Fermer X Les cookies sont necessaires au bon fonctionnement de 24hGold.com. En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez leur utilisation.
Pour en savoir plus sur les cookies...
AnglaisFrancais
Cours Or & Argent en

L’enquiquinante image négative des migrants

IMG Auteur
Publié le 21 juin 2017
1345 mots - Temps de lecture : 3 - 5 minutes
( 8 votes, 5/5 ) , 24 commentaires
Imprimer l'article
  Article Commentaires Commenter Notation Tous les Articles  
[titre article pour referencement]
0
envoyer
24
commenter
Notre Newsletter...
Rubrique : Editoriaux

On apprend dans la presse — rendue molle autant par les élections que par une canicule qu’elle a longtemps refusé d’appeler ainsi — qu’un barrage de migrants a tourné au drame dans la nuit de lundi à mardi dans le Nord. Saprizut, voilà que le vivrensemble vient de prendre une beigne.

Triste accident que celui qui s’est donc déroulé mardi, vers 3h45 du matin, sur l’A16 : tombant sur un barrage de troncs d’arbres posés sur la chaussée par des migrants, deux camions ont brutalement freiné pour tenter d’éviter la collision. Si ces derniers sont parvenus à s’arrêter, la camionnette qui roulait derrière eux n’a pas eu autant de chance et a percuté l’un des poids-lourds puis a pris feu, tuant le chauffeur. L’autoroute a bien sûr été fermée et une déviation, rapidement saturée comme il fallait s’y attendre, a été mise en place.

Avec une telle description clinique dont la presse est friande au point d’évoquer ensuite calmement le problème général que les migrants peuvent poser avec ce genre de barrages, on en viendrait presque à croire que cet abominable accident qui termine si mal n’est, en définitive, qu’une mésaventure voire une péripétie bien malheureuse qu’on se doit d’endurer, de temps en temps, sur les routes de France (un peu comme le terrorisme qui provoque parfois des petits désagréments ici ou là et auquel il va bien falloir s’habituer, mes braves enfants – après tout, la cigarette et les mélopées de Kendji Girac tuent plus de monde à l’année, hein). Il manque presque, dans ces articles du Monde ou du Parisien, l’une ou l’autre interjection de dépit sur l’embarrassement que ces écarts au bon goût et à la festivité citoyenne provoquent pour donner une idée précise de la gêne ressentie dans les classes jacassantes.

Certes, les politiciens ont largement froncé les sourcils : Notre Frétillant Président À Tous, Emmanuel, a assuré être très mobilisé, mais reconnaissons tout de même qu’il eût été de mauvais goût qu’il expliquât s’en tamponner le coquillard. Apparemment, lui et son ministre de l’Intérieur vont s’employer à distinguer les demandeurs d’asile des migrants économiques, et l’affaire sera dans le sac. Mais si. C’est évident.

Certes, les journalistes ont fait œuvre de salubrité en décrivant les faits, tous les faits, rien que les faits, avec le calme et le détachement qui sied dans ce genre de pénibles péripéties. Après tout, il eût été inconvenant de s’étonner d’une situation qui tend à se répéter un peu trop, à questionner l’ampleur des moyens mis en œuvre pour l’éviter.

Ainsi, personne ne semble s’étonner que ces barrages aient lieu, encore et encore. Pourtant, il y a de quoi : depuis quand en France laisse-t-on ainsi agir des brigands de grand chemin autre que la maréchaussée officielle ?

Ainsi, personne ne s’émeut vivement que la sécurité de nos autoroutes soit ainsi remise en cause. Tout juste trouvera-t-on cela dangereux (ah bah oui, ça peut tuer, zut alors). On n’entendra pas des masses Chantal Perrichon, l’hystérique présidente de la Ligue contre la violence routière, monter au créneau dans ce qui ressemble bien à une forme assez claire de violence, sur la route, qui entraîne pourtant des dégradations, des incidents, des blessures et maintenant la mort. D’un autre côté, parions que si elle intervient, ce sera pour réclamer rapidement que ces portions d’autoroutes soient limitées à 30 km/h et bardées de radars photogènes, afin de punir une bonne fois pour toutes ces camionneurs enivrés de vitesse.

Ainsi, personne ne semble halluciner de rappeler qu’on est en France, dans un Etat où, normalement, la loi limite assez clairement le droit des individus à disposer des barrages sur les routes, qu’on soit ressortissant ou non du pays.

Ainsi, le calme et la pondération devront rester de mise lorsqu’on apprendra que la nuit précédente, des réfugiés avaient déjà créé un tel barage à peu près au même endroit, mais qu’heureusement, il avait « rapidement été retiré par les policiers et les agents de la DIR » dont on est heureux d’apprendre qu’ils seraient payés pour ça, youpi tralala. Dans le même temps, un poids lourd avait fait l’objet de jets de pierres, parce qu’apparemment, le barrage ne suffit pas.

Tout est donc normal ou presque, la circulation est sous contrôle ou presque, l’ordre et la sécurité règnent en France ou presque, et on a proprement mis au coffre les deux onces de lucidité qui devraient normalement amener toute la presse et toute la population à déclencher un ouragan de boulettes de merdes monstrueux devant la gestion d’une telle affaire.

Mieux encore : le vrai problème de cet accident n’est pas qu’un type qui conduisait un camion pour gagner sa vie vient de la perdre, il n’est pas qu’une famille ne reverra jamais son fils ou son père. Non, pas du tout : pour certains, la vraie crainte, c’est que tout ceci vienne « ternir la vision déjà contrastée de la population locale sur la question des migrants », comme le dit l’article du Parisien (auparavant lié) avec un sens de la formule assez phénoménal.

Pour Claire Millot du collectif Salam, qui n’était manifestement pas au volant de la camionnette,

« Ce drame va donner une image négative d’eux alors qu’ils sont tout simplement poussés par le désespoir . C’est plus difficile de passer depuis quelques mois mais c’est toujours possible. Ils s’accrochent tous à cela. Avant, il suffisait de trois semaines, maintenant cela nécessite plusieurs mois. Seulement, parfois, certains craquent et tentent le tout pour le tout. »

Comme c’est ballot ! On tente le tout pour le tout, et pouf, on tue quelqu’un et flûte et zut, ça donne ensuite une image négative !

Pour d’autres, comme Christian Salomé, président de l’association « L’Auberge des migrants », si le danger augmente sur les autoroutes, c’est parce que ces migrants sont pourchassés. L’hypothèse inverse que les migrants en question seraient pourchassés parce qu’ils prennent de plus en plus de risques, qu’ils provoquent de plus en plus de problèmes ne semble pas être une hypothèse de travail raisonnable, quand bien même les faits semblent pourtant pencher de ce côté plutôt que l’autre.

En fait, il est ici bien difficile de trouver une réflexion solide sur l’état lamentable du pays qu’illustre pourtant fort bien cette affaire dramatique.

Comment ne pas voir les lacunes en terme de gestion des forces de l’ordre, lacunes soigneusement entretenues en faisant passer la sécurité des citoyens bien après la tranquillité d’esprit des politiciens qui les dirigent ? Comment ne pas comprendre que le problème migratoire actuel est d’autant plus aigu que la justice, celle qui doit normalement encadrer le droit d’asile, les renvois et les incarcérations pour faits délictueux ou criminels ne suit pas ? Comment ne pas faire le lien entre l’état justement lamentable de cette justice et le temps mis par celle-ci pour traiter de chacun des cas qui lui est soumis, imposant par le fait même des temps de procédures inhumains qui enkystent le problème au lieu de le résoudre ? Comment ne pas voir que ce n’est certainement pas avec de nouvelles lois et de nouvelles procédures s’ajoutant à celles déjà pléthoriques et complexes que le problème va se résoudre ? Comment ne pas comprendre que confondre l’humanisme le plus essentiel avec une complaisance aussi grande que politiquement avantageuse ne peut aboutir qu’à des situations de plus en plus dramatique comme celle-là ?

Malheureusement, ni la presse, ni les politiciens passés et actuels, ne semblent vouloir prendre la question sous ces angles. Aux atermoiements et aux larmes pseudo-humanistes s’opposent les discours faussement virils. Tout ne reste que blabla et agitation cosmétique pendant que les vrais problèmes, de police et de justice, continuent de s’installer, de s’enkyster et de pourrir la vie des Français, sans aucunement améliorer la vie des migrants non plus.

Les déclarations fumigènes des ministres « en marche » ne rendent guère optimiste.

J'accepte les Bitcoins !

1BuyJKZLeEG5YkpbGn4QhtNTxhUqtpEGKf

Vous aussi, aidez à mettre Draghi et Yellen dehors, terrorisez l’État et les banques centrales en utilisant Bitcoin, en le promouvant et pourquoi pas, en faisant un don avec !

Source : h16free.com
Données et statistiques pour les pays mentionnés : France | Tous
Cours de l'or et de l'argent pour les pays mentionnés : France | Tous
<< Article précedent
Evaluer : Note moyenne :5 (8 votes)
>> Article suivant
H Seize écrit sur http://h16free.com ses chroniques humouristiques d’un pays en lente décomposition, et apporte des solutions dans son livre, Egalité, Taxes, Bisous. Dans un monde toujours plus dur, et alors que la crise, la vilénie, les aigreurs et les misères allant de la maladie aux bières tièdes font rage, un pays fait courageusement face et propose toute une panoplie de mesures plaisamment abrasives qui permettront d'aplanir les aspérités, gommer les difficultés et arrondir les angles. Ce pays, rempli de gentils et d'aimables tous les jours mieux pensant, est devenu un véritable phare scintillant dans la nuit noire de l'obscurantisme des méchants et des vilains. Et pour mieux scintiller, il s'est doté d'une devise qui est parvenue à se hisser au rang de slogan, d'accroche et de modus vivendi : pour chacun et pour tous, il faudra de l'égalité, des taxes, et des bisous.
Voir son site webS'abonner à ses offres
Publication de commentaires terminée
  Tous Favoris Mieux Notés  
Ne dit-on pas souvent qu'un citoyen libre est un citoyen armé ? Si c'est effectivement le cas, un citoyen non armé n'est pas libre.

Et donc, le citoyen Français désarmé (y compris intellectuellement), largement manipulé et méprisé par la classe politique n'est pas libre. Si nous avançons un peu plus avant, il en découle que la France n'est pas une démocratie...

Nous venons d'ailleurs d'en avoir une magistrale démonstration.
Evaluer :   7  0Note :   7
EmailPermalink
Nous n'avons pas le droit de porter des armes et de nous défendre, mais les élites sont protégées par des gardes du corps ou des policiers.... et la France est le 2e exportateur d'armes du monde ; logique ?
Evaluer :   8  0Note :   8
EmailPermalink
Si vous vous mettez du coté des élites et de l'état, ca parait tout à fait logique...
Evaluer :   2  0Note :   2
EmailPermalink
La France produit et exporte de grosses armes énormes (frégates, missiles...) mais pas d'arme individuelle, de peur que les Français révoltés ne s'emparent un jour de l'usine qui les fabriquerait.
Le marché du fusil d'assaut n'a pas été emporté par le concurrent français parcequ'il n'était pas assez gros ! (Moins de 80M de ca). Le gouvernement fasciste ne traite qu'avec les multinationales.
C'est certain qu'en ne recevant aucune commande nationale, il ne risque pas de grossir, sachant qu'on n'exporte bien que ce qu'on achète aussi pour soi-même.

"Contre le chômage, on a tout essayé !" (Mitterrand)
Evaluer :   4  0Note :   4
EmailPermalink
Les conséquences d'une immigration hostile sont encore pires que ce que vous décrivez.

1°) Cette immigration, loin de constituer une chance pour la France, représente un coût énorme chaque année. Elle met en péril tous nos organismes sociaux. SS, Pôle Emploi, Caisses de retraites...

2°) L'état lui-même, dans ses missions dites régaliennes, enregistre de très importants surcoûts liés à cette immigration hostile et incompatible.

3°) L'éducation nationale est également en fâcheuse posture. Savez vous ce qui se passe dans les établissements situés en zone "occupée". Ca fait froid dans le dos ! Il en découle également un surcoût impressionnant. Sans compter, d'ailleurs, la baisse considérable du niveau scolaire.

4°) La construction massive de mosquées et autres lieux de prières devrait vous alerter. Il s'agit bien d'une invasion religieuse. Même les rues des grandes villes sont bloquées pour que nos "gentils musulmans" puissent prier !!! Cette occupation de la voie publique est parfaitement illégale. Pourtant, elle est encouragée par ceux là même qui devraient appliquer et faire appliquer la loi.

5°) Est-il besoin de répéter que l'Islam est bien plus qu'une religion ? C'est un projet politique, un mode de vie et de pensée qui heurte de plein fouet nos lois, nos cultures, nos coutumes, et même nos vies.

Conclusion évidente : Même les plus idiots d'entre nous doivent se rendre à l'évidence. Ce suicide migratoire soutenu par notre personnel politique ne peut avoir qu'une seule raison d'être, NOUS DETRUIRE !

Combien de temps encore les Français vont ils, dans un panurgisme insupportable, voter pour des dirigeants qui les méprisent et qui portent atteinte à leur existence même ???

Ah ! j'allais oublier les barrages routiers mortels érigés par des migrants. Ce ne sont pas des migrants pour commencer. Ce sont des délinquants de nationalités étrangères entrés sur notre territoire illégalement. Ils mettent clairement en danger la vie d'autrui. Qu'attend votre nouveau président, ni de gauche, ni de droite (en réalité issu de la socialo-racaille) pour s'insurger et demander une application très sévère de nos lois ? C'est sa complicité qui nous certifie qu'il est bien du même bord que notre presque regretté Hollande.

Ben voilà, ce petit supplément est le point 6 que j'avais oublié.
Evaluer :   10  0Note :   10
EmailPermalink
"Ce suicide migratoire soutenu par notre personnel politique ne peut avoir qu'une seule raison d'être, NOUS DETRUIRE !"

@ glanduron

Je suis aussi arrivé à cette conclusion! Je le pensais, vous l'avez écrit!

En tout cas votre commentaire complète et précise le mien...

Si "complotisme" sur cette question il y avait, il y a cependant un faisceau de faits indéniables, qui, que ce soit conformément à un plan délibéré ou non, qui conduira au résultat que vous avez évoqué: NOTRE destruction!

Bien cordialement.
Evaluer :   9  0Note :   9
EmailPermalink
Un troupeau de moutons métissés produit autant de viande et de laine que des purs sangs.
Tout en étant moins vif et plus docile.
Evaluer :   8  0Note :   8
EmailPermalink
@Pâris,

Vous avez vu qu'ici il y a un nombre non négligeable de loups littéralement enragés. Ne leur parlez pas d'une moindre vivacité et d'une plus grande docilité ! Ca va les agacer ;-)
Evaluer :   4  0Note :   4
EmailPermalink
@ glanduron
En mai 2017, ce qui n'est pas si loin que ça, les Français ont eu la possibilité de renverser la vapeur. Ils ne l'ont pas fait, pour des tas de raisons, dont bien sûr les conséquences du matraquage médiatique. Mais pas que.... Une partie conséquente de l’électorat s'est comportée avec un lâcheté certaine. "Vous ne résoudrez aucun problème avec ceux qui les ont créés". N'en déplaise aux esprits bien pensants confortablement installés dans leurs bunkers intellectuels, il faudra un type à poigne pendant une génération pour remettre les compteurs à zéro. En ayant bien présent à l'esprit que pour faire l'omelette, il faut casser les œufs!
Evaluer :   8  0Note :   8
EmailPermalink
@meriser,

Non, non, non ! Sans souveraineté il n'y aura pas de type à poigne pour remettre les compteurs à zéro.

Quand bien même il serait élu, sans les attributs de la souveraineté, sa poigne ne servirait à rien.

La France n'existe plus. Elle s'est totalement dissoute dans l'acide Européiste.
Evaluer :   4  0Note :   4
EmailPermalink
@ glanduron
... A mon avis, un type à poigne pour remettre tout d'équerre ne sortirait pas des urnes...!!!
A part les atermoiements des inévitables bobo gauchos et autres syndicalistes, si tout le monde a de quoi manger dans son assiette, ça ne poserait pas (sur le plan national) un si gros problème que ça...
Evaluer :   5  0Note :   5
EmailPermalink
@merisier,

Nous ne nous sommes pas compris. Ce que je voulais dire dans mon précédent message est que la fonction présidentielle est d'ores et déjà vidée de sa substance et des principaux pouvoirs qui lui sont associés.

Sans souveraineté, on se demande bien comment un président pourrait tout remettre à plat. Pour qu'il puisse le faire, il faudrait "divorcer" de l'UE.

On voit mal comment et dans quelles conditions cela pourrait se produire ?
Evaluer :   1  0Note :   1
EmailPermalink
@glanduron
Chaos national inévitable car pays bien trop fragile et trop tributaire, pour faire simple, des approvisionnements des grandes surfaces. Dérapage en bloc, remise d'aplomb par tout ce qui est encore militaire et prise du pouvoir par un chef digne de ce nom. Exit la république, tous dirigeants au gnouf et procès publics. Scénario plausible. Et celui qui fera le ménage et redonnera à manger aux gens sera bien vu... Jusqu'à ce qu'il soit finalement viré et que la politique reprenne le dessus. Relire Machiavel, l'histoire tourne en boucle. Tout dépend de la durée de la boucle!!!
Sûr, on se foutra l'Europe à dos, mais on a déjà connu ça il y a 2 siècles et on s'en est sortis. En plus on nous cite en exemple!!!!
Evaluer :   4  0Note :   4
EmailPermalink
@merisier,

Vous ne m'en voudrez pas si je trouve votre scénario très peu probable ? Je comprends que l'on puisse en rêver, mais de là à considérer que ça pourrait se produire durant notre existence, il y a un pas que je ne franchis pas.
Evaluer :   1  0Note :   1
EmailPermalink
@ glanduron
Bah, c'est un scénario comme un autre... Après tout, regardez ce qui s'est passé en Ukraine. Quoique dans ce pays il y avait des raisons politico-économiques, d'où l'intervention extérieure (non officielle bien sûr).
Évidement, chez nous ce serait du ménage en interne.
J'en rêve un peu c'est vrai, mais à mon âge voir mon pays sombrer alors qu'il y a seulement 30 ans on vivait mieux et qu'on ne marchait pas sur la tête avec maintenant un jeunot téléguidé pour diriger la nation, je suis écœuré!
Evaluer :   3  0Note :   3
EmailPermalink
@merisier,

Je vous comprends très bien. D'autant que j'éprouve exactement le même sentiment.

Cependant, avec les années, j'ai compris que l'échelle de temps d'un pays n'est pas la même que celle d'un être humain.

Depuis 10 ans, parfois plus, j'écoute des gens me dire que l'effondrement de la France est pour le lendemain. Certes, la France est dans un état très préoccupant, mais l'effondrement généralisé risque de se faire attendre pendant encore des années.

Ca me fait penser à ces produits chimiques que l'on utilise pour préserver les fruits. Ainsi, les pommes que vous achetez dans votre grande surface préférée ont l'air superbes. Et quand vous l'épluchez vous vous apercevez que le fruit est pourri.

La France, c'est pareil. Elle est ruinée sans en avoir l'air...
Evaluer :   1  0Note :   1
EmailPermalink
glanduron,
L'effondrement généralisé surviendra, à mon avis, subitement.
N'oublions pas qu'en avril 1968, personne ne prévoyait la chienlit pourtant imminente.
Evaluer :   2  0Note :   2
EmailPermalink
@LOUIS L.

Un effondrement est déjà en train de se produire sous nos yeux. La plupart des gens ne le perçoivent pas ou se refusent à admettre la triste réalité.

Cet effondrement est impressionnant même s'il est larvé.

Nos dirigeants n'ont pas intérêt à un effondrement généralisé et brutal.
Evaluer :   1  0Note :   1
EmailPermalink
@ glanduron et Louis L.
"Nos dirigeants n'ont pas intérêt à un effondrement généralisé et brutal."
Ben oui!!! Leur intérêt, pour des raisons autant financières (personnelles) qu'électorales est de contenir le merdier et d'encadrer tout ce qui dépasse. En se disant que tant que l'échéance électorale a été atteinte sans de trop grosses vagues: "ouf, toujours ça de pris, si on est pas élu pour le tour suivant, ça repassera dans 5 ans!"
Oui, le fruit est pourri et il tombera de l'arbre avec un gros "splash" et l'odeur avec.
Du jour au lendemain ça peut péter, c'est l'incertitude et le charme (!) de la situation et je crois que mai 68 à côté de ce qui nous pend au nez n'a été qu'un simple apéro...
Evaluer :   2  0Note :   2
EmailPermalink
La liberté en France est elle reellement menacée face à des migrants majoritairement non armés, souvent pacifiques et modérés, défenseurs déclarés de l'amour et de la paix qui viennent chez nous inverser une courbe de natalité occidentale durablement en berne ?
Ne suffirait il pas d'accepter le principe d'intégration de la société française aux exigences des migrants pour vivre sans conflits les pratiques innovantes de cette nouvelle religion en marche ??? Pourquoi craindre l'arrivée d'un nouveau million de migrants s'ajoutant à ceux deja sur place ? En vérité, la France généreuse et ouverte peut toujours trouver les moyens pour financer cet effort. Son taux de chômage calamiteux et son état financier désespéré lui permettent de maintenir une tradition d'accueil et d'ouverture qui la fera définitivement crever, économiquement, culturellement, socialement, politiquement, et bien sûr religieusement, mais est ce là l'essentiel pour elle ?
C'est gratuit disait feu Hollande, c'est l'Etat qui paie.
Le socialisme est mort, Vive le socialisme.
Evaluer :   2  2Note :   0
EmailPermalink
Pour comprendre, ne pas oublier, entre autres, que la DÉPENSE gouvernementale est comptabilisée comme PRODUIT intérieur brut !
Evaluer :   3  0Note :   3
EmailPermalink
"L’enquiquinante image négative des migrants "

Au Japon 1% des demandes d'asile obtient une suite favorable! Cette réalité est sans doute connue des candidats à l'immigration: les autorités japonaises n'ont probablement pas à examiner une foultitude de candidatures à l'asile politique ou économique!

Résultat de tout cela, pas de "vivre ensemble" à imposer aux "sans-dents" et autres "crevards" japonais et pas de barrages routiers, ni de territoire japonais abandonné à des enclaves islamistes!Et pas d'attentat islamistes à déploré!

Mon propos est lapidaire, j'en conviens.Mais, j'évoque des faits incontestables: les soucis auxquels nous sommes sensés nous habituer, dixit Valls (il faudra s'habituer à vivre avec le terrorisme) ne sont pas près à s'estomper si rien de sérieux (autre chose que les palabres des politicards qui se sont succédés au pouvoir depuis 40 ans) n'est fait.

Qu'on ne me dise pas qu'avec l'arrivée de millions de migrants supplémentaires les choses auront une chance de mieux aller que maintenant: n'en déplaise à Macron,celui qui à encenser la sinistre Merkel qui a eu la folie de laisser entrer en Allemagne au moins 1,5 millions de clandestins la situation ira en s'aggravant.Ira en s'aggravant surtout pour les "sans6+dents" et "crevards"dont lui et ses pairs n'en sont pas! Eux, ceux de la privilégiature, auront assez de frics pour se mettre à l'abri des conséquences d'une cohabitation qu'ils imposent aux autres au nom de la sinistre farce du "vivre ensemble".

J'ai parfaitement conscience que Marine Le pen est critiquée pour ses positions économiques, mais, au dessus-de l'économie et des sacro-saints principes qui la gouvernent, il y a, à mes yeux, des choses plus essentielles: le bien commun et l'harmonie sociale.

Pour les puristes de l'économie, si l'harmonie sociales doit être sacrifiée à l'économie, c'est leur affaire! Ce sont ces considérations qui m'ont fait voter Le Pen et FN. De soucis économiques il toujours possible de se relever.D'une occupation étrangère, notamment au niveau des moeurs, c'est une toute autre affaire.Nous serons tous amener à le vivre.

Je ne me fais pas de soucis pour les gens qui ont beaucoup de pognon (pognon qu'ils auront pu amasser malgré la supposée (très) mauvaise politique économique menée jusqu'à maintenant.

J'espère avoir le moment venu, à l'instar des pourfendeurs de MLP ou autre suppôt du "vivre ensemble" , moi aussi le nécessaire pour mettre à l'abri!

En un mot comme en cent, les tenants du 'vivre ensemble" les plus obstinés ont de quoi vivre entre eux et de ne pas vivre...avec eux!!! C'est cette hypocrisie qui me révulse à un point difficile à exprimer! Qu'on me voue aux gémonies, mais, qu'on m'accorde de ne pas pratiquer l'hypocrisie!

Salutations cordiales!
Evaluer :   11  0Note :   11
EmailPermalink
@ Attilio
Je partage tout à fait votre commentaire.
L'économie du pays ne se relèvera certainement pas avec nos problèmes migratoires qui ne font que plomber un peu plus l'état-providence.
Faut pas se leurrer, on est repartis pour encore 5 ans de ce qu'on a vécu avec Hollandouille. Le nouveau gouvernement vient d'être dévoilé, en lieu est place de notre Bayrou national c'est une "bonne" socialiste qui a obtenu le siège. On va continuer dans la droite ligne de Taubira et Urvoas. Chaud devant!!!
Cdlt. Un Merisier qui trouve que la France n'a pas encore touché le fond!
Evaluer :   8  0Note :   8
EmailPermalink
100% d'accord avec vous attilio et merisier
Tant que l'immigration ne sera pas contrôlée sérieusement, on aura de plus en plus ce genre d'exaction, hélas !!
Evaluer :   7  0Note :   7
EmailPermalink
Dernier commentaire publié pour cet article
@ glanduron et Louis L. "Nos dirigeants n'ont pas intérêt à un effondrement généralisé et brutal." Ben oui!!! Leur intérêt, pour des raisons autant financières (personnelles) qu'électorales est de contenir le merdier et d'encadrer tout ce qui dépasse. En  Lire la suite
merisier - 30/06/2017 à 22:29 GMT
Note :  2  0
Top articles
Derniers Commentaires
4 fléaux traversent simultanément l'Asie: coronavirus, peste porcin...
14 févr.Pouf11
Des sources nombreuses (pas forcément fiables) évoquent pour le coronavirus des séquences de protéines qui n'auraient rien à faire dans son génome....
Le robot fait pour vous !
10 févr.Fortuna
Si ca ne vous flanque pas la trouille... Pas de ca chez moi
4 fléaux traversent simultanément l'Asie: coronavirus, peste porcin...
05 févr.JR7
Si il me semble que certaines théories dites complotistes méritent attention et réflexion, comment admettre qu'un tel type de virus puisse être mis...
4 fléaux traversent simultanément l'Asie: coronavirus, peste porcin...
04 févr.FLYTOX1
Il y avait un temps ou "Made in China" signifiait "de mauvaise qualité" ... Je me demande ce qu'on dira demain du "made in China", et particulièrem...
Et un esprit hautain avant une chute - mensonges et montée de la fo...
04 févr.Fortuna
Excellente l'image de Trump en Neron ? Mettra t'il le feu à Washington ?
Après les mesures contre les coronavirus, la demande de pétrole bru...
04 févr.Hercule
Ce qui va etre intéressant, c'est la répercussion de la faillite de ces producteurs de pétrole qui sont massivement endettés et qui feront peser un...
L’esclavage par la création privée de monnaie contre dette publique...
04 févr.Fortuna1
Money makes the world go around..
Le coranavirus déstabilise une fois de plus le CAC40 (-1.40)
31 janv.Saphir
Ce n'est visiblement que le début, nous vivons à bisounoursland, le réveil va être violent. https://www.fawkes-news.com/2020/01/selon-epoc...
Articles les plus commentésFavorisPlus...
Flux d'Actualités
TOUS
OR
ARGENT
PGM & DIAMANTS
PÉTROLE & GAZ
AUTRES MÉTAUX