Fermer X Les cookies sont necessaires au bon fonctionnement de 24hGold.com. En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez leur utilisation.
Pour en savoir plus sur les cookies...
AnglaisFrancais
Cours Or & Argent en

L’Autorité des marchés financiers publie sa cartographie des risques 2017

IMG Auteur
Publié le 09 juillet 2017
502 mots - Temps de lecture : 1 - 2 minutes
( 2 votes, 5/5 )
Imprimer l'article
  Article Commentaires Commenter Notation Tous les Articles  
0
envoyer
0
commenter
Notre Newsletter...
24hGold - L’Autorité des march...

Chaque année, l’Autorité des Marchés Financiers, le régulateur français, publie sa cartographie des risques. À juste titre, elle relève en 2017 l’aggravation de certains risques, ou l’émergence de nouveaux, en attribuant même à la valorisation des actifs un niveau de risque « systémique ». Voici le communiqué de presse de l’AMF (source), ainsi que le lien pour lire l’intégralité de l’analyse (téléchargement PDF) :

Risques de remontée trop rapide des taux d’intérêt, de réappréciation brutale du prix des actifs ainsi que d’affaiblissement de la coordination internationale en matière de régulation des marchés financiers : l’Autorité des marchés financiers dessine à mi-année sa cartographie des principaux risques pour les marchés, l’épargne, la gestion collective et le financement de l’économie.

24hGold - L’Autorité des march...

C’est dans un contexte de normalisation très progressive de la politique monétaire aux États-Unis, dix ans après l’éclatement de la crise des subprimes, que l’Autorité des marchés financiers (AMF) publie l’édition 2017 de sa cartographie des risques. Les décisions de la Réserve fédérale américaine, qui a relevé par trois fois ses taux directeurs au cours des douze derniers mois, et l’élection présidentielle américaine (en raison du programme expansionniste de Donald Trump) ont conduit à un début de remontée des taux longs de part et d’autre de l’Atlantique. Dans cet environnement, certains des risques pointés en 2016 ont diminué, à l’image de celui pesant sur la solidité des établissements financiers, en raison d’une marge d’intérêt en partie restaurée. La résolution réussie de Banco Popular montre également les progrès atteints en matière de gestion des risques bancaires en Europe. Dans le même temps, dans un contexte géopolitique toujours incertain, les marchés boursiers ont fait preuve de résilience. Les indices boursiers ont réalisé de belles performances au cours des douze derniers mois.

À l’occasion de cet exercice de cartographie, l’AMF a toutefois relevé une aggravation de certains risques ou la montée de risques nouveaux :

  • Le risque d’une correction brutale sur les marchés : les valorisations élevées et la volatilité faible ne paraissent pas refléter le niveau de la croissance économique, ni l’incertitude ambiante, y compris géopolitique ;
  • Le risque d’une hausse brutale des taux d’intérêt, dans un contexte de hausse de l’endettement privé et de faiblesse des primes de risque. Dans cet environnement, la politique de la Banque centrale européenne aura un impact déterminant pour la zone euro. Dans certains pays émergents, le coût de la dette pourrait devenir insoutenable en cas de forte hausse des taux longs ou de dépréciation de la monnaie nationale (compte tenu d’une dette libellée en devise étrangère) ;
  • Le risque d’une concurrence réglementaire et d’une moindre coopération internationale après des scrutins électoraux qui ont ouvert une période d’incertitude (élection américaine, vote en faveur du Brexit au Royaume-Uni), que les marchés financiers ne semblent pas avoir intégré dans les cours. À cet égard, la question de la supervision et du redressement et de la résolution des chambres de compensation apparaît d’importance dans la mesure où elles concentrent désormais les risques de contrepartie ;
  • Le cyber-risque dans un contexte géopolitique toujours incertain.
<< Article précedent
Evaluer : Note moyenne :5 (2 votes)
>> Article suivant
Charles Sannat est diplômé de l'Ecole Supérieure du Commerce Extérieur et du Centre d'Etudes Diplomatiques et Stratégiques. Il commence sa carrière en 1997 dans le secteur des nouvelles technologies comme consultant puis Manager au sein du Groupe Altran - Pôle Technologies de l’Information-(secteur banque/assurance). Il rejoint en 2006 BNP Paribas comme chargé d'affaires Il a exercé les fonction de directeur des études économiques de la société Aucoffre.com de 2012 à 2015, et créé le Contrarien Matin un site de « décryptage quotidien, sans concession, humoristique et sarcastique de l’actualité économique ». Il a fondé en Septembre 2015 le site Insolentiae.com et se consacre depuis pleinement à ce nouveau projet éditorial.
Publication de commentaires terminée
Dernier commentaire publié pour cet article
Soyez le premier à donner votre avis
Ajouter votre commentaire
Top articles
Flux d'Actualités
TOUS
OR
ARGENT
PGM & DIAMANTS
PÉTROLE & GAZ
AUTRES MÉTAUX