Fermer X Les cookies sont necessaires au bon fonctionnement de 24hGold.com. En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez leur utilisation.
Pour en savoir plus sur les cookies...
AnglaisFrancais
Cours Or & Argent en

L’odyssée de l’or… 2013

IMG Auteur
Publié le 07 janvier 2013
1648 mots - Temps de lecture : 4 - 6 minutes
( 39 votes, 4,5/5 ) , 14 commentaires
Imprimer l'article
  Article Commentaires Commenter Notation Tous les Articles  
0
envoyer
14
commenter
Notre Newsletter...
Rubrique : Billets d'Humeur

 

 

 

 

Mes chères contrariées, mes chers contrariens !

 

En ce début janvier, il est difficile de passer à côté du sujet de l’or et des métaux précieux. L’or traverse une période difficile et cela pourrait durer pendant le premier trimestre 2013.

 

 

Et l’or dans tout ça ?

 

L’or est le baromètre de la force des monnaies, soit de leur valeur intrinsèque. Si les monnaies sont fortes, c’est-à-dire qu’elles remplissent leur fonction de stockage de valeur, l’or n’a strictement aucune raison fondamentale de monter.

 

La FED souffle le chaud et le froid

 

Sur le fond, rien n’est pour le moment réglé. L’Europe s’enfonce dans la récession globale en raison des multiples plans d’austérité qui préfigurent des cessations de paiements et des faillites d’États à terme. C’est la théorie de l’insolvabilité par la récession. Au bout du chemin, seul l’or pourra permettre de sauver une partie de sa fortune.

 

Aux États-Unis, la croissance économique actuelle repose essentiellement sur un recours massif à plus d’endettement et le débat de ces derniers jours sur la falaise fiscale montre bien à quel point sans nouvelles dettes point de salut pour l’économie américaine.

 

Pendant ce temps, la FED, qui augmente ses QE de toutes parts, vient de faire des déclarations fracassantes laissant entendre que tout allait mieux que bien et que l’économie US étant sur la bonne pente, il serait envisageable « éventuellement » peut-être, sous certaines conditions et avec pleins de conditionnels employés à tous les niveaux, que les QE cessent à partir de fin 2013.

 

Conséquence logique, si les QE cessent, alors les monnaies vont retrouver au bout du compte une valeur. Et cette valeur retrouvée signera l’arrêt de mort de l’or comme valeur refuge, et le métal jaune pourra initier un cycle de baisse qui durera aussi longtemps que durera le dynamisme économique.

 

Dans le même temps et pour relativiser la pertinence des propos de la FED, je vous rappelle au risque d’être très insistant, le débat autour du fiscal cliff… Couper dans les dépenses ferait replonger immédiatement l’économie américaine en récession… Nous dirons que tout cela est quelque peu contradictoire n’est-ce pas ?

 

Faut-il s’inquiéter pour les cours de l’or ?

 

À court terme oui. Le mouvement baissier de l’or peut nous amener à tester de nouveaux points bas dans les prochaines semaines ou prochains mois.

 

À moyen terme, je reste particulièrement serein, même si à court terme cela ne retire rien à une position inconfortable particulièrement pour celui qui est rentré sur l’or récemment.

 

Pourquoi le cycle haussier de l’or n’est pas terminé ?

 

En réalité, le point clé c’est le couple « endettement/croissance ».

 

D’un point de vue basic, et pour prendre un raccourci, dans un pays ayant 100 % de dettes sur PIB et si ce pays doit payer 2 % de taux d’intérêt sur sa dette, cela veut dire que ce pays doit générer plus de 2 % de croissance sur PIB pour maintenir sa solvabilité « macro-économique ».

 

Le problème, et vous l’aurez vite compris, c’est que si pour générer une croissance supérieure à 2 %, ce qui est le besoin des USA pour rester solvable, je dois créer disons 8 % de nouvelles dettes sur PIB, ce qui est encore le cas des USA, et que je n’obtiens qu’une croissance inférieure au montant des nouvelles dettes, ce qui encore une fois est le cas des États-Unis, alors je dégrade mon couple « endettement/croissance » et je me rapproche encore plus vite d’une situation d’insolvabilité.

 

Autre point important : les taux d’intérêt. Ils peuvent être vecteurs d’insolvabilité. Nous avons particulièrement pu mesurer cette possibilité en Europe. Sur des niveaux de dettes élevés, comme c’est le cas en Italie par exemple sans même parler du cas grec, une augmentation des taux n’est plus soutenable dès que ces derniers avoisinent ou dépassent les 5 % durablement.

 

À l’instar du Japon depuis 30 ans, c’est désormais l’ensemble des pays occidentaux des deux côtés de l’Atlantique qui sont pris dans le piège des taux bas.

 

Or ce qui fait la valeur d’une monnaie, c’est bien sûr le « prix » de cette monnaie. Et ce prix est matérialisé par les taux d’intérêt.

 

Si la croissance revient, l’inflation repartira, surtout avec les quantités astronomiques de monnaies créées ces dernières années par l’ensemble des banques centrales.

 

À partir de ce moment-là, l’économie mondiale rentrerait dans un paradoxe quasiment insoluble. D’un côté, il faudrait augmenter les taux pour éviter que la monnaie soit durablement dévalorisée par une inflation de plus en plus forte alors que d’un autre côté, laisser les taux s’apprécier trop fortement mènerait immédiatement la plupart des pays, USA en tête, à la faillite quasi immédiate.

 

Mon analyse est que dans tous les cas, y compris celui d’une reprise de la croissance qui devrait soit dit en passant dépasser des taux de 5 à 6 % pour rendre crédible toute hypothèse de remboursement des dettes souveraines – ce qui ne sera pas le cas –, les monnaies actuelles sont condamnées à perdre de la valeur, donc in fine à ce que l’or en prenne. Peu importe les mouvements spéculatifs à court terme, ils ne sont que l’écume des choses.

 

Alors pourquoi l’or baisse ?

 

L’économie est devenue un sujet politique crucial. Il s’agit de « l’enjeu » majeur. Tout doit être vu et compris sous cet angle.

 

Je m’explique. Dans un monde normal (normal quand le Président est normal), lorsque tout le monde est endetté, la demande d’argent nécessaire pour équilibrer les déficits et financer les dettes augmente. Logique. Si la demande de quelque chose augmente, en général le prix de ce quelque chose augmente aussi. Pensez au prix de mes huîtres pendant les fêtes. Un véritable scandale culinaire. Bref, le prix de l’argent étant les taux d’intérêt, les taux devraient exploser. Or ils baissent au fur et à mesure que la demande augmente et ce depuis 2008.

 

Il s’agit d’une hérésie économique. Mais c’est normal, puisque nous ne sommes plus dans un monde normal…

 

Si le marché « faisait » le prix comme il se doit, nous aurions tous fait faillite depuis cinq ans !! Pour éviter cela, et parce que l’économie est un enjeu crucial pour la stabilité des pays, les États ont donc fourni dans le cas de la BCE les liquidités nécessaires aux marchés pour continuer à faire baisser les taux, tandis qu’aux États-Unis, la FED rachète carrément les bons du Trésor américains.

 

Le marché des taux n’est donc plus libre, il ne peut globalement que baisser, ce qui prouve d’ailleurs la gravité de la situation.

 

Pour l’or, il en est de même. La bataille autour du métal jaune est féroce. Il faut protéger les banques qui empêchent au nom de la FED les cours de l’or de monter et de montrer ainsi au monde entier que les monnaies ne valent plus rien ou presque. Or nos économies, plus que jamais, reposent fondamentalement sur la confiance.

La hausse de l’or est mauvaise pour la confiance. Il faut donc la maîtriser coûte que coûte.

 

Mais ce n’est pas le seul argument. Je pense même que ce n’est pas le plus important. Des cours bas permettent d’amasser de l’or physique à moindre coût et de reconstituer les réserves des banques centrales. Ces réserves seront sans doute dans quelques années la pierre angulaire d’une refonte et d’une réforme du système monétaire international.

C’est la raison pour laquelle les banques centrales sont redevenues ces dernières années des acheteuses nettes d’or.

 

Où peut aller le cours de l’or ?

 

Dans ce contexte, on peut parfaitement voir l’or plonger jusqu’à 1 500 dollars l’once d’or. À ces niveaux, la Chine, pour ne citer qu’elle, et ses achats massifs soutiendraient certainement les cours sur ces niveaux. L’or ne devrait donc pas baisser en dessous de 1 400 dollars l’once.

 

Au bout d’un moment plus ou moins long et indéterminé, tout le monde se rendra compte que la croissance sans dette est une illusion… À ce moment, l’or pourra repartir de plus belle surtout après une telle consolidation.

 

Fondamentalement, l’or restera dans son mouvement haussier tant que perdureront l’ensemble des problèmes économiques, dont aucun n’est résolu ou en voie de résolution si ce n’est par la magie des déclarations publiques et de la création monétaire.

 

Si on arrête les injections, alors l’économie américaine replongera.

 

En tant qu’épargnant, celui qui souhaite se positionner sur l’or peut faire le choix d’attendre en prenant le risque de « rater » le point bas, ce qui est souvent le cas. Nous avons tous tendance à acheter haut lorsque la « panique » nous guette, et à ne pas acheter lorsque les cours sont faibles en espérant qu’ils baissent encore…

 

Alors le meilleur conseil que je puisse donner à ceux qui veulent placer en or ou diversifier leurs avoirs, c’est d’acheter tous les mois pour lisser et moyenner leur cours d’entrée. Si les cours baissent vous en profiterez, si les cours s’envolent… vous serez déjà en partie placé.

 

Mais ce qu’il faut retenir avant tout, c’est qu’il faut faire abstraction du bruit de fond pour se concentrer uniquement sur les fondamentaux économiques.

 

Sur ce front-là, pour le moment, il n’y a aucune amélioration sensible. 2013 sera peut-être une année inconfortable pour les détenteurs d’or, ou une formidable opportunité pour se renforcer.

 

Encore une fois, il n’y aura aucune façon facile et indolore de sortir du piège économique que nous nous sommes fabriqué ces 30 dernières années.

 

À titre personnel, avec l’or, je suis toujours heureux. Lorsqu’il monte je suis content. Lorsqu’il baisse aussi car je peux en racheter. Alors 2013 sera sans doute une bonne année pour les acheteurs, en tout cas la première partie de l’année. Profitez-en, ce sera sans doute la dernière « fenêtre de tir » avant la chute des monnaies.

 

Comme dit ma femme, il n’y a bien que sur l’or que tu vois le métal jaune en rose… Si c’est ma femme qui le dit.

 

 

Données et statistiques pour les pays mentionnés : Chine | Italie | Japon | Tous
Cours de l'or et de l'argent pour les pays mentionnés : Chine | Italie | Japon | Tous
<< Article précedent
Evaluer : Note moyenne :4,5 (39 votes)
>> Article suivant
Charles Sannat est diplômé de l'Ecole Supérieure du Commerce Extérieur et du Centre d'Etudes Diplomatiques et Stratégiques. Il commence sa carrière en 1997 dans le secteur des nouvelles technologies comme consultant puis Manager au sein du Groupe Altran - Pôle Technologies de l’Information-(secteur banque/assurance). Il rejoint en 2006 BNP Paribas comme chargé d'affaires Il a exercé les fonction de directeur des études économiques de la société Aucoffre.com de 2012 à 2015, et créé le Contrarien Matin un site de « décryptage quotidien, sans concession, humoristique et sarcastique de l’actualité économique ». Il a fondé en Septembre 2015 le site Insolentiae.com et se consacre depuis pleinement à ce nouveau projet éditorial.
Publication de commentaires terminée
  Tous Favoris Mieux Notés  
Nouvelle du jour: 08/01/13
Une crise financière et environnementale menace le monde, selon une étude.

Liens: http://www.radio-canada.ca/nouvelles/Economie/2013/01/08/003-forum-economie-mondial-risques-mondiaux.shtml

Et aussi: Les métaux, prix et perspectives pour 2013

Liens: http://www.radio-canada.ca/audio-video/#urlMedia=http://www.radio-canada.ca/Medianet/2013/RDI/2013-01-08_18_30_00_rdiecono_788_001_500.asx&pos=0
Evaluer :   1  0Note :   1
EmailPermalink
une autre nouvelle de derniere minute sortie sur le site de la GATA

Mike Zielinski reports at Coin Update that first-day orders to the U.S. Mint for 2013 1-ounce silver eagles exploded to nearly 4 million coins, which appears to be a record:

donc il y a eu achat de 4 million d'once d'argent au usa la premiere journée de l'année ouvrable c'est un record et pendant ce temps le prix de l'argent tombe héhé !
Evaluer :   1  0Note :   1
EmailPermalink
Faut savoir relativiser..... 4 millions d'onces d'argent c'est quoi par rapport au total d'onces disponibles sur le marché d'investissement ? Lors du creux de la semaine dernière, j'ai passé commande de 100 onces d'argent aussi.. sur le site ils en vendent même par paquets de 1000, ou des barres de 5 kg. Le problème de l'argent est qu'il est détenu par des gros obscurs.. les individus ne représentent qu'une part infime du marché.

Concernant l'or des pensions japonaises, c'est bien de dire que ça va doubler, mais quel chiffre va doubler ? Genre si le fonds dispose de deux napoléons, il en aura 4, c'est pas ça qui va changer l'histoire du monde. Faut connaître la quantité d'or qu'ils possèdent, et voir ce que ça représente par rapport au marché. On peut juste en conclure que cela s'inscrit dans une tendance générale de renforcement massif des réserves d'or.... sans que le cours ne s'envole. Beaucoup de gens achètent, mais le prix reste coincé.....il y a effectivement manipulation, des gens prennent position pour quelque chose.
Evaluer :   1  2Note :   -1
EmailPermalink
voici une nouvelle que vous allez aimer qui est toute chaude et qui est apparue sur le site américain de bloomberg

Japanese pension funds, the world’s second-largest pool of retirement assets after the U.S., will more than double their gold holdings in the next two years as the government seeks to target inflation to bolster economic growth, according to an adviser to the funds.

je crois que c'est la nouvelle de la semaine pour l'or mes amis et pendant ce temps l'or est toujour en baisse c,est une vrais farce et je vous dis ca me fait peur de voir que l'or est manipuler comme ca la course a l'or physique est déja commencé !!!
Evaluer :   2  0Note :   2
EmailPermalink
C'est sûr et inquiétant que les banques centrales misent sur deux tableaux, achats massifs d'or pour se protéger mais, aussi pour contrôler la hausse du prix de l'or, dans l'avenir elles peuvent faire dégringoler le prix de l'or en vendant massivement. Est-ce qu'il y a une autre façon de contrôler le prix de l'or? Néanmoins une question pertinente se pose sur le prix du métal argent, ce dernier est à la remorque de l'or mais, pourrait-il se démarquer et faire changer le ratio à sa faveur à cause de l'utilisation industrielle?
Evaluer :   1  1Note :   0
EmailPermalink
oui mais dans 20 ans lorsque le métal sera plus rare
en attendant le fed nous dit que le cout de la production d,une once d'or ne montera pas et que les minieres ne fermeront pas leur porte et que la population n'augmentera pas sur la planete donc pas plus d'acheteur et que les réserves dans le sol seront toujour suffisante et que le prix du pétrole ainsi que de l'équipement a la production de l'or d'augmentera pas et aussi que les redevances n,augmenteront pas des les différents pays et que les environnementaliste n'empecheront plus les minieres de détruire l'environnement pour le précieux métal et que les banques fédéral n'acheteront pas assez d'or pour en faire augmenter le prix et que le salaire de la main d'oeuvre n'augmentera plus et que les multinational productrice d'or ne sont pas de grosse bulle de dette et gouffre sans fond et que meme si l'once d'or que tu possedes couterait le double ou le triple du prix a produire dans 10 ans le prix doit baisser coute que coute mais y sont foux ces romain !!!
Evaluer :   2  0Note :   2
EmailPermalink
J'aimerais exposer une théorie.

Je cite Mr Sannat : "Le marché des taux n’est donc plus libre, il ne peut globalement que baisser, ce qui prouve d’ailleurs la gravité de la situation."
Savez vous que certaines banques font des prêts à intérêt négatifs? Quand on veut être en Suisse par exemple. A l'époque du Mark également.
Je dépose mes Francs contre vos Francs Suisses ou Marks, la sécurité de mon placement m'est facturé par des intérêts négatifs.
Avec l'euro, c'est pareil en Suisse.

J'ai entendu pour les fêtes des "histoires" ou si l'euro devait tomber il ne fallait chercher que les billets allemands...
Non, mais sans rire... absurde, mais les gens réfléchisse à cela.

Bref, ma théorie.
Et si, la dette n'était plus vu comme un mal, une honte, ou pire encore. Que les gens se sentent asservis pour payer leur dette...
Mais qu'au contraire, il y a ai un "intérêt négatif" sur le crédit cette fois.
Si, la personne désireuse de faire construire en vertus des normes et règles locales, venait faire un crédit en exposant son projet, et que par son souhait de réaliser une maison elle serait génératrice de X emploi, et donc de ce fait la société lui disait merci? Elle n'aurait pas d'intérêt mais au contraire un gain d'argent. Attention, je ne dis pas de tout construire a partir de rien.

Prenons un exemple:
Construction d'une maison de vacances à la campagne. 85 000€ tout compris (prix fictif en fonction du lieu).
Je fais travailler un architecte, un ou plusieurs macon, plombier, électricien, le conducteur d'engin pour terasser mon terrain, edf pour me raccorder, le charpentier, le commercant de btp, l'assureur, le banquier, etc etc etc. Disons qu'en deux mois la maison est finie. Si on calcule le temps investit de chacun et de son cout, chacun à un morceau différent sur les 85 000.
Hors ma maison en l'état actuel je la paie 150 000 avec les intérêts bancaires.
Du fait que j'ai fait travailler tout ces gens là, il ne sont pas au chômage, ils cotisent. Ah, un a fait un accident. Un intérimaire l'a remplacé. Et moi pour me dire merci, on me demande de travailler toute ma vie pour rembourser?
Admettons maintenant, que 1% du CA de tout le monde soit prélevé pour les crédit, (wooohhooo j'entend déjà les flèches rouges) et bien la banque ne me demanderait pas 150 000, mais sur une base de 85 000 me rétribuerais à hauteur de 1% donc je paierais mes 85 000 et je recevrais, sous la forme d'épargne sociale 1% soit 850, qu'à la fin de mes échéances. Cette épargne sociale, permettant de financer la dépendance... (oui alors j'entend déjà avec 850 tu vas pas aller loin.. c'est un exemple, et si c'est appliqué de partout salaires, etc nous n'aurions à mon avis plus besoin de vivre dans ce système de dette, car la on serait encourager à proposer un chantier).
On a le droit de ne pas être d'accord j'expose juste une théorie (vous avez entendu récemment le 0° absolu (ou il fait trreeees tres froid) et bien des chercheurs sont aller au delà et il fait trèeeees tresss chaud, c'est bizarre non, comme si les deux extrèmes se rejoignait).
Ce serait donc sympa si pour une fois on pouvait avoir un débat.

D'ailleurs, ceux qui vont faire une levée de bouclier, je vous rappelle que Mr Sannat travaille avec plein de collegues qui vendent des cartes basés sur l'or. Donc évidemment il ne nous dira pas ça va se casser la gueule grave.
On en sais rien, lui non plus, mais méfiance malgré sa bonne humeur que j'apprécie, il n'en est pas moins tres corporate.
Il défend son steak et c'est normal.

Voilà!



Evaluer :   3  4Note :   -1
EmailPermalink
Je l'aime bien Sannat, ses éditoriaux sont trés souvant pertinants et contiennent beaucoup d'humour: Cependant là, il transgresse une règle élémentaire d'investissement (ou plutôt de trading): Ne jamais faire de moyenne à la baisse (sur une position perdante)! C'est clair qu'il ne sait pas comment va fluctuer le cours de l'or (d'ailleurs personne ne sait!): il peut baisser à court terme et remonter ensuite...donc il peut tout faire..., il se couvre!
Le problème avec les économistes c'est qu'ils n'intégrent pas les domaines exterieurs à leur science dans leurs analyses (événement aléaoire, imprévisible, cygne noir). L'économie est la discipline ou l'on rencontre le plus d universitaires en manque de curiosité et étant étroitement centrés sur leurs idées. L'accumulation des diplômes peut fermer l'esprit et mener à la fragmentation des disciplines.
Evaluer :   8  2Note :   6
EmailPermalink
"Des cours bas permettent d’amasser de l’or physique à moindre coût et de reconstituer les réserves des banques centrales".
"Où peut aller le cours de l’or ?Dans ce contexte, on peut parfaitement voir l’or plonger jusqu’à 1 500 dollars l’once d’or".



A titre personnel,je ne verrai aucun inconvénient à ce que les cours se rapprochent des 1500 euros:je ne suis pas vendeur et un niveau de prix inférieur me permettrait de renforcer mes positions.

Ce qui est bon pour les banksters des banques centrales ne peut pas être mauvais pour le particulier.Il faut,de temps en temps,faire le dos rond et attendre des jours meilleurs (c'est du 2e degré).

Pour ma part,il n'y a aucun indice,même ténu,pour croire que pour la grande majorité des gens la crise soit finie.N'en déplaise à Barroso et à Van Rompuy.

La méthode coué a dees limites!

Salutations cordiales.
Evaluer :   4  1Note :   3
EmailPermalink
Et oui ce sont les règles de base de l'investisseur :
- acheter bas, vendre haut
- ne pas tout miser d'un seul coup, mais lisser (préférer une série de petites victoires plutôt que viser un coup d'éclat)
- tant qu'on ne vend pas, on ne perd pas

On pourrait être tentés de revendre son or maintenant.... et c'est peut-être exactement ce que certains attendent pour faire des achats massifs qui feront s'envoler les cours. Pour donner une image, les grands secouent l'arbre, espérant faire tomber tous ces "intrus" particuliers qui sont venus profiter du marché de l'or. Mais faut tenir bon, les fruits vont bientôt mûrir.
Evaluer :   4  3Note :   1
EmailPermalink
...........Je dirai même plus.....profiter des taux très bas pour vous endetter et acheter de l'or ou de l'argent......sur le court terme vous serez peut être perdant en flottant mais sur le moyen/long terme avec un taux net de moins de 4% suivant les banques, le succès est quasi assuré!!!....^^...........et si vous êtes étudiants, profiter de taux net de moins de 2.5% AVEC assurance.....ahah.......elles sont folles ses banques.....^^
Evaluer :   3  3Note :   0
EmailPermalink
Cher Sokal,c'est un conseil que je me garderai de prodiguer à mon entourage.Vous avez raison,les taux actuellement bas sont tentants.Mais,vont-il encore restés si bas bien longtemps?Je me garderai de faire le moindre pronostic à ce sujet.
Mais,à partir du moment ou on est endetté,quel que soit le taux auquel les fonds ont été empruntés,on est l'obligé du banquier.On lui aliène une partie de sa liberté,si ce n'est toute sa liberté.
Au moment de la remontée des taux,si on n'est pas en mesure de rembourser le prêt (c'est quelque chose qui peut se produire après avoir perdu son job) celui-ci peut,très vite,devenir un fardeau pour son souscripteur...Alors je vous laisse imaginer ce que cela peut devenir pour un étudiant ou une étudiante qui ne trouve pas de job.Pour en avoir une idée loucher du coté des States ou le nombre d'étudiants pris dans la nasse est élevé.

Salutations cordiales.
Evaluer :   2  1Note :   1
EmailPermalink
Je parlais de crédits à taux fixes et de plus les fonds emprunter peuvent à tout moment être restitués par la vente de l'or ou l'argent, et je rajouterai encore que les remboursements peuvent être différés de plusieurs années, particulièrement pour les étudiants pour de faible coûts. Mais j'en conviens, il y a des risques comme pour tout ce que l'on fait.
Evaluer :   2  2Note :   0
EmailPermalink
Emprunter de l'argent pour spéculer sur l'or??? vous vous mettez en danger pour rien. mais ne vous en faites pas, vous n'êtes pas le premier a avoir fait cette erreur. je ne veux entendre aucune plainte lorsqu'ils secoueront l'or pour faire tomber les spéculateurs. je l'ai déjà dit, on ne spécule pas sur l'or, on l'accumule et certainement pas avec l'argent des banques. si en plus vous êtes jeune, ne vous faites pas pièger par les marchands d'argent.
Evaluer :   2  1Note :   1
EmailPermalink
Dernier commentaire publié pour cet article
Nouvelle du jour: 08/01/13 Une crise financière et environnementale menace le monde, selon une étude. Liens: http://www.radio-canada.ca/nouvelles/Economie/2013/01/08/003-forum-economie-mondial-risques-mondiaux.shtml Et aussi: Les métaux, prix et perspe  Lire la suite
P.y. Gold-z - 09/01/2013 à 01:53 GMT
Note :  1  0
Top articles
Flux d'Actualités
TOUS
OR
ARGENT
PGM & DIAMANTS
PÉTROLE & GAZ
AUTRES MÉTAUX