Fermer X Les cookies sont necessaires au bon fonctionnement de 24hGold.com. En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez leur utilisation.
Pour en savoir plus sur les cookies...
AnglaisFrancais
Cours Or & Argent en

Le « sale boulot » des multinationales dans les pays à bas salaires

IMG Auteur
 
Publié le 24 janvier 2012
1634 mots - Temps de lecture : 4 - 6 minutes
( 30 votes, 3,9/5 ) , 52 commentaires
Imprimer l'article
  Article Commentaires Commenter Notation Tous les Articles  
0
envoyer
52
commenter
Notre Newsletter...
Rubrique : Editoriaux

 

 

 

 

C’est un paradoxe bien connu que les entreprises dont on consomme le plus les produits, et auxquelles on doit donc une grande part du détail de nos vies, sont aussi celles que l’on hait le plus. Tout le monde hait McDonald’s Corporation, cet empoisonneur coupable de l’obésité universelle et de l’acculturation globale. Mais tout le monde aime aller chez McDo, restaurant pratique, rapide, et peu coûteux. Tout le monde hait Nike, Inc., cet esclavagiste moderne exploitant les petites mains d’Asie--dont celles d’enfants. Mais tout le monde aime porter ses baskets, et autres vêtements décontractés. Si tel n’était pas le cas, d’ailleurs, ces entreprises ne seraient pas de tels géants, et leur activité laisserait le grand public indifférent.


Jusqu’à récemment, il y avait une exception, pourtant: Apple, Inc., peut-être la seule multinationale à avoir une bonne image dans l’opinion. Une raison, certainement, était que la firme à la pomme apparaissait comme une figure de résistance à l’hégémonie de Microsoft. Mais ce cas particulier tend lui-même à disparaître. Une nouvelle fois, c’est depuis le succès monstre de ses innovations récentes (iPod, iPhone, iPad), lesquelles l’ont propulsé à la tête des capitalisations boursières mondiales, que la compagnie de Cupertino, Californie, est devenue une cible de critiques comme les autres. Dépassant Microsoft, Apple l’a aussi bien remplacé dans le rôle du grand méchant. De nos jours, plus personne ne médit de cet infâme » monopole » suppôt de tous les impérialismes. C’est aujourd’hui son ancienne alternative que l’on condamne, et précisément parce qu’elle serait devenue comme les autres: une multinationale aux profits phénoménaux coupable d’esclavagisme moderne dans les pays en développement.


À entendre les détracteurs, le cas est sans appel, et va dans le sens de l’opinion courante, laquelle imagine des enfants forcés à un travail harassant dans des conditions déplorables, et cela pour un salaire de misère:


            - Bien que des sous-traitants soient en cause, la firme américaine ferme les yeux sur l’emploi de gamins aussi jeunes que 12 ans.


            - Une journée « normale » dans l’usine chinoise de Shenzhen où sont assemblés l’essentiel des iPhones et des iPads de la planète se monte à 8 heures, mais peut atteindre le double en période de

             lancement de nouveaux produits.


- Les salaires sont si faibles (250$ en moyenne) que le travail se fait entièrement à la main, aucune forme de mécanisation n’étant rentable. Un travail si manuel et répétitif se traduit à la longue, par des handicaps fonctionnels pour certains ouvriers.


            - Ceux-ci vivent sur place, dans de petits dortoirs où s’entassent des lits superposés, jusqu’à quinze dans à peine plus de 100m2.


- Au total, les conditions sont telles que l’usine en question a connu une vague de suicides, en 2010, laquelle l’a poussé à augmenter les salaires et améliorer marginalement le sort de ses employés


Ces faits sont aussi attristants qu’indéniables. Ils n’en constituent pas moins un tableau  partiel, et finalement trompeur, de la réalité. Prenons l’élément le plus dramatique. Il peut paraître dur d’en parler en ces termes, mais, statistiquement, les étudiants occidentaux connaissent des taux de suicide plus élevés que les travailleurs asiatiques non-qualifiés. Dans le cas de l’usine de Shenzhen, il est d’ailleurs attesté que l’horrible série a été, au moins en partie, une conséquence du fait que les propriétaires avaient commencé par dédommager financièrement les familles des victimes, créant ainsi, sans le vouloir, une macabre incitation.


Cela doit éclairer sur un point. Au fond, les critiques des multinationales « exploitant » les travailleurs des pays à bas salaires leur reprochent de ne pas partager des idéaux simplement humains : des emplois et de bons salaires pour tous; des conditions agréables et des bénéfices sociaux... Mais, défendre les pratiques de telles entreprises ne revient pas du tout à nier que les situations décrites soient déplorables, non plus qu’à refuser de telles valeurs. Critiquer les critiques de l’ « esclavagisme moderne » consiste uniquement à rappeler les rêveurs à la réalité. Oui, la misère est encore telle dans certaines campagnes chinoises que des ouvriers sont prêts à sacrifier leur vie pour assurer un rien de confort et d’espoir aux leurs. 


Face aux bons sentiments, le regard doit toujours être objectif et logique--au risque d’être taxé de froideur. Objectivement, 5% des ouvriers des sous-traitants d’Apple n’ont pas l’âge légal requis. On peut juger que cela n’est pas normal, mais cela n’est pas non plus la norme: c’est un fait auquel on peut attacher une grande valeur symbolique ou émotionnelle, mais qui n’en est pas moins de l’ordre d’une erreur statistique. Logiquement, la réflexion ne peut jamais se contenter d’un fait: elle doit toujours en mettre plusieurs en relations pour juger. Dans le cas précédent, il faut par exemple ajouter qu’Apple n’a qu’un contrôle indirect (qu’elle exerce effectivement par des audits réguliers,) sur l’emploi d’enfants par ses sous-traitants de pays émergents dont les pratiques ne sont pas celles des pays développés.

De même, on s’imagine des petits arrachés à leur école ou à leurs jeux pour travailler de force sur des chaînes d’assemblage. Mais c’est là méconnaître la réalité: l’alternative, bien souvent, n’est pas l’amusement et l’éducation, mais un travail plus pénible et moins rémunérateur dans des campagnes reculées.


D’une manière plus générale, il faut bien se poser la question suivante : le travail étant si peu supportable, les conditions si drastiques, et la paie si maigre, pourquoi diable tant de chinois, d’indonésiens, etc., choisissent-ils ces emplois ? La mention d’un “choix” paraît souvent choquante: quel choix, dira-t-on, comme le ferait Marx. Il faut bien vivre, et ces ouvriers n’ont que leurs mains, et peu d’autres opportunités, si ce n’est une vie de misère plus complète encore! Précisément, oui. Ce qui démontre que les multinationales tant décriées font en fait le sale boulot de sortir effectivement des masses entières de la pauvreté, peu à peu, et dans la difficulté. C’est qu’on ne développe pas un pays à coups de beaux discours, de campagnes bien-pensantes, ou de diktats illusoirement généreux, mais en offrant des débouchés au peu de productivité qui s’y trouve pour l’instant en leur permettant de tirer profit d’une ressource dont ils abondent, et qui constitue leur avantage comparatif dans le commerce international : des centaines de millions de gens prêts à beaucoup pour très peu.


Les critiques de l’esclavagisme moderne ignorent simplement la réalité de la misère du monde, et des moyens de la surmonter. Ainsi, il est vrai que ceux qui assemblent ces gadgets si onéreux dont nous raffolons gagnent à peine le salaire minimum. Mais, dans les pays en question, moins de la moitié de la population jouit encore d’un tel revenu, étant donné l’importance des productions domestiques (agriculture vivrière) et informelles.


C’est là d’ailleurs l’une des raisons pour lesquelles il est  si difficile d’y augmenter les salaires: parce que le travail non qualifié est un marché parfaitement concurrentiel dans lequel la moindre hausse est compensée, ou bien par le déversement de nouvelles masses issues des campagnes ou des bidonvilles, ou bien par la concurrence de pays voisins.


Pour donner un exemple chiffré, l’usine d’assemblage de Shenzhen emploie près de 450 000 personnes, auxquelles elle verse un salaire de 250$ par mois, équivalant à 5 fois le revenu d’un ouvrier agricole de rizière... Cela permet seul d’expliquer que des travailleurs aussi peu payés épargnent dans l’ensemble jusqu’aux trois-quarts de leur salaire, qu’ils rapportent périodiquement dans leurs régions natales, qu’ils rejoignent pour les grandes fêtes, et dont ils reviennent quasiment tous - preuve qu’un si pauvre destin reste bien leur meilleur choix. De fait, aussi dur cela soit-il, les sous-traitants des grandes marques occidentales sont encore les personnes offrant le meilleur emploi au monde aux populations les plus en besoin. Elles sont  mêmes les seules.


Il en va de même de la description « à la Zola » des immenses dortoirs où ces ouvriers anonymes s’entasseraient entre deux roulements, tels des condamnés aux travaux forcés. De tels logements ne sont évidemment pas obligatoires. S’ils sont généralement choisis, c’est parce que, aussi peu confortables soient-ils, ils restent indéfiniment préférables, et meilleur marché, que les misérables alternatives disponibles dans des villes aussi vite poussées, ainsi qu’aux cabanons aux sols en terre, sans eau ni électricité, dans lesquels nombre de ces ouvriers ont grandi.


Au début des années 1980, Shenzhen était un simple village où survivaient à peine quelques familles. C’est aujourd’hui une ville de plus d’une dizaine de millions d’âmes. Une croissance si rapide ne peut se faire sans accrocs, non plus que sans douleur. Mais elle est nécessaire, ou du moins indéniablement bénéfique.


Non seulement dans le court terme, parce qu’elle élève des masses de la misère à la pauvreté, puis à un rien de confort, mais aussi parce qu’elle lance une dynamique de prospérité. Nike commença à faire fabriquer ses chaussures au Japon au milieu des années 60. À l’époque, le salaire de ses ouvriers y était de 4$ par jour - comparable à ce qu’il est aujourd’hui dans l’Asie du Sud-Est. Le moins que l’on puisse dire est que cette initiative, parmi d’autres, a servi le pays. Comme elles ont servi Taïwan ou la Corée du Sud, et aujourd’hui la Chine, l’Indonésie, la Thaïlande, ou encore le Vietnam.


Il faut être sourd à la misère du monde pour ignorer que d’innombrables personnes, non seulement en Asie, mais encore plus en Afrique, seraient trop heureuses d’êtres enfin exploitées par de substantiels investissements directs étrangers.


Une double illustration de cette prospérité naissante s’observe d’ailleurs à Shenzhen. D’une part, les usines d’assemblage y ont ouvert des commerces où leurs ouvriers peuvent acquérir, à prix réduits, certains des produits qu’ils confectionnent. Mieux encore, des politiques de franchises existent maintenant, qui permettent aux ouvriers les plus prometteurs de se lancer ailleurs dans le pays en profitant d’un petit apport initial.


Certainement, ces avancées sont lentes et mesurées. Mais c’est ainsi que s’opèrent les progrès réels. 

 

 

Données et statistiques pour les pays mentionnés : Corée Du Sud | Tous
Cours de l'or et de l'argent pour les pays mentionnés : Corée Du Sud | Tous
<< Article précedent
Evaluer : Note moyenne :3,9 (30 votes)
>> Article suivant
Jérémie Rostan enseigne la philosophie et l'économie à San Francisco. Il est l'auteur, en plus de nombreux articles pour mises.org et le quebecois libre, de guides de lecture aux travaux de Condillac et de Carl Menger, ainsi que d'un ouvrage , Le Capitalisme et sa Philosophie, et de la preface a la reedition de l'ethique de la liberte de Rothbard (Belles Lettres)
Publication de commentaires terminée
  Tous Favoris Mieux Notés  
Où en sommes nous depuis janvier ? depuis cet article ? La France va mieux avec la "nomalitude" ?
Est-ce plus chouette de vivre en France qu'en Chine ? Qui a le sort le plus enviable ?

Je dirais simplement : "Tout dépend le côté où l'on se place par rapport à l'idée qu'on s'en fait".

Autrement dit, la France, où tout est merveilleux et tout est beau (surtout depuis l'arrivée de notre Président normal - ironique -), est le pays où les habitants se sentent le plus mal (cf : http://goo.gl/iFZi4) et prennent le plus d'antidépresseurs ! Ils feraient mieux de lire les commentaires de boutros (merci boutros !)

on relance le débat ? ...
En attendant Singularité & Transhumanisme ... qui mettront tout le monde d'accord.
Evaluer :   0  1Note :   -1
EmailPermalink
Ce site est génial. On peut ne pas aimer certains articles ni certains commentaires, mais ce site est unique, car il s'y noue de passionnantes discussions entre gens profondément différents.
Nous avons, d'un côté, Jérémie T. Rostan (what does the T. stands for, Jérémie ?), Hansel et Philvar, qui vivent dans un monde merveilleux, où les paysans chinois, qui auparavant vivaient sur leurs rizières, n'ayant d'autres maîtres que les saisons, peuvent désormais choisir librement d'aller travailler dans une usine Apple dès l'âge de 12 ans, afin d'enrichir la famille restée au village (où il ne reste plus que les vieillards et les tous jeunes enfants), famille qui pourra, avec ces économies envoyées de la ville, acheter -le monde est bien fait- un Iphone, pour épater les voisins. Ou peut-être, acheter les semences que Monsanto leur vend chaque année. Ou encore, payer les traites de la télé achetée à crédit, télé qui permet justement de visionner les pubs d'Apple et de Monsanto -décidément, ce monde est vraiment bien fait- entre deux chansons de karaoké à la gloire du Parti.
La question que pourraient se poser nos trois fins penseurs, c'est de savoir si l'ouvrière dont la vie ressemble plus à celle d'un poulet en batterie qu'à celle d'une femme libre, est plus heureuse qu'avant, quand elle trimait dans sa rizière. Ils ne se la posent pas, ou s'il le font, la réponse leur vient tout naturellement : elle a de l'argent, et money y'a bon, y'a content. Y'a croissance, et si y'a croissance y'a développement. Et développement y'a bon.
Dans l'autre camp, nous avons Soxif, et D. Ceux qui ne "comprennent rien". Normal, ils font des fautes d'orthographes ! Y sont même pas allés à l'école ! Hi hi hi ! Ils butent sur "un mur invisible", les pauvres ! Y font qu'à copier-coller ! Tandis que nos trois intellectuels, eux, ont lu les livres qu'il fallait lire (ceux par exemple, où l'on enseigne qu'en 14, la ligne Maginot ne nous a servi à rien). Fort de leurs connaissances, ils ont bien compris et retenu la leçon, et l'assènent à nos deux ignorants : le capitalisme, c'est l'égalité des droits. Ceux qui réussissent sont "les meilleurs". Ca tombe bien, nos trois larrons ont réussi ! Ils sont donc les meilleurs. Soxif et D. n'ont qu'à retrousser leurs manches pour goûter pareille réussite. Au boulot, fainéants !
En fait, cette discussion aurait été sensiblement la même au Moyen-Age. On aurait eu un truc de ce genre :
- Soxif : en tant que serf, j'ai la vague impression, le feeling comme on dit maintenant (la guerre de Cent Ans est passée par là), de me faire enc...er à sec par mon seigneur local et par les moines du coin, qui me prennent l'essentiel du fruit de mon travail. Je bosse, je bosse, mais il y a comme un arrière-goût de pisse.
- Hansel : mon brave Soxif, c'est que vous n'êtes point éduqué comme nous le sommes. Si vous l'étiez, vous sauriez que votre seigneur ne vous abuse point. Il vous protège du méchant seigneur voisin. Quant au moines, ne savez-vous pas qu'ils prient pour le salut de votre âme ? Lisez les Saintes Ecritures. Vous comprendriez que chaque être a sa juste place dans le Monde que Dieu a fait pour nous.
- D. : il n'empêche que nous avons quand même le sentiment d'être les dindons de la farce...
- Philvar : @ Hansel : ne perdez pas votre temps à discuter avec ces manants. Leur pensée n'est qu'un fatras de calembredaines conspirationnistes.
- D. : xxxx. xxxxxxx. xxxxxxxxxxx.
(selon certaines rumeurs, D. aurait dit à Philvar "je conchie ta face d'Evêque" et aurait ajouté "tes indulgences, tu peux te les mettre ou je pense"). Nous ne pouvons ni confirmer ni infirmer ces propos. Ce qui est en revanche sûr, c'est que la Sainte Inquisition a vêtu D. d'un pyjama orange et l'a vite fait changer d'avis, à coup d'arrachage d'ongles, de positions forcées et de waterboarding. Et de chants grégoriens à tue-tête dans sa cellule.
Merde ! Je crois que je me suis encore mélangé les pinceaux dans les époques...
Evaluer :   10  2Note :   8
EmailPermalink
Ne vous oubliez pas, à tout seigneur tout honneur.

C'est un honneur de vous avoir comme arbitre, cher Boutros
Evaluer :   2  1Note :   1
EmailPermalink
Merci mon cher Hansel. J'ai pris beaucoup de plaisir à lire vos échanges.
Errata :
- Lire "stand for" au lieu de "stands for"
- Lire "tout jeunes" au lieu de "tous jeunes"
- "Forts de leurs connaissances" au lieu de "fort de leurs connaissances"
- "Quant aux moines" au lieu de "quant au moines"
Ouf ! Un peu plus et on allait m'accuser de n'être point allé à l'école !
Evaluer :   3  0Note :   3
EmailPermalink
Selon Boutros, les "gens" étant stupides : " famille qui pourra, avec ces économies envoyées de la ville, acheter -le monde est bien fait- un Iphone, pour épater les voisins " il est impératif, de les mener dans le bon chemin ; c'est la tâche à laquelle se sont attelés tous les bienfaisants dictateurs : Staline, Mao et Castro le Fidèle ; les autres dictateurs n'étant que des profiteurs du peuple qui trime sous leur joug.
Toujours cette dialectique marxiste-léniniste qui, à bout d'arguments, attaque les personnes en déformant leurs paroles ! Cela fait 60 ans que je vois ça, et c'est passéiste en diable !
Et comme ce bon B. n'a aucune idée de solution possible aux problèmes que pose notre mutation, il s'érige en arbitre.
Evaluer :   1  4Note :   -3
EmailPermalink
Mon cher Philvar, vous trouverez ma réponse à votre message ci-dessous.
"Selon Boutros, les "gens" étant stupides : " famille qui pourra, avec ces économies envoyées de la ville, acheter -le monde est bien fait- un Iphone, pour épater les voisins " il est impératif, de les mener dans le bon chemin"
Je n'ai jamais dit ça...
"c'est la tâche à laquelle se sont attelés tous les bienfaisants dictateurs : Staline, Mao et Castro le Fidèle"
Philvar nous ressort ses épouvantails favoris, tout poussiéreux mais qui peuvent encore servir...
"Toujours cette dialectique marxiste-léniniste qui, à bout d'arguments, attaque les personnes en déformant leurs paroles ! Cela fait 60 ans que je vois ça, et c'est passéiste en diable !"
Cela fait 60 ans que vous voyez le monde en blanc et noir, en libéraux contre communistes. Cela fait 60 ans que dès que quelqu'un n'est pas d'accord avec vous, vous croyez qu'il est marxiste-léniniste. Il serait peut-être temps de changer de disque.
Qui déforme les propos de l'autre ? Qui est passéiste ?
"Et comme ce bon B. n'a aucune idée de solution possible aux problèmes que pose notre mutation, il s'érige en arbitre."
Ah certes, je n'ai évoqué aucune solution, si ce n'est celle de faire preuve d'un peu de sens de l'humour...
Evaluer :   6  1Note :   5
EmailPermalink
Bien cher Boutros : J'ai juste utilisé vos méthodes pour vous faire une réponse ! C'est le moment d'utiliser votre grand sens de l'humour.
Evaluer :   1  2Note :   -1
EmailPermalink
Cher Philvar, Je suis heureux et honoré de constater une convergence de vue avec vous.
En effet , c'est :
..."la tâche à laquelle se sont attelés tous les bienfaisants dictateurs : Staline, Mao et Castro le Fidèle ; les autres dictateurs n'étant que des profiteurs du peuple qui trime sous leur joug. " Cette tâche ignoble que nous dénonçons tous , apparemment , à été financée et missionnée par le cartel des banques.
Ne me dites pas que les banquiers ne sont pas responsables et complices, car essayez donc d'obtenir un financement sans contrepartie d'un programme inconnu auprès d'une banque ?

http://www.wildboar.net/multilingual/easterneuropean/russian/literature/articles/whofinanced/whofinancedleninandtrotsky.html

Sans Jacob Schiff chef à New York de la firme d'investissement Kuhn, Loeb and Co.
, entre autres , le bolchévisme n'aurait jamais existé , pas plus que la FED.

Encore une illustration de la pensée de Benito Mussolini:

"Le Fascisme devrait plutôt être appelé Corporatisme, puisqu'il s'agit en fait de l'intégration des pouvoirs de l'état et des pouvoirs du marché."
Benito Mussolini (1883-1945), Dirigeant Fasciste de l'italie de 1922 à 1943

Evaluer :   1  0Note :   1
EmailPermalink
Vous avez raison. Nous avons d'un coté ceux qui s'émerveillent de voir les pays d'Asie, la Chine, l'Inde, les pays en développement d'Afrique du Nord, d'Amérique du Sud et d'Europe de l'Est sortir de la misère par le travail, et de l'autre ceux qui se désolent de voir les hommes de 40 ans au chomage en France et feront tout pour maintenir le "système social" français jusqu'à la ruine complète du pays.
Evaluer :   5  6Note :   -1
EmailPermalink
Du point de vue du niveau de vie des français, le communisme avait peut etre du bon puisqu'il maintenait ces pays dans la misère et empechait leurs peuples de nous faire concurrence...
Evaluer :   1  2Note :   -1
EmailPermalink
Ni l'un ni l'autre, bien au contraire.

C'est marrant a quelle point, il es difficile de sortir de ta conclusion dualiste que tu as produit.

Tu justifie la résistance de certain parce que cela va contre leurs intérêts, mais en même temps tu pense que "globalement" c'est une bonne choses (sous-entendue) et que tout le monde est d'accord avec le statut-quo.

Voie tu, je ne suis pas d'accord avec le statut-quo, et tout me porte a croire que ce système n'est pas si bien que cela, et génère un tas de problème.

Aller c'est pas grave, profite tant que tu peut. Car cela ne va plus durer éternellement.
Evaluer :   1  0Note :   1
EmailPermalink
Je suis en effet ravi que ce petit papier ait à nouveau susciter de longues polémiques.
Evaluer :   4  2Note :   2
EmailPermalink
Les hommes sont comme les animaux : les gros mangent les petits et les petits les piquent.

Voltaire
Vous écrivez : "Les salaires sont si faibles (250$ en moyenne) que le travail se fait entièrement à la main, aucune forme de mécanisation n’étant rentable"
Vous rêvez! expliquez pourquoi Foxconn (d'origine Taïwan), puisque c'est d'eux dont il s'agit sont en train de fabriquer un million de robots et plus, pour remplacer cette main d’œuvre (chinoise) si peu chère comme vous dites !
Le sale boulot? surtout ne soyez pas inquiet, il sera exécuté par ces machines qui travaillent 24/24 et 365/365j/an avec 2 ingénieurs et une dizaine de techniciens elles peuvent produire 100 à 200 fois plus qu'un ouvrier, en attendant bien mieux, l'équipe surveillant et améliorant des îlots de 5, 6 voire 10 robots parfois. Vous n'avez probablement jamais visité d'usines avec ce genre de technologie ?
Evaluer :   5  5Note :   0
EmailPermalink
Ne perdez pas votre temps en discussion avec l'auteur , c'est hélas en pure perte, il est inatteignable.
Il ferait mieux de se reconvertir dans la vente d'aspirateur.
Evaluer :   5  6Note :   -1
EmailPermalink
Ce que vous écrivez n'est pas exact: les robots en question, qui selon certaines sources n'en seront pas vraiment, d'ailleurs, ne feront que ralentir le rythme d'embaûche de cette entreprise. Ils ne remplaceront pas les petites mains chinoises, mais les assisteront, ou bien permettra une montée en poste.
Cela va dans le sens de l'article, car cela est évidemment un bénéfice pour ces ouvriers, dont certains deviendront qualifiés, et dont les conditions s'amélioreront. Ainsi que pour les 2000 taïwanais qui seront embaûchés pour construire lesdites machines.
Le passage que vous soulignez est plutôt une citation, puiqu'il fait partie des points soulevés par les critiques, et était vrai jusqu'à récemment (le million de "robots" sera mis en oeuvre sur 3 ans.)
Evaluer :   8  6Note :   2
EmailPermalink
Cher Jérémie,
Votre papier , c'est du passé , vous avez encore un train de retard.
L'usine qui couvre plusieurs hectares ,avec 15 employés existe déjà.
Avant que vous retourniez dans votre bac à sable jouer avec vos petits camarades de même QI , je vous invite à étudier la papier d'un authentique économiste , qui lui mouille sa chemise ,prend des risques et connait la musique.

Noël en décembre…(extraits)
Par Charles Gave
...Pas un mot sur le fait que l’EuroLand rentre dans une récession carabinée en 2012 et que donc le déficit primaire va exploser à la hausse et non pas baisser comme il nous l’annonce

Une équipe de chez nous a visite l’usine Panasonic a Osaka qui fabrique 10 % du volume mondial des écrans plats pour tv de 42 pouces; Chiffre d’affaires $ 2 milliards / mois

Plusieurs dizaines d’hectares et….15 , je dis bien 15 employés en tout et pour tout

Les Japonais sont en train de faire des progrès foudroyants dans la robotique

Il y a 10 ans les robots de Fanuc ou de Panasonic pouvaient remplacer un travailleur paye $ 50 dollars de l’heure (GM)

Nous en sommes apparemment à un seuil de $ 2 par heure (inferieur au cout du travail en Chine);Foxton (qui fabrique les Apple etc en Chine ) à 1 million d’employés (plus gros employeur du monde).Ils devaient passer à 2 millions dans les 3 ans

Ils vont passer a … 500000 Les autorités Chinoises sont paniquées.Les responsables de Panasonic nous ont dit que d’ici 10 ans toutes les voitures du monde seraient construites par 100000 gars au plus, quant aux tv, cela emploiera 5000 personnes à tout casser

Les usines vont de ce fait quitter l’Asie et retourner près des points de consommation, et mettre des droits de douane ne servira à rien, les usines seront chez nous et n’embaucheront personne.Avoir un cout du travail bas ne sert plus a rien...

http://lafaillitedeletat.com/2011/12/03/noel-en-decembre/

Vous avez lu ?
Mais je préfère répéter :

...Avoir un cout du travail bas ne sert plus a rien...




Evaluer :   5  3Note :   2
EmailPermalink
Tout d'abord, pourquoi confondre constamment critique et injure? Vous disiez à un autre commentateur que l'échange de points de vue différents devraient être une simple discussion. Mais vous ne suivez guère vos propres conseils.
Pour le reste, je ne vois pas bien en quoi ce que vous citez va à l'encontre de ce que j'ai écrit. Évidemment, il existe des usines où le travail est plus productif que dans les vastes ateliers chinois... Et celles-ci vont tendre à se développer peu à peu, à mesure que l'on aura le capital nécessaire pour investir dans de telles capacités. Lorsque cela sera le cas, les travailleurs non-qualifiés des pays en développement seront employés à produire autre chose, de nouvelles marchandises que l'on pourra s'offrir grâce aux économies faites sur les productions robotisées. Puis celles-ci deviendront elles-mêmes plus capitalistiques, et ainsi de suite.
Mon article rappelait simplement que les masses laborieuses ne peuvent être employées qu'à bas salaire, pour les productions pour lesquelles la mécanisation est encore peu rentable, étant donné le coût du travail, précisément, ainsi que les disponibilités en capital. Et cela reste vrai.
Evaluer :   9  8Note :   1
EmailPermalink
Le monsieur te dit que l'automatisation va remplacé la plupart des salariées dans peut de temps, que les poches de la majorité des personne sera vide.
Plus de travail, plus d'argent, le capitalisme est a l'agonie, tué par la technologie.
Système sociaux économique dépassé, système politique dépassé, ton discours est complètement a coté de la plaque.

Croissance, travail, argent, bas salaire, misère normale, pauvreté, regarde comme le capitalisme a bien fait son boulot, tout roule, plus un pauvre sur la planète, .... arrête de dire n'importe quoi. Même le retour a l'étalon or ni changera rien.
La monnaie, le travail, la propriété, le marché, et la croissance, ces valeurs culturelle ne sont plus pertinente du tout, ces valeurs ne représentent que des problèmes, pas de solutions au problème humain actuelle.

Les discours des économisme en général me fait rire, c'est des astrologue, qui prédise les haut et les bas en même temps (sur de ne pas se trompé) ou qui explique apres coup pourquoi leurs prédictions a foiré, l'astrologie des temps moderne, l'économique est une vaste blague, c'est un outils idéologique pour imposée le libéralisme comme seule horizon humain, la fin de l'histoire comme disent certain.

Les astrologues et autre numérologie peuvent aussi vous sortir des tas de chiffres et de formules de leurs chapeau, ça ne veut pas dire que ce sont des sciences.

L’économie est une fumisterie intellectuel, un pseudo science a valeurs idéologique absolue, un dogme social soigneusement entretenue pour garder la population esclaves en endormis.

La philosophie ne vaux pas mieux, elle réfléchie sur le monde sans se confronté a lui, se basant sur les les sens, ou des idées abstraites.

Le physicien lui, a force de cherche il trouve des formules mathématique abstraite, mais qui ont un sens elle, qui teste a longtemps de temps, qui améliore ou rejette si cela ne marche pas. C'est a l’opposée du philosophe qui réfléchie au monde sans se soumettre a la dur expérience de la réalité.

Philosophe, économisme, astrologue, tous des charlatans du même acabit.
Ne le prend pas comme un insulte qui te vise toi, je dirais plutôt le contraire, ce que tu écris est une insulte a l'intelligence et a l'amour même.

Ce monde est un insulte a l'humanité tout entière, et les gens de ton métier en êtes responsable. sur ceux, bonne journée :p
Evaluer :   6  3Note :   3
EmailPermalink
Et pourtant, il n'est guère contestable que le niveau de vie général se soit considérablement élevé depuis l'essor du capitalisme, et cela notamment grâce à l'accumulation de machines accompagnant, facilitant, voire remplaçant le travail humain...
Evaluer :   9  5Note :   4
EmailPermalink
C'est le progrès de la connaissance et de la technologie qui est responsable du changement social que nous voyons.
La machine a vapeur, ou la relativité sont des inventions du a la compréhension physique du monde, bien sr quand on vie dans un monde ou l'argent est la socle de l’accès au ressource et au connaissances, on doit mendié sa finance pour pouvoir avancé.

Au final le capitalisme n'a pas fait le progrès, c'est le progrès qui a fait le capitalisme.
Sans l'obligation de devoir mendié pour les ressources, le progrès serais beaucoup plus rapide, et partagé par tout.

Tu confond la cause et l'effet, la capitalisme n'est pas la cause du progrès, c'est juste un norme sociale qui a su tiré partie de celui ci, le passage a la réserve fractionnaire, n'a pas changer les hommes, ne les as pas rendu plus téméraire ou intelligent, elle a juste permis de passez une limitation du pouvoir d'achat temporaire, produire de l'argent a partir de rien, c'est pas des morceaux de papier qui ont découverts l’Amérique, c'est des hommes, c'est pas l'argent ou l'or qui fait marché la machine a vapeur, ou qui ont permis la découverte de la relativité.

Croire que le capitalisme et le libéralisme sont responsable du progrès technique, mais quelle farce, il faut vraiment être formaté au plus au point pour croire cela, et ne rien connaître en science et technologie.

Je ne suis pas pour le retour a la pierre taillé, je dit simplement que le système monnaie marchand est au contraire un frein pour le développement de la civilisation humaine.

Si l'argent et le travail deviennent des valeurs obsolètes, on va faire les choses de façon bien plus intelligente sans penser au profil économique a cours terme, mais plutôt en terme de profil humain et écologique a long terme. Combien de personne pratique un métier inutile et ennuyeux juste parce qu'il faut compter les pièces dans les supermarché, ou signé des papier pour dire cette choses est a moi, ou nous harceler de publicité dans le but de nous vendre abonnement téléphonique ou autre, Ou encore de gens payer a écrire des articles sur l'économie, mais qui sont de tanches dans le domaines des mathématique ou des sciences appliqués.

Vous êtes l’arqué-type du quidam moyen, je mets tout le monde dans ce panier , du Hollande, du Sarkozy, ou du con qui se bourre la gueule au comptoir, en espérant son gros lot au lotto. Vous êtes formaté culturellement, a un point telle que vous ne voyer pas que ce monde craque de partout.

Rien que par exemple la croyance au libre arbitre, les gens sont sous influence de depuis leurs naissance, par leurs famille, leurs éducation, la société dans lequel il vivent, comment peut on croire est libre de toutes influence, c'est un non sens.

Et la démocratie , quelle bonne blague, les gens été très sincère il y a 600 ans sur le fait de penser que la terre était plate, ils étaient la majorité et sincère, ça les empêche pas d'avoir tord. Décidé a la majorité ne fais pas de bonnes décisions, la sincérité ne fait pas de bonnes décisions.
Il n'y a qu'une choses qui permet de prendre des bonnes décisions, le savoir basée sur la rationalité de la connaissance exhaustive de l'expérience humaine cumulé.
Et le communisme ou le capitalisme, et la plupart des autres systèmes qui ont été tester on tous merdé, car basée sur des idéologie qui n'ont a rien a voir avec les besoins humaines et la terre elle même.

Je viens sur 24hgold pour avoir de l'information pertinente sur l'état de l'économie, mais si l'économie est une fausse science (ce qu'elle est), alors c'est une pure perte de temps, tout cela n'est qu'une infâme fumisterie.

Bien a vous, avec le regret de voir que ma sincérité a m’intéresser a l'état du monde ma fait perdre de vue que si l'on ne crois pas a a l'astrologie il ne faut pas voir un astrologue pour savoir quand le monde va devenir rationnel.



Evaluer :   2  0Note :   2
EmailPermalink
Dites, Soxif, vous avez fumé quoi ce matin ? A mon avis ce n'était pas de première qualité.
Evaluer :   2  6Note :   -4
EmailPermalink
Le plus grave, la dedans, c'est que je dit sincèrement ce que je pense, j'ai argumenté a minima. Bien sur tu pense que chacun est libre de penser ce qu'il veut, ... je ne suis pas d'accord, quand tu change de pièce chez toi les lois de la physique ne change pas en fonction de cela ou de l'heure ou de ton humeur. Ce que l'on pense vrai ou faux, n'a rien a voir avec le vrai ou le faux. que chacun pense librement çà propre merde ne la rend pas vrai pour autant.

On est tout influencé depuis notre naissance, par tout ce qui nous entoure, notre environnement culturel forge nos comportements.

J'ai étudié la physique théorique, j'ai du remettre en question ma compréhension du monde plusieurs fois, et encore maintenant. J'ai la chance d'avoir un bon niveau en math, mettre intéressé a un tas de choses, l'informatique, l'électronique, l'histoire, la biologie, l'économie, etc.

L'économie n'est pas une science exacte, ce n'est pas moi qui le dit... mais j'irai plus loin , ce n'est pas une science du tout. C'est un support idéologique a l'organisation sociaux-culturelle actuelle, comme la religion, c'est un outils de contrôle et d'organisation de la société a la convenance de quelque uns.

le retour au standard or ne changera rien a la crise de civilisation actuel, les valeurs dominante ne sont plus piétinante pour la pérennité de nôtre espèce, l'or va t'il rendre l'industrie miraculeusement écologique? va t'il vaincre la pauvreté et la détresse partout visible dans ce monde? va t'il regonflé les resserves de pétrole? ou transformer le monde en démocratie? J'en doute fort, des tas d'atomes d'or aggloméré dans ds coffres ne sauverons pas l'humanité de ses propres bêtises.

Oui je suis près a tout remettre en question, et toi ?
Evaluer :   4  0Note :   4
EmailPermalink
Au contraire: il y a eu des cerveaux humains, des sciences naturelles et des inventions bien avant l'essor du capitalisme. Mais pas réellement de progrès, parce que les moyens manquaient pour multiplier ces découvertes, les développer, en rendre les produits accessibles, etc. Ce qui a permis cela est effectivement institutionnel, et mon pas seulement matériel: ce sont les droits de propriété définis et reconnus, dont les sociétés pas action, et les marchés financiers. C'est la libre entreprise, l'ouverture des marchés...
Il ne suffit pas de faire une découverte pour améliorer le sort de tous: encore faut-il que quelqu'un prenne le risque de fonder une entreprise, et sache la diriger vers le succès.
Evaluer :   7  6Note :   1
EmailPermalink
soxif@ :
""" Au final le capitalisme n'a pas fait le progrès, c'est le progrès qui a fait le capitalisme.
Sans l'obligation de devoir mendié pour les ressources, le progrès serais beaucoup plus rapide, et partagé par tout. """

La voilà l'erreur de jugement. Le progrès n'est pas un don du ciel. Il n'y a pas, tous les matins, un gars qui se lève en disant : - j'ai trouvé un progrès ! (Eureka en grec !)
Non il faut des outils - chers et de plus en plus chers - des manipulateurs sachant s'en servir et des chercheurs sachant en utiliser les résultats ! Ces outils et braves gens ne trouvent pas dans la seconde, ils ont besoin de temps avant des résultats exploitables. Et qui-qui va payer tout cela, je vous le donne Émile ! du capital !
CQFD

Bien sur, quand tout est fini, le capital disparaît et la rentabilité s'installe jusqu'à reconstitution d'un capital permettant d'avancer.
Cela me fait souvenir que la CGT lors des grandes grèves de Renault, m'avait viré du cours que je donnais parce que j'avais sorti des bénéfices les amortissements en expliquant qu'ils servaient à renouveler l'outil de travail. Le slogan de l'époque se basait sur le bénef brut ! Si la direction avait cédé Renault serait monument historique après disparition comme LIP et tant d'autres.
Evaluer :   2  0Note :   2
EmailPermalink
Ce débat avec la CGT est étonnant car le marxisme reconnaît parfaitement la nécessité du profit (mais estime que son appropriation doit être publique).

Raison pour laquelle il est toujours plus intéressant de débattre avec un communiste qu'avec un socialiste, au moins les premiers ont une colonne vertébrale intellectuelle.
Evaluer :   2  1Note :   1
EmailPermalink
Encore un adepte du retour à l'époque de la Pierre Taillée !
Des critiques irréfléchies OUI
Des solutions NON
Normal pour un (encore un) illettré (sur ceux !!!) pasque c'est la fôte au capitalisme s'il n'a pas voulu travailler à les colle !
Normal qu'il ne reste que l'insulte faute d'argument.
Evaluer :   3  6Note :   -3
EmailPermalink
Mon français est pourrie, certes, mais ta réflexion n'en es pas plus juste pour autant.
C'est pas la faute du capitalisme, c'est pire que cela, c'est de la faute que la majorité pense que ce systèmes est bon parce qu'il est accepter mondialement, parce qu'il est la, et la remise en question ça fait peur, parce que il faut travailler pour vivre, c'est dans les lois de nature (fumisterie totale, endoctrinement social).
Parce que on ne fera jamais mieux.

Le capitalisme est une religion, oui une religion , c'est une idéologie sociale qui a ses dogmes sur l'organisation de la société et ou la remise en question est très mal vue.

Le capitalisme comme toutes les religions ou systèmes de croyances qui établisse les civilisations asservisse la majorité au profil de quelle uns.

religion chrétienne :
Système de contrôle : la peur de la damnation, utilisation des péché ,et des rites comme moyen de contrôle,
Bénéficiaire: l'église et ceux qui la serve, comme le roi de France couronné a une lointaine époque par le papes lui même.

Capitalisme:
Systèmes de contrôle : la propriété , l'argent , le travail , .... et la misère, car celui qui se refuse a ce systèmes a de grande chance d'y être condamnée a la misère.
Bénéficiaire: les riches, possédant une grand quantité de chiffres dans les ordinateurs, ou de papier monnaie, pièces, ou titre, ou métaux précieux en réserve, il peuvent d'un coup de crayon avoir ce qu'ils veulent, et mêmes plus. Ils peuvent appauvrir l'autre sans remord car c'est çà le capitalisme, faire travailler des gens pour une misère et leurs volé leurs vie.

Tu doit gagné ta vie, en la perdant, alors que ta vie tu la eu, par un acte d'amour de tes parents, tu doit la perdre pour la gagné.
Et c'est cela que l'on me présente comme le meilleur système possible ? Impossible que je crois que l’espèce humaine soit civilisé, c'est une totale illusion.
Evaluer :   7  5Note :   2
EmailPermalink
Philosophiquement je suis d'accord avec presque tout ce que tu as écrit. Mais quoi d'autre ? Quel système ? Tu prends n'importe quel groupe d'hommes dans n'importe quelles conditions et il s'en dégage un chef qui veut régenter; la différence entre avant et civilisation moderne c'est le type de chef et la façon de s'en débarrasser, entre le tuer et ne pas le réélire ! C'est à peu près tout ; hors la gestion des femelles : harem ou mono.
Quand à l'économie, je crois sincèrement que nous sommes en mutation profonde pour passer de l'ère industrielle à un autre stade d'évolution que je crois pas bien loin de virtuel, ou seront privilégiés, hors les aides aux personnes nécessiteuse (bébés, vieux, malades..) les créations artistiques ou techniques de recherches de pointe dans tous les domaines; mais des ouvriers devant des machines ou des caisses de commerces vont disparaître. N'oublions pas qu'en moins de 3/4 de siècle la France est passée de 80% d'agriculteurs à moins de 5% ! Non sans douleurs ! Pour aller en usine ou aux BTP.
Nous avons eu 40 ans de "bidonvilles".
C'est ce qui se passe en Chine actuellement. Et c'est pratiquement ingérable à chaud ; Mais seul le capitalisme a permis ce passage car seule l'accumulation de richesses en peu de mains a été capable de faire ces investissement de constructions d'usines et de machines.
Que maintenant il faille trouver un autre système économique , possible, mais lequel ? Je n'ai trouvé nulle part de proposition sérieuse réalisable.
Evaluer :   1  4Note :   -3
EmailPermalink
Je vous cite : "Mon français est pourrie, certes, mais ta réflexion n'en es pas plus juste pour autant."

Je m'inscris en faux. Votre réflexion est aussi bonne que votre français.

La différence entre l'économie et les autres sciences et que tout un chacun prétend en connaitre quelquechose et n'est pas immédiatement ridiculisé lorsqu'il profère des aneries.

Tout d'abord le capitalisme n'est pas une réligion. Si vous le pensez, soyez assez aimable de nous indiquer où se trouve son Dieu.

Secondement tous les systèmes, religieux ou autres, n'ont pa pas pour but d'asservir la majorité au profit de quelques uns. Le capitalisme libéral fonctionne que dans un système égalitaire de libre échange. Il permet aux meilleurs de s'en sortir mieux que les autres, mais en améliorant le sort desdits autres. Vous n'arriverez pas au sommet si vous n'êtes pas le meilleur, mais vous aurez eu votre chance. Il n'y a pas d'autre système équivalent.

Je vous cite" : "Tu doit gagné ta vie, en la perdant, alors que ta vie tu la eu, par un acte d'amour de tes parents, tu doit la perdre pour la gagné."

Question : et qui vous doit quoi que ce soit, mon cher ? A qui allez vous faire supporter le cout ou la charge d'entretenir votre vie ? A moins que vous ne vous nourrissiez que d'amour et d'eau fraiche, il faut bien que quelqu'un produise ce que vous consommez. Vous n'allez rien perdre en travaillant et en gagnant votre vie, vous allez juste mériter votre vie sur terre.

Comme le disait Saint Paul : "que celui qui ne travaille pas ne mange pas."
Evaluer :   3  4Note :   -1
EmailPermalink
C'est juste un peu facile et je comprend que vous n'ayez pas pu résister à la tentation. Mais nous avons là la vrai vision du monde vue d'en bas de l'échelle sociale et nous ne pouvons pas ne pas en tenir compte. Ce que vous faites c'est juste botter en touche la résolution des problèmes réels en envoyant mourir de faim et de froid les millions de chômeurs en fin de droit; car les droits au chômage s'épuisent et les familles auront de plus en plus de mal à subvenir à leurs besoins. Ou bien une économie souterraine va se développer - les portugais bien moins protégés socialement par leurs lois - y sont pour 25% du PIB ! C'est tout-à-fait considérable. Mais comme chez nous l'état ultra social (socialiste) nous a fait croire qu'il ferait face à tout, hé bien, les gens attendent la main tendue et la bouche ouverte vers les resto du coeur ou autre. Vous croyez vraiment que cela va perdurer des années ?
Faites plutôt comme Saint Martin : pensez à partager votre manteau en deux !
Evaluer :   1  3Note :   -2
EmailPermalink
Cher Philvar,

Merci pour votre remarque, vous avez raison, et je regrette d'avoir succombé à la tentation.

Toutefois il y a la Jerusalem céleste et le bas monde dans lequel nous vivons, les idées et les faits.

Je me suis placé sur le terrain des idées, parce qu'il est impossible d'améliorer la situation si les idées fausses qui sont en train de mener le monde à sa ruine ne sont pas corrigées. Idées fausses propagées volontairement, comme vous le savez, l'éducation et les médias étant l'opium du peuple.

Au sens de la manière dont il se fait enfumer, vous m'aurez compris.

Une fois les concepts compris, les problèmes seront corrigés naturellement.

Je ne peux rien faire pour les maux dont souffre le commentateur à qui j'ai répondu, sauf peut etre contribuer à lui faire prendre conscience que le mur invisible dans lequel il butte est parfaitement visible si on le regarde d'un autre angle.

Pour le reste, je crains qu'il n'y ait plus de poissons à donner, la fête est terminée. La seule solution est donc de leur apprendre à pêcher.

Et pour terminer, si je regarde mon avis d'imposition, je donne déjà plus de la moitié de mon manteau. Il fut un temps où l'on m'aurait béatifié, comme Saint Martin, mais aujourd'hui je n'encours que l'opprobre et le reproche. O tempora, o mores !
Evaluer :   2  1Note :   1
EmailPermalink
Je me suis amusé à faire sur une année, à partir de mes revenus brut patronaux le calcul de ce que l'état et autres organismes prennent dessus, y compris la TVA par tranche en fonction de mes achats. ET bien, c'est 83 % ! Cela semble incroyable mais c'est vrai ! Si je produis 100 chez mon patron, il me reste 17 net pour mes achats HT.
Evaluer :   0  1Note :   -1
EmailPermalink
l'argent est une commodité pour échanger des services, il ne produit pas. L'argent est un sous produit de système d'organisation et de compte des échange, l'argent ne fais pas pousser les arbres, ou grossir les poissons que tu mange, ni le soleil qui t'éclaire et te réchauffe sans qui tout l'argent du monde serais inutile.

le coût de la charge? tu te fou de ma gueule, je suis pas une marchandise, ni une bête de consommation.

Leçon d'économie:
les différent systèmes d'organisation économique ont beaucoup de nom différent, communisme capitalisme, libéralisme, etc.
Regardons les points communs.
Les échange monétaire utilise une devise, telle le dollars, l'or, l'euro, etc.
Bien sur sans l'aide des autres, si vous n'avez pas cette devise, vous n'avais pas le droit de consommé, l'argent est une commodité qui donne droit a consommé.
Il y a 3 rôles dans les acteurs économique, employeur, employé, consommateur, l'employeur et l'employé sont aussi consommateur.
Le système est basée sur la croissance des biens, donc il faut en permanence consommé, pour que l’employeur achète du temps de travail a l'employé.

tout système basée sur cela implique, la consommations impérative des ressources de la terre(que cela soit durable ou non).
Et il y a la croissance qui implique l'augmentation de la consommation, donc la destruction plus rapide des ressources.

Pourtant a la base, économie, ca vient pas d'économisée? l'efficacité quand on économise n'est telle pas de préserver au mieux les ressources, de faire les choses durable, les moins polluante et les plus efficace.

Si une entreprise vent un produit en abondance, très durable et efficace, elle ne fera pas d'argent, l'abondance est contraire au principe du profil, personne n'essaye de vous vendre l'air que vous respirer tout les jours, parce qu'il est disponible en abondance.
de même si elle fait un produit durable, ne va pas telle manqué de client très vite ?

L'efficacité, l'abondance, la durabilité, sont les ennemies de tout système monnaie-marchand.

Les manuel d'économie utilise une odontologie compliqué pour noyer le poisson du réelle fonctionne du système monnaie-marchand.
Le système doit consomme le plus possible les ressources, pour avoir de la croissance, la rareté est indispensable a la fixation des prix, et le non durable (obsolescence programmer) et inefficacité sont impérative.
Le PIB mesure le niveau de consommation, il doit monter le plus haut possible, c'est une bonne chance dans l’économie. Par exemple si les hôpitaux et les géant pharmaceutique font plus d'argent , c'est une bonne choses, si cela 2 double ça sera parfait, Plus il y a de gens malade et qui souffre et mieux c'est pour l'économie.
de même la violence permet de vendre de la sécurité des produit et des biens, comme arme alarme antivol assurance,etc, cela est bon pour l'économie.
Et le plus grand de tout les crimes, la guerre, elle est bonne pour l'économie, en injectant des milliers de milliards dans l'art de tuer, et permet de reconstruire avec de magnifique contrat les pays dévasté, cela est bon pour l'économie.

Ah oui , j’oublie il faut travailler pour "gagné" sa vie, mais si c'est en consommant la terre, et profitant de la rareté artificielle des marché et utilisant comme système de décision le coût d'une choses qui n'es au final que des nombre dans un ordinateur ou un morceau de papier, plutôt que la terre et nos besoin primaire, mais si je ne suis pas d'accord avec le système fou actuelle, je suis parfaitement libre de mourir de faim de froid ou de soif.

rôles : employeur employer consommateur
Valeur: travail, argent, consommation, croissance.
conséquence: pollution, consommation aveugle, travail inutile, pauvreté, stratification sociale, inefficacité, non durable, rareté.

Pour moi c'est une religion, disons si tu préféré une illusion collective, qui organise la civilisation. son dieu au libéralisme, c'est la main invisible autorégulatrice des marchés, mais elle doit être en vacance la :p

Ps: je n'ai pas a mérité ma vie sur terre, pas plus qu'un vert de terre ou un étoile, je suis un être vivant doué de conscience, tout comme toi (ta encore une conscience, non?)

""Comme le disait Saint Paul : "que celui qui ne travaille pas ne mange pas." "" Les gens qui propage ce genre de discours c'est plutôt eux qu'il faudrait laisser mourir, que ce soit saint Paul ou toi, et n'oublie pas que la volonté de ton dieu doit se faire sur terre comme au ciel, je me demande si la pauvreté et les banques existe dans ce ciel la.

Tu a utilisé la religion comme justification, a ton idéologie, tu as justifié aussi en utilisant qu'il ne pouvais avoir rien de mieux, a bon? tu es sur? tu a tout essayer? Une belle partie de la population de la planète est asservie, si tu ne travaille pas tu ne mange pas, on appelle cela de l’asservissement, bien sur tu es "libre" de choisir ton travail (si tu arrive en a voir un) mais tu doit travailler, la pauvreté n'est pas accepter, tu doit travailler, sauf si tu es riche, la tu doit au contraire dépenser sans travailler, c'est très bien vue.

"La différence entre l'économie et les autres sciences et que tout un chacun prétend en connaitre quelquechose et n'est pas immédiatement ridiculisé lorsqu'il profère des anerie" c'est parce que l'économie n'est pas une science que justement chacun peut dire des âneries, il n'y a pas démonstration dans l'économie que des calcul basée sur des postulas d'organisation sociaux économique, telle que l'argent la croissance et le reste. Sans compter le niveau affligeants en mathématique et physique de la nature de nos chère économistes, de toutes façon çàbiu va mal se finir, révolution, guerre, guerre civile, et tout ce qui va avec toc déjà a la porte de l'histoire. Vous n'aller pas rester sourd longtemps
Profité bien de l'époque, l"histoire est en train de s'écrire devant nous. Le pâle est ton ami voyont.


Evaluer :   4  2Note :   2
EmailPermalink
Bon. OK. Point par point alors.

1. Vous dites : "l'argent est une commodité pour échanger des services, il ne produit pas. L'argent est un sous produit de système d'organisation et de compte des échange, l'argent ne fais pas pousser les arbres, ou grossir les poissons que tu mange, ni le soleil qui t'éclaire et te réchauffe sans qui tout l'argent du monde serais inutile".

Réponse : l'argent est le moyen d'échange par lequel on résoud le problème de la coincidence des volontés, donc qui permet d'éviter le troc et autorise la division du travail. Il doit par nature avoir une valeur intrinsèque. En conséquence, tout actif peut etre de l'argent, certains peuvent produire, d'autres meme faire pousser les arbres si on prend des graines comme cela a déjà été le cas. La problématique nous rencontrons est que l'argent a été approprié par l'état, et n'a plus de valeur, ce qui produira la catastrophe qui se profile.



2. "le coût de la charge? tu te fou de ma gueule, je suis pas une marchandise, ni une bête de consommation."

Réponse : quoi que vous pensiez être, vous consommez au moins 2.000 calories par jour (plus si vous vous échauffez contre les commentateurs) , avez besoin de vous loger, de vous déplacer, etc. Tout ceci a un cout, et quelqu'un doit bien le financer. Il semblerait que cela vous ennuie de devoir payer ceci par vous meme, mais je vous garantis que je ne considère pas que votre entretien fasse partie des charges que vous avez le droit de me faire supporter.

Par ailleurs j'apprécierais le vouvoiement.


3. " Leçon d'économie:
les différent systèmes d'organisation économique ont beaucoup de nom différent, communisme capitalisme, libéralisme, etc.
Regardons les points communs.
Les échange monétaire utilise une devise, telle le dollars, l'or, l'euro, etc.
Bien sur sans l'aide des autres, si vous n'avez pas cette devise, vous n'avais pas le droit de consommé, l'argent est une commodité qui donne droit a consommé.
Il y a 3 rôles dans les acteurs économique, employeur, employé, consommateur, l'employeur et l'employé sont aussi consommateur.
Le système est basée sur la croissance des biens, donc il faut en permanence consommé, pour que l’employeur achète du temps de travail a l'employé."

Réponse : Je ne comprends pas ce que vous voulez dire.

Juste une remarque : l'argent ne donne aucun droit. C'est juste un bien que vous pouvez échanger contre un autre. Vous pouvez échanger un kilo de pommes contre un poisson à un pêcheur si il aime les pommes, mais en aucune manière un kilo de pommes vous donne un "droit" à consommer.



4. "tout système basée sur cela implique, la consommations impérative des ressources de la terre(que cela soit durable ou non).
Et il y a la croissance qui implique l'augmentation de la consommation, donc la destruction plus rapide des ressources.'

Réponse : la terre n'a pas de "resources", les resources n'existent que parce que les hommes en font des biens économiquement utiles. Le pétrole était présent depuis des millions d'années et ne valait strictement rien, jusqu'à ce qu'on invente de quoi l'utiliser au XIX° siècle.

La croissance n'implique rien du tout, notamment dans la destruction plus rapide des resources. Le recyclage, de nouvelles découvertes etc peuvent changer tout celà. Si l'on trouvait un moyen de tirer de l'énergie de l'eau de mer, par exemple, on aurait une ressource illimitée pour un sacré nombre d'années.



5. "Pourtant a la base, économie, ca vient pas d'économisée? l'efficacité quand on économise n'est telle pas de préserver au mieux les ressources, de faire les choses durable, les moins polluante et les plus efficace.

Réponse : bravo, je suis d'accord.


6. Si une entreprise vent un produit en abondance, très durable et efficace, elle ne fera pas d'argent, l'abondance est contraire au principe du profil, personne n'essaye de vous vendre l'air que vous respirer tout les jours, parce qu'il est disponible en abondance.
de même si elle fait un produit durable, ne va pas telle manqué de client très vite ?

Réponse : là, en revanche, je ne suis pas d'accord. Dans l'automobile, par exemple, les entreprises les plus rentables sont celles qui font les meilleurs produits et les plus durables, essayez donc de comparer Mercedes à Renault.

Juste une remarque sur l'air : l'air n'est pas encore un bien économique, mais je vous promets que sur la lune il faudra le payer, si on va y habiter. Par ailleurs, on arrive bien à vous taxer dessus, grace aux taxes carbones et autres absurdités écolo-totalitaires.



7. "L'efficacité, l'abondance, la durabilité, sont les ennemies de tout système monnaie-marchand."

Réponse : absurde et sans fondement, le quotidien montrant le contraire.



8. "Les manuel d'économie utilise une odontologie compliqué pour noyer le poisson du réelle fonctionne du système monnaie-marchand.
Le système doit consomme le plus possible les ressources, pour avoir de la croissance, la rareté est indispensable a la fixation des prix, et le non durable (obsolescence programmer) et inefficacité sont impérative.
Le PIB mesure le niveau de consommation, il doit monter le plus haut possible, c'est une bonne chance dans l’économie. Par exemple si les hôpitaux et les géant pharmaceutique font plus d'argent , c'est une bonne choses, si cela 2 double ça sera parfait, Plus il y a de gens malade et qui souffre et mieux c'est pour l'économie.
de même la violence permet de vendre de la sécurité des produit et des biens, comme arme alarme antivol assurance,etc, cela est bon pour l'économie."


Réponse : vous pourriez citer tous les secteurs de l'économie sans avancer d'un centimètre. Les théories conspirationnistes servent à trouver une raison à un monde qu'on ne comprend pas.



9. "Et le plus grand de tout les crimes, la guerre, elle est bonne pour l'économie, en injectant des milliers de milliards dans l'art de tuer, et permet de reconstruire avec de magnifique contrat les pays dévasté, cela est bon pour l'économie."

Réponse : là je vous ai pris sur le fait. Vous faites de l'humour.



10. Ah oui , j’oublie il faut travailler pour "gagné" sa vie, mais si c'est en consommant la terre, et profitant de la rareté artificielle des marché et utilisant comme système de décision le coût d'une choses qui n'es au final que des nombre dans un ordinateur ou un morceau de papier, plutôt que la terre et nos besoin primaire, mais si je ne suis pas d'accord avec le système fou actuelle, je suis parfaitement libre de mourir de faim de froid ou de soif.

Réponse : il ne tient qu'à vous de faire que la terre ait un consommateur de moins.


11. "rôles : employeur employer consommateur
Valeur: travail, argent, consommation, croissance.
conséquence: pollution, consommation aveugle, travail inutile, pauvreté, stratification sociale, inefficacité, non durable, rareté.

Pour moi c'est une religion, disons si tu préféré une illusion collective, qui organise la civilisation. son dieu au libéralisme, c'est la main invisible autorégulatrice des marchés, mais elle doit être en vacance la :p"


Réponse : la main invisible a été coupée par l'interventionnisme de l'état. Elle va revenir sous la forme d'un magnifique coup de pied aux fesses.


12. "Ps: je n'ai pas a mérité ma vie sur terre, pas plus qu'un vert de terre ou un étoile, je suis un être vivant doué de conscience, tout comme toi (ta encore une conscience, non?)"

Réponse : vous n'avez pas mérité votre vie sur terre, mais il ne tient qu'à vous de mener une vie méritoire.



13. """Comme le disait Saint Paul : "que celui qui ne travaille pas ne mange pas." "" Les gens qui propage ce genre de discours c'est plutôt eux qu'il faudrait laisser mourir, que ce soit saint Paul ou toi, et n'oublie pas que la volonté de ton dieu doit se faire sur terre comme au ciel, je me demande si la pauvreté et les banques existe dans ce ciel la.

Réponse : Ni vous ni personne n'avez le droit de m'obliger à vous avoir à ma charge. C'est un choix personnel qui s'appelle la charité.

14. "Tu a utilisé la religion comme justification, a ton idéologie, tu as justifié aussi en utilisant qu'il ne pouvais avoir rien de mieux, a bon? tu es sur? tu a tout essayer? Une belle partie de la population de la planète est asservie, si tu ne travaille pas tu ne mange pas, on appelle cela de l’asservissement, bien sur tu es "libre" de choisir ton travail (si tu arrive en a voir un) mais tu doit travailler, la pauvreté n'est pas accepter, tu doit travailler, sauf si tu es riche, la tu doit au contraire dépenser sans travailler, c'est très bien vue."

Réponse : 8° commandement : tu travailleras 6 jours. Et tu gagneras ton pain à la sueur de ton front.



15. "La différence entre l'économie et les autres sciences et que tout un chacun prétend en connaitre quelquechose et n'est pas immédiatement ridiculisé lorsqu'il profère des anerie" c'est parce que l'économie n'est pas une science que justement chacun peut dire des âneries, il n'y a pas démonstration dans l'économie que des calcul basée sur des postulas d'organisation sociaux économique, telle que l'argent la croissance et le reste. Sans compter le niveau affligeants en mathématique et physique de la nature de nos chère économistes, de toutes façon çàbiu va mal se finir, révolution, guerre, guerre civile, et tout ce qui va avec toc déjà a la porte de l'histoire."


Réponse : mais si, l'économie est une science, mais vous ne la comprenez pas. Cela fait une sacrée différence, croyez moi.

Si vous voulez apprendre, lisez ceci, vous ferez de grands progrès dans la compréhension du monde.

L'économie politique en une lecon
http://herve.dequengo.free.fr/Hazlitt/EPL/EPL_TDM.htm



16. Vous n'aller pas rester sourd longtemps
Profité bien de l'époque, l"histoire est en train de s'écrire devant nous. Le pâle est ton ami voyont".

Merci

Evaluer :   2  4Note :   -2
EmailPermalink
Il y a pire que l'esclavage : c'est d'avoir des esclaves et de les appeler "citoyens".

Alphonse de Lamartine
Evaluer :   6  1Note :   5
EmailPermalink
Pourquoi ne pas avoir mis des guillemets partout à "esclavage moderne" ? Il ne s'agit en aucun cas d'esclavage, vous le savez parfaitement et vous l'illustrez, et pourtant vous employez ce terme pour en parler.

Les promoteurs de ce terme d'esclavage sont les syndicalistes de tous poils et de toutes nations, particulièrement aux Etats Unis, qui ont peur de la concurrence pour leurs emplois surpayés et surprotégés.

S'il y avait esclavage il y aurait commerce des esclaves, et je n'en vois nulle part. Au contraire, il me semble que les centaines de millions de chinois qui se sont déplacés vers les villes ces 40 dernières années l'ont fait pour sortir de leur condition misérable, et donc volontairement.

Evaluer :   8  9Note :   -1
EmailPermalink
@ Hansel
...il me semble que les centaines de millions de chinois qui se sont déplacés vers les villes ces 40 dernières années l'ont fait pour sortir de leur condition misérable, et donc volontairement...

De même , quand on y met le prix , c'est tout à fait "volontairement " que vous pouvez acheter un enfant , vendu volontairement par ses parents,pour votre volontaire plus grande satisfaction personnelle.

Quand bientôt, grâce à l'application de tous ces beaux et efficaces principes, l'Europe s'écroulera , c'est aussi "volontairement" que vous irez piller les réserves alimentaires de votre voisin et finirez d'une balle dans la peau tirée par un plus costaud.
Evaluer :   7  5Note :   2
EmailPermalink
Je peux pas vous laisser dire cela.

Les voeux pieux sont une chose, la réalité en est une autre. J'aimerais bien avoir votre solution pour sortir les chinois de leur misère crasse.

Il me semble que si c'est en travaillant, c'est bon pour eux. Des dizaines de millions sont entrés dans la classe moyenne en trente ans, vous n'appelez pas cela un miracle ?

Et de la meme manière, si les européens ont décidé de ne plus travailler et de prendre le chemin de pays du tiers monde, et de connaitre à nouveau la misère crasse, c'est leur choix et rien, ni pas une barriere douanière ou TVA sociale, ne pourra les en protéger.

Pour le reste, regardez autour de vous. L'Europe est en train de s'écrouler.
Evaluer :   4  3Note :   1
EmailPermalink
...Les voeux pieux sont une chose, la réalité en est une autre. J'aimerais bien avoir votre solution pour sortir les chinois de leur misère crasse...

Ce n'est pas mon problème , je n'ai pas à m'immiscer dans les affaires de la Chine.

En Europe et en France , la conjonction de l'ouverture des marchés, sans contrepartie et des délocalisation nous à mis en concurrence avec les chinois , pour le plus grand profit des intermédiaires.

C'est une politique de marchands de tapis à courte vue qui aboutit à une désolvabilisation de la population avec un accroissement des richesses des parasites intermédiaires , qui eux ne produisent rien.

Au bout du bout est la dépression économique , la ruine de la classe moyenne, le défaut souverain qui entraine le corralito bancaire et la chute de la monnaie ,un pays dévasté .

Les politiciens aux affaires de tout bords , prostitués au pouvoir financier depuis la loi de 3 Janvier 1973,généralisée par l'article 123 du traité de Lisbonne sont responsables de cet état de fait.

Les peuple Européens ont simplement été trahis et la bourgeoisie conne de l'Europe ne voit pas qu'ils sont dans le même bateau et seront mis eux aussi en esclavage par l'arnaque de l'argent dette de la véritable élite.
Evaluer :   6  4Note :   2
EmailPermalink
Ca c'est chez nous, mon cher, chez les Chinois ca va plutot bien.

La situation de l'humanité s'est considérablement améloriée, et c'est un bien.

Vous avez peur de la concurrence ?
Evaluer :   2  6Note :   -4
EmailPermalink
@ Hansel

...Vous avez peur de la concurrence ? ...

La mise en concurrence n'est pas un critère d’efficience mais le résultat d'une simple réglementation.
Votre critère est dénué de sens.

Si votre idéal planétaire est le salaire quotidien d'un bol de riz par jour de travail et par personnel dans un atelier mondialisé et aligné sur le bas , c'est aussi l’idéal des psychopathes.
Cela ne s'appliquerait , bien évidemment pas aux membres de la nomenklatura des capos, que vous semblez envier , mon cher Hansel , mais ce n'est pas gagné pour autant , ni souhaitable pour vous dans le long terme.

Alors que le simple maintien des nations peut nous affranchir de ce destin.
Vous remarquerez toutefois que la nation et le peuple souverain sont un obstacle déclaré par les tenants d'une autorité supranationale européenne non élue , simplement coopté dans les clubs le Siècle ou Bilderberg par d'autres crapules non élues.

Evaluer :   6  3Note :   3
EmailPermalink
Mais qui parle donc de capos, de violence, de nomenklatura et d'aller piller les réserves du voisin ? C'est vous, je n'en ai fait mention nulle part.

Mon point est que le commerce libre et non entravé permet à ceux qui travaillent de s'enrichir et de se développer, et à ceux qui ont décicé de s'enfermer dans l'assistanat de décliner.

Si les européens ont décidé de se nourrir d'un bol de riz, c'est leur affaire et cela ne dépend que d'eux.

Rien que de très moral il me semble.

Et la notion de nation n'a rien à faire là dedans, pas plus que les calembredaines sur les Bilderberg et aux théories conspirationnistes destinées à rassurer les feignants.



Evaluer :   4  8Note :   -4
EmailPermalink
Visiblement vous êtes ignorants .
Attention, cela mène à la stupidité.
Ouvrez les yeux.

Cordialement.

NbB : Ne soyez pas étonné que l'on puisse développer des arguments autres que les vôtres , malheureusement tous issus de votre système de pensée.
Cela s'appelle une discussion .
Evaluer :   5  6Note :   -1
EmailPermalink
Vous etes trop fort, vous !

Et soyez certain que la ligne Maginot que vous voulez construire aura les même résultats qu'en 14.

Une belle et magnifique raclée.
Evaluer :   3  3Note :   0
EmailPermalink
Les crétins qui ne connaissent pas l'histoire datent la ligne Maginot de la grande guerre alors que cela concerne 39/45
Les mêmes crétins ignorent les complots de l'incendie de Rome , du Reichstag , l'affaire du Lusitania , du Golfe du Tonkin ,de Pearl Harbor provoqué et anticipé par FDR , des fausses ADM de l'Irak , les mêmes histoires pour l'Iran , acier des Twin Tower qui fond sous un feu de kérozène sur la moquette et partent en poussière, Al Qaida dont le patron était associé à la famille Busch , etc, etc...
Le complot des puissants est une constance de l'histoire
Et la gueule enfarinée , ils nous parlent de théorie du complot , comme à la tévé ?
C'est grotesque.
Bonne chance.

Evaluer :   7  3Note :   4
EmailPermalink
Mea culpa pour la date de la ligne Maginot, merci.

Il n'en reste pas moins que la ligne Maginot représente bien votre position, une ligne de défense que vous croyez inviolable mais qui est parfaitement inutile.

Que le vouliez ou non, nous sommes en compétition contre des gens qui travaillent plus que nous pour moins que nous.

Pour l'instant.

Ceux la ont clairement la vision que l'Europe leur a fait perdre 200 ans, via l'Angleterre avec la guerre de l'Opium puis avec le Marxisme qu'ils voient comme une maladie que leur a transmis l'occident.

Ils ont l'intention de prendre leur revanche, et en travaillant. Si vous voulez protéger le travailleur français, dites lui de retrousser ses manches et de se préparer à une lutte qui s'annonce dure.

La France est un grand pays, plein de qualités et de gens travailleurs et intelligents. Elle peut s'en sortir, mais certainement pas en se repliant sur elle meme.

Et s'il vous plait, restez courtois lorsque la personne avec qui vous débattez n'a pas les mêmes idées que vous. Votre agressivité nuit à vos arguments et pourrait vous rendre ridicule.
Evaluer :   4  7Note :   -3
EmailPermalink
Vous êtes trop bon. Votre interlocuteur, qui prétend discuter, manie l'insulte et les attaques ad hominen à tout bout de champ.
Je crains que vous ne perdiez votre temps.
La meilleure preuve est que l'on vous ressort le "désastre" des délocalisations, alors que celles-ci sont responsables de pertes insignifiantes d'emplois (mais de gains considérables).
Vous devriez aussi rire de l'argument selon lequel les intermédiaires sont "improductifs" et s'enrichissent "seuls". Vous essayez de raisonner économiquement, mais faites face à un agressif fatras d'opinions.
Evaluer :   10  10Note :   0
EmailPermalink
Merci !

Je n'ai pas encore perdu l'espoir qu'on pouvait convaincre avec une argumentation raisonnée.

Et surtout, je suis las d'entendre en permanence des discours défaitistes alors que les problèmes se règleraient si on se retroussait un peu les manches.

Au lieu de celà, il semble qu'on passe son temps à de tenter de créer des digues illusoires qui ne contiendront ni la marée qui vient de l'extérieur, ni celles des bureaucrates en tout genre qui seront nécessaires pour les administrer.

Merci aussi pour votre article, à propos.

Evaluer :   2  3Note :   -1
EmailPermalink
# #############
##### #### ##### ############.

#### , #### ###### ###### ,#### ###### ### ########## ########## , ##### ######## ## ####### ###### ### ###### #### ########## ###### ,#### ## ## ###### #### ### ## ##### ## ####### ### ############## ## ### #########.

#### #### #### ####### #### ##### ########## ?

#### ####### ### ## ##### ###### ### #### ###### ### ######## ### #### ######## , ### ?

Ce commentaire a été effacé car son contenu ne respecte pas notre politique.
Tiens cette fois-ci ce n'est pas LE copier/coller mais c'est vrai que cela passe à l'attaque TRES personnelle ; nous savons tous ici que c'est utilisé en bout d'argumentation par un qui ne comprend rien à rien et donc inutile même à la lobotomisation.
Evaluer :   2  8Note :   -6
EmailPermalink
Dernier commentaire publié pour cet article
Où en sommes nous depuis janvier ? depuis cet article ? La France va mieux avec la "nomalitude" ? Est-ce plus chouette de vivre en France qu'en Chine ? Qui a le sort le plus enviable ? Je dirais simplement : "Tout dépend le côté où l'on se place par ra  Lire la suite
Tophe28410 - 14/08/2012 à 15:04 GMT
Top articles
Derniers Commentaires
Or, pourquoi ça baisse, pourquoi ça va monter ensuite !
14 nov.Alain J.
et pourquoi çà monte et çà baisse ensuite Il y a 10 ans l'article ci dessus aurait pu s'écrire ... mais autrement. Je suis les articles sur l'o...
Comment on a étranglé la Grèce. Mediapart
15 nov.Patrick W1
La video doit être absolument regardée. Je l'ai vue, et j'ai envie d'acheter le livre de Varouflakis " Conversations entre Adultes" et de voir...
Or, pourquoi ça baisse, pourquoi ça va monter ensuite !
13 nov.blitzel
Ahahah, ils veulent nous saborder le "mental." Erreur aujourd'hui mercredi 13 pleine lune sur la dégringolade des cours des banques, Elles ...
Pour « sauver la planète », l’industrie tue les campagnes. Reporterre
13 nov.blitzel
Article impeccable. Un 11 novembre dans les labours Quand j'entends cela, cela nous rappelle, "aux oreilles de nos ancêtres dans les tranc...
Pour « sauver la planète », l’industrie tue les campagnes. Reporterre
08 nov.Patrick W3
Tout ce que vous notez est trop vrai.!!!....trop sombre, et le véritable drame est que la machine ne s'arrêtera pas, quelque soient les actions men...
Grâce aux taxes, la France s’appauvrit sans souci
07 nov.Bernard Conte
Le gouvernement "force" la consommation notamment par la norme. https://blog-conte.blogspot.com/2018/11/forcer-la-consommation-par-la-norme.html
ALERTE. La BCE baisse ses taux et les taux… remontent !
28 oct.blitzel
Il n' y a rien à dire, c'est excellent d'avoir trouvé cela. C'est une mesure qui a été mis en place au tout début septembre, méthode dévoilée p...
Les experts internationaux en Rien du Tout
28 oct.Patrick W1
Excellent...!!
Articles les plus commentésFavorisPlus...
Flux d'Actualités
TOUS
OR
ARGENT
PGM & DIAMANTS
PÉTROLE & GAZ
AUTRES MÉTAUX