Fermer X Les cookies sont necessaires au bon fonctionnement de 24hGold.com. En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez leur utilisation.
Pour en savoir plus sur les cookies...
AnglaisFrancais
Cours Or & Argent en

La rigueur fiscale n’est toujours pas en vue aux États-Unis

IMG Auteur
 
Publié le 14 février 2020
440 mots - Temps de lecture : 1 - 1 minutes
( 0 vote, 0/5 )
Imprimer l'article
  Article Commentaires Commenter Notation Tous les Articles  
0
envoyer
0
commenter
Notre Newsletter...
24hGold - La rigueur fiscale n...

Mes chers concitoyens contribuables, voici votre rappel trimestriel que l’Oncle Sam n’est pas un bon gestionnaire de votre argent. Le Congressional Budget Office vient de publier son dernier rapport concernant ses projections à 10 ans des recettes et des dépenses du gouvernement fédéral. Ce n’est pas très joli à voir.

En bref, en 2020, le gouvernement devrait collecter 3,6 trillions de dollars de recettes fiscales. En raison de son addiction à la dépense, les sorties représenteront 4,6 trillions. Cela signifie que le gouvernement devra emprunter un trillion rien que cette année afin de couvrir un déficit qui s’élèvera à 4,6 % du PIB. Il s’agit du premier déficit d’un trillion de dollars en dehors d’une période de récession.

Le trou devra être comblé par les particuliers et les investisseurs institutionnels, aussi bien américains qu’étrangers. Et tandis qu’on ne cesse de nous ressasser une rhétorique anti chinoise, il est bon de rappeler que la Chine est le 2e plus gros investisseur étranger dans la dette fédérale, juste derrière le Japon. Je suppose que ces dollars sont une importation de Chine qui ne dérange pas l’administration Trump.

D’après le CBO, ces dépenses excessives devraient se poursuivre et s’empirer durant la décennie à venir pour passer de 21 à 23,4 % du PIC. Les rentrées exprimées en pourcentage du PIB devraient grimper de 16,4 % aujourd’hui à 18 % en 2030. Mais ce ne sera pas suffisant pour couvrir les dépenses de 7,5 trillions de dollars du gouvernement, d’où le déficit projeté de 1,74 trillion.

Évidemment, cela va faire gonfler la dette. La dette détenue par le public va grimper de 80 % du PIB aujourd’hui à plus de 98 % en 2030 (de 17,2 trillions à 31,4 trillions). Si on ajoute ce que l’Oncle Sam doit à d’autres postes publics, par exemple la sécurité sociale, le chiffre est beaucoup plus élevé.

Tout ceci part du principe que la loi en vigueur ne change pas. Bien entendu, tout le monde sait qu’il y aura des modifications. Le Congrès contournera les règles censées limiter les dépenses. Peu importe la couleur politique, on autorisera les dépenses folles.

Cela explique notamment pourquoi les déficits sont supérieurs de 160 milliards par rapport à l’estimation précédente du CBO. C’est toujours comme ça. Il y a davantage de dépenses qui se matérialisent, tandis que les rentrées ont été surestimées. (…)

Heureusement, l’économie se porte bien en ce moment. Cette bonne performance masque de nombreux soucis. Pas seulement les guerres commerciales, mais aussi la situation fiscale des USA. La vérité est qu’un pays qui connaît la croissance durant une période de paix ne devrait jamais voir ses déficits augmenter.

Source

Source : or-argent.eu
<< Article précedent
Evaluer : Note moyenne :0 (0 vote)
>> Article suivant
Publication de commentaires terminée
Dernier commentaire publié pour cet article
Soyez le premier à donner votre avis
Ajouter votre commentaire
Top articles
Derniers Commentaires
Non, la France n’est pas en guerre! Slobodan Despot
27 marsLouis L.
Il serait aussitôt banni .
Non, la France n’est pas en guerre! Slobodan Despot
25 marsSebastien H2
Bravo, cet article est extraordinaire; il se situe au-dessus de la mêlée! Quel courage pour oser écrire un tel papier "contrarien". Aucun journaleu...
Confinement : forcément, ça va bien se passer
24 marsdilapidor
Le gouvernement a quand même été efficace sur un point. Augmentation de l'indemnité de logement de 33% pour les députés. Dépenses de cabinets entre...
L’effondrement et la sidération
21 marsblitzel1
Le "bobo à trottinette", tout juste; c'était déjà grave de voir celà (à pile en plus). Vendredi 13 le Jour où tout a commencé, le jour de ...
L’effondrement et la sidération
21 marsClepsidre
Jamais le moment n'a été aussi fort où l'on doit prendre conscience que la seule richesse que l'on possède est l'instant présent ; et surtout ensem...
Pourquoi payer des impôts quand il leur suffit d’imprimer de l’arge...
21 marsClepsidre
Sans aller jusqu'au possible utopique de cette solution qui ne sera pas du tout viable à long terme, il est en effet possible en certaines très gra...
Coronavirus : d’une pierre, quatre coups
21 marsClepsidre
C'est effectivement, brossé par vous, un portrait fidèle de l'humanité en devenir. Toutes ces décennies à somnoler sur le lit si imparfait...
Coronavirus : au-delà des humains, un impact économique déjà énorme
21 marsClepsidre1
Bonjour. Le Covid-19 n'est que le catalyseur, l’accélérateur d'une crise majeure qui était déjà là, du fait que l'économie mondialisée tendait ...
Articles les plus commentésFavorisPlus...
Flux d'Actualités
TOUS
OR
ARGENT
PGM & DIAMANTS
PÉTROLE & GAZ
AUTRES MÉTAUX