super-empire comme les USA: on le dissout. Par exemple, en leur rendant leur PQ-Dollar comme le font les Chinois. Trop d'humains sont morts au 20ème siècle par l'usage abusif de cet argent immonde. On aurait pu faire de grandes choses avec. Quand je pense que les 2 plus grands gisements de pétrole en Irak ont été vendus (je dis bien vendus!) aux chinois, je me marre et je pleure les morts inutiles irakiens. Ne parlons pas du Vietnam, de la Corée, etc. Tiens, ils remettent ça au Paraguay. lourd.
Evaluer :   7  3Note :   4
EmailPermalink
C'est sur que si l'on avait consacré à la recherche médicale et spatiale ce que les USA ( et les autres !!! ) ont consacré à l'armement...

Le sida serait probablement une vieille histoire pour faire peur aux enfants, les cancers se soigneraient peut-être quasiment comme une angine, les gens mangeraient partout à leur faim ( à condition de ne pas faire trop d'enfants... la planète n'est pas inépuisable ) et l'on aurait déjà implanté sur mars la fameuse "bulle autonome" afin de tester la vie sur cette planète.

Mais non, on est tellement mieux, tous ici, entre nous, entre magouilles, guerres et maladies, à serrer les fesses dès que des pays possédant l'arme atomique voient leurs dirigeants rouler des mécaniques comme des gorilles en rut !
Evaluer :   6  3Note :   3
EmailPermalink
Navré, LaCaye, je vais devoir planter un nouveau clou dans le cercueil des naïfs. Je viens d'analyser le programme NASA/Apollo, fleuron de la technologie US. conclusion: Les photos et vidéos ont été faites en studio. je défie qui que ce soit de me prouver le contraire. En fait le programme spatial civil US n'était qu'un subterfuge pour extirper l'argent des contribuables pour la guerre des étoiles envisagée par VonBraun et autres faucons débiles. Résultat: ils ont subventionné le militaire avec l'argent d'apollo, et fait un film hollywood/disney low-cost qui m'a quand-même bluffé pendant 50 ans. très forts.
Lire: "one small step" de Gerhard Wisnewski, excellente lecture. Les photos numérotées de Apollo sont consultables en ligne sur les divers site de la NASA. Zut, plus moyen d'effacer les incohérences. La meilleure c'est AS17-137-20979 (Apollo 17, caméra Hasselblatt 70mm sur la lune) je vous laisse trouver l'erreur! Le premier reçoit le droit de frémir à l'idée de s'être fait niquer en 69. Vous pouvez aussi consulter le site de simulation de Langley. Amusant.
Evaluer :   4  2Note :   2
EmailPermalink
On commence par douter de la Nasa, on continue par douter de la version officielle du 11 Septembre et bientot on ne croit plus au Pere Noel
Evaluer :   5  4Note :   1
EmailPermalink
c'est malheureusement exact. Celui qui a été débusqué à mentir une seule fois est en sursis et suspect par défaut (c'est comme à l'école). Il en est ainsi du gouvernement americain. USS Maine, Pearl Harbour, Tonkin, Northwood-Cuba, Apollo, JFK, Watergate, Irangate, Irak, 11 septembre, BinLaden ... je me réjouis déjà de voir la prochaine magouille/mensongère de nos super-cowboys donneurs de morale. Encore que les BRICS ne sont plus dupes (voir Syrie). Donnez-vous donc un petit mois pour étudier le sujet Apollo sans aprioris (2 heures/Jour) et nous reparlerons volontiers de nos célèbres space-cowboys. By the way, il y a une excellente video de Bart Sibrel: "Mr Armstrong, would you please swear on the Holly Bible that you walked on the Moon". Celle-là, ils ne l'attendait pas! je vous laisse apprécier. Je sais, ça fait mal de se rendre compte qu'on nous a pris pour des poires. Tiens, Aldrin lui a balancé le poing dans le visage. tzzzz.tzzzz.tzzzz.
Reponse a la photo AS17-137-20979 , puisque vous n'avez pas daigné chercher l'erreur:
il n'y a aucune trace de roulement avant et après la roue arrière droite. c'est con parce que le rover avait été utilisé le jour avant et le par-boue réparé par McGyver. donc, ils ont froidement soulevé le rover de 210kg/35kg (pour faire une vidange?) avant de le reposer ailleurs. cool. J'attends votre extrait des communications Houston-Lune qui
documente cette opération de lift-off-rover pour le moins dangereuse.
Evaluer :   3  2Note :   1
EmailPermalink
ha je ne m'étais jamais posé la question, intéressant en tout les cas....
Evaluer :   1  0Note :   1
EmailPermalink
si vous passez 1 mois sur le sujet, vous en trouverez des tonnes d'incohérences sur les photos OFFICIELLES de la NASA ( AS11-xxx pour apollo 11) . regardez celle-la: http://www.lpi.usra.edu/resources/apollo/frame/?AS11-40-5864
salut le cratère provoqué par une poussée de 2000 kg du reacteur. pas une égratignure... sur le sol. peinture d'origine grise du cône de réacteur. l'a pas du fonctionner longtemps!!!
brut d'usine. rire. Ce qui frustre c'est de se rendre compte qu'ils nous ont bien eu!
Evaluer :   1  0Note :   1
EmailPermalink
je n'espère pas que flytox corresponde à intox. mais plutôt à "esprit ouvert" ou à "libre penseur."
Evaluer :   2  1Note :   1
EmailPermalink
Squash en anglais c'est bien ecraser les mouches, et par extension les parasites ? Nous avons peut etre des choses en commun.
Evaluer :   1  2Note :   -1
EmailPermalink
Calling Flytox... bip ... calling Flytox... bip ... houston?
new info from outer space:
http://www.lpi.usra.edu/resources/apollo/frame/?AS11-40-5864
excellent le réacteur: repeint à neuf en gris.
pas de cratère sous le réacteur... tiens, un sac de jute blanc?
bon, c'est vrai que le LEM ne pesait que 16 tonnes, donc environ le poids d'un SUV sur la lune (2 tonnes), en suspension sur ce seul reacteur. salut l'instabilité. il n'est pas étonnant que le flux du réacteur n'ait laissé aucune trace au sol.
peux-tu me renseigner??? plus je recherche, plus je me marre...
Evaluer :   1  0Note :   1
EmailPermalink
c'est bien étrange, et les ombres qui partent dans tous les sens, est-ce bien normal?
Evaluer :   1  0Note :   1
EmailPermalink
c'est parfaitement normal si on a plusieurs sources de lumière. le problème c'est qu'ils n'en avaient pas. Donc seulement le soleil. shit... welcome to the real world, tiens ça commence à me faire penser au film "The Truman Show".
Evaluer :   1  0Note :   1
EmailPermalink
Si vous commencez votre message par "navré", c'est que vous n'avez pas compris mon commentaire. Merci de le relire moins vite, pas en diagonale. Car c'est justement ce que j'ai dit : si on avait mis dans les recherches médicales et spatiales ce qu'on a mis dans l'armement.... les photos dont vous parlez seraient sans doute authentiques ;-)

D'ailleurs sur vos propos vis-à-vis de tout ça, bravo, on sent que c'est votre marotte et que vous êtes bien documenté. Très intéressant, je reconnais.
Evaluer :   1  0Note :   1
EmailPermalink
Bonjour LaCaye, merci de votre réponse. comme ça on se comprend! Je vois devant moi une plage avec des galets blancs immaculés et une mer turquoise. Rah! que c'est beau.
malheureusement, j'ai fait il y a 3 ans l'erreur de retourner une de ces beaux galets. Gosh la saleté de bestiole qui de trouvait dessous. (apollo, etc.) à chaque fois le mensonge ne résiste pas à une analyse technique sérieuse (normal, puisque c'est une mensonge!). Pour Apollo, les gars ont probablement mis des incohérences cachée afin que dans 30 ans d'autres puissent dévoiler le mensonge. On les appelle des "whistle blowers". Une fois menteur, toujours menteur.

Une petite dernière pour rire:apres 15:16
http://www.youtube.com/watch?feature=endscreen&NR=1&v=MjWiMYr6XDA
erreur: le mec n'a pas decendu sa visière OR en plein soleil sur la lune! Normalement ça devait lui cramer les yeux en 10 secondes. 100 degrés celsius au soleil, -100 à l'ombre.
excellent le gag. bon, à leur décharge, c'était apollo17, ça n'intéressait plus personne... donc, oubli de l'astrofake"

remarque: ou sont donc passés les 30 milliards dédiés au projet apollo? réponse?
Evaluer :   1  0Note :   1
EmailPermalink
Dernier commentaire publié pour cet article
c'est parfaitement normal si on a plusieurs sources de lumière. le problème c'est qu'ils n'en avaient pas. Donc seulement le soleil. shit... welcome to the real world, tiens ça commence à me faire penser au film "The Truman Show".  Lire la suite
Squash - 16/07/2012 à 20:21 GMT
Note :  1  0
Top articles
Flux d'Actualités
TOUS
OR
ARGENT
PGM & DIAMANTS
PÉTROLE & GAZ
AUTRES MÉTAUX