Fermer X Les cookies sont necessaires au bon fonctionnement de 24hGold.com. En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez leur utilisation.
Pour en savoir plus sur les cookies...
AnglaisFrancais
Cours Or & Argent en

La solution aux malheurs de l’Italie est très simple : sortir de l’euro !…

IMG Auteur
Publié le 25 septembre 2014
1854 mots - Temps de lecture : 4 - 7 minutes
( 27 votes, 4,7/5 ) , 27 commentaires
Imprimer l'article
  Article Commentaires Commenter Notation Tous les Articles  
0
envoyer
27
commenter
Notre Newsletter...
Rubrique : Editoriaux
24hGold - La solution aux malh...

Mes chères contrariennes, mes chers contrariens !

Non, non, ne me fusillez pas tout de suite en me disant que je suis très pessimiste avec un titre comme celui-là. Il n’est pas de moi… je suis innocent (pour une fois) ! C’est un article du toujours excellent quotidien The Telegraph à Londres. À un moment, j’ai espéré que la perfide Albion soit démantelée, mais le royaume de sa très vieille majesté tient toujours debout. En attendant, du coup, leur effondrement à eux, rien n’empêche donc nos amis anglais de parler un peu des problèmes des autres.

Mais où est donc passée la 7e compagnie ?

Au moment où nous parlons, l’attention est focalisée sur les difficultés de la France, d’autant plus que Manu (Valls) est allé voir Merkel et le patronat allemand pour leur expliquer « icheulibeudischee petite entreprize allemande » et « je vé faire ein grosse réformeu »… Bon, je concède que ma maîtrise de la langue de Goethe reste modeste.

Bref, la France ci, la France ça, la France et sa Tour Eiffel, ses dettes, ses déficits, son taux de croissance miteux, son chômage pléthorique et tout le tintouin. Mais il y a pire que nous (si, si, je vous assure c’est possible), et ce pire se nomme « Italie ».

Attention, je précise que je ne suis pas italophobe. J’aime les Italiens (surtout les Italiennes, quoi qu’en dise la théorie du genre qui n’existe pas), j’ai découvert avec ravissement Rome et quelques autres coins assez spectaculaires de ce grand pays qu’est l’Italie, mais après les compliments d’usage, force est de constater qu’en termes économiques chez eux… la situation est digne d’une pizza trop cuite (chez nous ce sont les carottes qui sont cuites mais cela revient au même).

Enrico Letta… « le magicien »

Vous vous souvenez de ce type, oui jeune, très jeune, c’est un peu le Macron italien sauf que lui, il est Premier ministre là-bas. Bon, il nous a été vendu comme étant la solution à tous les maux de l’Italie, qu’il allait réussir à faire de la relance et de la rigueur simultanément et patati et patata… Et boom ! Patatras… évidemment. D’ailleurs, c’était prévisible. J’en profite pour vous glisser au passage qu’en Espagne, la paella est cramée et qu’au Portugal cela sent la morue faisandée MAIS tout va très bien madame la marquise, et l’euro est sauvé (j’adore le titre de ce film, un navet bruxellois mais c’est un autre sujet).

L’endettement italien explose encore un peu plus et il n’était pas brillant. Les déficits ? Itou. La croissance ? Y’a pas. Le chômage ? Tout plein ! Les licenciements ? Un gros paquet de charrettes tendance wagons entiers. La chienlit économique quoi !

Je laisse donc la parole à nos amis anglais.

Traduction par mes soins

« Quelque chose de grand commence à se profiler et à changer en Italie. En effet, ce pays est sur la bonne voie pour devenir le premier grand pays à faire un défaut souverain.

De quoi l’Italie a-t-elle le plus besoin immédiatement ? D’une croissance économique décente.

Aucun pays n’incarne mieux le malaise économique européen que l’Italie. Les gens disent souvent que l’Italie ne peut pas avoir d’ennuis parce qu’elle est si riche… Et elle l’est riche, en beauté naturelle et trésors historiques, avec les villes et les merveilleux paysages, des gens adorables, la nourriture merveilleuse, le vin et d’un mode de vie attrayant.

Mais comme pays, elle ne fonctionne pas vraiment.

Certains aspects du problème ont été là depuis des siècles ; certains sont relativement nouveaux. Avant la guerre, une grande partie de l’Italie était pauvre. Pendant les années 1950 et 1960, bien que la politique italienne était chaotique et le gouvernement dysfonctionnel, l’Italie s’est industrialisée et l’économie a progressé très vite en grimpant rapidement dans les classements de PIB.

En 1979, en PIB mesuré, l’Italie a même dépassé le Royaume-Uni, un événement dont les Italiens se réjouissaient en l’appelant Il Sorpasso (« le surpassement » ou « le dépassement », comme on veut).
Les problèmes sous-jacents étaient masqués.
Bien qu’il y ait une tendance à une inflation élevée, le soulagement était toujours à portée de main sous la forme d’une livre plus faible, c’est-à-dire de dévaluations monétaires répétitives et régulières.

Et l’économie italienne a continué de croître. Mais alors que tout a commencé à aller mal, le Royaume-Uni a dépassé l’Italie de nouveau en 1995 et l’écart entre les deux économies s’est creusé depuis.

Pour voir le problème en perspective, tous les pays du G7, sauf l’Italie et le Japon, ont maintenant dépassé le niveau du PIB dont ils jouissaient avant la Grande Récession qui a démarré en 2007 avec la crise des subprimes. Le Canada est 9 % au-dessus du niveau de 2008, alors que le PIB italien est encore 9 % en dessous. De plus, l’économie continue à se contracter.

Ce n’est pas une nouveauté. Depuis que l’euro a été créé en 1999, le taux de croissance annuel moyen de l’économie italienne n’a été que de 0,3 %. Autant dire rien du tout ! Croissance 0 en Italie depuis maintenant 15 ans !!

Certes, tout n’est pas la faute à l’euro. Il y a un besoin urgent de réforme et le système politique semble toujours aussi incapable de fournir ce qui est nécessaire. Avec les délocalisations et la mondialisation, l’Italie a été l’un des premiers malades de la montée de la concurrence des pays émergents.

Alors que l’Allemagne produit du haut de gamme, l’Italie était dans le moyen de gamme, que la Chine et d’autres ont réussi à produire à moindre coût très rapidement (même problème pour l’industrie française qui a toujours été moyen de gamme).

L’euro n’a certainement pas aidé parce que, dès le début, les coûts italiens ont continué à augmenter plus vite que ce qu’ils ont fait en Allemagne et d’autres pays clés. Cette fois, cependant, il n’y avait plus pour l’Italie la possibilité d’agir sur les taux de changes et les dévaluations pour retrouver de la compétitivité. Personne ne s’est occupé de ce sujet central et les coûts ainsi que les prix italiens ont été laissés en plan.

Certes, le taux d’inflation a fortement baissé. En effet, il est maintenant légèrement négatif. Cela n’est guère surprenant étant donné que le taux de chômage tourne à 12,6 %. Contrairement à d’autres membres périphériques de la zone euro, l’Italie n’a pas fait grand-chose pour réduire son écart de compétitivité.

Alors l’Italie finira sans doute par faire comme la Grèce ou l’Espagne ou encore l’Irlande. Elle baissera les salaires et donc ses coûts de production et cela finira par rendre les produits italiens plus concurrentiels mais aggravera un autre grand problème de l’Italie : la dette.

Bien qu’officiellement à 3 % (attention, le gouvernement italien a quelques milliards régulièrement d’arriérés de paiement à ses fournisseurs qu’il ne comptabilise pas dans le déficit), le déficit du gouvernement n’est pas particulièrement élevé, le vrai problème financier est lié à l’encours de la dette, accumulé à la suite d’une longue série de déficits. Il est frappant d’ailleurs de constater qu’au cours de la récente période d’austérité, le ratio de la dette sur PIB a augmenté. Il est aujourd’hui de plus de 130 % du PIB.

Si l’économie stagne et que les prix chutent, alors le PIB nominal va diminuer lui aussi et mécaniquement, cela va provoquer une très nette dégradation du ratio de dette/PIB même si le budget est en équilibre (c’est d’ailleurs exactement ce phénomène qui explique que l’endettement de la Grèce continue à augmenter alors que ce pays a bénéficié de plusieurs énormes plans d’aide).

L’Italie est très proche de la situation que les économistes appellent « le piège de la dette », c’est-à-dire lorsque le ratio de la dette augmente de façon exponentielle.

La seule issue possible est soit par l’inflation, soit par le défaut.

L’Italie ne peut pas s’en sortir par l’inflation puisqu’elle n’a pas sa propre monnaie. Donc, à moins que quelque chose ne commence à changer très bientôt, l’Italie est sur la bonne voie pour un défaut souverain d’anthologie.

Vous entendez souvent le point de vue que la crise de la dette publique en Italie est impossible parce que les Italiens ont un taux d’épargne personnelle très élevé et que par conséquent, il y aura toujours des fonds pour acheter de la dette.

Cela signifie que la dette italienne est principalement due aux Italiens eux-mêmes.

C’est en grande partie vrai. Mais il peut toujours y avoir une crise budgétaire. Tout simplement parce que si les Italiens ont des économies, cela ne signifie pas pour autant qu’ils vont volontiers verser cet argent à l’État, en particulier lorsque la non-viabilité des finances publiques implique qu’à un certain stade, il y aura un défaut.

Comme nous l’avons vu, la dette grecque a pu être « restructurée » sans agiter le système financier parce que la Grèce est marginale dans le système financier mondial. Mais l’Italie n’est pas la Grèce. Le marché italien des obligations d’État est le troisième plus grand au monde, après les États-Unis et le Japon. Quelqu’un quelque part est assis sur d’énormes stocks de dette italienne – pour la plupart des banques italiennes. Ainsi, une crise de la dette italienne se transformera inévitablement en une crise bancaire.

(Notez par ailleurs que les banques françaises et allemandes sont bardées d’obligations italiennes…)

Alors vous direz que pour le moment, il n’y a aucun problème. Les marchés sont heureux de prêter au gouvernement italien à 10 ans à 2,4 %, soit juste un petit 1,3 % au-dessus de l’équivalent allemand.

Rappelez-vous, avant que la crise ne frappe, c’est exactement ce que les marchés font généralement. Leur spécialité est de passer de l’insouciance à la panique en un tournemain.

Comment l’Italie pourrait-elle échapper à tout cela ?

Les problèmes profondément enracinés ne vont pas s’améliorer du jour au lendemain.

Le pays a besoin d’une réforme fondamentale de son système politique, de ses tribunaux, de son système fiscal et la législation sur le travail. Même si tout cela était réalisé, l’Italie resterait toujours embourbée dans une dette publique colossale.

Comme le reste de la zone euro, ce dont l’Italie a le plus besoin immédiatement, c’est d’une croissance économique décente.

Peut-être qu’à l’échelle européenne, la reprise sera atteinte grâce à une combinaison d’audace de la BCE et de détente budgétaire allemande, mais mieux ne voudrait pas trop compter là-dessus.

L’option radicale pour l’Italie serait de quitter l’euro et de permettre, grâce à une monnaie faible, de générer un boom des exportations, une hausse de l’inflation, plus d’impôts et une charge de la dette plus supportable. »

Eh bien voilà… pendant que tout le monde roupille encore y compris notre gouvernement, il faut que nos deux Manu (le Macron et le Valls) sachent qu’une nouvelle crise de la zone euro est en gestation. Pour le moment, le feu couve et c’est une évidence. La question est quand est-ce que les flammes apparaîtront aux yeux de tous ?

Préparez-vous et restez à l’écoute.

À demain… si vous le voulez bien !!

Charles SANNAT

« À vouloir étouffer les révolutions pacifiques, on rend inévitables les révolutions violentes » (JFK)

Données et statistiques pour les pays mentionnés : Allemagne | Canada | Chine | Espagne | France | Grèce | Italie | Japon | Portugal | Tous
Cours de l'or et de l'argent pour les pays mentionnés : Allemagne | Canada | Chine | Espagne | France | Grèce | Italie | Japon | Portugal | Tous
<< Article précedent
Evaluer : Note moyenne :4,7 (27 votes)
>> Article suivant
Charles Sannat est diplômé de l'Ecole Supérieure du Commerce Extérieur et du Centre d'Etudes Diplomatiques et Stratégiques. Il commence sa carrière en 1997 dans le secteur des nouvelles technologies comme consultant puis Manager au sein du Groupe Altran - Pôle Technologies de l’Information-(secteur banque/assurance). Il rejoint en 2006 BNP Paribas comme chargé d'affaires Il a exercé les fonction de directeur des études économiques de la société Aucoffre.com de 2012 à 2015, et créé le Contrarien Matin un site de « décryptage quotidien, sans concession, humoristique et sarcastique de l’actualité économique ». Il a fondé en Septembre 2015 le site Insolentiae.com et se consacre depuis pleinement à ce nouveau projet éditorial.
Publication de commentaires terminée
  Tous Favoris Mieux Notés  
Quand Shlomo Sand demanda au plus grand éditeur d'Israël, qui est en même temps un juif religieux, si éditer son livre "Comment le peuple juif fut inventé" ne lui posait pas de problèmes, celui ci lui répondit : buisness is buisness.
Et Shlomo d'ajouter : "Si on vous dit que le judaïsme est la religion de l'argent, surtout ne le croyez pas".
Evaluer :   1  0Note :   1
EmailPermalink
Bon , je suis en train de me taper le Coran , non par mysticisme mais pour savoir de quoi je cause .

Or donc , les cinq piliers de l'Islam :

1) La profession de foi (se revendiquer Musulman i.e. soumis à Allah)

2) La prière ( en fait les prières avec le rituel idoine et après s'ètre purifié )

3) L'aumone légale ( une aimable rigolade en comparaison avec nos impots et appliquée après soustraction des dépenses vitales et d'une somme forfaitaire indéxée sur

l'or)

4) le jeune ( purificateur ) du ramadan dont sont dispensés les malades et les voyageurs , éventuellement diffèrable et /ou convertible en "bonne action"

5) Le Hadj ou pèlerinage à la Mecque ou à défaut un pèlerinage de substitution .

Quelqu'un voit le djiad la dedans ?

Ce sera tout pour ce soir .
Evaluer :   3  3Note :   0
EmailPermalink
« Veux-tu que je t'indique la partie principale de la Religion, sa colonne et son sommet ultime ? Sa partie principale est la soumission à la volonté divine (al-islam), sa colonne est la prière rituelle, et son sommet ultime est la Guerre Sainte (Jihad). »

Mahomet

Sourate 9, verset 29 [IX,29]: « Combattez ceux qui ne croient ni en Allah, ni au jour dernier, qui ne déclarent pas illicite ce qu'Allah et son envoyé ont déclaré illicite, qui ne pratiquent point la religion de Vérité. Et parmi les gens du Livre, combattez les jusqu'à ce qu'ils paient la Jizya, après s'être humiliés. »


Sourate 2, versets 191 à l93 [II,187] : « Et tuez-les [les infidèles qui vous combattent] où que vous les rencontriez ; et chassez-les d'où ils vous ont chassés : l'association est plus grave que le meurtre. Mais ne les combattez pas près de la Mosquée sacrée avant qu'ils ne vous y aient combattus. S'ils vous y combattent, tuez-les donc. Telle est la rétribution des mécréants.

S'ils cessent, Allah est, certes, Pardonneur et Miséricordieux.

Et combattez les jusqu'à ce qu'il n'y ait plus d'association, et que la religion soit entièrement à Allah seul. S'ils cessent, donc plus d'hostilités, sauf contre les injustes. »

Sourate 33, versets 60 à 62 [XXXIII,58] : « Certes, si les hypocrites, ceux qui ont la maladie au coeur, et les alarmistes [semeurs de troubles] à Médine ne cessent pas. Nous t'inciterons contre eux, et alors, ils n'y resteront que peu de temps en ton voisinage.

Ce sont des maudits. Où qu'on les trouve, ils seront pris et tués impitoyablement :

Telle est la loi établie par Allah envers ceux qui ont vécu auparavant et tu ne trouvera pas de changement dans la loi d'Allah. »

Sourate 9, verset 123 [IX,124]: « 0 vous qui croyez ! Combattez ceux des mécréants qui sont près de vous ; et qu'ils trouvent de la dureté en vous. Et sachez qu'Allah est avec les pieux. »


Evaluer :   6  0Note :   6
EmailPermalink
Bonjour Jack A.,

Perso j'ai déjà lu le Coran, précisément pour "comprendre" toutes ces tensions et après avoir lu Jehanne Sadate, "Une femme d'Egypte". Je dois avouer qu'il y a des passages qui ne sont pas piqués des vers comme ceux que vous avez cité et/ou celui-ci que l'on pourrait facilement utiliser pour monter les gens les uns contre les autres.

"Ne prenez pas pour amis les Juifs et le Chrétiens; ils sont amis les uns des autres (ce qui, étonnemment, est toujours vrai en ce qui concerne les élites et le pouvoir de l'argent... faut bien l'avouer !). Celui qui, parmi vous, les prend pour amis, est des leurs." (Sourate V)

Bref, on peut trouver dans le Coran, autant que dans l'ancien testament de la Bible, des passages haineux. Faudrait que je me décide à lire un jour la Torah et le Talmud tiens ! Je dois avouer que vos extraits du Talmud, n'étaient pas piqués des vers non plus.

Le tout est toujours de savoir prendre de la distance. C'est parce que ces textes sacrés contiennent des passages haineux que certains Imams mal-intentionnnés et tout comme d'autres curés/évêques dans le temps chez nous, peuvent en faire une interprétation violente et guérrière d'après le but qu'ils recherchent. Et d'après Shahak, c'est pareil avec les Rabbins et l'interprétation qu'ils font de leurs propres textes sacrés.

Seulement un musulman non islamiste sera plus attentif à des paroles du style :

"Que la haine envers un peuple qui vous a écartés de la Mosquée sacrée NE VOUS INCITE PAS A COMMETTRE DES INJUSTICES. Encouragez-vous mutuellement à la piété et à la crainte révérencielle de Dieu. NE VOUS ENCOURAGEZ PAS MUTUELLEMENT AU CRIME ET A LA HAINE. Craignez Dieu ! Dieu est terrible en son châtiment."

"A l'égard de celui qui, durant une famine, serait contraint de consommer des aliments interdits, sans vouloir commettre de péché, Dieu est celui qui pardonne, il est miséricordieux."

"Cherchez à VOUS SURPASSER les uns les autres DANS LES BONNES ACTIONS. Votre retour, à tous, se fera vers Dieu; il vous éclairera, alors, au sujet de vos différends."

Toutes ces paroles sont tirées de la Sourate V.

Tout ça pour dire qu'il faut rester objectif. Ceux qui mettent tout le monde dans le même sac sont endoctrinés "à l'insu de leur plein gré" au même titre que les islamistes qui mettent tout les Occidentaux dans le même sac. Les uns le sont par les mass-médias; les autres le sont par les Imams des Mosquées. Mais tant les médias que les Imams extrémistes reçoivent des fonds pour ce faire. Dynamique de Newton : pression/contre-pression. --> Demandez vous TOUJOURS à qui profite le crime ?

;-)
Evaluer :   2  0Note :   2
EmailPermalink
La vraie problèmatique du Coran est la charia. Je vous garantis qu'en tant que protestant, j'ai dans mes gènes l'idée qu'on ne mélange pas le pouvoir politique et le pouvoir religieux.

L'Islam est donc, du fait de la charia, totalement incompatible avec les libertés civiles.

Et donc avec ma vision de la société.
Evaluer :   4  0Note :   4
EmailPermalink
Sans compter que le niqab n'existe qu'en noir, qui ne me va vraiment pas au teint
Evaluer :   3  0Note :   3
EmailPermalink
@ Jack A.

"Je vous garantis qu'en tant que protestant, j'ai dans mes gènes l'idée qu'on ne mélange pas le pouvoir politique et le pouvoir religieux."

Je suis du même avis que vous, on ne devrait pas mélanger le pouvoir politique et le pouvoir religieux. Et encore moins le pouvoir de l'argent avec le pouvoir politique. La politique devrait être une question de bon sens et non une question d'intérêts, ce croyance et/ou de lobbies.

Mais une fois qu'on commence à nettoyer la buée qui se trouve sur nos lunettes, on est effaré de voir à quel point nous vivons toujours sous un système digne de la XVIIIème dynastie égyptienne. Je viens de me rendre compte récemment, que c'était un leurre total/une illusion de s'imaginer que nos sociétés étaient réellement laïques.

Dans tous les discours de Bush, Obama et d'autres ex-présidents US, je crois bien que toutes les 2 phrases 1/2 ils arrivent à placer un "God bless America !", alors que ce sont des assassins avec toutes les guerres qu'ils initient tout en considérant les victimes civiles comme de simples "dégâts collatéraux". Je crois savoir que Bush est protestant, que Obama est protestant, que Clinton l'est ou l'est devenu en tous les cas et je n'ai pas cherché plus loin pour les autres présidents américains.

Nos dirigeants européens sont plus "discrets" mais chez nous en Belgique, par exemple, le parti de Joëlle Milquet, CDH (nommé Centre démocrate humaniste) s'appelait il y a quelques années encore le "Parti social chrétien". Idem pour son homologue flamand, le CVP (parti populaire chrétien) devenu CD&V et dont de nombreux premiers ministres belges furent issus.

Bref, tout ça pour dire que ceux qui nous gouvernent, que ce soit d'un côté ou de l'autre, utilisent encore toujours des dogmes religieux pour imposer leurs lois. Chez les uns, ça saute aux yeux; chez les autres, c'est plus dissimulé. C'est tout.

Et je vous rejoins, ça ne correspond pas non plus avec ma vision de la société.

;-)
Evaluer :   1  0Note :   1
EmailPermalink
Le pouvoir politique est celui qui me prend des impôts, qui peut incarcerer, qui peut exproprier etc
Mais le pouvoir religieux, en Europe de ouest, c'est quoi ?

Bush et Clinton sont satanistes. Comme Obama s'entend bien avec eux, il ne doit pas être très différent...
Evaluer :   1  0Note :   1
EmailPermalink
@ Pâris,

"Mais le pouvoir religieux, en Europe de l'ouest, c'est quoi ?"

C'est le pouvoir de l'argent, c'est ce qui est dissimulé et qui se trouve derrière le pouvoir politique. C'est la "nouvelle" religion, mais quand on voit qui a le pouvoir de l'imposer et les conséquences que cela entraîne, on comprend tout de suite de quel dogme religieux il s'agit.

"Bush et Clinton sont satanistes. Comme Obama s'entend bien avec eux, il ne doit pas être très différent..."

Ils sont peut-être satanistes, mais ils font ou ont fait partie de la WASP (White Anglo Saxon Protestant) et même s'ils n'en font pas partie officiellement, ils en font indirectement partie ayant fréquenté les écoles supervisées par la WASP (http://online.wsj.com/news/articles/SB10001424052702304367204579268301043949952). La WASP est aussi derrière le Ku Klux Klan. Et aussi étonnant que cela puisse paraître, Obama en fait partie de part sa mère, une blanche (Obama n'est pas un pur noir).

Je l'ai lu à divers endroits dans divers documents. Et aussi bizarre que ça en ait l'air, on en a aussi parlé au cours d'histoire de l'art... Mais là, je n'ai pas le temps de faire des recherches plus approfondies pour vous donner des liens. Ce ne doit pas être trop difficile à trouver sur le net.

Bref, c'est pourquoi il faut apprendre à prendre le large et à raisonner par soi-même.

;-)
Evaluer :   2  0Note :   2
EmailPermalink
mrCharles,vous tombez bien : je rentre d'italie... dans une grande surface,unepersonne agée me demande où se trouve un article,je suis désolé je ne le vois pas,je lui demande où est passée la grande surface un peu plus loin? elle a disparu mais à la place, il y a un centre de bricolage me dit-il.oui,dis-je,je l'avais vu,mais vous ne trouvez pas qu'il y a beaucoup de grande surfaces? ici nous avons un magasin par personne me dit-il,me suis mis à rigoler,mais nous n'avons pas d'argent... je le regarde plus attentivement,et dans un grand sourire,mais nous avons l'air conditionné...je riais carrément...tout cela c'est de la politique me dit-il, ah? je lance mon hameçon : et que pensez-vous de la politique? il détourne la tête,(j'ai cru qu'il allait cracher au sol,comme font souvent les'vieux') me regarde de nouveau, mais se détourne et s'en va s'en dire mot...zut, l'appât était pourtant tentant me dis-je,y a un truc bizarre ai-je pensé.mais quoi? bref.station d'essence,il y a souvent là-bas un pompiste,c'est un petit métier et il se font un peu de sous, ... comment vit-on en italie? très mal me dit le garçon,22-25ans,(je résume)on ne gagne rien et on paie un paquet de taxes, et que pensez-vous de ces gens qui vivent de vos impôts et qui prennent 20000€par mois ? c'est l'état le problème me dit-il en haussant le ton. je précise quand même que le garçon avait l'air assez gêné, alors qu'il faisait le plein,il se détournait,revenait, et fallait presque lui arracher les mots de la bouche,mais un petit pourboire ouvre bien des portes...mais j'avais mes réponses.
à la télé, c'est de plus en plus abrutissant : variété,variété,variété...et accessoirement,un peu de sexe,suis resté sur le cul(!).on vous monte en épingle le résultat du dernier match de foot,on vous vante de tout et de n'importe quoi, mais la réalité du quotidien des gens est occultée.soigneusement.
mais que penser de ces abrutis,tel le ministre de l'economie(!) qui se prends 270k€ par an dans un pays sinistré économiquement ?
que penser de ces petites gens qui doivent bricoler au quotidien pour pouvoir juste survivre ? et surtout, que penser du fait que la vérité, la réalité, celle qui ne sera jamais véhiculée par les médias mais quand même connue de tous, est très difficile à faire dire alors que nous sommes, jusqu'à preuve du contraire, dans un état de droit : j'ai la sensation que les gens parlent de ce qu'ils sont autorisés de parler,tout écart est mal vu.non par la personne à laquelle il s'adresse(moi en l'occurence) mais par elle-même.car elle s'écarte de la règle de conduite distillée par la bienpensance.je me trompepeut-être mais c'est mon avis. en tout cas, je n'ai plus insisté, trop ennuyé face à la gêne de mes interlocuteurs.et au rouleau à tarte que ma femme cherchait dans cette maison de location...
le fait est que l'avidité de gens,qui ont tout à perdre en réformant le système, ne vont rien réformer du tout, et préfèrerons voir le navire couler que tâcher de sauver ce qui peut l'être. si nous savons les causes du problème, ne doutons pas un instant qu'ils ne le sachent pas non plus : il n'y aura que la force et la contrainte pour les forcer à abandonner leurs privilèges. l'operation 'mane pulite' n'a pas été assez loin. et ce ne sont pas des réformettes: vendre des voitures de fonctions, quelques centaines de fonctionnaires en moins, qui vont redresser les finances. en attendant, lepeuple est esclave.et docile. si on pouvait avoir un giro 2 fois par an et une coupe du monde tous les ans, ce serait encore mieux...
Evaluer :   7  0Note :   7
EmailPermalink
A suivre de très près, et en tirer les leçons, car il se peut ( il se peut ...) que nous soyons les suivants sur la liste.
Les évènements qui risquent de se passer en Italie devraient nous aider à réfléchir et préparer notre avenir.
a.m.h.a.
Evaluer :   3  0Note :   3
EmailPermalink
Je voulais réagir avec vous sur la mort de l'otage français en Algérie. Dès le début, nous savions tous que sa mort était inévitable... C'est triste et révoltant !!!

Maintenant on peut voir en boucle notre chef de guerre Hollandouille 1er qui s'agite et déclare réduire à néant ces criminels avec nos deux rafales qui tournent en rond.
Ce qui m'inquiète le plus c'est le risque d'attentat en France. Je ne vous fais pas un dessin sur l'importance de la religion musulmane dans notre pays.
Si par malheur cela devait arriver il devra en répondre.

Pour ce qui est de leur plan d'attaque il est bidon et il ne servira à rien. A ce rythme, il faudrait mille an pour vaincre ces terroristes.

La solution de bombarder l'ennemi islamiste ne convient pas !!! On bombarde une armée pour stopper sa progression, pour la clouer au sol.
Si on veut être efficace, on bombarde et ensuite on progresse à pied. On vérifie alors chaques trous, chaques buissons etc etc...

Enfin... du grand n'importe quoi comme toujours... Un point positif dans ce merdier, chacun des missiles tomahawk lancé sur l'ennemi contient des métaux précieux.

Si ça pouvait booster les prix des Mpx vers le haut je suis preneur !!!

Une petite question pour finir l'Islam modérée ça existe ???

Evaluer :   5  1Note :   4
EmailPermalink
@ Christus Regnat
Un missile tomahawk c'est 3kg d'argent qui sont désintégrés. Ceci plus cela......
Il n'y a pas d'islam modéré, ça c'est du pipeau.
Mon gamin (cinquième) vient de suivre des cours sur l'islam en histoire. Un des 5 piliers de cette religion c'est le djihad = guerre sainte qui se divise en 2 façons de la mener : d'abord une lutte personnelle pour devenir un meilleur musulman et ensuite une lutte pour participer au développement de l'implantation de l'islam. Pratiquement, la chose s'est toujours déroulée de façon musclée...
Et l'islam c'est la charia = la loi islamique où tout est codifié. Pour les gens qui aiment que tout soit bien structuré, c'est parfait.
Mais entre vivre en Arabie Saoudite ou en Europe, le musulman n'adopte pas le même comportement, c'est évident.
Cela dit, il y a un mois ou 2, la mère d'une copine s'est fait cracher sur les chaussures et traiter de sale française pendant que le gamin (12 ans environ) se passait un doigt sur la gorge. C'est navrant de raconter un truc pareil, mais c'était cet été en centre ville au Puy en Velay, et la Haute-Loire c'est loin du 93... La chose m'a été rapportée par la mamy en personne, donc pas d'intermédiaire pour raconter tout ça. Bon ok faut pas généraliser, mais malgré tout ça en dit long sur un certain état d'esprit.
Désolé, mais moi j'ai beaucoup de réticences avec ces gens-là, malgré une éducation très ouverte et un catéchisme où le curé n'a jamais dit un mot de travers à l'encontre d'aucune autre religion que le christianisme.
Evaluer :   4  3Note :   1
EmailPermalink
Bonjour Merisier,

"Il n'y a pas d'islam modéré, ça c'est du pipeau."

Voilà une des choses sur lesquelles je ne suis pas d'accord avec vous.

Si vous affirmez cela haut et fort, alors vous devez aussi affirmer : "Il n'y a PAS de judaïsme modéré" et "Il fut un temps où le christianisme ne fut pas modéré non plus".

Quant au judaïsme, vu ce que je viens d'apprendre (et dont j'ai partagé certaines infos les plus criantes sur ce site) et sachant que c'est l'argent de la crème des crèmes des juifs orthodoxes qui font les grandes banques mondiales (Goldman Sachs & co), eh bien je peux vous garantir qu'ils sont certainement TOUT AUSSI DANGEREUX POUR LE MONDE que les islamistes. Simplement, ON NE NOUS LE DIT PAS ! ON NOUS LE CACHE ! C'est deux poids, deux mesures et j'ai horreur de ça. Et comme toujours, les gens ne voient QUE ce qu'on leur montre du doigt.

Je vous crois parfaitement avec votre histoire, ça existe aussi en Belgique. Mais le gamin qui fait ça est endoctriné au même titre que les Français ou les Belges qui les mettent tous dans le même sac. Pour lui, la mère qui s'est fait cracher dessus est vue comme "l'envahisseuse" de leurs territoires au Moyen-Orient. Ce n'est pas pus compliqué que ça.

C'est facile de faire monter la haine, surtout auprès d'une population dite "primaire" incapable de passer les infos par les "trois tamis" : "Est-ce la Vérité ? L'as-tu vu de tes propres yeux ?"; "La bonté. Le message est-il d'une nature bienveillante ?; "La nécessité. Cette info est-elle utile au point qu'on doive le savoir ?". Et les médias n'arrêtent pas de jouer avec ça : l'IGNORANCE des gens qui les rendent "primaires" !

Depuis que j'ai lu Shahak, je comprends mieux la phrase qui aurait été prononcée par Pike et que j'ai vue écrite sur ce site : "La guerre doit être menée de telle manière que l’Islam (le monde Arabe y compris la religion de Mahomet) et le Sionisme Politique (y compris l’Etat d’Israël) se détruisent mutuellement. Dans le même temps, les autres nations une fois de plus divisées entre elles à ce propos, seront forcées de se combattre jusqu’à un état d’épuisement complet, physique, moral, spirituel et économique."

C'est ce qu'ils cherchent. Après, ce n'est pas encore gagné pour autant ! Il y a aussi des contre-pouvoirs qui agissent pour le BIEN de l'humanité.

"Mon gamin (cinquième) vient de suivre des cours sur l'islam en histoire. Un des 5 piliers de cette religion c'est le djihad = guerre sainte qui se divise en 2 façons de la mener : d'abord une lutte personnelle pour devenir un meilleur musulman et ensuite une lutte pour participer au développement de l'implantation de l'islam"

Et c'est tout ce que l'école lui apprend ? Bravo ! Elle lui apprend l'islam "à charge !", de façon biaisée, mais l'islam n'a pas que du "mauvais". Il fut un temps où elle fut à l'origine d'une grande civilisation avec une ouverture d'esprit qu'on n'imagine même plus aujourd'hui. D'ailleurs, lorsque nous, les Chrétiens, étions en plein obscurantisme moyenâgeux avec l'Inquisition, c'est grâce aux musulmans que bon nombre de textes médicaux de l'Antiquité ont été sauvegardés.

Il faut IMPERATIVEMENT VOIR AU-DELA des blablabla et des images médiatiques.

Réfléchissez deux minutes à la loi de la dynamique de Newton : une pression amène automatiquement une contre-pression.

Qui s'acharne à aller dicter sa loi et faire la guerre au Moyen-Orient, autrement dit dans une région qui n'est pas la leur ? Ne sont-ce pas des Occidentaux censés être des Chrétiens ? Qui finance les Occidentaux d'origine chrétienne pour faire la basse besogne ? Ne sont-ce pas les Juifs ELITISTES, je précise ? Qui, dans l'Histoire du monde a le plus "colonisé" et "envahi" des territoires qui ne leur appartenaient pas ?

Si nous, déjà, en Europe, en avons ras-le-bol de savoir que ce sont les USA qui dictent à l'U.E. ce qu'elle doit prendre comme décisions pour soumettre les pays qui la composent à leur désiderata et qui les mènent au chaos; depuis le temps que le Moyen-Orient est emmerdé par l'Oncle Sam, vous ne pensez pas que c'est normal qu'ils commencent en avoir ras-la-casquette, que leur patience est à bout et qu'ils finissent par devenir mauvais et dangereux vis-à-vis de l'envahisseur ?

"Et l'islam c'est la charia = la loi islamique où tout est codifié."

Faux ! A la base, l'Islam, ce n'est pas la charia telle qu'on l'entend aujourd'hui. Ca l'est devenu avec le financement des Imams qui l'on interprétée au fil du temps. "Seyyed Hossein Nasr, dans son ouvrage The Ideals and Realities of Islam décrit la façon dont la charia a été codifiée. C'est un processus graduel a donc permis de codifier cette loi dans une forme exotérique qui soit applicable à tous les domaines de la vie d’un musulman." in http://fr.wikipedia.org/wiki/Charia

Pour mieux comprendre les enjeux et/ou événements sur ces 50 dernières années au Moyen Orient, à mon avis, la lecture du livre de Jehane Sadate, "Une femme d'Egypte", éditions "J'ai lu" et le livre d'Israël Shahak, "Histoire juive – Religion juive, Le poids de trois millénaires" s'impose. Après cela, vous aurez un point de vue plus "objectif" sur les choses.

Sans compter que, question endoctrinement, l'Arabie Saoudite aime bien financer quelques Imams ULTRA. Et c'est toujours le même schéma, en les maintenant dans la peur, ils les contrôlaient. Seulement voilà, la situation semble quelque peu déraper et le contrôle échappe à ceux qui l'avaient. Alors, ils sortent la grosse artillerie sous la pression de certains autres qui se voient déjà Maîtres du PAYS, CAPITALE du MONDE comme avant J.C., suivez mon regard.

Quant à ceux qui se revendiquent du Coran et qui habitent ici, encore une fois, il faut cesser de les mettre tous dans le même sac. Certains sont endoctrinés, certes, et on les appelle les IslamISTES; d'autres sont des gens qui ont le coeur sur la main, qui aiment et respectent les gens de leur pays d'accueil, on les appelle les Musulmans. Maintenant, qu'ils aient leurs coutumes, ça les regarde.

J'ai l'impression qu'on est tout doucement en train de virer comme ce fut le cas en Inde lorsque la Grande Bretagne a divisé ce pays en dépit du bon sens. Toutes les ethnies et religions qui s'entendaient bien ont commencé à s'affronter. Les meilleurs amis du monde, un hindou et un musulman sont devenus ennemis, alors que la veille, ils faisaient tout ensemble. J'ai vu un jour un très beau documentaire suivi d'un film sur ARTE à ce sujet. C'est exactement la même chose qui s'est passée en Yougoslavie il y a moins de 20 ans !

Je ne dis pas qu'il n'y pas de danger, il existe. Je dis qu'il ne faut pas dire : "qu'il n'y a pas d'islam modéré" car ce faisant vous ne faites pas la distinction entre les musulmans et les islamistes endoctrinés. NE VOUS TROMPEZ PAS DE CIBLE ! La cible, c'est : "A qui profite le crime ?" !

"malgré une éducation très ouverte"

Oui, bien plus ouverte que celle des mass-médias qui veulent faire entrer le monde dans un nouvel obscurantisme en montant les gens les uns contre les autres. Il ne faut pas les suivre, ils sont destructeurs. Ils ne montrent que ce qui les arrange.

Purée, Merisier ! Vous êtes pourtant un type bien. Vous réfléchissez bien. Comment se fait-il que, dans ce domaine là, vous ne voyez pas plus loin? J'avoue que là, c'est moi qui ai un peu de mal...

;-)
Evaluer :   4  5Note :   -1
EmailPermalink
C'est bien trop long...
Evaluer :   2  4Note :   -2
EmailPermalink
Désolée... :-/

Vais tenter de faire des efforts, mais ce n'est pas facile quand il s'agit d'un débat d'idées.
@ Phoenix 1
Merci pour cette immense réponse.
Aucune des grandes religions ne s'est implantée avec des fleurs à la bouche, mais souvent par le sang, le christianisme comme les autres, tout le monde le sait. La différence c'est que le monde chrétien a su évoluer et faire son mea culpa de son passé inquisitorial parce que nous avons aussi été capables de séparer le pouvoir politique du pouvoir religieux. Ce qui n'est pas le cas dans les pays musulmans. Voir les retours de manivelle dans un pays comme l'Iran par exemple.
Cela dit, les intégristes de l'Opus Dei ne détournent pas d'avions et n'égorgent personne.
Nous nous devons tous aux uns et aux autres. Sans la grande culture arabe ou chinoise il nous manquerait plein de choses. Le génial médecin Avicenne a permis de grandes avancées, c'est vrai, mais Hildegarde de Bingen aussi, à peine plus tard.
J'ai croisé beaucoup de monde, j'ai été invité dans différents pays d'Europe, chez des états-uniens dans leur pays, j'ai été reçu chez des juifs, chez des arabes (en France), ce furent toujours des moments de grands partages, sincères et sans jugements et je suis heureux d'avoir vécu ça.
Pour le reste, j'en ai un peu ma claque de tous ces débats qui se veulent intellos et sont finalement stériles et biaisés. Oh ! On parle de la réalité de l'an de grâce 2014 du calendrier chrétien ! J'ai l'impression qu'on essaye de se dédouaner en cherchant à comprendre là où il n'y a rien à comprendre. "Pas tous dans le même sac", "les français en profitent aussi" ok ok, mais le problème n'est pas là. Toutes les cultures ne se valent pas et toutes ne sont pas compatibles, ce qui n'empêche pas le respect réciproque. Qu'il y ait des musulmans, des juifs ou des bouddhistes chez les chrétiens ne pose pas de problème, et inversement non plus. Tout est dans la quantité et la répartition. Faut arrêter de chercher plus loin. Là, c'est l'overdose. Et overdose il y a because en plus il n'y a pas d' intégration.
Pour résumer ma pensée, je constate simplement à travers ce que je vois ou ce que j'ai vécu depuis un certain nombre d'années récentes, que la France (et l'Europe) est en train de se faire bouffer par des gens qui ne nous aiment pas, qui ne nous apportent rien et viennent piquer dans notre gamelle sans même attendre qu'on ait le dos tourné. Ils ne nous respectent pas parce qu'on ne se fait pas respecter. Le conflit interéthnique est au bout du chemin, nos deux cultures sont comme l'huile et l'eau.
Je me fous pas mal du chemin suivi par chacun, finalement au sommet de la pyramide tout le monde se retrouve, mais il n'est pas nécessaire de piétiner l'autre.
C'est vrai que j'ai des idées bien tranchées sur certaines questions, peut-être un souvenir du bon sens à l'époque où il était encore autorisé, avant que tout soit légiféré. Mais quand je vois une nana déguisée en fantôme avec sa poussette et les minots, j'ai du mal à imaginer que c'est la future France qui fut celle de Montaigne, de Voltaire ou de deGaulle, un pays qui a aussi permis une évolution certaine de ses habitants, et en particulier des femmes, même si tout n'est pas parfait.
Un jour qq1 m'a demandé si j'étais raciste. Je lui ai répondu :"pas plus pas moins que l'interlocuteur que j'ai en face de moi !" Faut toujours essayer de se metttre à la portée des gens...
Allez, on va finir avec un peu de poésie. Quelques vers de Omar Khayam, mathématicien, philosophe et poéte Perse du XI ième siècle, grand buveur de vin devant l'Eternel.
"Autrefois quand je fréquentais les mosquées
Je n'y prononçais aucune prière
Mais je revenais riche d'espoir.
Je vais toujours m'asseoir dans les mosquées,
Où l'ombre est propice au sommeil."
Cordialement. Merisier.









Evaluer :   4  1Note :   3
EmailPermalink
Je l'ai déjà écrit récemment: la mondialisation pousse à l'uniformisation sur tous les territoires (même langue, même culture, etc...), alors que les différences, QUAND ELLES NE SONT PAS MELANGEES SUR UN MEME TERRITOIRE, font la richesse de ce monde.
Pour moi, la question est réglée depuis longtemps: pour que la France reste France : ni casher, ni halal!
Est ce raciste de dire ça ? Non, car je les respecterai s'ils restent chez eux. Bien que, certains après avoir abandonné leur chez eux, le reprenne des siècles (presque millénaires) après, et c'est pas sans poser problème...
Désolé mais moi, je n'ai pas 2 pays, et je ne veux encore moins en conquérir d'autres.
Et si par grand malheur, je devais quitter ma terre, je me ferai tout petit sur ma nouvelle terre d'adoption ( qui me ressemblerait le plus...Le Québec ? )

Le nationalisme est bien l'ennemi du mondialisme.
Voyez l'Irak sans Sadam, La Libye sans Kadafi, (etc...) c'est devenu le bordel! Il n' y avait pas ou très peu d'attentat de leur temps. Ces régimes nationalistes et laïcs avaient élevé leurs pays à un rang pas si mauvais au vu des autres pays qui les entouraient. Leurs taux d'alphabétisation étaient presque aussi élevés qu'en occident.
Certes, ces dirigeants n'étaient pas irréprochables, mais voyez l'état des villes de leurs pays avant et après la venue de l'OTAN. C'est à croire que certains ne veulent pas les voir se développer.
Voyez comment les Chrétiens sont désormais traités en Irak.
Aujourd'hui, on ne montre de ses pays que des ruines. Après, faut pas s'étonner s'ils viennent là où les maisons ne s'écroulent pas tous les 20 ans...
Les premiers coupables, se sont ceux qui les ont fait venir, que se soit en ouvrant les frontières ou en exportant la guerre chez eux.
Faudra pas s'étonner qu'ils l'importent chez nous un jour ou l'autre.
Entendu aujourd'hui à la Radio: "le gouvernement souhaite aider militairement les opposants syriens contre les djihadistes "...
Il y aurait donc en Syrie: les Baassistes fidèles à Bachar Al Assad, des opposants au régime, parmi eux beaucoup de djihadistes, certains se revendiquant de l'EIL, d'autres non, et dernièrement donc des opposants au régime ET aux djihadistes.
Notre gouvernement sait il vraiment se qu'il fait ?
Parce que là vraiment, il y a de quoi s'y perdre...
Je ne veux rien de tout cela en France.
Evaluer :   7  0Note :   7
EmailPermalink
Bonjour Merisier,

"Ce qui n'est pas le cas dans les pays musulmans."

... ni chez ceux qui dirigent le monde ! J'insiste. On ne nous en parle pas, tout simplement. Mais c'est une des dynamiques à l'oeuvre qui font qu'on en est là où on en est aujourd'hui.

"les intégristes de l'Opus Dei ne détournent pas d'avions et n'égorgent personne."

Parce qu'ils n'ont pas besoin de le faire. Ils sont riches comme Crésus et sont très bien infiltrés auprès des familles régnantes (et au Vatican). En tous les cas, en Belgique, c'est le cas. Pour Philippe je ne sais pas (mais lui son truc, c'est le Bilderberg), mais pour Albert & Paola et Bauduin & Fabiola, il y a eu assez de rumeurs à ce sujet. Bon, maintenant, vous me direz que ce ne sont QUE des rumeurs, mais en même temps, quand on connaît un peu l'histoire de la famille royale belge et son côté plus que catho, on ne sera pas étonné.

"j'en ai un peu ma claque de tous ces débats qui se veulent intellos et sont finalement stériles et biaisés"

Eh bien, moi les débats d'intellos, je n'en ai rien f..., ils ne m'intéressent pas.

Il s'avère que j'ai trois couples d'amis musulmans qui habitent en Belgique et, franchement, moi j'en ai ma claque qu'on les mette tous dans le même sac parce que le jour où ça va craquer, on ne fera pas de quartier et leur vie sera mise en danger et ils ne le méritent vraiment pas. Ce sont des gens gentils, accueillants, qui ont un boulot, etc. Et tous leurs enfants sont bien élevés, bien encadrés et ne traînent pas dans la rue, etc. Sans compter qu'une de mes amies n'a aucune chance de pouvoir grimper les échelons au boulot... parce qu'elle est d'origine arabe; qu'une autre, universitaire a dû se recycler en "infirmière" sinon on ne lui donnait pas de boulot non plus. Pourtant aucune des deux ne met le voile, ne mange halal, et toutes deux sont très ouvertes d'esprit. L'une est même mariée avec un Russe catho, etc. Et elle est assez lucide lorsqu'elle dit : De toute façon, dans l'inconscient collectif, un musulman qui travaille PIQUE le boulot d'un Belge et un qui est au chômage est un PROFITEUR. Et ça aussi, c'est la réalité de l'an de grâce 2014.

"Tout est dans la quantité et la répartition. Faut arrêter de chercher plus loin."

D'accord, mais s'il faut arrêter de chercher plus loin, alors il faut se demander QUI a voulu une telle répartition et POURQUOI ? Pierre Hillard donne une excellente réponse à cette question. Depuis la WWII, les dirigeants européens ont introduit des populations EXTRA-européennes en EUROPE pour CASSER LE TISSU SOCIAL homogène existant avant afin de mieux DIVISER pour AFFAIBLIR les populations. Ils savaient très bien ce qu'ils faisaient. Et ils ont été encore plus loin en créant des ghettos (au lieu de les répartir ci et là dans tout le pays ce qui aurait facilité l'intégration) et en bradant nos nationalités.

"Ils ne nous respectent pas parce qu'on ne se fait pas respecter. Le conflit interéthnique est au bout du chemin, nos deux cultures sont comme l'huile et l'eau."

Bien sûr, mais c'est ce qui a toujours été recherché par nos dirigeants. Qui les a fait venir ? Pourquoi ? Qui leur donne des avantages, là où ils les refusent aux autochtones ? Qui a bradé nos nationalités en Europe ? Pourquoi n'ont-ils jamais réellement pu/su s'intégrer si ce n'est parce qu'ils ont toujours été stigmatisés par les mass-médias ? Quel est le jeu des mass-médias dans l'histoire ?

"Je me fous pas mal du chemin suivi par chacun"

Et ça, si vous me permettez, ça me semble une erreur car la connaissance du chemin suivi par chacun permet une meilleure compréhension des choses.

"il n'est pas nécessaire de piétiner l'autre."

Je suis totalement d'accord avec vous ! Mais ça s'applique à tout le monde, USA y compris ! Et ce sont les premiers à piétiner l'autre. Ils ne font que ça d'ailleurs ! Nous avons l'impression d'être envahis par les barbares, mais ce sont nos propres gouvernements "alliés" qui sont à l'origine de cet "envahissement" selon l'un des principes évoqués par Machiavel dans Le Prince, "conquérir par les ventres" (ils ont fait entrer le "loup" dans la bergerie exprès !); ce ne sont pas les musulmans qui, un beau jour, ont décidé de venir envahir l'Europe. Exactement comme nous en avons ras-le-bol de nous sentir envahis par les USA avec leur main mise sur nos politiques économiques en UE. En 50 ans, ils ont bien travaillé à mettre le chaos au Moyen-Orient; maintenant ils s'attaquent à l'Europe avec l'aval et la complicité de ces cons de dirigeants européens. Les lâches !

"C'est vrai que j'ai des idées bien tranchées sur certaines questions"

Ce n'est pas un problème, ça permet le débat. Et puis au moins, ça prouve que vous avez du caractère. ^^

Vous avez vos raisons et j'ai les miennes; on échange; mais le plus important c'est, précisément, de pouvoir échanger nos idées et avis, même en s'énervant parfois, mais sans se taper dessus et tout en continuant à s'apprécier. Echanger sans se faire la guerre, c'est le meilleur exemple que nous puissions donner.

;-)
Evaluer :   2  0Note :   2
EmailPermalink
Ceux qui en Europe, ont le plus à craindre des " intégristes pseudo-religieux" sont les islamistes, eux-mêmes, avec le montée des " Nationalismes " dans de nombreux pays d'Europe ( dont la France ) et compte-tenu des " programmes de ceux-ci " anti-musulmans ( islamistes ), anti-juifs et anti-Autres ( pour eux " tous dans le même sac " ), nous pouvons nous attendre à des " réactions violentes " de groupuscules d'extrême droite et d'extrême gauche, aboutissant à des " ratonnades " et également à des violences anti-sémites.

Dans les pays islamistes, les différentes " factions ", ( ch'iites, sunnites, etc... ) se comportent comme les " bons catholiques " ( d'une autre périodes ) envers les Protestants et les Cathares ( autres bons chrétiens de l'époque ).

D'ailleurs, l'appel à la manifestation des dirigeants islamistes, montre clairement qu'ils en ont bien conscience.







Evaluer :   2  0Note :   2
EmailPermalink
"Vous avez vos raisons et j'ai les miennes; on échange; mais le plus important c'est, précisément, de pouvoir échanger nos idées et avis, même en s'énervant parfois, mais sans se taper dessus et tout en continuant à s'apprécier. Echanger sans se faire la guerre, c'est le meilleur exemple que nous puissions donner."
Je crois que vous avez bien résumé la situation et j'apprécie pour cela le débat avec vous. Avec d'autres aussi d'ailleurs ! Je ne pense pas que nous nous énervions beaucoup, en tout cas ce n'est pas ma perception de vos (longs !) commentaires qui ne manquent pas de personnalité eux non plus, et en ce qui me concerne je n'ai jamais été un énervé de nature. Je crois avoir la chance de savoir écouter ce qui ne m'empêche pas d'avoir mes idées... Nous n'avons pas le même vécu ni le même ressenti des choses et c'est fort heureux pour l'échange.
Cela dit, s'il existe des différences peut-être (?) notables sur certains de nos points de vue, toutefois je ne suis pas convaincu que sur le fond nous soyons si éloignés que ça. C'est comme ça que je le ressents.
Je n'aurais pas fait un bon avocat/syndicaliste/politicien, je préfère la plume au verbe et il y aurait encore beaucoup de pages à noircir. Néanmoins, la suite du débat aurait malgré tout pu être sympa devant une bière belge d'abbaye (ah, ces ecclésiastiques!) ou devant un verre de Côtes d'Auvergne, si, si, il y a des choses excellentes à découvrir dans cette région !
Cordialement, Merisier.

Evaluer :   1  0Note :   1
EmailPermalink
@ Merisier,

Big sourire :-)))

100% d'accord. Mais je n'aime pas trop la bière, moi ! Je ne dois pas être une Belge authentique. Lol ! Par contre, j'aime bien le Zizi Coincoin, une spécialité liégeoise à base de cointreau/citron. Seulement faut pas abuser sinon... ^^

Alors, en rêve, je m'imaginerai en Auvergne en trinquant avec vous à qui j'aurai apporté une "Chimay" tout en faisant des échanges imaginaires (euh... verbaux et en tout bien tout honneur, hein ! Je préfère préciser sur un site à fréquentation majoritairement masculine ;-) ) afin d'offrir une suite sympa au débat.

Bonne journée.

;-)
Evaluer :   2  1Note :   1
EmailPermalink
@merisier

En Ile-de-France, il n'y a qu'à regarder autour de soi pour comprendre.
La Barbe est à la mode.
Chauffeur de bus ou de taxis, cuisto du resto exotique (sans porc) du coin de la rue, marchés à bas prix etc etc...
La République laissez moi rire !!!

Votre histoire ne m'étonne pas. On parle très peu du racisme anti-français mais il existe. Je l'ai vécu étant adolescent.
Le pire c'est qu'on est assis sur un baril de poudre, comme des animaux qui vont à l'abattoir on est conscient du danger mais pourtant on reste là inerte à attendre notre fin.

La France, mon cher merisier est condamnée !!!!!!!!

N'oublions pas que ce pays est un point de passage vers Jésus Christ et notre perte de foi en la matière va avoir de lourdes conséquences sur nous français.
On a pas fini de voir des catastrophes naturelles. Les violences primaires seront notre quotidien.

Il faut fuir ou se battre...

Vous avez mon soutien mon ami !!! merci pour votre réponse.


Evaluer :   4  2Note :   2
EmailPermalink
http://breizatao.com/2014/07/14/vers-la-guerre-totale-europeenne-raciale-ethnique-et-religieuse-editorial-de-boris-le-lay/

Si Marine ne passe pas en 2017, on a toujours Boris en Bretagne : un sacré personnage ;)
Evaluer :   1  1Note :   0
EmailPermalink
@Stêr Arc'hant

Merci pour le lien, moi aussi j'avais pensé fuir en Nouvelle-France !!!

Voici une vidéo qui montre un héro français:

http://youtu.be/QWR7jV51pnk

Cordialement ami breton
Evaluer :   2  0Note :   2
EmailPermalink
"une nouvelle crise de la zone euro est en gestation. Pour le moment, le feu couve et c’est une évidence. La question est quand est-ce que les flammes apparaîtront aux yeux de tous ?"
Sempiternelle question... En attendant, "carpe diem".
Evaluer :   5  1Note :   4
EmailPermalink
Ajoutons les sentiments nationalistes de beaucoup d'habitants du Sud-Tyrol, cherchant à retourner en Autriche. Or cette région constitue une importante entrée d'argent pour l'Italie (tourisme), possède également une industrie performante et un bon niveau de vie (en termes de qualité de vie, Bolzano se classe première de toutes les grandes villes italiennes).

Evaluer :   4  0Note :   4
EmailPermalink
Dernier commentaire publié pour cet article
@ Pâris, "Mais le pouvoir religieux, en Europe de l'ouest, c'est quoi ?" C'est le pouvoir de l'argent, c'est ce qui est dissimulé et qui se trouve derrière le pouvoir politique. C'est la "nouvelle" religion, mais quand on voit qui a le pouvoir de l'imp  Lire la suite
Phoenix1 - 26/09/2014 à 18:28 GMT
Note :  2  0
Top articles
Derniers Commentaires
Hidalgo a ruiné Paris
16 aoûtmerisier1
Se présenter aux élections pour la mairie de Paris c'est accepter le commandement d'un navire en train de sombrer, de nuit et dans le brouillard. M...
Zapata contre Greta
16 aoûtLéopold II
Dieu seul sait comment ce mouvement finira ! C'est pourtant simple, cher Merisier : les Jeunesses Climatiques ( Klimatjugend ) finir...
Introduction de WeWork : potentiel 3,000 milliards de dollars avec ...
15 aoûtJack A.
La prétendue "nouvelle économie" n'existe que du fait de l'alliance de Wall Street et de la FEd, qui inonde le marché de "liquidité", entendez d'ar...
L’insupportable ultra-libéralisme des supermarchés ouverts le diman...
15 aoûtblitzel
La machine comme l'instrument est fait pour l'homme. Non l'homme pour la machine. Quand l'homme est soumis au rythme de la machine et notre soc...
L’insupportable ultra-libéralisme des supermarchés ouverts le diman...
14 aoûtFortuna
La France est un pays merveilleux, ou tout est possible entre adultes consentants. Sauf travailler l'un pour l'autre, bien entendu
Taxes par-ci, taxes par-là, échec partout.
11 aoûtAlain J.
Il faut savoir il est de gauche ou de droite. Il est socialiste ou libéral. Il taxe ou pas. tout est relatif dans la vie ça dépend de votre...
L’arrogance d’un commissaire européen qui se permet d’insulter la S...
11 aoûtmerisier1
Ce petit commissaire européen qui doit se goberger de son titre ronflant pourrait avec profit revoir cet excellent film (eh oui en noir et blanc !)...
Zapata contre Greta
10 aoûtmerisier1
Le XXième siècle a eu en particulier les jeunesses hitlériennes (à l'échelon national), les jeunesses communistes (à échelon international), le XXI...
Articles les plus commentésFavorisPlus...
Flux d'Actualités
TOUS
OR
ARGENT
PGM & DIAMANTS
PÉTROLE & GAZ
AUTRES MÉTAUX