Fermer X Les cookies sont necessaires au bon fonctionnement de 24hGold.com. En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez leur utilisation.
Pour en savoir plus sur les cookies...
AnglaisFrancais
Cours Or & Argent en

La Banque d’Angleterre, 1844-1913

IMG Auteur
New World Economics
Extrait des Archives : publié le 15 janvier 2014
1079 mots - Temps de lecture : 2 - 4 minutes
( 2 votes, 5/5 ) , 2 commentaires
Imprimer l'article
  Article Commentaires Commenter Notation Tous les Articles  
0
envoyer
2
commenter
Notre Newsletter...
SUIVRE : L’or
Rubrique : Histoire de l'or

 

 

 

 

En 1844, une nouvelle régulation a été imposée à la Banque d’Angleterre, appelée Bank Charter Act of 1844, plus communément connue sous le nom de Peel’s Act.

Lisez l'article Wikipédia (anglais) sur le Bank Charter Act of 1844

Cet acte a officiellement fait de la Banque d’Angleterre l’unique émetteur de billets de banques du Royaume-Uni, bien qu’elle l’ait dans la pratique été depuis bien avant cette date. Il a également divisé la Banque en deux Départements : un Département d’Emission, responsable des billets de banque, et un Département Bancaire, qui n’était pas impliqué dans l’émission de billets de banque mais servait plus en tant que banque commerciale. Le Département Bancaire accomplissait à l’époque tous les rôles qu’occupent les banques centrales actuelles, et agissait en tant que chambre de compensation pour les paiements internationaux. Ainsi, les dépôts du Département Bancaire agissaient à la manière des dépôts des banques centrales d’aujourd’hui, qui sont un moyen ultime de paiement. C’est pourquoi nous considérons les dépôts des banques centrales comme de la monnaie, au même titre que les devises.

La période 1844-1913 est intéressante parce que non seulement le Peel’s Act la définit différemment des années qui lui ont précédé, mais parce que la banque d’Angleterre est devenu l’exemple suivi par de nombreux autres gouvernements en tant que meilleur système monétaire ayant jamais existé. Le Peel’sAct demandait à ce que soient reportés chaque semaine les bilans de la banque d’Angleterre. Nous disposons donc de beaucoup d’informations pour cette période.

3 janvier 2013: le Conseil Mondial de l'Or de 1870 à 1914: le système monétaire le plus parfait jamais créé

Voici ce à quoi cela ressemblait :

http://london-gazette.co.uk/

C’est une copie des bilans de la banque, bien entendu.

3 février 2008: Comment fonctionnent les banques
10 février 2008: Comment fonctionnent les banques 2: Excréter tel un éléphant
17 février 2008: Comment fonctionnent les banques 3: Et encore plus d'excréments
24 février 2008: Comment fonctionnent les banques 4: Les banques et l'économie
9 mars 2008: Comment fonctionnent les banques 5: La vente de prêts
16 mars 2008: Comment fonctionnent les banques 6: Liquidités et paniques bancaires
23 mars 2008: Comment fonctionnent les banques 7: Le prêt de dernier recours

Que découvrons-nous ici ? Bien entendu, nous voyons qu’il existe un Département bancaire et un Département d’Emission.

Le Département d’Emission met des billets de banque en circulation, qui sont votre monnaie de base. Il n’a aucune autre mission que celle-ci.

Il dispose en tant qu’actifs de la dette gouvernementale, des ‘titres’, et des pièces et barres d’or. A l’époque, le Département d’Emission ne possédait pas d’argent. L’Angleterre est passée à un système monométallique en 1816.

Je ne suis pas certain de ce que sont les ‘autres titres’. Probablement une dette quelconque, peut-être une dette d’entreprise de qualité, peut-être la dette en or d’autres gouvernements.

Le Département Bancaire dispose de capital de propriétaires. Il s’agit d’une ancienne convention comptable qui sépare ce que nous connaissons aujourd’hui sous le nom de fonds propres en capital de la compagnie – investissement original – et bénéfices non distribués. Les bénéfices non distribués sont le ‘reste’. Parce que les titres sont des résidus, le ‘reste’ peut varier naturellement. Il varie en fonction des bénéfices non distribués et des dividendes payés. Le ‘reste’ est relativement stable, ce qui laisse supposer que les bénéfices du Département Bancaire étaient largement payés sous forme de dividendes.

Il existe un registre des dépôts publics, qui sont en quelque sorte les dépôts du gouvernement. Aujourd’hui, ils font partie de la base monétaire.

Il existait également à l’époque un registre des ‘autres dépôts’, qui sont les dépôts des entités non-gouvernementales. Ces dernières sont majoritairement de banques commerciales étrangères, de gouvernements et de banques centrales. Ces dépôts sont également reconnus comme monnaie de base aujourd’hui.

1 décembre 2011: Qu'est-ce que la monnaie?

La sous-catégorie ‘sept jours et autres factures’ fait référence aux emprunts de court terme effectuée par la Banque d’Angleterre sur le marché monétaire.

Nous pouvons voir que les réserves d’obligations gouvernementales du Département d’Emission ne fluctuent que très peu. Les autres titres varient un peu, mais évolue en échelons. L’argent physique disparaît complètement. Les variations du nombre de billets de banque en circulation correspondent généralement aux réserves d’or.


28 juillet 2011: La promotion du changement: le plus simple étalon or qui soit
29 janvier 2012: Etalon or, discussions techniques 3: automatisme vs. discrétion
15 janvier 2012: Etalon or, discussions techniques 2: plus de variantes
8 janvier 2012: Etalon or, discussions techniques

 

Le Département d’Emission échangeait de l’or physique et des billets de banque à hauteur de 3 livres, 17 shillings et 10,5 pence par once d’or. Soit le département d’Emission acceptait des billets de banque et délivrait de l’or, soit il acceptait de l’or et délivrait des billets, dépendamment de ce que désiraient les participants privés au marché. Les quantités de billets de banques en circulation augmentaient parfois, ce qui indique que de l’or était échangé contre des billets de banque. Lorsqu’ils diminuaient, cela signifiait le contraire.

C’est une situation identique à ce qu’est le panier de devises aujourd’hui.

Steve Hanke pour GlobeAsia, Mai 2012: Un panier de devise basé sur l'or, s'il vous plaît

 

Notez que, comme un panier de devise moderne, le Département d’Emission n’avait pas de réserves d’or équivalentes à 100% de la quantité de billets en circulation, de la même manière qu’un panier de devises ne détient pas exclusivement de la monnaie de base en une même devise. Certains actifs étaient des obligations porteuses d’intérêts, ainsi que d’autres types d’obligations. Au départ, l’or physique représentait moins de 50% des actifs. Ce pourcentage a augmenté avec le temps, mais comme nous le verrons plus tard, ce n’était certainement que la conséquence de l’importance croissante des dépôts du Département bancaire comme composants de la base monétaire.

 

La direction du Département d’Emission décidait parfois d’augmenter ses réserves de dette porteuse d’intérêts, qui ne comportaient que des obligations non-gouvernementales. Lorsque c’était le cas, de l’or était vendu et des obligations achetées. La base monétaire ne s’en trouvait pas modifiée.

 

C’était un système très simple. Avec le temps, les réserves d’or physique ont augmenté.

 

Notez que c’était apparemment un système ‘non-discriminatoire’. Aucune décision n’était prise au jour le jour quant à la gestion des billets de banque en circulation. Il n’était question que d’agir en fonction de la volonté participants privés au marché d’échanger des billets ou de l’or.

 

Pensez à la manière dont opérait le Département d’Emission. Nous aborderons le Département Bancaire, bien plus complexe, plus tard.

 

 

<< Article précedent
Evaluer : Note moyenne :5 (2 votes)
>> Article suivant
Nathan Lewis est l'auteur de Gold: the Once and Future Money, publié par Agora Publishing et J Wiley. Il est le directeur de Kiku Capital Management.
Publication de commentaires terminée
  Tous Favoris Mieux Notés  
Bonjour,
Merci pour votre article.
Simplement pour vous informer que les liens cités:

3 février 2008: Comment fonctionnent les banques
10 février 2008: Comment fonctionnent les banques 2: Excréter tel un éléphant
17 février 2008: Comment fonctionnent les banques 3: Et encore plus d'excréments
24 février 2008: Comment fonctionnent les banques 4: Les banques et l'économie
9 mars 2008: Comment fonctionnent les banques 5: La vente de prêts
16 mars 2008: Comment fonctionnent les banques 6: Liquidités et paniques bancaires
23 mars 2008: Comment fonctionnent les banques 7: Le prêt de dernier recours

mènent vers des pages d'erreurs 404.

Cdlt.
Merci de nous dire qui possède majoritairement la banque d'Angleterre....et depuis quand..........
Préciser que dans le monde actuel, 3 et seulement 3 banques nationales n'appartiennent pas aux Rothschild !! (cf. de HongBing Song "la guerre des monnaies").
Dernier commentaire publié pour cet article
Bonjour, Merci pour votre article. Simplement pour vous informer que les liens cités: 3 février 2008: Comment fonctionnent les banques 10 février 2008: Comment fonctionnent les banques 2: Excréter tel un éléphant 17 février 2008: Comment fonctionnent l  Lire la suite
atch - 29/05/2016 à 20:45 GMT
Top articles
Flux d'Actualités
TOUS
OR
ARGENT
PGM & DIAMANTS
PÉTROLE & GAZ
AUTRES MÉTAUX