Fermer X Les cookies sont necessaires au bon fonctionnement de 24hGold.com. En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez leur utilisation.
Pour en savoir plus sur les cookies...
AnglaisFrancais
Cours Or & Argent en

L’effroyable bilan économique français !…

IMG Auteur
Publié le 17 avril 2014
1271 mots - Temps de lecture : 3 - 5 minutes
( 31 votes, 4,3/5 ) , 53 commentaires
Imprimer l'article
  Article Commentaires Commenter Notation Tous les Articles  
0
envoyer
53
commenter
Notre Newsletter...
Rubrique : Editoriaux
24hGold - L’effroyable bilan é...

Mes chères contrariennes, mes chers contrariens !

Le bilan économique de ces deux dernières années est absolument catastrophique. Il ne s’agit pas d’accabler plus que de raison les socialistes au pouvoir – et d’ailleurs, en ce qui concerne l’augmentation plus que significative de la dette publique, la droite y a plus largement contribué sous l’ère Sarkozy avec les plans de relance et les baisses d’impôts que la gauche depuis son retour au pouvoir avec François Hollande. Là n’est pas le problème. Le souci c’est que nos dirigeants actuels n’arrivent pas, faute de volonté et de stratégie et aussi évidemment de courage, à enrayer la spirale dramatique dans laquelle notre pays est engagé. Pire, ils aggravent la situation par des mesures stupides parfaitement évitables, contre-productives et qui démontrent une absence de bon sens évidente mâtinée d’une incompétence économique crasse.

Tout ceci est, hélas, parfaitement illustré par deux statistiques qui viennent de sortir : la première concernant l’emploi à domicile et l’autre la création d’entreprises. On ne peut pas parler d’emploi et d’une lutte contre le chômage efficace en massacrant l’emploi à domicile et la création d’entreprises.

L’emploi à domicile accuse une chute historique

C’est un article du Monde qui revient donc sur la chute historique de l’emploi à domicile au quatrième trimestre par rapport au troisième, la masse salariale versée aux employés ayant diminué de 2,6 % !

Comme le mentionne cet article, « l’emploi à domicile a enregistré, en 2013, une chute comme il n’en avait pas connu depuis dix ans, selon les données publiées vendredi 11 avril par l’Agence centrale des organismes de Sécurité sociale (Acoss).

Tous les indicateurs sont au rouge :

- Le nombre de particuliers déclarant un emploi à domicile (hors assistantes maternelles) diminue de 3,2 % en un an. Il est repassé sous la barre symbolique des millions (1,99 million d’employeurs).

- Le nombre d’heures déclarées chute : en un an, le volume horaire déclaré a baissé de 6,1 % pour s’établir légèrement en dessous de 130 millions d’heures.

- Par ailleurs, l’activité des assistantes maternelles, qui jusqu’à présent résistait plutôt bien, retombe sous son niveau de la fin 2011. Le volume horaire déclaré recule de 1,9 % au dernier trimestre et de 1 % sur un an.

Au total, si l’on additionne l’emploi à domicile et les assistantes maternelles, ce sont plus de 70 000 particuliers employeurs qui se sont évaporés et de l’ordre de 11,6 millions d’heures déclarées en moins : l’équivalent d’un «plan social» de 7 200 emplois à plein temps.

«On n’avait jamais connu une dégradation aussi importante depuis 2004», relève Marie-Béatrice Levaux, présidente de la Fédération des particuliers employeurs (Fepem) ».

Les raisons de ce recul spectaculaire sont assez simples à comprendre. Tout d’abord, souvenez-vous il y a quelques années, pour combattre le travail au noir il avait été décidé de baisser les charges sociales sur les travailleurs à domiciles afin de faciliter leur déclaration par les particuliers. En plus, des avantages fiscaux avaient été octroyés car, et tout le monde l’a compris, le travail à domicile n’est pas délocalisable !! C’était donc un secteur à bichonner dans le cadre de la lutte contre le chômage. Moins de charges + avantages fiscaux = forte augmentation de l’emploi à domicile déclaré et fortes rentrées dans les caisses de l’État.

L’inverse de cette équation fonctionne aussi !! Plus de charges + suppression des avantages fiscaux = tout le monde retravaille au noir…. Sans blague ! Ce qui est complètement fou c’est que l’État et le gouvernement aient pu penser un seul moment qu’il n’en serait pas ainsi et que les Français « cons comme des balais » allaient tout simplement tout payer sans rechigner ! Que nenni ! Non seulement le travail au noir fait son grand retour mais en plus des milliers de particuliers ont tout simplement supprimé ce service qui est du « luxe ». Lorsque l’on emploi une femme de ménage, que les charges augmentent et que votre salaire baisse… eh bien au bout d’un moment, on recommence tout simplement à faire son ménage soi-même. Plus contraignant, moins agréable, mais quand il n’y a plus de sous… il n’y a plus de sous ! Et un ménage ne peut pas payer sa femme de ménage à crédit… n’est pas l’État qui veut !

Résultat, non prévu par nos élites qui sont profondément minables intellectuellement parlant : l’emploi à domicile s’effondre !

La création d’entreprises en baisse en mars

Mais ce n’est pas tout, du côté des créations d’entreprises, autre grand indicateur à surveiller pour percevoir la réalité du dynamisme ou pas d’une économie et des créations d’emplois à venir, c’est également la catastrophe !

Une dépêche AFP nous apprend que « la moitié des créations enregistrées sur les douze derniers mois sont des demandes de création d’auto-entreprises.

Morosité chez les entrepreneurs. Le nombre de créations d’entreprises a diminué de 1,5 % en mars en France, à 45 379, et reculé de 0,9 %, à 22 475, si on exclut les auto-entrepreneurs, selon les données publiées mercredi par l’Insee.

Sur les trois premiers mois de 2014, le nombre de créations a augmenté de 1,9 % par rapport aux trois mêmes mois un an auparavant, les secteurs contribuant le plus à cette hausse étant le commerce, les transports, l’hébergement et la restauration et le soutien aux entreprises. Sur douze mois, les créations ont diminué de 0,1 %. En mars, 50,9 % des créations enregistrées sur les douze derniers mois ont été des demandes de création d’auto-entreprises ».

Deux constats s’imposent. Sans le régime de l’auto-entreprise, la création s’effondrerait dans notre pays. Justement c’est le moment ou le gouvernement dans sa « sagesse » coutumière à décidé ni plus ni moins que de supprimer ce statut en le fusionnant avec le régime dit de la micro-entreprise dès janvier 2015.

En clair, et quoi qu’en disent ceux qui affirment que l’essentiel a été préservé, c’est faux ! Le régime de l’auto-entrepreneur disparaîtra au 1er janvier 2015 et sera remplacé par le système nettement plus coûteux et complexe de la micro-entreprise tout en ayant des seuils de chiffres d’affaires qui resteront aussi bas que ceux de l’auto-entreprise… Bref, nous allons à grand pas vers un système où il n’y aura plus les avantages de l’auto-entreprise mais tous ses inconvénients. Une chape de plomb est tombée sur ce dossier et personne n’ose ou presque en parler publiquement si ce n’est pour mentir en disant que l’auto-entrepreneur a été sauvé… Sauf qu’encore une fois, c’est faux. Ce régime va disparaître au 1er janvier 2015 (lisez cet article du Contrarien en annexe qui vous mènera vers d’autres liens !!).

Alors que se passera-t-il à votre avis à partir du 1er janvier 2015 ? Eh bien beaucoup de gens vont se remettre à travailler tout simplement au noir, sans même passer par la case micro-entreprise puisqu’il leur faudra justifier de leurs diplômes, ou encore souscrire une responsabilité professionnelle (une assurance) pouvant coûter plusieurs milliers d’euros en fonction de votre métier !!

Les recettes vont s’effondrer, les vraies entreprises devront subir une concurrence encore plus féroce puisque payée au noir et sans les 20 et quelques pour cent de charges pesant sur les auto-entrepreneurs, le travailleur au noir sera encore moins cher, et évidemment la création d’entreprises va s’effondrer comme c’est actuellement le cas pour l’emploi à domicile. Les Français sont des crétins sauf quand il s’agit de leur argent !! Et l’État ne va pas tarder à s’en apercevoir !

Préparez-vous et restez à l’écoute.

À demain… si vous le voulez bien !!

Charles SANNAT

« À vouloir étouffer les révolutions pacifiques, on rend inévitables les révolutions violentes »

Données et statistiques pour les pays mentionnés : France | Tous
Cours de l'or et de l'argent pour les pays mentionnés : France | Tous
<< Article précedent
Evaluer : Note moyenne :4,3 (31 votes)
>> Article suivant
Charles Sannat est diplômé de l'Ecole Supérieure du Commerce Extérieur et du Centre d'Etudes Diplomatiques et Stratégiques. Il commence sa carrière en 1997 dans le secteur des nouvelles technologies comme consultant puis Manager au sein du Groupe Altran - Pôle Technologies de l’Information-(secteur banque/assurance). Il rejoint en 2006 BNP Paribas comme chargé d'affaires Il a exercé les fonction de directeur des études économiques de la société Aucoffre.com de 2012 à 2015, et créé le Contrarien Matin un site de « décryptage quotidien, sans concession, humoristique et sarcastique de l’actualité économique ». Il a fondé en Septembre 2015 le site Insolentiae.com et se consacre depuis pleinement à ce nouveau projet éditorial.
Publication de commentaires terminée
  Tous Favoris Mieux Notés  
JE FAIS DON DE LA SOMME DE 543.366 EURO POUR AIDER LES PLUS ENFANTS EN SITUATION DIFFICILE. Etant souffrant d'une maladie incurable et interné en ce moment dans un centre de Londres sans mouvement.J'ai décidé de faire don de cette somme,a toute personne pouvant l'utiliser dans du social en vue de créer dans son pays un orphelinat qui portera mon nom sans que ma famille ne le sache. Si vs êtes capable de réussir ce projet pour moi veuillez me joindre d'urgence sur mon mail: ouvalpierre3@yahoo.fr
Evaluer :   0  1Note :   -1
EmailPermalink
BA,Hyoe lo,
J'aimerai pose une question vraiment bete:
Si tous les pays sont endettes,si tout le monde est endette.
MAIS OU EST DONC PASSE TOUT CET ARGENT MONNAIE ou bien D'OU VIENT CET ARGENT DETTE?????
D'un chapeau magique,quand il y en a plus ,il y en a encore.........
Cherchez l'erreur.
S'il y a du moins partout ,il ya forcement du plus quelque part d'une maniere ou d'une autre et d'un moment a un autre.
Donnez moi la permission de creer de la monnaie en lieu et place de la BCE (les prives)
et meme sans 1 ct sur mon compte,je vous vire sur vos comptes personnels ,la tout de suite,10 milliards d'euros ou plus.chacun selon vos besoins.
Vous me rembourserez ,plus tard chers amis.
Ah,j'oubliai un detail "sans interet", n'oubliez pas les interets.
Actuellement, seulement cela ,nous coute environ 50 milliards par an,une bagatelle pour les Francais,continuons.




Evaluer :   3  3Note :   0
EmailPermalink
C'est exactement cela. Cela s'appelle l'effet Mandrake, vous savez, le magicien qui fait tout sortir du néant. Expression utilisée dans la créature de Jekyll Island.
Evaluer :   3  3Note :   0
EmailPermalink
toi tu aimes l' Etat socialiste : tu raisonnes comme un fonctionnaire parce que bien évidemment, tu es soit un fonctionnaire soit un rentier de la fonction publique.
Evaluer :   1  6Note :   -5
EmailPermalink
Stephane Bouillaud,

Tu es completement a cote de la plaque.

Je pense que tu n'as jamais rien compris au fonctionnement de la monnaie qui n'est qu'une pure creation fiction.
C'est d'ailleurs la seule chose que l'homme a ete capable de creer en mettant des chiffres sur du papier et.aujourd'hui en utilisant un sumple clavier d'ordinateur.
Pour le reste ,il n'a fait qu'appliquer la loi de Lavoisier.

J'ai travaille pendant 42 ans en "independant".
et je n'ai jamais recu un seul centime d'aide public, bien au contraire,j'ai aide a remplir les caisses de l'etat.
Quelque soit le domaine,Jusqu'a ce jour,je n'ai pas coute un seul ct a la societe.
C'est elle qui m'est redevable.
Alors pour mon cote socialo vous repasserez.

Apres avoir ete lobotomise par le systeme comme la plupart des gens qui le sont encore meme ici,
une fois a la retraite j'ai enfin pu apprendre a savoir et non plus a croire.

Si je devais me definir sur l'echiquier politique,
je dirais que je suis un libertarien (pas liberal,pas libertaire,pas libertin ,pas neo-liberal,pas anarchiste,)mini-etatiste.

Pendant 42 ans d'esclavage ,j'ai permis a d'autres de sempiffrer avec de l'argent gratuit.

J'ajouterai que l'homme a ete mis au monde plus intelligent que l'animal(parfois on pourrait en douter)pour qu'il puisse reflechir et ameliorer sa condition et non pour que quelques hommes seulement puissent reduire la population en esclavage(jamais aboli),par le travail forcene,la rentabilite a tout prix , la misere et en lobotomisant par la tv et toutes les dernieres nouveautes certaines plus connes que d'autres,ect.....

Pour info,les 85 hommes les plus riches de la planete possedent autant que 3,5 milliards les plus pauvres.
Est ce normal,pour un riche d'etre aussi riche (si ce n'est par le vol legalise)et que d'autres soient aussi pauvres.
Pour ce cote la ,je suis vraiment du cote des socialos mais pas des salops.
Je suis simplement humain.

Tu sais,il n'y a pas plus esclave que celui qui croit etre libre......par le travail....incontrole.....par la bourrage de crane...par la culpabilisation,ect....
Evaluer :   3  0Note :   3
EmailPermalink
Une nouvelle année de baisse pour l'or en 2014 :
http://economictimes.indiatimes.com/markets/commodities/gold-prices-set-to-decline-through-2015-report/articleshow/33853098.cms
Evaluer :   1  0Note :   1
EmailPermalink
Si nous ne faisons rien maintenant.........Imaginons un scenario fiction....
voici un petit apercu,tout a fait envisageable que nous reserve l'oligarchie "Americano-sionniste(et meme certainement venu encore de beaucoup plus haut,vous savez l'oeil d'horus,pyramidon qui se detache de la pyramide,regardez un billet de 1 dollar ou il est ecrit:NOUVEL ORDRE MONDIAL)

1)En 2015, le G2(compose des USA,Canada,Mexique+UE)grand marche transatlantique au service des multinationales.
Elles regneront en nouveaux maitres,puisque les lois du commerce mondiales seront force de loi et inattaquable par les etats nations.
Apres avoir pris le controle de l'argent,ils prendront donc definitement le controle de la planete dans tous les domaines(Sante,Agriculture avec interdiction des semences non brevetees,de l'elevage,de la nourriture,de l'eau,ect........)

2)Il veulent reduire la population de la planete(voir Georgiastones)par tous les pretextes(empecher le soi-disant rechauffement climatique...et tous les moyens en utilisant la ,geo-ingenierie par epandage aerien - chemtrails- ,des vaccins tous azimuts et sur la planete entiere,etc.....car il faut steriliser les populations.
Actuellement la fecondite des males Francais a baisse de 40 % en 50 ans et chez les agriculteurs c'est presque le double,c'est enorme.
donc,dur,dur pour ceux qui voudront survivre sur leur petit lopin de terre ,pas de semence sauf celle de Monsanto et terre peut etre impropre a la culture car hyper polluee.

3)Effondrement du dollar et donc de toutes les monnaies mondiales( qui seront remplacees par l'EURO-DOLLAR ou autre nom qui n'existera plus que de maniere virtuelle et donc electronique,avec cerise sur le gateau pucage RFID de tous les habitants de la Planete.
Monnaie papier inexistante et toute forme d'echanges interdits.
Troc et metaux precieux seront srtictement interdits en tant que monnaie.

4)Si cela ne se faisait pas suffisamment rapidement ,apparition de faux exta-terrestes(grace aux nouvelles technologies modernes qu'on a pris soin de cacher au bon peuple) qui attaqueront la terre afin de creer une union planetaire contre ce danger venu du cieln et que tous les humains est un but commun; combattre l'envahisseur.
Meme lourdement armes ,les populations seront completement a la merci de cet ennemi imprevu (pas pour eux,les autres) car nos armes actuelles seront desuetes et totalement inefficaces.

5)Je souhaite la Bienvenue aux survivants dans ce nouvel ordre mondial sous le total control de l'oligarchie planetaire et hors controle des peuples qui ne seront plus que 500.000.000 ......d'esclaves.

6)Selon"Attali" et il l'appelle de tous ses voeux la nouvelle capitale du monde sera???????????devinez?????JERUSALEM

Il ne vous restera plus que "peut-etre le plan boites de conserves ,mais.......pour combien de temps.????

J'ATTEND VOS CRITIQUES.
Evaluer :   5  6Note :   -1
EmailPermalink

Pour en arriver à Asselineau et ratisser large,
vous faites du gros populisme d'un lourdingue incommensurable.
La méthode est finalement la même que celle des autres partis.
C'est pas terrible-terrible.

Evaluer :   4  5Note :   -1
EmailPermalink
Desole,mais j'ai certainement du mal m'exprimer..
Cela n'a strictement rien a voir avec Asselineau.
C'est une reflexion ,un scenario fiction tout a fait personnel.
A part cela et pour resume votre opinion,bien que ce que j' ecris jusqu'au 2 ieme paragraphe inclus soit ,deja,la realite ,
tout cela vous parait donc tout a fait improbobable.
Evaluer :   2  2Note :   0
EmailPermalink
Mais vous oubliez que pour régler tout ça, on a Super Asselineau ! LOL

Pour être honnête, je préfère votez utile (FN) plutôt que d'attendre qu'Asselineau atteignent ne serait ce que les 20 % ( pas demain la veille...)
N'y voyez pas là une critique négative, mais simplement une critique un peu taquine de ma part!
Car votre Poulain est sérieux et a de bonnes idées, de même que le planning que vous nous avez décrit, qui me semble assez crédible.

Mais le temps presse, et on a même carrément plus le temps.

A l'Elysée, Matignon, Berçy, ect... les femmes de ménage ne semblent pas bien faire leur ménage, puisqu' apparemment ces lieux sont devenus des vrais nids à cafards et autres parasites dont il est très difficile de se débarrasser.
Pire à Bruxelles, les éboueurs de la ville (les hommes aussi font le ménage...) semblent complètement dépassés... dernièrement invasion d'acariens lobbyvomitorium s'accrochant à la moquette du parlement, sur un sol foulé par des personnes parfois non élues, venant d'on ne sait où, ou alors de méga déchetteries goldmanrotshieldienne en basse saxe...
Bref comme disait mon grand-père (en contrarien fataliste qui s'ignorait), "c'est foutu, les vers sont dans les planches"...
Evaluer :   8  1Note :   7
EmailPermalink
Le FN sert de parti repoussoir, pour canaliser la rage de la population. Ils font parti du système.
(pas super) Asselineau le montre plutôt bien :
https://www.youtube.com/watch?v=bm-G1po-Fnw
Après à chacun de se faire une opinion.
Lui il argumente au moins.
On a bien vu que l'UE n'hésitait pas à supporter des néo nazis en Ukraine quand ça arrangeait les US alors le FN ...
Evaluer :   2  3Note :   -1
EmailPermalink
Non,vous ne voterez pas utile,enfin si ,vous permettrez au systeme actuel de perdurer encore un peu plus de temps.
Ce sera encore un coup pour rien.
Le FN une fois ,au pouvoir (qu'il ne veut d'ailleurs pas,d'ou souvent des derapages),
il appliquera strictement la meme politique dans les grandes lignes que l'UMPS car les commandes de la France sont a l'Etranger.
Dommage que vous ne vous informiez pas davantage aupres de l'UPR pour enfin cerner les dessous de la politique.
Evaluer :   1  1Note :   0
EmailPermalink
Pour ce scénario lourd-dingue , méthode "nouvel ordre mondial", on pourrait vous prendre pour un illuminé.
Ca serait pas mal d'ailleurs parce que dans l' absolu cela n'arriverait pas .
Vous soulevez d'ailleurs l'option futuriste de la plupart aux usa par l'imposition de la Loi martiale en prime.
Mais hélas pour les critiques, vous étes tout à fait dans le vrai!
La population est loin de s'imaginer ce qui va leur arriver!
j'aimerais sincérement que ce scénario fou n'arrive pas mais hélas tout converge vers ce système mais il y aurait beaucoup de choses à dire sur l'évolution de cette instauration ( avec la puce à proscrire absolument) car cela arrivera après la chute de la monnaie et par des guerres destructrices qui bouleverseront le monde, état qui permettra beaucoup de dérives de ces oligarches de tout poil.
Mais vous n'abordez pas le domaine religieux et sans ce principe primordial la clé manque à la compréhension, car le monde n'est pas établi sur un statut économique (c'est d'ailleurs ce qu'on veut nous faire croire) ! Tout viendra de la perversion de l' intérieur qui détruira la foi et instaurera un nouvel évangile plus centré sur les droits de l' Homme qui amènera de grands troubles et la perte irréversible de beaucoup d 'égarés !
C'est hélas pas le site pour en parler mais tout est lié, l'or, comme la monnaie, comme la confiance et l'ordre mondial.... et le ciel. Et tout êtres sains et saints d'esprit devrait lutter de toutes ses forces contre le mensonge de nos gouvernants et de la dérive dans laquelle ils veulent nous emporter ! l' Heure n'attend pas ! La France est hélas mûre pour la guerre civile car il y aurait un conflit qui va germer bientôt (vous savez lequel politique, "et" religieux) en plus de ce que les Grands nous préparent!
Ah au fait vous soulevez l'idée des armes secrètes, c'est très bien car ses armes ne sont pas connues actuellement et elles font de grands ravages sournois comme l' arme acoustique ou l'arme de Tesla magnétique, une épouvante !(si vous commencez à saigner du nez après un bang, c'est trop tard! Et je ne parle pas des virus développés pour la cause....
Comme si on avait pas assez avec le nucléaire!
Si vous pouvez encore aller vous planquer à Ouessant, vous seriez en partie sauvé à part le froid de canard!
Si les américains ont construit des tunnels et des centres de détention à mille lieues sous la terre, c'est pas pour y planter des légumes!....
C'est bien pour se protéger de ce qu'ils feront subir à la population en surface !
Vous pouvez alluciner de ce que je raconte, bientôt cela deviendra votre quotidien....si vous n' y prenez pas garde.
En attendant les gens s'inquiétent de leur argent, pure délire. C'est pas lui qui les sauvera au moment où tout s'écroulera.
Evaluer :   2  3Note :   -1
EmailPermalink

Voilà ce que ça donne, quand on oublie de prendre son cachet du soir...

Evaluer :   0  2Note :   -2
EmailPermalink

j' ai plutôt l' impression qu' il a avalé toute la boîte.

Evaluer :   1  3Note :   -2
EmailPermalink

... Alors ça dépend du médoc, cher docteur.

Evaluer :   0  1Note :   -1
EmailPermalink
Blitzel,
Moi aussi,j'espere que ce scenario n'arrivera jamais.
Vous avez raison concernant la part du religieux sur lequel le monde est etabli,c'est lui qui est a la base de tout,mais pas a l'origine.
Quand on pense qu'il existe de nombreuses sectes sataniques(Skull and Bones,Bohemian Groves,......)glorifiant lucifer,avec sacrifices humains(vrai,faux??) et frequentees par les oligarchiques et pantins du systeme comme Bush pere,fils et compagnie,....on a de quoi se poser des questions et vous donner le frisson.
Si c'est gens la, glorifient le mal,c'est que le bien doit exister aussi.

D'ailleurs l'eglise catholique romaine est plutot pourrie de l'interieur,sans parler de l'eglise Anglicane dont est responsable la reine d'Angleterre.
(suite a la decouverte d'un charnier d'enfants dans un orphelinat Canadien ferme depuis 15 ans)
Peut-etre ne savez vous pas(car nos merdias n'en parlent pas ou tres peu)qu'un proces est en cours actuellement a la"cour Europeenne internationale de droit coutumier" pour actes pedophiles et assassinats d'enfants...... contre le Pape (le pape precedent ayant demissionne pour ces raisons) et la Reine d'Angleterre.

Je suis aussi au courant pour les camps (de concentration????cela y ressemble fortement) a travers tous les USA.
Concernant les armes vous avez tout a fait raison.

Je vois que sur beaucoup de sujets nous sommes sur la meme longueur d'onde.

Soyons optimiste,je suis sur que le bien finira par triompher du mal,si la plupart des humains font leurs revolutions interieur,ouvrent leurs yeux et leurs esprits.

En jouant dans la cour des conspirationnistes,
vous faites une pub plutôt moyenne pour Asselineau, sur ce coup.


Evaluer :   0  1Note :   -1
EmailPermalink
La banqueroute oui on y va ....... Mais maintenant on n'est plus seul et l'on ne peut plus faire défaut sur sa dette !
Regardez ce qui s'est passé pour la Grèce. Alors que la Grèce aurait dû faire défaut, revenir au drachmes et dévaluer, elle est obligée de rembourser une dette INRREMBOURSABLE et le peuple meurt à petit feu !

Evaluer :   5  0Note :   5
EmailPermalink
Il ne fait pas bon faire banqueroute et vouloir continuer ensuite, surtout si on prétend mieux s'en sortir qu'avant.
D'où l'intérêt de changer de personne morale: discontinuité de l'Etat!

Evaluer :   4  0Note :   4
EmailPermalink
Jean Tulard est un historien de la Révolution française et du Premier Empire.

En novembre 2013, dans l'émission "Ce soir ou jamais", Jean Tulard annonce que la France va se déclarer en défaut de paiement : ce sera la 9ème fois de son histoire.

Jean Tulard parle du dernier défaut de paiement de la France : "la Banqueroute des Deux Tiers" a eu lieu le 30 septembre 1797.

"La Révolution française naît de la crise des finances publiques : 2 milliards de déficit, le roi ne peut plus emprunter, il est dans l'impasse.
On va trouver des solutions : on va nationaliser les biens du clergé, on va inventer le papier-monnaie, l'assignat, on va multiplier les solutions les plus invraisemblables. Pour aboutir à quoi ? A la Banqueroute des Deux Tiers sur tout le territoire. La banqueroute est inéluctable dans ce type de crises.
Qui paie dans la banqueroute ?
- Tous les crétins qui ont prêté à l'Etat.
- Tous les crétins qui ont acheté des actions.
- Tous ceux qui n'ont pas investi dans la terre, dans la pierre (c'est-à-dire les Biens Nationaux pendant la Révolution).
Quand vous faites le bilan de la Révolution française, à la fin du Directoire, vous constatez que les perdants sont tous ceux qui ont épargné, qui ont investi, etc, et que les gagnants sont ceux qui ont acheté de la terre.
La banqueroute met tout à plat. C'est la solution idéale. La banqueroute met tout à plat.
Paraît Bonaparte qui, sur les ruines du système financier, bâtit le franc-germinal, qui va durer jusqu'au franc-Poincaré.
Voilà. C'est très simple. Nous finirons sur une banqueroute. Elle est inéluctable."

https://www.youtube.com/watch?v=8LaRGDYM_-M
Evaluer :   9  0Note :   9
EmailPermalink
Très bonne info BA.

Mais pourquoi ne pas avoir communiqué l'intervention globale de Jean Tulard ?
Qui est un peu plus longue que le morceau que vous avez choisi ?
Serait-ce parce que Tulard explique juste avant les propos que vous avez que repris,
Que le vrai responsable de toute banqueroute, le vrai coupable, et je reprend les propos
de Tulard
" le vrai coupable, c'est l'état, pas la finance..." et viennent ensuite les propos que vous avez cité.

Oui, c'est l'état qui contracte la dette. Car les financiers n'ont pas le pouvoir de décider de la construction
de la xième piscine, de la xième salle sport, du xième rond-point entre deux routes en cul de sac,
du xième remplacement de bitume par des pavés ou du xième remplacement de pavés par du bitume...

L'état qui n'est et n'a jamais été au service des citoyens, mais qui les à tous transformé en esclaves
et/ou en assistés. L'état, cette machine bien huilé au service de quelques uns, qui se sont installé et
ont installé leurs nids à tous les niveaux, dans toutes les strates et dans le moindre interstice de
ce "morpion" monstrueux, parasite incontrôlable et irréformable, qui aura en une soixantaine d'année,
réussi à détruire économiquement, socialement, culturellement, industriellement ce pays dont il
se goinfre et avec lequel il va imploser.

Mais le pire, ce n'est pas l'implosion. Car nous n'en serions pas arrivé là, si une majorité d'entre nous
ne cautionnait pas la situation. Car la majorité ne veux qu'une chose, c'est bénéficier le plus possible,
mais surtout en contribuant le moins possible, voir en ne contribuant pas du tout.
Le simple billet de Charles Sannat d'hier, mettant opposition la recherche de solutions économiques
et la réduction de dépense d'un système éducatif, qui de plus ne concernait pas la France en est un parfait
exemple... Je reste sidérer de lire ces continuels contre vérités, ces poncifs éculés...
Car sur le seul sujet de l'éducation national, il y a deux problème majeurs. Deux problème que l'on pourrait
qualifier de qualité de prestation d'une part et de coût d'autre part. Hors la qualité de prestation, à moins
d'être un imbécile ou un menteur patenté, nos pouvons nous accordé à dire que tant le contenu que les méthodes utilisés
sont erronés, je dirai même nuisibles. En ce qui concerne le coût. Mais, comment défendre un système qui "emploie"
UN MILLION D'INDIVIDUS et dont fort difficilement seuls 500 MILLE sont réellement en situation pédagogique face aux
élèves ? Comment peut-on encore s'étonner qu'un gouvernement sain "d'esprit" ne cherche pas à réduire les dépenses
allouées pour un résultat aussi MERDIQUE ? Et il en va ainsi pour une incroyable majorité des systèmes et organisations
gérés ou devrais-je dire embourbés par l'état !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

Je vous le dis, aucune structure privée ne résisterait un mois aux réalités économiques, concurrentielles, fonctionnelles...
si elle était gérée comme le sont les différentes aberration engraissées jusqu'à l'explosion par l'état.

Mon but, n'est pas de remettre en cause la nécessité d'équilibre entre ;
les besoins individuels d'accès à une éducation de bon niveau, à des soins adaptés, à la culture...
(Qui sont des aspirations individuelles tout à fait justes).
Et la structure organisationnelle qui permet et garantie la stabilité et la robustesse d'une nation.
C'est tout l'inverse. Car deux aspects ne sont pas antinomiques, au delà d'être complémentaires,
ils sont complètement liés.
Tout va de travers, car justement, nous sommes dans un "système siphon" où d'un coté,
l'état dit, "pour vous aider, je dois vous ponctionner" (en se sucrant au passage) et de l'autre,
chacun lui répond "moi je veux plus de tout, mais surtout ne me ponctionne pas".
Et que se passe-t-il comme dans tout siphon ? si vous ne l'avez pas compris, allez tirer
la chasse d'eau dans vos toilettes et vous comprendrez ce qui est en train d'arrivé à ce pays.

Alors n'en déplaise à monsieur Sannat qui en est encore dans son introduction à nous jouer du
c'est moins ceux de maintenant que ceux d'avant. N'en déplaise également à ceux qui se bercent
d'illusions avec le FN ou l'UPR, la solution ne viendra que d'un changement globale de modèle.
Tous ces politiciens dont vous attendez tant, sont englués dans des schémas qui ne fonctionnes
pas et qui nous ont déjà à de multiples reprises conduits à nous entretuer. Aucun d'entre eux,
ne vous apportera la solution. Car aucun d'entre eux ne disposera des moyens pour changer
le modèle existant, une des raisons parmi tant d'autres et que ceux qui vivent du système actuel
(quelques millions) feront tout pour que rien ne change.

Alors, sans faire preuve d'un pessimisme outrancier. Je pense que les déséquilibres actuels
nous mèneront à une forme de "KHAOS", mais que sur les ruines issues de cette phase implacable,
quelques tordus n'aspireront qu'à reproduire un système identique ou voir pire...

Evaluer :   8  4Note :   4
EmailPermalink
Non.

Je ne suis pas d'accord.

En France, il n'y a pas que l'Etat qui est surendetté : tout le monde est surendetté.

- Les hôpitaux sont surendettés.

- Les collectivités locales sont surendettées.

- Les entreprises privées sont surendettées.

- Les ménages sont surendettés.

- Les banques sont surendettées.

Le problème de la France, c'est que tout le monde, absolument tout le monde, est tombé dans la spirale de la dette.

Et ailleurs dans le monde ?

Réponse :

Ailleurs, c'est pareil : les Etats sont surendettés, les banques sont surendettées, les ménages sont surendettés, les entreprises privées sont surendettées, etc, etc.

2000 : la dette mondiale était de 40 000 milliards de dollars.

2007 : la dette mondiale était de 70 000 milliards de dollars.

2012 : la dette mondiale était de 100 000 milliards de dollars.

Lundi 10 mars 2014 :

100.000 milliards de dollars : plus de quatre fois le PIB réuni de la Chine et des Etats-Unis. C’est le montant de la dette mondiale. Cela inclut les obligations des Etats et les dettes cotées des entreprises et des sociétés financières, mais pas celle des ménages.

Une dette qui s’est envolée ces dernières années. Mi-2007, avant la crise, elle était de 70.000 milliards de dollars. Elle n’était que de 40.000 milliards en l’an 2000, selon les chiffres qui seront dévoilés lundi par la Banque des règlements internationaux (BRI).

L’explication ? « C’est une conséquence du ralentissement économique et de la façon dont il a été compensé, explique l’économiste Jean-Paul Betbèze. Il y a d’abord eu les aides à la finance aux Etats-Unis pour éviter l’effondrement du système après la crise des “subprimes”. Ensuite, c’est lié à la montée de la dette publique. Il y a eu moins de croissance, moins de rentrées fiscales et, à l’inverse, beaucoup plus de mesures d’aide et de soutien à l’économie et plus de déficit. La montée de la dette mondiale, c’est le prix de la crise. »

Ce que confirme le rapport de la BRI. L’encours des titres de dette souveraine a bondi de 80% en six ans, à 43.000 milliards de dollars en juin 2013. Autrement dit, la dette publique de chaque humain se monte à 6.142 dollars. Un exemple parmi d’autres, l’endettement public espagnol est passé de 36% du PIB à 84,1% entre 2006 et 2012.

Mais le montant des dettes des entreprises non financières a progressé à un rythme comparable, pour dépasser les 10.000 milliards de dollars, constate la BRI, même si « elles étaient parties d’un niveau plus bas ». Dans un contexte de crise financière, les banques mondiales ont en effet réduit le crédit aux grandes entreprises, qui se sont tournées vers les marchés financiers pour trouver du financement.

A 43.000 milliards de dollars, le montant de la dette d’Etat dépasse 72% du PIB estimé pour cette année. C’est une moyenne. Certains franchissent allégrement le cap jugé fatidique de 90%.

« Des études du FMI et de la BCE montrent que l’on peut vivre avec 90% de dettes, tempère Jean-Paul Betbèze. Mais il y a une condition : accepter une croissance et une inflation modestes pour que les taux d’intérêt ne remontent pas trop, pour ne pas asphyxier la reprise. C’est la stratégie de la Fed. Quant à la BCE, elle a réussi à faire baisser les taux des pays les plus fragiles, comme l’Espagne ou l’Italie. Pour eux, c’est un phénomène beaucoup plus important que la hausse de l’euro. »

Mais, pour cela, il faudra faire en sorte que le loyer de cette dette soit le plus bas possible sur longue période. Un pilotage délicat pour les banques centrales.

Dans le même temps, les Etats, notamment en Europe, sont incités à être plus efficaces, à diminuer les dépenses publiques pour réduire petit à petit la dette dans la durée. « L’important, c’est que ce niveau se stabilise. On le voit aux Etats-Unis, mais aussi en Europe, estime Jean-Paul Betbèze. Nous n’avons pas fini de payer cette crise, mais c’est préférable à une solution d’effacement de la dette, qui serait synonyme de crises, de tensions sociales, etc. »

http://www.lesechos.fr/entreprises-secteurs/finance-marches/actu/0203361322650-l-encours-de-dette-mondiale-franchit-le-cap-des-100-000-milliards-de-dollars-655705.php
Evaluer :   6  1Note :   5
EmailPermalink
Mais BA, en quoi sommes nous en désaccord ?

Parce que vous pensez que je résume l'état au ministère des finances,
ou à celui de la culture, ou à l'éducation nationale ?
Parce que vous pensez que je ne sais pas que la maladie est la même partout ?

BA !!!!!!!!!!!!!!! En quoi êtes vous en désaccord avec mes propos ?
Parce que moi, je suis d'accord avec vous sur le fait que "TOUT" soit surendetté,
que tout soit en déficit !!!!!!!!!

La seule chose qui est commune à tous les endettés que vous citez ?
C'est qu'en tant que citoyen et en tant qu'individu, personne ne m'a demandé
si j'étais d'accord pour l'implantation d'un nouveau musée de la cigale à
"Trifouilli les oies" ou si j'étais d'accord pour le remplacement des pavés verts
par du goudron rouge devant mon domicile !!!!!!!!!

PAR CONTRE TOUS CEUX QUI NE ME DEMANDENT JAMAIS MON AVIS SUR RIEN,
SONT UNANIMEMENT D'ACCORD POUR ME SAIGNER EN IMPOTS, TAXES,
PRELEVEMENTS ET REDEVANCES !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

Alors excusez moi, si pour moi, tous ceux là, font parti de près ou de loin
de ce que j'appelle l'état. Etat qui pour moi n'est ni le pays, ni la nation,
ni la somme des individus qui la constitue !!!!!!!!!!

Alors en quoi ne sommes nous pas d'accord ?
Evaluer :   5  1Note :   4
EmailPermalink
Nous ne sommes pas d'accord parce que vous ne critiquez pas les ménages français (qui eux-aussi sont surendettés), parce que vous ne critiquez pas les banques françaises (qui elles-aussi sont surendettées), parce que vous ne critiquez pas les entreprises privées (qui elles-aussi sont surendettées), etc, etc.

La situation est aujourd'hui explosive car c'est tout le monde qui a choisi de se surendetter.

Tout le monde est coupable d'avoir accumulé ces montagnes de dettes, posées les unes au-dessus les autres.

Alors arrêtez de prendre l'Etat comme unique bouc émissaire.
Evaluer :   3  2Note :   1
EmailPermalink
BA,

peut-être que si l'état ne pressait pas les ménages et les entreprises comme des citrons, ceux-ci ne seraient pas surendettés...

??
Evaluer :   5  1Note :   4
EmailPermalink
AH !!!!!!!!!!!!!!!!! D'accord !!!!!!!!!!!!!!!

Alors oui, les ménages, les entreprises, les banques.... OUI, OUI, OUI, je le répète
Tout le bastringue est endetté. OUI OUI OUI OUI !!!!!!!! Je suis d'accord avec vous.

A ceci près que :

Si un ménage s'endette pour acheter toutes les dernières conneries inutiles et à la mode,
pour partir en vacance... C'est son problème et cela ne devrait pas me concerner.

Si une entreprise se plante dans sa stratégie, ou dans ses investissements ou
s'endort sur ses routines... C'est son problème et cela ne devrais pas me concerner.

Si une banque à décider d'utiliser "son" argent pour aller le cramer dans des placements
débiles et complètement hors de contrôle... C'est son problème et cela ne devrait pas me concerner...

Mais au final. JE BOSSE DEPUIS 25 ANS, je n'ai emprunté que ce qui ne représentait pas plus de 10%
de mon résultat, je n'ai pas dépensé d'argent dans des conneries, j'ai commencé sur une planche avec deux tréteaux,
aujourd'hui j'ai 10 salariés, je n'ai pas de dettes, mon entreprise n'a pas de dettes et je m'apprête à en acheter une autre
à l'étranger sans rien demandé aux banques !!!!!!!!!!! Vous savez pourquoi ? Parce que je n'ai pas tout voulu,
pour rien, tout de suite.

Alors quand on me prend de l'argent difficilement gagné, pour "aider les familles sur endettées",
quand on me prend de l'argent pour aider les prétendues entreprises performantes surendettées ou
en passe de l'être, quand on me demande de l'argent pour sauver les banques surendettés mais
qui continuent allègrement leurs conneries sans qu'aucun politique ne lève le petit doit !!!!!!

Alors là, je me dis qu'il est tant de siffler la fin de partie.
Et que devoir être concerné, ponctionné pour couvrir les pertes de tous les guignols,
ça va bien jusqu'au point limite de connerie, mais qu'à partir de ce point
ça ne va plus...

Bonne après midi.
Evaluer :   6  0Note :   6
EmailPermalink
hyoe lo écrit : "je n'ai pas de dettes, mon entreprise n'a pas de dettes et je m'apprête à en acheter une autre à l'étranger sans rien demandé aux banques"

Alors là, respect total.

Rien à ajouter.
Evaluer :   2  0Note :   2
EmailPermalink
BA, si c'est du sarcasme, je n'ai rien à ajouter.

Si ce n'est pas du sarcasme voici la recette.
Je n'ai pas de voiture de "direction" qui n'apporte rien mon entreprise,
je n'ai pas de locaux professionnels pharaoniques qui n'apportent rien à mon entreprise,
je n'ai pas dix pc, quatre téléphones semi Itech, ni de mobilier en acajou...
Je n'ai pas de secrétaire,
je perds pas de temps dans les restos,
je ne m'endette pas, surtout sur la base de projections fumeuses à horizon de 10, 15 ou 20 ans...
je n'ai jamais fait d'investissement démesurés, même sous la pression de certains clients, pour justement ne pas me faire étrangler.
je travaille "un peu", puisque je n'ai ni assistants, ni secrétaires ou seconds pour les prétendues basses besognes
Je ne me déplace pas pour papoter...
Je ne demande jamais à mes collaborateurs d'en faire plus que moi ou de faire mon travail...
je ne prends pas 4, 5, 6, 7... 10 semaine de vacances par ans.
je ne prends pas de RTT,
Etant gérant non salarié, je ne tombe pas malade, parce que je n'y "ai pas droit"...
je n'ai pas acheter de locaux ou de logement à un promoteur, j'ai acheter des locaux et un appartement "à restaurer"
et je les ai restaurés pendant ce que d'autres appelleraient des week-end ou des congés.
...

Et cerise sur le gâteau, travaillant exclusivement pour de grands groupes
qui règlent les factures de mon entreprise par virement sur un compte unique,
je ne peux pas faire de "black"

Alors oui, c'est faisable, mais il faut travailler, se sortir les doigts du C..
et arrêter d'appeler maman état à la rescousse pour tout et rien.

Oui ! Il est possible de ne pas s'endetter. C'est un choix individuel qu'il faut assumer
avec de la volonté et du courage. Alors je ne vois aucune raison de continuer
ad vitam à payer pour ceux qui ont fait des choix de vie différents et qui ne veulent
pas en assumer les conséquences. Ce n'est pas de l'égoïsme, c'est simplement
de la survie.

Alors quand certains ici accusent les banques et les financiers, cela me fait rire,
bien que cela devrait me faire hurler... Parce que je suis l'archétype de celui
qu'il faut dégommer. parce que je prouve que l'on n'a pas besoin d'eux.
Alors que tous ceux qui hurlent au loups, alors qu'ils se sont eux mêmes,
mis les chaines et les boulets aux pieds sont des clients privilégiés et exemplaires
pour les prêteurs sur gages. Ne vous en déplaise, s'il n'y a pas de demande,
il n'y a pas de dette. La dette est avant tout une demande de jouissance de quelques
chose que l'on n'a pas et que l'on s'engage à payer contre intérêt...
Certains s'imaginent encore que l'on peut jouir de quelque chose sur l'instant
en payant lorsque l'on veut mais sans intérêt... Si c'est ça la conception des choses,
de la majorité des gens, pas étonnant que ce soit la M....

Cela étant dit. Chacun voit "midi à sa porte"
Evaluer :   3  0Note :   3
EmailPermalink
Ce n'était pas du sarcasme.

Comment avez-vous fait pour acheter votre maison ?
J'ai mis de l'argent de coté et j'ai acheté un studio très dégradé dans un quartier
pas "très chic", je l'ai "retapé", je l'ai occupé et je l'ai revendu à un prix incluant
les matériaux et les heures que j'y avais passé avec une petite plus value
en prime.
Avec cet argent, j'ai acheté un appartement avec une chambre plutôt "délabré"
et j'ai fait la mêle chose et ainsi de suite... A chaque fois
j'ai utilisé l'argent de la vente du précédent appartement ou de la précédente maison
pour acheté le ou la suivante ainsi que les matériaux et le matériel pour le ou la réhabiliter.
J'en suis donc à la cinquième, qui sera vendue en septembre. Et je vais acheter la suivante
"ailleurs"... Par contre, je vais en rester au niveau actuel et reprendre l'équivalant avec
peut-être juste un peu de déco ou de rafraichissements à faire. Je n'ai pas des besoins
extraordinaires et pour mon fils et moi, la surface actuelle est plus que largement suffisante
et surtout je dois investir mon temps dans d'autres domaines...
Bonne soirée
Evaluer :   2  0Note :   2
EmailPermalink
non, moi je suis bien d' accord avec Hyoe lo : il n' y a absolument pas lieu de critiquer les ménages français et les entreprises privées... L' endettement des ménages et des entreprises françaises est essentiellement imputable à cet Etat socialiste et ruineux qui nous asservit et nous pompe de plus en plus systématiquement tout notre pognon depuis des décennies... En ce qui me concerne ( et bien qu' à titre personnel je n' ai pas un kopeck de dette et suis presque complètement débancarisé ) l' Etat socialiste me pompe en permanence plus de 65 % de mes revenus en prélèvements obligatoires désormais... et bien sûr que non, tout le monde n' est sûrement pas coupable de l' accumulation de montagnes de dettes représentées pour l' essentiel par nos "magnifiques systèmes sociaux" obligatoires... un exemple parmi tant d' autres : renseignez-vous un peu sur les montants payés par les petits artisans ou commerçants au monstrueux R.S.I. ; imaginez un peu que tout cet argent extorqué en permanence par l' Etat à ceux qui bossent leur soi restitué !... l' Etat socialiste et démagogique préfère bien évidemment fabriquer toujours plus de pauvres pour les mettre sous coupe réglée... puis user de démagogie électoraliste en leur promettant une protection sociale étatique bidon...
Evaluer :   1  1Note :   0
EmailPermalink
"Alors excusez moi, si pour moi, tous ceux là, font parti de près ou de loin
de ce que j'appelle l'état. Etat qui pour moi n'est ni le pays, ni la nation,
ni la somme des individus qui la constitue !!!!!!!!!! "

Ceux-là s'appellent la république. Elle n'est ni l'Etat, ni la nation, ni la France, ni les peuples français, ni les territoires, ni..., ni...
Elle n'est juste qu'elle même.
La république est constituée de tous ceux qu'elle sert.
De dérives en abus, elle ne sert plus que ceux qui s'en servent. Elle est devenue un parasite du pays du quel elle suce le sang.
Evaluer :   1  1Note :   0
EmailPermalink
100.000 Milliards... encore un peu de dérive et on arrive au montant de la fortune personnelle de la famille Bouclier rouge.
Evaluer :   2  0Note :   2
EmailPermalink
@ hyoe lo
"le vrai coupable, c'est l'état, pas la finance..." Oui, je veux bien mais à mon humble avis il y a des ponts entre les deux et la finance est la première à y trouver son compte, je pense que nous sommes d'accord. Le banquier théoriquement ne peut vous prêter plus qu'un certain % de ce que vous gagnez. Par contre l'état peut toujours arguer du fait que pour augmenter ce qu'il "gagne" (faites comme moi gardez le sourire !) l'état disais-je peut toujours augmenter son racket...pardon, les impôts. Ceci n'est pas extensible à l'infini...mais pourtant...!
Ce qui n'empêche pas à côté de ça les personnes de s'endetter car, culturellement, maintenant on a inculqué aux gens la démarche du crédit pour avoir accès immédiatement à un certain nombre de "bienfaits" de notre société de consommation. On peut affirmer sans trop se tromper qu'être endetté est la norme. Jusqu'à quel niveau, ça, c'est autre chose. Autres temps autres moeurs, avant on épargnait pour acheter, maintenant on s'endette pour consommer. Globalement l'homme est un animal grégaire, relativement lâche et faible. Tout ça me fait toujours penser à "L'île aux plaisirs" dans un conte intiatique que tout le monde connait et qui s'appelle "Pinocchio". On connait la fin de cet épisode !
Je reviens sur votre constat de l'éducation nationale et de la moitié de l'effectif certainement en surnombre. Regardez dans le bâtiment : un employeur est obligé de cotiser à la caisse des congés payés pour son ou ses salarié(s), la cotisation représentant le double d'un mois de salaire. J'ai simplifié la situation, mais c'est significatif !
En réalité, si on gratte un peu, remettre le pays à plat et revenir à un bon sens de base serait dans un premier temps la mort de l'état providence avec les conséquences que l'on devine... Et faire la grande lessive des administratifs de tout poil, tous secteurs confondus, parasites qui ne servent à rien et dont on pourrait aisément se passer sans que cela ne nuise au monde du travail, au contraire.
Ce genre de lessive mettrait à la rue au bas mot 3 ou 4 millions d'individus.
Or, diriger un pays n'est pas diriger une entreprise. Un chef d'état est avant tout un équilibriste. Il faut maintenir une cohésion entre les forces en présence, sinon tout se casse la figure.
La sécu est une vaste escroquerie mais on ne peut quasiment pas y toucher. Permettre des dizaines de milliers de "retours au pays" créerait des déséquilbres avec certains pays. Les partenaires sociaux (escrocs patentés dont le patrimoine est une honte) sont intouchables, sinon ils asphyxient le pays (ports, transports), bref, la liste est longue...
Aucun homme (ou femme) politique ne peut sérieusement changer quoi que ce soit.
Et je ne parle même pas du futur accord transatlantique qui va profiter à certains, en enfoncant un peu plus les peuples.
Et là, nous sommes (hélas) bien d'accord, je suis convaincu qu'il faudra passer par la case "KHAOS". La purification par le feu.....
Espérons que les survivants tireront les leçons de notre époque. En fait, j'en suis assez convaincu. Les vrais problèmes n'apparaîtront que bien des générations plus tard, quand le discours des anciens sera tombé dans l'oubli -ou qu'on l'aura aidé à s'effacer des mémoires.
Merisier.


Evaluer :   5  0Note :   5
EmailPermalink
bonjour Merisier

Veuillez m'excuser de ne pas avoir répondu à votre précédent commentaire.
Mais je n'étais pas repassé sur le forum et en ce moment, j'avoue que j'ai beaucoup
d'autres "chats" à fouetter..

Comme souvent, vos propos font preuve de bon sens et nous sommes fondamentalement
d'accord. Pour compléter le raisonnement. En ce qui me concerne la question est,
que vaudrait-il mieux, sachant qu'il va y avoir du dégât, des mécontents, de la souffrance
et un retour à la réalité ?
Vaudrait-il mieux des gens "couillus" raisonnent, préparent, planifient et déploient
le retour à une situation sensée en accord avec nous, simples citoyens ? bien que sachant que l'on va tous souffrir.
Ou laisser le système imploser et générer une situation totalement incontrôlée
ou l'on va tous s'étriper ?
pour moi le choix est évident.

En ce qui concerne la remarque de BA, concernant le concept fréquemment développé
ici et selon lequel l'endettement est "normal"... Je ne répondrai pas, je pense que la situation
globale et le résultat actuel d'une prétendue normalité d'endettement parlent pour moi.

Maintenant que "l'état" et la "finance" voyagent dans le même charrette...
Qui ici en doute ?

Bonne journée Merisier.
Evaluer :   1  0Note :   1
EmailPermalink
La dette a été le moyen trouvé par l'État, pour trouver une solution ( certes mauvaise à court et à long terme ) à l'impossibilité de " créer " de la richesse, la croissance n'étant plus là et la " planche à billets " étant bloquée par la Banque " Européenne ", une entreprise sans croissance est obligée de prendre de mesures, nos différents gouvernements n'ont pas eut le courage de faire la même chose depuis plus de 20 ans ( je dirais plutôt 40 ans ), trop timorés pour considérer l'intérêt National comme supérieur à leurs désirs de réélections.

Ce qui ne met pas en cause l'Euro, mais le fonctionnement d'une Banque Centrale ( " indépendante " des États ). Et la stupidité de certaines règles européennes ( comme l'obligation de passer par des banques pour financer l'endettement national d'un pays ) et bien d'autres. Je pense qu'une part importante de l'endettement devrait être financée par la Banque centrale pratiquement sans intérêt et seul des dépassements de plafond d'endettement fixé par nation, seraient financé sur les marchés mondiaux. les économies réalisées sur les intérêts pourraient être utilisées pour la réorganisation et le désendettement.
Evaluer :   3  1Note :   2
EmailPermalink
Bonsoir Idée.

Vos propos sont pertinents et je pense que vous, comme certains autres sur ce forum,
devriez intervenir un peu plus souvent pour élever l'intérêt du débat et ne pas nous cantonner
à certains constats ou informations qui bien que réalistes et souvent avérées, nous engluent
jusqu'à l'agressivité et l'hostilité dans des échanges et des débats stériles.

Cela étant dit, il y deux points sur lesquels il faudrait sortir des sentiers battus à mon avis.

Le premier concerne la notion de "richesse" par la croissance. Sur ce point, même sans disposer
de l'ensemble des chiffres et des données factuels, je pense que nous sommes très proches
des limites du concept. Il faudrait repenser intégralement les fonctions et les buts de nos sociétés, repenser nos modes de vie
ainsi que nos valeurs. Il faudrait amener la population à un niveau un peu plus élevé de compréhension et
d'aspirations, de façon à créer progressivement un environnement et des modes de vie collectifs plus en phase
avec notre niveau de compréhension des équilibres qui régissent notre biotope et qui permettraient, à nos descendants,
non seulement de vivre mieux, mais aussi de continuer à élever le niveau de compréhension globale
et donc de vivre ensemble sur ce caillou.

Et j'en viens au deuxième point, si l'ensemble des individus ne comprends pas que la situation ne s'améliorera
que si chacun participe et s'implique dans la bonne direction. Que chacun doit apporter sa pierre à l'édifice,
que chacun doit contribuer à l'amélioration des choses dans l'intérêt de tous et des générations futures,
Il sera toujours possible de sortir de l'Euro, il sera toujours possible de s'endetter au près de la banque
nationale et de faire tourner la planche à billets. Au final, si l'on ne change pas le modèle de nos sociétés.
Si l'on ne parviens pas à raisonner de façon collective plus mature. Si chacun continue à tout vouloir,
pour lui, tout de suite détriment des autres et de son biotope...
Le résultat sera le même. Banqueroute par le poids de la dettes ou banqueroute par dévaluation
monétaire, le résultat final sera identique.

Cela étant dit, je ne suis pas contre vos conclusions, je pense que c'est un chemin possible. Mais en avons-nous collectivement la volonté ?
En aurons nous le temps ? Et surtout peut-on sans douleur, aller contre les objectifs court-termistes et suicidaires de ceux
à qui on a laissé les commandes et à qui l'on à donné tout pouvoir ?

Etant sur le radeaux comme tout un chacun, je ne me réjouis pas de ce qui va nous tomber dessus.
Peut-on limiter la casse ? Peut-on réorienter le radeau ? Personnellement j'en doute, car je ne vois
pas la moindre volonté de changer les choses à quelque niveau que ce soit...
Evaluer :   3  1Note :   2
EmailPermalink
la notion de "richesse"
Le critère d'intérêt de l'État n'est pas " le bonheur individuel net ", car ce n'est pas monnayable et donc taxable, ce bonheur n'est soumis ni à la T.V.A., ni à la C.S.G., il n'est pas imposable et ne support aucune " charge sociale" ( pour les biens pensant " salaire différé " ), pour beaucoup quelque chose qui ressemble à cela, c'est déjà le bonheur, par contre il n'ouvre aucun droit.

Ce Bonheur ne permet pas à l'État de se financer, pour lui c'est donc une catastrophe économique, donc c'est à proscrire, dommage non ?.

Nous sommes tous sur le radeau, mais j'aimerais savoir qui est le " @@@ et le @@@@@@ " qui à cassé la godille et jeter les rames ?
Evaluer :   1  0Note :   1
EmailPermalink
Etat ou "caisses" sociales, tous prélèvent sur le travailleur. Ils ont donc économiquement des intérêts simplement opposés.
J'espère que chacun en est conscient.
"nos différents gouvernements n'ont pas eut le courage de faire la même chose depuis plus de 20 ans ( je dirais plutôt 40 ans ), trop timorés pour considérer l'intérêt National comme supérieur à leurs désirs de réélections. "

Mais les deux sont liés! C'est l’œuf et la poule. Une campagne électorale est déjà une dette. Une promesse est une dette. La dette est fille de l'élection. L'élection crée de la dette et la réélection encore d'autre.
Il n'existe aucun système électif qui ne fasse pas ou n'ait pas fait de dettes.

D'où insistance continuelle de ceux qui vivent de la dette à installer des systèmes (politiques ou privés) basés sur l'élection, et à les défendre comme un principe, un préalable, un absolu. A l'exclusion de tout autre.
Evaluer :   3  0Note :   3
EmailPermalink
Ce n'est pas faux, c'est hélas lié au système " démocratique " français, et aux électeurs ( très friands parait-il de " Députés-Maires " ????? ), ce système ne limitant pas vraiment les cumuls et les mandats à vie ( ou jusqu'à la mort du titulaire des postes ),voire les mandats " familiaux " des progrès vont être faits mais si peu et quand, à quand de vraies règles sur le nombre de réélections possibles selon les postes, l'interdiction des cumuls et la carrière et la formation des politiques, par exemple ne pas pouvoir devenir député ou sénateur, sans avoir été avant maire, plus besoin de cumuler, on connait les problèmes et les besoins, et puis faire des lois pour tous et contrôler le fonctionnement de l'État, ce n'est plus le même travail et c'est un travail qui mérite qu'on le fasse à plein temps, de toutes façons les courriers et courriels des maires et des électeurs, ça existent pour s'informer, la presse aussi.

" Élections pièges à cons " ( Sartre ) ce n'est pas de moi.
Une définition des élections, c'est demandés à des personnes souvent mal informées ou désinformées ( ou qui s'en foutent, voir le nombre d'adhérents aux partis ) de choisir d'autres personnes qu'elles ne connaissent pas vraiment et dont les compétences sont inconnues de résoudre des problèmes dont ils ( les électeurs ) n'ont pas idées et sur lesquels les " futurs élus " ont si peu de pouvoir.

De toute façon comment un élu ou pire un parti, peu avoir la stupidité de penser qu'il a la solution de tous les problèmes, lui et lui seul, et que les autres sont toujours dans l'erreur. A ce niveau ce n'est pas de la bêtise, c'est de l'aveuglement.
Evaluer :   2  0Note :   2
EmailPermalink
Idee a liste,
mais pas idealiste.
Avoir raison contre tous comme" De Gaulle" en son temps,c'est le parti UPR
informez vous intelligemment en visionnant les conferences de Francois Asselineau.
donc selon vous et je me sens vise: je suis bete et aveugle.
Ne serait ce pas plutot le contraire????
J'en deduit que Votre parti ,c'est celui des moutons (c'etait le mien avant que j'ouvre enfin les yeux)qui ce sont deja fait pas mal tondres et qui vont bientot passer a l'abattoir apres avoir ete faussement gracement nourris par la dette virtuelle.

Les elections Francaises et de chaque pays de l'UE ne sont que theatre de guignols, et depuis 60 ans et sont,donc, vraiment un piege a cons,au contraire de la "Suisse".
La seule election qui peut eventuellement compter sont les elections Europeennes,faute de mieux.

Dites merci a l'UE pour les raisons suivantes:

1)Creation de la dette virtuelle par l'intermediaire d'escrocs prives (BCE)en place des escrocs politiques car rien n'est controle par le peuple,auxquelle on a rajoute une couche d'interets(50 milliards environ par an,les impots sur le revenu ne suffisant pas)

2)Creation de l'Euro ,monnaie commune (et pas unique) qui empeche toute devualation competitive comme c'est le cas pour la plupart des pays de la zone euro,d'ou augmentation permanente de la dette.

3)Renflouement par la France et autres ,des pays endettes, comme la grece,ect... donc encore plus de dettes

4)La France verse 21 milliards ,chaque annee a l'Europe qui ne produit strictement ,si ce n'est que des fonctionnaires inutiles et parasites, mais qui nous pompe et nous dicte sa loi=encore plus de dettes

5)L'article 63 du TUE qui permet les delocalisations sauvages et mouvement de capitaux a travers le monde et qui donc amplifient grandement le chomage=augmentation des charges sociales et donc de la dette......
ect..........ect............

Mais vous trouvez que,peut etre,l'Europe nous protege????
et bien non c'est l'Europe de l'Otan ,c'est celle des Americains ,en guerre permanente(Afganhistan,Lybie,ect...)qui nous emmene un peu plus chaque jour vers le Chaos(voir Ukraine).
L'Europe .c'est la guerre.

Elle vous plait cette Europe,vous en voulez encore plus,peut-etre..........Il faut vraiment etre maso....ou completement lobotomise.
Moi,je n'en veux pas(plus)pour mes enfants.

Reveillez vous ,
si vous avez le courage de regarder la verite en face et ne plus vivre dans l'illusion,d'une nouvelle soit-disante Europe impossible a mettre en place parce que cangrenee et divisee.
Entre Francais il est deja impossible ou presque de s'entendre.
Alors comment voulez vous que ce soit possible a 28 pays(majorite necessaire pour changer les traites).









Je ne pense avoir dit que vous êtes bête, mais les Français sons des personnes surprenantes, ils râlent avec une vigueur farouche contre les fonctionnaires " Européens ", dont ils ne connaissent que les effets qui sont des décisions " politiques de compromis ", mais ils défendent " bec et ongles ", la cohorte des fonctionnaires Français ( selon eux tous indispensables ), je ne mets pas en cause ceux-ci, mais le système qui les à générer, dans les ministères, les Régions, les départements, les comités " Théodule ", ce système qui permet à un bonne partie des " professeurs " de ne pas être devant des " enseignés ", qui a multiplié les échelons et la paperasserie administratives, les lois, décrets et normes au delà de tout sens commun ( bien sur dans notre intérêt à tous ), les seuls " fonctionnaires " dont la présence est réduite sont ceux au contact du public. Ses formalités ( inutiles ou redondantes ) qui " occupent " si bien nos P.M.E, comme si elles étaient toutes dotées d'un fiscaliste, d'un avocat-conseil, d'un expert-comptable et de bien d'autres experts à demeure.

Dans les entreprises, l'informatisation, a réduit les poste de bureau à la moitié ou au tiers des effectifs, dans la fonction publique administrative il ont doublés, cherchez l'erreur ( bon courage Madame Lebranchu ). Là aussi des " progrès sont promis ", acceptons en l'augure.

Ne vous gênez pas balancez les flèches rouges, à défaut d'arguments ça défoule, mais ces vérités restaient à dire, même si elles déplaisent à certains.
Evaluer :   4  0Note :   4
EmailPermalink
Bonjour Idée.

+ 1

Je souhaiterais ajouter à votre liste d'intervenants qui sont l'avocat conseil, du comptable et du fiscaliste...
Le "commissaire aux comptes" pour certaines entreprises employant plus de deux salariés dans le cadre de certaines
activités...
Evaluer :   1  0Note :   1
EmailPermalink
Ce qui doit fortement inciter à ........................... arrêter, compte-tenu du coût de leurs prestations.
ce qui m'a fortement incité et conduit à partir. Ce sera réglé avant fin d'année.
Je pense qu'en ce qui concerne le radeau, votre remarque, dont le ton m'a fait rire,
était très juste. J'ajouterai qu'avant qu'un ou plusieurs "@@@@@@@" ne jette
la godille et les rames. Il y avait déjà 80% de barreurs pour 20% de rameurs...
Alors, aujourd'hui, et après que le ou les fameux "@@@@@@@" aient jeté le
matériel part dessus bord, la proportion de rameurs a tendance à se réduire
à grande vitesse, car ils n'ont plus que leurs mains pour ramer...
Alors ramer avec les mains, à contre courant, pour déplacer un radeau
surchargé... C'est pour le moins suicidaire. Surtout à entendre le bruit
des chutes vertigineuses vers les quelles se précipite le radeau.
Alors tant qu'à se noyer, autant se jeter à l'eau et essayer de regagner
la rive par ses propres moyens...
Surprenant...

J'ai beau cliquer sur la flèche verte au bas de votre commentaire.
Rien ne s'affiche

Hummm ! Apparemment Idée, vous n'avez pas le droit à plus de point...
je crois que chacun est limité à deux flèches ( rouge ou verte ) par intervenant et par jour, pour limiter les effets des " négatos ", qui abreuvaient de flèches rouges certains commentateurs ( j'ai connu ce genre de traitement non constructif, mais si défoulant ).

Information à confirmer par le gestionnaire du site.
Sur tous les points que vous evoquez ,nous sommes en complet accord.

@hyoe lo
Je viens un peu en retard sur notre dernier échange, pas trop pu avant... Sorry...
Entre les gens "couillus" capables de redresser la barre et le chaos, le choix est évident.... Oui bien sûr...
Moi je pose la question autrement.
Les gens ont-ils vraiment conscience de la situation dans laquelle nous nous trouvons (Europe occidentale) ??? Et ont-ils conscience de leur responsabilité (même divisée par X millions d'électeurs) en ayant mis dans l'urne le bulletin qui a porté au pouvoir ceux qui nous mettent dans la m... ??? Vous connaissez la réponse aussi bien que moi.
Sans être un type croyant-superstitieux, je pense qu'il y a des choses qui nous dépassent. Les hommes ont un destin à vivre, les nations aussi. Et comme je suis persuadé que nous sommes les acteurs de notre réalité, il n'est pas impossible qu'il nous faudra toucher le fond pour remonter.
Si nous sommes capables de rebondir.
Cela dit, entre la fin de l'empire romain / la fin de l'empire maya et ce qui nous arrive, il y a l'arme nucléaire.
Pessimiste ??? Pas du tout, réaliste. Comme disait il y a déjà longtemps le regretté Jacques Brel "et puis les adultes sont tellement con qu'ils nous feront bien une guerre !"
Cordialement. Merisier.
Evaluer :   1  0Note :   1
EmailPermalink
Je suis d'accord en tous points Merisier.
Sauf peut être avec un conflit nucléaire. J'opterais plutôt pour des conflits
inter-ethniques du type de ce qui se passe dans certains pays du moyen orient.
ou dans d'autre pays plus proches de nous. la religion a ceci de particulier,
qu'elle permet d'envoyer les gens se faire tuer en étant convaincu qu'ils auront
accès au paradis après...
Ou alors, une propagation incontrôlée d'un virus de type Ebola ou autre...
Suivez vous ce qui se passe en Guinée ? C'est intéressant, les autorités médicales
locales nous disent qu'elle sont dépassées par la propagation. certains pays comme
l'Arabie saoudite ont fermé leurs aéroports au vols provenant des pays concernés.
En france marisol a prévu un contrôle à l'arrivé à Roissy... Une petite prise de température...
Bonjour monsieur le touriste, avez vous de la fièvre ?... Pour que nous nous retrouvions comme
le médecin contaminé par le H1N1, qui avait pris un vol régulier pour son retour en France,
puis un taxi jusqu'à Lille et avait fini dans une chambre partagée avec un autre patient
au centre de Tourcoing... Au final, les deux sont morts...
C'est juste un petit exemple de la capacité de notre gouvernement à anticiper un risque
de crise sanitaire majeure et de sa réelle volonté de protéger la population de ce pays...

Pour en revenir au sujet initial. Je suis d'accord avec vous. Je pense que la France va
probablement et malheureusement devoir toucher le fond pour que les choses
évoluent...

L'un des problèmes, si ce n'est le plus important d'après moi et au risque de faire
grincer des dents à certains, est que l'on a dégradé voir détruit le goût de l'effort.
Le travail n'est plus une valeur. Cela ne date pas d'aujourd'hui, il suffit de comparer
les toiles de peintre flamants aux toiles des peintres français à différentes époques.
Les scènes représentés parlent d'elles mêmes. Pourtant tout un chacun est capable de ressentir
la fierté associé à une réussite, à une victoire. Un exemple simple, la grande majorité de la population
française a été fière de la victoire de son équipe de foot au stade de France en 1998.
Quelle joie, quelle fierté... Alors que cette victoire était le résultat des efforts d'un petit nombre.
Je pense que c'est cela que l'on a enlevé au gens. La fierté de la réussite, dans leur travail,
dans leurs activités, dans leurs parcours scolaires... A vouloir protéger, à vouloir égaliser,
on place les gens en position de demandeurs perpétuels, d'assistés sous perfusion..
A terme, ils ne savent plus qu'il peuvent réussir par eux même. ils ne savent plus
qu'ils ont des ressources en eux même pour y arriver... On crée des dépendants,
aigris, jaloux, pleurnichards à la pelle... Un enfant, si vous ne le laisser pas se lever,
si vous ne le laisser pas essayer de marcher, tomber et se relever...
Il ne saura jamais marcher. C'est cela que l'on a enlevé aux gens. Cette autonomie.
Cette volonté et le résultat essentiel qui en découle, la fierté de la réussite personnelle
(je ne parle pas d'argent)

D'ailleurs en France, la réussite, hors mis celle des politiques, des sportifs et des gens
du showbis... Et très mal vue..

Il y aurait tellement de choses à changer, il y aurait tellement de choses à faire...
...

Evaluer :   4  0Note :   4
EmailPermalink
Hyoe lo,
Vous dites:"il y aurait tellement de choses a changer; UN GRAND "OUI"

Pour cela, commencer par VOTEZ "UPR"aux elections Europeennes(mais ,peut-etre le connaissez vous),parti provisoire
car il est ,reellement le seul et unique parti a proposer :
"SORTIE UE,EURO,OTAN"
les autres sont ou Europeiste ou des leurres(FN,DLR,.......)
Voulez vous des preuves????
allez sur Youtube et ecrivez:
"""""Le role secret du FN,ingenierie sociale""""""" duree 36 mns a visionner jusqu'au bout.

Vous dites aussi:"Il y aurait tellement de choses a faire:ABSOLUMENT OUI

Mais avant cela il faut quitter l'UE et tout le reste afin de reprendre les commandes de la France , en changeant les "mauvaises habitudes" et cela ne peut se faire qu'en changeant la facon d'aborder les problemes ainsi qu'en faisant controler les politiques par des assemblees issues du peuple..................(voir Etienne Chouard)
UNE VRAIE REVOLUTION(EVOLUTION) PACIFIQUE.
Evaluer :   0  1Note :   -1
EmailPermalink
Dernier commentaire publié pour cet article
Blitzel, Moi aussi,j'espere que ce scenario n'arrivera jamais. Vous avez raison concernant la part du religieux sur lequel le monde est etabli,c'est lui qui est a la base de tout,mais pas a l'origine. Quand on pense qu'il existe de nombreuses sectes sata  Lire la suite
complice86 - 24/04/2014 à 00:52 GMT
Top articles
Derniers Commentaires
Le gouvernement micromanage avec succès
27 maiCédric572
L'union soviétique arrive...
Les banques vont déclarer aux impôts si vous possédez un coffre à l...
25 maizelectron
Donc ça va en obliger certains à creuser au fond du jardin pour couler quelques tonnes de béton ferraillé pour faire un chouette bunker piégé, domm...
La division de la société ou distanciation sociale vue par Orwell. ...
11 maiLouis L.1
le "Grand Etre Lumineux qui a pour corps physique la Terre" *, n'en peut plus. Un nombre grandissant, parmi nous, est révulsé par ce sinistre a...
Et maintenant, une tempête de cerfas
08 maiPatrick W1
Déconfinement: J'adore l'image des administrations qui jappent des contraintes comme des Teckels sous cocaïne.... Humour décapant. Merci.
Démondialisation. Les États-Unis vont aider leurs entreprises manuf...
08 maiPatrick W
Excellent....!!
La division de la société ou distanciation sociale vue par Orwell. ...
08 maiC.3
Un vent de Jacquerie se lève.. Il faudra bien en passer par là, quel qu' en soit le prix à payer..
Bill Gates, futur maître de la planète?
07 maiPatrick W
et sur ' opednews.com" Sans vaccin vous ne serez plus autorisés à acheter, voyager, travailler, ou vous déplacer.....
Bill Gates, futur maître de la planète?
07 maiPatrick W
Bonjour Lucifer......et pour les âmes non-sensibles, on trouve à propos de ce groupe de maniaques délirants" des révélations à vomir.....sur le si...
Articles les plus commentésFavorisPlus...
Flux d'Actualités
TOUS
OR
ARGENT
PGM & DIAMANTS
PÉTROLE & GAZ
AUTRES MÉTAUX