Fermer X Les cookies sont necessaires au bon fonctionnement de 24hGold.com. En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez leur utilisation.
Pour en savoir plus sur les cookies...
AnglaisFrancais
Cours Or & Argent en
Dans la même rubrique

La jeunesse asexuée du Japon

IMG Auteur
Publié le 15 novembre 2013
1534 mots - Temps de lecture : 3 - 6 minutes
( 8 votes, 5/5 ) , 25 commentaires
Imprimer l'article
  Article Commentaires Commenter Notation Tous les Articles  
0
envoyer
25
commenter
Notre Newsletter...
Rubrique : Or et Argent


Voici certains points intéressants concernant certaines attitudes et caractéristiques démographiques japonaises reportés par Abigail Haworth dans cet article écrit pour le Guardian : Why have young people in Japan stopped having sex?

  • Un sondage mené cette année par l’association Japonaise du planning familial a déterminé que 45% des femmes âgées de 16 à 24 ans n’ont aucun intérêt pour le contact sexuel. Plus d’un quart des hommes interrogés partagent cette opinion.
  • La population Japonaise, qui s’élève à 126 millions de personnes, n’a cessé de diminuer au cours de ces dix dernières années.
  • Elle devrait diminuer d’un tiers d’ici à 2060.
  • Un sondage mené en 2011 a déterminé que 61% des hommes non mariés et 49% des femmes non-mariées âgés de 18 à 24 ans ne sont pas en couple.
  • L’année 2012 marque le nombre de naissances le plus faible jamais recensé.
  • Parmi les 13 millions de personnes non mariées au Japon qui vivent encore chez leurs parents, environ trois millions ont plus de 35 ans.
  • Les femmes mariées et salariées sont souvent démonisées et surnommées oniyome, ou ‘femmes du diable’.
  • L’Institut Japonais de la Population et de la Sécurité Sociale rapporte que 90% des femmes pensent que rester célibataire est préférable à l’idée qu’elles se font du mariage.


Penchons-nous sur l’article lui-même pour obtenir plus de commentaires intéressants.


Ai Aoyama est une conseillère en relations amoureuses qui travaille depuis sa petite maison de trois étages de Tokyo. A 52 ans, elle tente de trouver une solution à ce que l’on appelle chez elle sekkusu shinai shokogun, ou ‘syndrome du célibat’. Les Japonais de moins de 40 ans semblent perdre tout intérêt pour les relations amoureuses. Des millions d’entre eux n’essaient pas de rencontrer quelqu’un, et de plus en plus nombreux sont ceux qui ne sont même pas intéressés par le sexe.


Les Japonais de moins de 40 ans ne remplissent pas leur devoir qu’est celui de se reproduire, comme l’ont fait les générations d’avant-guerre. Le pays traverse actuellement une transition majeure après 20 ans de stagnation économique. Il se bat également contre les effets psychologiques qu’a laissés derrière elle la catastrophe nucléaire de 2011. Impossible de revenir en arrière. ‘Les hommes, comme les femmes, me disent que l’amour ne sert à rien. Ils ne pensent pas qu’il puisse les mener où que ce soit. Les relations amoureuses sont devenues trop complexes’.


Le monde corporatiste Japonais ne permet que très difficilement aux femmes de combiner une carrière et une vie de famille, alors qu’avoir des enfants coûte trop cher pour que l’un des parents se permette de ne pas travailler. La cohabitation et les naissances hors mariage sont encore rares au Japon et font l’objet de la désapprobation bureaucratique.


Selon Aoyama, les sexes, notamment dans les villes géantes du Japon, s’éloignent l’un de l’autre. En l’absence d’objectifs communs, nombreux sont ceux qui se tournent vers ce qu’elle appelle l’amour Pot Noodle – qui offre une gratification immédiate, du sexe sans attaches, des aventures de court terme et autres usual suspects technologiques : pornographie, petites amies virtuelles, animés… D’autres se contentent simplement de remplacer le sexe et l’amour par d’autres passe-temps urbains.

Certains des clients d’Aoyama font partie de la minorité de personnes qui ont mené leur retrait social jusqu’à l’extrême. Ils sont d’anciens hikikomori (reclus) qui tentent à nouveau d’intégrer le monde extérieur, des otaku (geeks), ou des parasaito shingurus (célibataires parasites) qui ont atteint le milieu de la trentaine et n’ont toujours pas quitté le domicile familial. Parmi les 13 millions de personnes non mariées au Japon qui vivent encore chez leurs parents, environ trois millions ont plus de 35 ans. ‘Beaucoup de personnes n’ont aucune relation avec le sexe opposé. Certaines se tendent quand je les touche. La plupart d’entre elles sont des hommes, mais je commence à voir de plus en plus de femmes dans le même cas’.

Aoyama cite le cas d’un homme, un vierge d’une trentaine d’années, qui ne peut avoir de désir sexuel que s’il regarde les femmes robots d’un jeu similaire à Power Rangers.

‘Le mariage est la tombe d’une femme’, comme le veut un vieux slogan Japonais en référence aux femmes délaissées par leur mari en faveur de maîtresses. Pour les femmes Japonaises d’aujourd’hui, le mariage est la tombe de leur carrière.

J’ai rencontré samedi matin Eri Tomita, 32 ans, à l’occasion d’un café à Ebisu, le district branché de Tokyo. Tomita a un travail qu’elle adore au département des ressources humaines d’une banque française. Elle parle le français couramment, a deux diplômes d’université, et évite toute sorte de relation sentimentale pour pouvoir se concentrer pleinement sur son travail. ‘Mon petit-ami m’a demandée en mariage il y a trois ans. J’ai refusé son offre lorsque j’ai réalisé que je lui préférais mon travail. Après ça, j’ai perdu mon intérêt pour les nouvelles rencontres. Et aujourd’hui, quand se pose la question du futur, l’atmosphère devient toujours un peu gênante’.

Le premier ministre Shinzo parlait récemment d’accroître la participation des femmes à l’économie en améliorant les services de gardes d’enfant, mais selon Tomita, la situation devra beaucoup changer pour qu’elle décide de devenir une mère qui travaille. ‘J’aime ma vie, je sors avec mes copines – qui ont des carrières comme la mienne – je vais dans des restaurants français et italiens. Je m’achète des vêtements à la mode et je vais en vacances. J’aime mon indépendance’.

L’engagement romantique a tout d’un fardeau, depuis le prix exorbitant des maisons au Japon jusqu’aux attentes incertaines d’un conjoint et d’une belle famille. La tradition veut que le mariage serve à faire des enfants. L’Institut Japonais de la Population et de la Sécurité Sociale a rapporté que 90% des femmes pensent que rester célibataire est préférable à l’idée qu’elles se font du mariage.

Et le sens de l’obligation affecte tout autant les hommes. Satoru Kishino, 31 ans, fait partie des hommes de moins de 40 ans engagés dans une rébellion passive contre l’idée traditionnelle de la masculinité.

‘C’est trop de problèmes’, m’explique Kishino quand je lui demande pourquoi il n’a pas de petite amie. ‘Je n’ai pas un salaire suffisant pour sortir avec des filles, et je n’ai pas envie de risquer qu’une femme pense que ça puisse aller jusqu’au mariage’.

Roland Kelts, un auteur Américani-Japonais qui écrit beaucoup sur la jeunesse Japonaise, explique que dans le futur, les relations entre les jeunes Japonais auront beaucoup à voir avec la technologie. ‘Le Japon s’est construit un monde virtuel et des systèmes de télécommunication incroyablement sophistiqués. Ses applications pour smartphones sont les plus imaginatives du monde’. Selon Kelts, le besoin que ressentent les Japonais de se retirer dans des mondes virtuels est la conséquence directe d’une nation surpeuplée dans laquelle l’espace personnel est limité. Il pense aussi que le reste du monde n’est pas loin derrière.

L’extrait que je viens de vous donner est assez long, mais il nous en apprend beaucoup.


Combattre les comportements démographiques


Ceux qui se demandent pourquoi le premier ministre Abe a tant de difficulté à stimuler l’inflation peuvent cesser de se poser des questions.


Avant que le comportement ne change vis-à-vis des naissances, des emplois et des relations amoureuses, Abe continuera de rencontrer des difficultés.


Abe cherche à stimuler l’inflation, mais il y a de fortes chances que cela encourage l’épargne plutôt que les dépenses.

Compte tenu des pensions Japonaises liées à des obligations qui ne valent rien, une hausse des taxes et des prix des biens à la consommation ne fera que diminuer la demande des retraités.


Etats-Unis


Aux Etats-Unis, l’endettement des étudiants rend difficile la formation de familles. Des millions de jeunes adultes rentrent chez leurs parents parce qu’ils ne trouvent pas d’emploi.


Allemagne

 

En Allemagne, la garde d’enfants gratuite n’est pas suffisante pour répondre à la chute du taux de naissances.


L’Allemagne a l’un des taux de naissances les plus faibles d’Europe. Il a continué de chuter entre 2001 et 2011 malgré les efforts d’Angela Merkel de promouvoir l’aide aux familles.


Les attitudes en général


Voici quelques raisons pour lesquelles il y a moins d’enfants aujourd’hui : il n’y a pas assez d’emplois, les diplômés sont endettés, les parents sont de plus en plus vieux, les maisons coûtent trop cher, les catastrophes naturelles se multiplient, il y a des déchets nucléaires partout…


Certaines de ces raisons sont universelles, d’autres sont plus localisées.


L’inflation monétaire fait grimper le prix des actifs mais cela n’aide pas ceux qui sortent de l’école sans aucun actif. La hausse du prix de l’immobilier aide les banques en difficulté, mais nuit à ceux qui cherchent à devenir propriétaires pour la première fois.


L’argent facile bénéficie à ceux qui ont accès à la monnaie en premier : les banques et les riches. Elle nuit à tous les autres.


La spirale des sentiments


A mesure que se développe l’inégalité salariale, des sentiments amers se développent. A mesure que des robots remplacent des employés, des sentiments amers se développent. A mesure que les taxes augmentent, des sentiments amers se développent. A mesure que les politiciens se battent en duel, des sentiments amers se développent.


Tout n’est que question de sentiments. Malheureusement, les banquiers centraux et les politiciens ne font qu’aggraver la situation. Très peu s’en rendent compte aujourd’hui, mais attendez que la bulle éclate.



Données et statistiques pour les pays mentionnés : Allemagne | Etats-unis | Japon | Tous
Cours de l'or et de l'argent pour les pays mentionnés : Allemagne | Etats-unis | Japon | Tous
<< Article précedent
Evaluer : Note moyenne :5 (8 votes)
>> Article suivant
IMG Auteur
Mish 13 abonnés
Réflexions sur de débat de l’inflation /déflation/stagnation et autres remarques sur l’or, l’argent, les monnaies, les taux d’intérêts et les politiques monétaires affectant les marchés mondiaux.
Derniers sujets du forum :
Publication de commentaires terminée
  Tous Favoris Mieux Notés  
La promotion du travail des femmes était une gigantesque arnaque qui visait à arracher les enfants à leur famille, à mettre deux fois plus de monde sur le marché du travail pour faire baisser les salaires à la baisse, et à créer de nouveaux consommateurs. Libération mon c...l !
Nous sommes tous tombés dedans tête baissée. Triste.
Evaluer :   3  0Note :   3
EmailPermalink
et rendre leur travail taxable !!

Tant qu'il n'était pas monétisé il n'était pas taxable !
Evaluer :   1  0Note :   1
EmailPermalink
Excellente précision.
Evaluer :   1  0Note :   1
EmailPermalink
C'est la démographie qui a ruiné la bulle Japonaise, ou la bulle japonaise qui est responsable de cette catastrophe démographique ?

Aussi, c'est pas avec des catastrophes comme Fukushima qu 'ils auront envie de fonder une famille et avoir des enfants.

"Allez les enfants! aujourd'hui, on va nettoyer feuille par feuille, branche par branche les arbres de la forêt voisine... et n'oubliez pas vos cachets d'iodure de potassium".

Non merci.
La culture érotique a aujourd'hui disparu dans le monde occidental au profit d'une bien-pensance confituresque , et l'acte sexuel raffiné où le fantasme s'exprime au lieu de la bête pulsion est race éteinte . Bienvenue dans le propret , le con et le virtuel . Amusez-vous pas du tout , jeune génération grotesque .
Evaluer :   4  0Note :   4
EmailPermalink
"La culture érotique a aujourd'hui disparu dans le monde occidental au profit d'une bien-pensance confituresque"
Inexact.
Il y a en la matière un rigoureux mouvement de balancier à travers les siècles. Et depuis un bon paquet de siècles.
C'est un article passionnant car il annonce peut-être comment va s'éteindre l'espèce humaine, lentement mais sûrement, sans météore apocalyptique ou guerre des étoiles.
Ce qui arrive au Japon, voila à quoi aboutissent la déconnexion du réel, la poursuite de la réussite matérielle comme seul but, et l'utilisation de technologies et du "virtuel" à tout crin: non seulement nous ne transmettons plus notre patrimoine économique ( spoliation des droits de succession, "du passé faisons table rase !", noms interchangeables), mais nous ne souhaitons plus transmettre notre patrimoine génétique (les sociétés "avancées" ne font plus de gosses) et du coup, nos capacités génétiques diminuent ( diminution du nombre de spermatozoides et de leur mobilité, oligo et asthéno-spermie attribuées aux pesticides), mais aussi nos capacités génésiques ( libido en berne, dérivatifs décrits dans l'article, etc...).
La durée de vie diminue en URSS ( alcoolisme), aux USA ( obésité), et il n'est pas dit qu'elle augmente indéfiniment en Europe. Et puis, une épidémie d'un virus sévère mutant comme dans toutes les grandes épidémies peut décimer un bon 1/3 de la population, la polio reprend en Syrie, la rage , le typhus, les leishmanioses, le palu, les corona virus en Afrique, la Variole a soi-disant disparu, mais elle existe encore dans les labos de guerre bactériologique; la kalachnikov "en vente libre" dès 16 ans en Afrique et à présent, à Marseille, fait le reste.
Il y a encore largement de la place sur terre, les forêts progressent en Europe et même les super gratte ciels sont inoccupés au 1/3. Entre le réchauffement climatique, la progression démographique, la faim dans le monde, etc..., on essaye de nous foutre la panique. Dans quel but ?
Evaluer :   6  1Note :   5
EmailPermalink
ce sont de très bonnes nouvelles : la baisse de la démographie devrait, à l' évidence, être une des préoccupations majeures de l' humanité ( si ce n' est la première ! ).

oh comme le Pasteur Malthus avait raison !
Evaluer :   5  5Note :   0
EmailPermalink
Vous avez bien raison...
Les centenaires japonais n'ont qu'à se payer leurs pensions eux-mêmes, leurs soins eux-mêmes, solder leurs obligations pourries eux-mêmes, les quadras n'ont qu'à continuer avec leurs jeux vidéos, et quand l'archipel sera définitivement contaminé, il n'y aura plus aucune population à devoir évacuer.
Evaluer :   1  0Note :   1
EmailPermalink
...évidemment que j' ai raison !... moins d' enfants, c' est notamment pouvoir arriver vieux avec infiniment plus de patrimoine au terme d' une vie de travail ( ...et dont une bonne partie à pouvoir transmettre aux siens également ) ; c' est notamment la seule façon d' envisager la mise en place d' un système de retraite efficace et surtout mettre un terme à cette stupidité arithmétique qu' est le système de retraite par "répartition" ( système imbécile qui ne pourrait subsister que sur une croissance démographique infinie et exponentielle )... bien sûr qu' on devrait arriver à un système où les personnes très âgées aient acquis suffisamment de capital personnel pour financer sans problème leur pensions et leurs soins médicaux ( c' est d' ailleurs une des fonctions premières et essentielle de l' impôt )... ON a absolument pas besoin d' enfants !... la France se targue d' avoir une démographie dynamique alors qu' il ne s' agit qu' elle essentiellement représentée par des halogènes qui sont une charge ruineuse pour la collectivité... il suffit de considérer les taux de chômage dans toute la banlieue parisienne et l' Île de France en général : plus de 60 % d' inactivité chez les 18 à 25 ans... une charge fiscale gigantesque pour financer les RSA, CMU et subventions sociales en tous genres... tous ces "djeunes" ne contribuent absolument pas au financement du système de retraite français mais représentent au contraire un immense surcroît de charges fiscales et sociales supplémentaires qui aggrave ( par les ponctions fiscales et sociales qu' elles suscitent ) la paupérisation générale et la dépendance économique croissante des classes plus âgées...

on a - à l' évidence - et contrairement à ce que prétend l' idéologie dominante, absolument pas besoin d' avoir une "démographie dynamique"... c' est absolument l' inverse qu'il faudrait.

Evaluer :   3  3Note :   0
EmailPermalink
Merci de m'avoir bien fait rire !! Ca fait du bien.

Vos HALOGENES ne sont certes pas des lumières !!!

PS: vous arrivez trop tard avec vos arguments pour convaincre vos parents, grand-parents et ainsi de suite. Bien dommage pour quelqu'un qui a évidemment raison.
Evaluer :   1  1Note :   0
EmailPermalink
Si l'on considère l'humanité dans son ensemble. il est difficile de concevoir 7 milliards de personnes consommant, gaspillant et polluant comme nous le faisons actuellement dans nos sociétés avancées.
Evaluer :   4  0Note :   4
EmailPermalink
Et alors? C'est de la faute des quelques pollueurs ou de celle des milliards de non-pollueurs ?
Devrait-on supprimer les non-pollueurs pour que les pollueurs aient plus de réserves et de décharges?
Ou bien n'est-il pas plus réaliste de faire changer de comportement aux plus instruits parmi les humains?
Evaluer :   1  0Note :   1
EmailPermalink
Russ,
1) Les non pollueurs ne rêvent que de polluer autant que les pollueurs.
2) Les pollueurs les aident le plus possible à atteindre ce but.
3) Les plus instruits n'ont, (sur ce seul critère) cure de changer leurs comportements, seuls les plus responsables, (minorité) y sont attentifs.

Moralité: Le progrès matériel à marche forcée, induit par l'adoption de l'argent-dette, nous mène à notre perte. Mère Nature va bientôt se charger de nous faire faire demi-tour !
Les pollueurs ne polluent pas par eux-mêmes ni tous seuls.
On met à leur disposition de nombreux polluants et leur suscite l'envie de s'en servir et de les gaspiller.

Les pollueurs n'aident personne, ils suivent leurs intérêts, et ils n'ont pas d'intérêt à ce que d'autres nouveaux les rejoignent.

L'instruit qui ne met pas son savoir à profit (instruit mais pas responsable) est un malfaisant mal intentionné.
Attention au double-sens de "responsable"...

[...]Car enfin plus tu sais et plus as de lumières,
Le jour qui se répand sur ton entendement,
Plus tu seras coupable à ton heure dernière,
Si tu n'en a vécu d'autant plus saintement.
"la France se targue d' avoir une démographie dynamique alors qu' il ne s' agit qu' elle essentiellement représentée par des halogènes qui sont une charge ruineuse pour la collectivité"
Les halogènes ont toujours été ruineux : c'est parce qu'ils consomment plus.
Merci de nous faire bénéficier de vos lumières...
En France, nous sommes tous d'ex-allogènes, ceci dit. C'est le génie de la France. C'est pourquoi je trouve vos commentaires communautaristes particulièrement anti-français.
"En France, nous sommes tous d'ex-allogènes, ceci dit."

Ah bon??

Et à quelle époque ce terreitoire a-t-il été vide d'habitants pour que tous doivent se considérer ex-allogènes?

Avant Cro-Magnon ??
Bonne question.
Et si l'on faisait remonter la France aux Francs, par exemple ?
Savez-vous qu'il était fait obligation aux hommes de cette tribu de prendre femme dans une autre tribu, pour renouveler le sang ?
Vous ne vous êtes jamais demandé pourquoi en France il y a des blonds, des roux, des châtains comme des bruns ? Pourquoi certains sont blancs comme des cachets d'aspirine, alors que d'autres ont la peau mate ? Sans parler des apports ultérieurs bien sûr...
Citez-moi un Français qui n'a pas un ancêtre qui vient d'ailleurs !
Ce n'est pas par le sang que le peuple français se définit. Nous sommes en cela différents des Allemands, par exemple. Ce qui nous définit, c'est une idée. Que veut dire "Franc" ? Libre.
LIBRE !
Si vous considérez qu'une fille du village d'à côté est un élément allogène, nous en sommes effectivement tous.
Quand à ceux qui viendraient de vraiment loin, ils sont historiquement marginaux, ils n'ont commencé qu'avec la facilité des transports modernes.

Par exemple il y a historiquement toujours eu beaucoup de Celtes (ou Gaulois) sur l'actuel territoire métropolitain.
Ces Celtes étaient ethniquement les mêmes depuis l'Irlande jusqu'à la Turquie (les Galates) en passant par la Bavière ou l'actuelle Lombardie. Avouez qu'à l'échelle d'un piéton ou d'un cavalier, ça commence à faire du chemin pour aller chercher épouse dans une autre ethnie.
Les soldats romains démobilisés qui se sont installé à la terre en Gaule étaient plutôt eux aussi des Celtes, c'est pourquoi ils ont choisi ces régions où ils se sentaient bien. Les vétérans non-celtes à prendre racine en Gaule ne devaient pas se compter par millions!
Les Germains dont les Francs ont ensuite envahi jusqu'en Afrique du Nord et se sont mariés sur-place. Mais là encore il ne s'agissait que de quelques dizaines de milliers de guerriers.
Le brassage européen du moyen-âge a aussi été marginal:
Aujourd'hui encore les gens, dans l'ensemble, restent chez eux. Il y a entre 2 et 3% des Européens qui travaillent dans un autre pays membre que le leur. (ce qui ne veut pas dire qu'ils s'y marient !) Bien souvent juste derrière la frontière !
Merci pour ces informations historiques bien utiles. Il n'en reste pas moins que :
- La France n'est pas un concept ethnique, c'est même tout le contraire. C'est un concept anti-communautariste. En France, il y a des gens de toutes les couleurs ; certains Français ressemblent à des Anglais ou des Allemands, d'autres à des Espagnols ou des Italiens, et nous avons des Noirs en France depuis 300 ans.
- En France, tout le monde couche avec tout le monde, si je puis me permettre cette expression. Le taux de mariage mixtes en France est proprement hallucinant ; en Angleterre, il est ridicule.
Il serait bon que tous les Français fassent preuve d'un peu de patriotisme en défendant cette idée face à l'autre, anglo-saxonne et en particulier américaine, du choc des civilisations.
En faisant le contraire, nous ne faisons que tomber dans le piège qui nous est tendu par l'oligarchie euro-atlantiste, et qui ne vise à rien moins qu'à la destruction de notre pays, objectif guerre civile.
A bon entendeur (je pense à tous les Marinolâtres qui n'ont pas remarqué qu'elle n'a été définitivement adoubée par le système médiatique qu'après deux visites remarquées à Washington et à Tel Aviv), salut.
D'un autre coté on peut comprendre les japonais quand on voit les japonaises...
Evaluer :   0  6Note :   -6
EmailPermalink
Pas tout à fait faux. Cela dit, comme ils sont plus de 100 millions on peut raisonnablement penser qu'elles leur plaisent quand meme...
Evaluer :   1  2Note :   -1
EmailPermalink
Ce n'est pas très gentil de dire du mal de celles qui contribuent autant à faire la fortune de Bernard Arnaud !
Evaluer :   3  0Note :   3
EmailPermalink
Il fut un temps où elles en connaissaient un sacré rayon !!
Certains occidentaux, après des siècles passés à développer tous leurs sens SAUF celui du toucher, en ont fait la douce expérience.
Ces traditions là aussi se perdent.
Evaluer :   3  0Note :   3
EmailPermalink
Pour y avoir passé quelques mois, c'est plutôt l'inverse d'après mon ressenti, quand on voit les mecs !!

Les femmes a Tokyo (des villes en général) sont pour la plupart apprêtées de la tête aux pieds, maquillées, coiffées et habillées a la mode Jap' : On ne montre pas les seins (tailleur) mais au plus il y a de jambes au mieux c'est. Elles sont pour la majorité -parfaitement- désirables, et même a 40-50 ans c'est difficile de voir qu'elles les ont.
Le peu de contact que j'ai pu avoir avec elles, même les caissières sont gentilles, respectueuses et amusantes, dans le respect et la retenue typiquement Japonaise. Faites un compliment et elles rougissent en baissant les yeux avec un petit sourire, c'est un vrai bonheur.
Même les étudiantes en uniforme, un coucou avec un sourire et elles vous le rende.

Par contre les hommes, pour une bonne part de salary-men formatés, froids, transpirant le stress et dormant a moitié debout dans la Yamanote...ouffff le contraste !! C'est pas super super glamour...je comprends nettement plus les Japonaises !!!
Evaluer :   3  0Note :   3
EmailPermalink
Dernier commentaire publié pour cet article
Merci pour ces informations historiques bien utiles. Il n'en reste pas moins que : - La France n'est pas un concept ethnique, c'est même tout le contraire. C'est un concept anti-communautariste. En France, il y a des gens de toutes les couleurs ; certain  Lire la suite
Boutrosboutros78 - 03/12/2013 à 00:15 GMT
Top articles
Derniers Commentaires
Non, la France n’est pas en guerre! Slobodan Despot
27 marsLouis L.
Il serait aussitôt banni .
Non, la France n’est pas en guerre! Slobodan Despot
25 marsSebastien H2
Bravo, cet article est extraordinaire; il se situe au-dessus de la mêlée! Quel courage pour oser écrire un tel papier "contrarien". Aucun journaleu...
Confinement : forcément, ça va bien se passer
24 marsdilapidor
Le gouvernement a quand même été efficace sur un point. Augmentation de l'indemnité de logement de 33% pour les députés. Dépenses de cabinets entre...
L’effondrement et la sidération
21 marsblitzel
Le "bobo à trottinette", tout juste; c'était déjà grave de voir celà (à pile en plus). Vendredi 13 le Jour où tout a commencé, le jour de ...
L’effondrement et la sidération
21 marsClepsidre
Jamais le moment n'a été aussi fort où l'on doit prendre conscience que la seule richesse que l'on possède est l'instant présent ; et surtout ensem...
Pourquoi payer des impôts quand il leur suffit d’imprimer de l’arge...
21 marsClepsidre
Sans aller jusqu'au possible utopique de cette solution qui ne sera pas du tout viable à long terme, il est en effet possible en certaines très gra...
Coronavirus : d’une pierre, quatre coups
21 marsClepsidre
C'est effectivement, brossé par vous, un portrait fidèle de l'humanité en devenir. Toutes ces décennies à somnoler sur le lit si imparfait...
Coronavirus : au-delà des humains, un impact économique déjà énorme
21 marsClepsidre
Bonjour. Le Covid-19 n'est que le catalyseur, l’accélérateur d'une crise majeure qui était déjà là, du fait que l'économie mondialisée tendait ...
Articles les plus commentésFavorisPlus...
Flux d'Actualités
TOUS
OR
ARGENT
PGM & DIAMANTS
PÉTROLE & GAZ
AUTRES MÉTAUX