Fermer X Les cookies sont necessaires au bon fonctionnement de 24hGold.com. En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez leur utilisation.
Pour en savoir plus sur les cookies...
AnglaisFrancais
Cours Or & Argent en

Le fachosialisme ou la disparition définitive de la gôôche!… L’édito de Charles SANNAT

IMG Auteur
Publié le 30 novembre 2015
2356 mots - Temps de lecture : 5 - 9 minutes
( 13 votes, 4,9/5 ) , 35 commentaires
Imprimer l'article
  Article Commentaires Commenter Notation Tous les Articles  
0
envoyer
35
commenter
Notre Newsletter...
Rubrique : Editoriaux

Mes chères impertinentes, mes chers impertinents,

Ce n’est pas moi, grand pourfendeur non pas de l’humanisme des lumières mais de la bien-pensance socialiste, qui nous mène droit vers l’abîme fût-il social, politique, ou économique qui vais pleurer sur l’enterrement en grande pompe et devant toute la nation de la mollesse de nos gôôôchaux aux sentiments dégoulinants forcément gentils alors que vous…. vous êtes de la droite « rance », ou encore vos propos qui ne peuvent rappeler que les heures « les plus sombres de notre histoire ».

Pourtant nous y sommes dans les heures sombres, et elles ne sont pas sémantiques ces heures sombres. Pourtant nous pourrions lutter contre le terrorisme sans l’état d’urgence, nous pourrions je ne sais pas moi, par exemple construire plus de prisons, lutter avec les idées, faire preuve de courage systématique dans des affaires comme celle de la crèche Baby loup où nous avons encore assisté aux bras hésitants et aux genoux tremblotants quand il aurait fallu savoir dire non à l’extrémisme religieux.

Nous aurions pu considérer qu’un méchant est un méchant en dehors de toute connotation de couleur, de confession ou d’origine. Nous aurions pu ne pas accepter la délinquance massive, le « repentisme » stupide, où il faut comprendre le vilain et accabler la victime. Nous aurions pu faire cela avant que ne se rejoignent l’islam radical et le banditisme des citées formant le cocktail explosif pouvant nous mener à la guerre civile. Nous aurions pu faire cela et nous pourrions le faire encore, sans pour autant tomber dans l’état d’exception, privatif de droits et de libertés civiles avec toutes les dérives, qui après 15 jours, sont déjà visibles et qui ne feront que s’amplifier avec le temps, la tension et la fatigue des troupes sur le terrain.

Des dérives qui mettront le feu aux poudres ! Gagner une guerre c’est facile, il faut massacrer plus et plus vite que l’autre.

Comprenez moi bien, je ne fais pas partie de celles et ceux qui justifieront d’une quelconque façon des actes évidemment barbares. Je vous dis que gagner une guerre est toujours facile. Il suffit de tuer plus et plus vite que l’adversaire.

Dès lors deux solutions s’offrent à vous « militairement » parlant (je ne parle pas de morale). Soit vous faites un génocide et tuez tout le monde auquel cas en restant seul vous êtes sûr de gagner la guerre et de gagner la paix, soit vous en laissez quelques-uns vivants… et là il faudra gagner la paix, et croyez-moi c’est une autre paire de manches.

Si l’Etat utilise l’état d’urgence pour embastiller des militants écologistes fussent-ils « violents » et lanceurs de pétards ou d’autres pierres, jamais, ô grand jamais, une manifestation d’écolos radicaux n’a entraîné, et c’est heureux, le décès de plus de 130 personnes en quelques heures !!! Assimiler l’écolo « radical » au terrorisme est un mensonge qu’aucun démocrate ne doit accepter et laisser passer parce que cette dérive marque évidemment le germe du fachosialisme en train de prendre racine dans notre pays avec la complicité d’une droite complètement dépassée.

La disparition du PS et un parti pesant bientôt 10% !

Ces dernières décennies le PS a muté et est passé d’un parti représentant une classe plus ou moins ouvrière à un parti à la composante « ethnico-sociale » prépondérante. Le PS est devenu le représentant des classes dites « populaires », or « populaire » dans la dialectique socialiste cela veut dire immigrée ou issue de la diversité, ce qui veut encore dire issue de l’immigration. Il ne s’agit-ici d’aucun avis mais d’une simple et froide constatation de la réalité.
François Hollande est d’ailleurs élu Président de la République grâce d’une part au rejet qu’inspirait Nicolas Sarkozy et d’autre part aux votes massivement socialistes des « banlieues populaires » et de nos concitoyens au sens large issus de l’immigration.
Les résultats des votes de 2012 en attestent sans conteste.

Le problème c’est qu’en embastillant ses électeurs ou en les ostracisant, on a peu de chance d’être massivement réélu… et c’est exactement ce qui va se passer pour le PS, qui vient de perdre tout simplement plus de la moitié de son corps électoral. Le PS est mort.

Définitivement mort. Enterré entre un programme économique libéral incarné par Macron qui est de gôôôche comme je suis le Pape, et la mise en œuvre d’un programme sécuritaire dont Marine le Pen ne pouvait pas seulement rêver il y a 15 jours, confirmant et cautionnant ainsi implicitement dans l’esprit des Français les thèses frontistes.

Du coup, le FN monte encore plus ce qui est parfaitement logique au nom du double principe « je préfère l’original à la mauvaise copie » et « on vous l’avait bien dit en étant traité de tous les noms », le PS s’effondre littéralement et la droite explose entre son aile molle, pro-américaine et amoureuse du Qatar et son aile plus dure.

Les régionales si elles se tiennent seront les dernières élections en France !

Il ne peut pas y avoir de retour en arrière. Les socialistes ne retrouveront jamais leurs électeurs qui se sentent trahis au plus profond. Et cette trahison socialiste elle est idéologique puisque pendant des décennies, comme vous pourrez le voir dans un petit pot-pourri d’articles, il fallait vomir La Marseillaise trop guerrière, être encore plus tolérant que tolérant, ou encore cracher sur ce drapeau tellement « nationaliste »  et maintenant devoir s’attribuer tous les symboles de « l’essstrêêême droâte » ne semble pas évident à tous les électeurs socialistes… Il leur faudra d’autres morts hélas pour intégrer toutes les subtilités du fachosialisme à la sauce hollandaise.

Cette trahison elle est aussi économique avec la mise en place des réformes Macron et de celles d’avant Macron d’ailleurs, dictées plus par les multinationales de Bruxelles et le Medef que par l’intérêt supérieur des pauvres sans-dents dont il est de bon ton en socialie de se moquer ostensiblement.

Enfin cette trahison est ethnico-religieuse puisqu’en disant « venez à moi toute la diversité de France » (majoritairement de confession musulmane) pour mieux se mettre aujourd’hui à assigner à résidence tous les barbus à la barbe plus ou moins longue, ne va pas pour le moins avoir pour conséquence d’amener cette partie de l’électorat à se ruer vers les urnes pour soutenir un PS en train de la trahir aussi sur cette notion de « communautarisme ».

Les régionales, si elles se tiennent, seront vraisemblablement les dernières élections à se tenir dans notre pays pour de longues années, puisque disons-le, l’ensemble de la situation actuelle, valide en tout point les thèses FN que cela plaise ou non, et j’en suis encore sidéré de voir ces élans de patriotisme « bushien » où il faut en plus aller bombarder pour se sentir mieux et venger notre 11 septembre à nous.

Drapeaux au vent, Marseillaise, patriotisme exacerbé et dialectique guerrière, sans oublier l’état d’urgence, la mise sous surveillance massive, les arrestations plus ou moins arbitraires y compris de maraîchers bio assignés à résidence, l’Etat redoutant sans doute une courgette piégée… Absurde et sans conteste précurseur d’une dérive.

La France demande officiellement à déroger aux droits de l’homme ! Oublié les beaux principes…

Haaaa…. les drôôôaaats de l’homme (à dire en bêlant comme une chèvre s’il vous plait), toute ma vie le socialisme bien pensant m’a bercé dans le droit de l’hommisme. Moi qui voulait devenir docteur Kouchner (non j’rigole, c’est lourd les sacs de riz de 20 kilos, ça pèse au moins 10 kilos, les 10 autres on les détourne pour le marché noir hahahahaha). J’ai 40 ans de culculgnangnantisme derrière moi, ça laisse des traces, mais déjà 130 morts plus loin le changement se fait très vite. Bref, les droits de l’homme mes amis, c’est devenu dès le 14 novembre un concept totalement dépassé.

Je sais, je sais, parmi vous il y en a qui pensent encore que tout va redevenir comme avant et que ça va bien se passer… Je suis navré mais non. D’ailleurs comme en témoigne cette source tout à fait sérieuse et officielle puisque c’est Europe 1 et qui n’a jamais été démentie par le gouverne-ment :

« La France a écrit au Conseil de l’Europe pour l’alerter qu’elle risque de déroger à la Convention européenne des Droits de l’Homme.

C’est officiel : la France envisage de déroger aux Droits de l’homme, dans le cadre de l’état d’urgence décidé après les attentats. Le gouvernement a lui-même envoyé un courrier au Conseil de l’Europe pour l’en informer. « Les autorités françaises ont informé le Secrétaire Général du Conseil de l’Europe d’un certain nombre de mesures prises dans le cadre de l’état d’urgence […], mesures qui sont susceptibles de nécessiter une dérogation à certains droits garantis par la Convention européenne des droits de l’homme », peut-on lire sur le site du Conseil. Une procédure nécessaire pour se prémunir d’un éventuel procès auprès de la Cour européenne des Droits de l’homme (CEDH). »

Alors ? Ça vous fait quoi la démocratie réduite uniquement à sa composante matérialiste ? Votre seul droit sera désormais de consommer et d’acheter encore plus de trucs dont vous n’avez pas besoin avec des sous que vous n’avez pas en espérant qu’un terroriste ne décidera pas de défourailler dans la foule pendant que vous faites acte citoyen de shopping. C’est tout de même beau le socialisme… Y’en que je nommerai pas, mais je crois que je ne veux plus les entendre bêler sur la droite fasciste, ou encore sur les heures les plus sombres du ventre encore fécond de la bête, car 130 morts après on est en train de faire d’eux des Allemands de 1933 et j’invite tous les lecteurs à réfléchir à quel point la machine à fabriquer l’opinion et les pensées va vite. Encore une fois il y a 15 jours tout le monde voulait plus de migrants et fallait être accueillant… Aujourd’hui on est « en guerre ». 15 jours de propagande. Efficace non ? Moi je dis même impressionnant !

Oubliée la « discrimination » à l’embauche et les séances de testing pour voir si le barbu de Molenbeeck avait autant de chance pour un poste de bagagiste à Roissy qu’un « dupond » bien de chez nous des beaux quartiers.

Oubliés les « touche pas à mon pote »… assigné à résidence le pote, c’est comme ça qu’on veut le voir le pote maintenant (je vous dis pas que c’est ce que je pense je vous dis que c’est ce que je constate).

Oubliés les migrants qu’il faut prendre à la maison parce qu’ils sont forcément gentils… ben oui, faudrait pas avoir de chance pour héberger comme Jawad à St-Denis des terroristes et voir le Raid débarquer chez vous pour refaire votre décoration intérieure.

Oubliée l’Europe de la libre circulation des biens, des capitaux et des personnes… pour les biens et les capitaux rassurez-vous, ça va marcher. Pour les personnes ? Allez oups, assigné à résidence.

Oublié le droit à un procès équitable et à un juge, désormais tout se fait sur « décision administrative ».

Et la liste pourrait être encore très longue. C’est beau les beaux principes, ceux qui se fracassent sur le mur de la réalité en moins de temps qu’il ne faut pour le dire.

La fin des élections disais-je !

Oui c’est la fin des élections et de la démocratie, car soyons clair au rythme où vont les choses, le PS fera 10% en 2017 surtout si c’est Winnie l’Ourson le chef de guerre qui se présente.
L’UMP, enfin les Républicains sont devenus inaudibles coincés entre Sarkozy pas franchement populaire, un PS qui joue au fachosialiste et un FN forcément très en forme. 10% pour eux aussi.
Mélenchon voulait encore plus de migrants… 1% pas plus même s’il vitupère comme un tribun.
Bref, en 2017, la Marine c’est comme je vous en avais déjà parlé l’élection directe au premier tour. Je ne vous laisse même pas imaginer son score en cas de nouvelles séries d’attentats, hors cela devrait hélas arriver.

Le petit problème c’est que l’arrivée du FN à la tête de la France c’est la fin de l’Europe rêvée par nos europathes et vu le mépris que l’Europe montre du résultat des élections que ce soit le réferendum en France de 2003 sur la Constitution Européenne, ou ce qui s’est passé en Italie où l’Europe a viré Berlusconi, ou bien encore l’Europe qui s’est occupée de la démocratie athénienne ou encore portugaise, il y a peu de chance que Marine le Pen puisse être élue.

La meilleure façon de faire barrage au FN est devenue depuis le 13 novembre de faire barrage aux élections. Pour cela, l’état d’urgence qui dure serait une conséquence assez logique. Le système risque d’être tenté d’aller jusqu’au bout de sa logique pour se sauver lui-même.

Ce qui est certain, c’est que notre pays danse sur un volcan, et que plus rien ne sera comme avant.
Préparez-vous, il est déjà trop tard !

Charles SANNAT
Insolentiae signifie impertinence en latin
Pour m’écrire charles@insolentiae.com
Pour écrire à ma femme helene@insolentiae.com

Abonnez-vous également à ma lettre d’informations, c’est gratuit, donc ce n’est pas cher, vous pouvez aussi abonner vos amis, votre famille, ou pas… !!! C’est juste en dessous, le gros machin rouge qui ressemble à une flèche!!

Vous pouvez également vous abonner à ma lettre mensuelle « STRATÉGIES » qui vous permettra d’aller plus loin et dans laquelle je partage avec vous les solutions concrètes à mettre en œuvre pour vous préparer au monde d’après. Ces solutions sont articulées autours de l’approche PEL, patrimoine, emploi, localisation. L’idée c’est de partager avec vous les moyens et les méthodes pour mettre en place votre résilience personnelle et familiale.

« À vouloir étouffer les révolutions pacifiques, on rend inévitables les révolutions violentes » (JFK)

« Ceci est un article ‘presslib’, c’est-à-dire libre de reproduction en tout ou en partie à condition que le présent alinéa soit reproduit à sa suite. Insolentiae.com est le site sur lequel Charles Sannat s’exprime quotidiennement et livre un décryptage impertinent et sans concession de l’actualité économique. Merci de visiter mon site. Vous pouvez vous abonner gratuitement à la lettre d’information quotidienne sur www.insolentiae.com »

http://www.europe1.fr/societe/cest-officiel-la-france-envisage-denfreindre-les-droits-de-lhomme-2626649

Données et statistiques pour les pays mentionnés : France | Italie | Tous
Cours de l'or et de l'argent pour les pays mentionnés : France | Italie | Tous
<< Article précedent
Evaluer : Note moyenne :4,9 (13 votes)
>> Article suivant
Charles Sannat est diplômé de l'Ecole Supérieure du Commerce Extérieur et du Centre d'Etudes Diplomatiques et Stratégiques. Il commence sa carrière en 1997 dans le secteur des nouvelles technologies comme consultant puis Manager au sein du Groupe Altran - Pôle Technologies de l’Information-(secteur banque/assurance). Il rejoint en 2006 BNP Paribas comme chargé d'affaires Il a exercé les fonction de directeur des études économiques de la société Aucoffre.com de 2012 à 2015, et créé le Contrarien Matin un site de « décryptage quotidien, sans concession, humoristique et sarcastique de l’actualité économique ». Il a fondé en Septembre 2015 le site Insolentiae.com et se consacre depuis pleinement à ce nouveau projet éditorial.
Publication de commentaires terminée
  Tous Favoris Mieux Notés  
Prix ​​Argent: 3 raisons pour lesquelles les prix argent, pourraient monter en flèche en 2016


http://www.profitconfidential.com/silver/silver-prices-3-reasons-why-silver-prices-could-soar/
comment remplacer le lithium rare et cher par la pyrite abondante et bon marché
si l'argent crève le ciel ce sera pour son aspect monétaire non industriel qui pourrait être menacé par une substitution tout aussi catastrophique que celle-ci !


http://www.rfi.fr/emission/20151205-or-fous-bientot-nos-batteries
Evaluer :   2  2Note :   0
EmailPermalink
Aucune chance. L'argent est le métal avec le plus d'applications industrielles, que ce soit pour ses qualités de conducteur d'electricité, de reflecteur de la lumière, ou pour ses qualités bactéricides.

Rappelez vous que tout le monde disait il y a quelques années que ce sera la fin de l'argent avec la fin de la photo argentique. Nous n'avons (pratiquement) plus de photos argentiques, et la consommation industrielle de l'argent continue de croitre.
Evaluer :   2  1Note :   1
EmailPermalink
Si le solaire trouvait un substitut, cela ferait beaucoup de dommage à la consommation industrielle de l'argent. En 2015, nous avons vu des articles qui disaient que le solaire boosterait le cours de l'argent et cela n'a pas eu lieu. Pourquoi ? Parce que l'on recycle à 80 % l'argent dans ce domaine. Sans substitut avec le recyclage seul, l'industrie solaire avec une consommation élevée d'argent comme jamais, n'a pas eu d'effet sur les cours. Alors imaginons ce que ce serait avec un substitut ! Et pourtant l'impact du solaire est bien plus élevé que ce que pouvait être l'argentique en son temps.
Buchla, ce piège que vous décrivez place de la République, heureusement sans mort de manifestants, c'est ce que le pouvoir a commis le 26 mars 1962 à Alger où une foule pacifique sans arme, d'enfants, femmes, et anciens combattants des 2 guerres manifestait, rue d'Isly, pour amener à manger aux habitants de bab el Oued, bloqués sans vivres depuis X jours. Et la fameuse "Force locale" mélange de fellaghas habillés de neuf et de soldats français les laissa passer puis leur tira dessus dans le dos, faisant une centaine de morts que les familles ne purent même pas enterrés décemment. Ce crime, comme celui du 5 juillet 1962 à Oran, restera comme une tache dans notre Histoire... Et le pire c'est que le 10 Juillet 1962, dans sa lettre au Ministre Mesmer, De Gaulle reconnait l'inanité de cette "force locale" puisqu'il lui enjoint de retirer les soldats français de la dite Force, et donc le caractère caduc des Accords d'Evian puisque la force locale mixte était la condition du respect et de la sécurité des populations.
> Ce que le Prix Nobel Maurice Allais avait annoncé et condamné est avéré, moins d' une semaine après l'Indépendance.
> Les Accords d'Evian étaient donc la condition nécessaire et suffisante pour que le Général entérine et masque sa capitulation devant les terroristes du FLN annihilés par l'Opération Jumelles, "capitulation" qu'il a tant reprochée au Maréchal Pétain, alors que celui ci devait gérer une défaite militaire et des millions d'Européens errant sur les routes.
> Fuyant ses responsabilités de sauvegarde des populations fidèles, il abandonnait sciemment les 212 soldats français enlevés entre le cessez le feu et la fuite du pouvoir élyséen.
Ceci dit, regardez cette video de 2008 au sujet du Bataclan, dont curieusement, personne ne parle !
ça aussi ce n'est pas un hasard !...
c'était le 20 décembre 2008
> https://www.facebook.com/StandWithUs/videos/10153310179247689/
Nous sommes à la phase 2 de la guerre d'Algérie.
Evaluer :   3  1Note :   2
EmailPermalink
"Le petit problème c’est que l’arrivée du FN à la tête de la France c’est la fin de l’Europe rêvée par nos europathes [...]"

Décidément, M. Sannat reste toujours bien naïf. La trahison de Syriza en Grèce ne lui a donc rien appris ? Au pouvoir, le FN trahira l'espoir qu'il a fait naître. D'ailleurs, il ne promet ni la sortie de l'Euro, ni la sortie de l'UE, ni celle de l'OTAN. C'est exactement pour cela que les médias lui offrent généreusement leur tribune. Sinon, nous n'en entendrions jamais parler, comme c'est le cas pour l'UPR de François Asselineau qui subit une censure complète par tous les médias (même par Wikipedia France !)

Les Français ont encore du chemin à faire avant de comprendre ce qui leur arrive. Et au train où vont les tyrans, la vie va encore beaucoup empirer avant, hélas.

En Grèce, les jeunes filles se prostituent pour le prix d'un petit repas. Vae victis disaient les Romains.
Evaluer :   5  2Note :   3
EmailPermalink
c'est exactement ça , lorsque vous dites " Les Français ont encore du chemin à faire avant de comprendre ce qui leur arrive " mais les gens continuerons de voter , le plus tristement risible c'est que le vote général se divise en 2 categories aussi utopique l'une que l'autre , l'un vote pour ne pas que le fn puisse passer , et l'autre votre en croyant que le fn changera tout :)
Evaluer :   3  2Note :   1
EmailPermalink
Exactement, insurrection2017. Et je suis fatigué d'essayer de les déciller. D'autant plus que, quand j'essaye, leur réaction est soit ironique, soit carrément hostile et agressive. C'est la raison pour laquelle je me suis rapproché de l'UPR. Là au moins, nous sommes d'accord sur l'analyse. Mais avant que l'UPR arrive au pouvoir (en partant de 2 %), beaucoup de larmes et de sang auront coulé sous les ponts, hélas !
Evaluer :   2  1Note :   1
EmailPermalink
@insurrection2017

Que l'importance du vote FN puisse vous désoler je peux le comprendre. Mais, le "sans-dent" français ne connait rien de l'UPR en raison du black out complet qui lui est imposé. Ensuite, le "sans-dent" subit le battage médiatique qui présente le FN sous le jour le plus défavorable possible. Le "sans-dent" est se voit présenté (je schématise grossièrement) d'un coté il y a les "bons",les républicains, les "européens" (les guillemets sont voulues), les tolérants, les ouverts à l'autre,etc,etc,...et de l'autre, les obtus, les anti-républicains, les anti-"européens", les haineux, les xénophobes,etc,etc,... et cela sans la moindre nuance.

Les difficultés du quotidien sont indéniables et lespoliticards du système ne font que les aggraver pour de plus en plus de gens!

Le FN est en butte à une hostilité des puissants que personne ne conteste chez les "sans-dent".Est-ce un jeu voulu par les maîtres de l'empire avec cette mise en scène présentant 2 camps antagonistes? Peut-être! mais cela échappe totalement aux "sans-dent"! A l'UPR il faut en prendre conscience.Quand Jean L. dit qu'il a un mal fou à déciller les yeux sur cette possible entourloupe je le comprends parfaitement.mais, ces difficultés s'expliquent. Présenter les choses comme le fait Jean L. poutr beaucoup de gens c'est trop, cela vient de trop loin...Je pense qu'il faut y aller progressivement en posant des questions, en amenant quelqu'un à réfléchir sur l'entretien qu'on a eu.Si les certitudes commencent à être ébranlées le début du chemin est fait; et on peut aller au-delà.

Je livre des réflexions personnelles.C'est comme cela que je "fonctionne".Si quelqu'un me dit que j(ai tort de penser ceci ou cela, il renforce mes certitudes au lieu de chercher à me faire douter...

Je tiens à souligner que cela n'engage que moi et nul n'est évidemment obliger de partager ces réflexions.

Bien cordialement.
Evaluer :   1  0Note :   1
EmailPermalink
@Jean L

" Au pouvoir, le FN trahira l'espoir qu'il a fait naître. D'ailleurs, il ne promet ni la sortie de l'Euro, ni la sortie de l'UE, ni celle de l'OTAN. "

Il est tout à fait possible que vous ayez raison en affirmant qu'il tahira l'espoir créé! Cela dit, le FN n'est pas encore au pouvoir et il lui reste du chemin jusqu'à ce qu'il y soit!Quand vous évoquez le traitement médiatique que subit l'UPR vous avez raison de considérer que c'est c'est le black-out complet! Qui l'impose? Pas le FN en tout cas! Il fut un temps, même s'il remonte à loin, que le FN était aussi complètement occulté! Moi, l'existence du FN je la connais depuis le milieu des années 80 avec le résultat aux européennes! Le FN,il me semble qu'i a été lancé en 1974 ou 1975...

A l'occasion des européennes j'ai assité à la réunion de la liste UPR. Sa tête de liste m'a fait une excellente impression et son exposé très clair! Oui, l'UPR mériterai une toute autre couverure médiatique! mais, l'électeur "sans-dent" tenté par le vote FN n'est pour rien dans l'exclusion médiatique subie par François Asselineau! Actuellement, le FN bénéficie d'une couverture médiatique à la hauteur de sa notoriété! Il n'en a pas toujours été ainsi!

Ce que je critique,à l'UPR, c'est qu'il reprend une partie de la rhétorique imposée par la gauche et les soumis du politiquement correct!

Sincèrement, quand on entend parlé Philippot ou Monot, que l'on soit d'accord avec eux ou non, moi, ils ne me donnent pas l'impression d'être des fous furieux extrémistes et fascisants! mais, ce n'est que mon ressenti et mon avis!

Mais je ne vois pas l'intérêt que peut avoir François Asselineau à parler du FN comme le font les socialistes ou la droite...Les élécteurs tentés par le vote FN ne seront pas influencé par ce vocabulaire.Mêmes remarques à Dupont-Aignan.

Jean L. je n'ai pas l'honneur de vous connaître et je ne tiens pas à jouer au redresseur de tort.Je vous livre mes impressions rien de plus.

Bien cordialement.
Evaluer :   2  0Note :   2
EmailPermalink
Attilio,
Merci pour votre commentaire. Je tiens à préciser que je ne suis pas hostile au positionnement politique du FN. Je ne considère pas que ce parti soit d’extrême-droite depuis qu'il est dirigé par Marine. Avant, oui. Et je n'ai rien contre son patriotisme affiché, au contraire. Mais je ne place pas mes espoirs dans lui car il n'a pas une position claire sur la sortie - absolument nécessaire à mon avis - de l'UE, de l'Euro et de l'OTAN. Pour s'en convaincre, voir la vidéo suivante :
http://www.upr.fr/videotheque-upr/les-21-versions-contradictoires-du-fn-sur-lue-et-leuro.

Personnellement, je croyais sincèrement que Syriza allait sauver les Grecs et la Grèce. Dès l'accession de ce parti au pouvoir, en janvier, Asselineau a prévenu que Syriza allait trahir ses électeurs et son peuple. A l'époque, je n'ai pas cru Asselineau et m'attendais à ce que la Grèce sorte de l'Euro et de l'UE en répudiant sa dette odieuse. En juillet, face à la sidérante trahison de Tsipras 4 jours après le référendum, j'ai bien dû me rendre à l'évidence et reconnaître la pertinence des analyses et prédictions d'Asselineau. En conséquence, j'ai adhéré à l'UPR récemment.

Il me semble que vous faites aujourd'hui sur le FN la même erreur que celle que j'ai faite il y a un an sur Syriza. Je pense que la présence médiatique du FN (comme celle de Dupont-Aignan par exemple) est une preuve qu'il ne représente aucun danger pour l'Empire. Une preuve qu'il trahira exactement comme Syriza l'a fait en Grèce. Selon moi, le FN est un "parti-leurre" (comme DLR et le Front de Gauche) que l'Empire entretient pour désarmer la démocratie. Mais je serais très heureux d'avoir tort, bien sûr ! De toute façon, le FN arrivera au pouvoir et nous verrons bien alors. Cette hypothèque doit être levée avant que les Français ouvrent les yeux et comprennent le jeu fourbe de l'Empire. Cela prendra du temps et nous en manquons ! Dans moins de 10 ans, la France aura disparu, éclatée en "euro-régions" autonomes. Et la misère sera bien installée, comme en Grèce. Remarquez que "insurrection2017" voit les choses comme moi.

Sans rancune aucune et bien cordialement.
Evaluer :   0  1Note :   -1
EmailPermalink
@Jean L.

Je vous remercie à mon tour pour vos observations et vos réflexions.

Je suis aussi de votre avis: la rupture avec l'UE est nécessaire et est une sorte de préalable! Si un jour il devait y avoir un salut pour la fance et les pays de l'UE, ce salut se situera hors l'UE et non au sein de l'UE!

Sur ce point, que suis parfaitement en phase avec le positionnement de François Asselineau! Pourquoi le FN et Le Pen ne se situent plus dans une logique de rupture avec l'UE, je n'en sais strictement rien! Je ne suis pas membre du FN et si je connais l'un ou l'autre membre, je ne les fréquente pas...

Cela dit, quand vous affirmez, j'imagine que c'est le positionnement de l'UPR, que le FN est un parti-leurre, j'ai du mal à imaginer cela. Quand je vois l'hostilité de tous ceux qui s'expriment, que ce soit Manuel Valls, que ce soit nombre de porte-voix, de LR-UDI, que ce soit les quotidiens nordistes ou Pierre GATTAZ le chef du MEDEF CAC40, votre point de vue me parait (ce n'est que mon avis, je ne vous fait pas de procès d'intention) convaincant!

Cela dit, mon propos n'est pas de polémiquer et de défendre à tout pris le FN. Oui, je pense que vos craintes de voir le FN être une sorte de "SYRIZA' à la française sont légitimes.J'ai moi aussi cette crainte!

Même si au sujet du revirement de TSIPRAS on ne doit pas tout savoir sur les conditions ce revirement complet a été obtenu...Les "discussions" bilatérales auxquelles TSIPRAS a été "convié" on en ignore le contenu.S'est-il vu proposé un deal qui ne lui laisse pas beaucoup le choix? Jean L., la Grèce est un petit pays, endetté jusqu'au cou, à titre perso, je peux m'imaginer que les discussions ont pu porter sur des aspects qui ne relèvent pas que des finances...Ai-je tort en émettant ce genre de considérations avec sous-entendu? Je l'ignore! A titre perso, je pense que mon analyse ,'est pas complètement insensée!

Si comme vous j'ai noté que SYRIZA a opéré un virage à 180 degré, je m(interroge sur les conditions d'un tel revirement!

Pour le moment le FN n'est pas encore au pouvoir.Si un jour il y parvient, cela sera bien après 2017...Si un jour l'heure du FN devait sonné, la situation ce sera encore davantage aggravée. Je pense que l'arrivée au pouvoir ne sera pas le début de la "cata", mais c'est parce que la situation era devenue catastrophique, que le FN pourrait finir au pouvoir...

Jean L. c'est l'analyse que je fais.Nul n'est obligé de la partager!

Je souhaite cvivement que l'UPR puisse briser le mur de l'occultation médiatique afin que les médias du système soient obligés de tenir compte de l'audience de François Asselineau! Les analyses de François Asselineau devraient être accessibles au plus grand nombre!

Bien cordialement.
@ Attilio
Bonjour, je prends le train en marche et j'ai suivi avec intérêt vos échanges avec "insurrection" et "Jean L". Globalement ce qui s'y trouve rapporté est très intéressant. Je connais à peine (censure oblige?!) Asselineau et son parti. Les gens ne se jetteront pas sur un potentiel sauveur qui pèse à peine 2% des bulletins de vote. Ce qui était certainement le cas du FN il y a pas mal d'années. En revanche, Marine a effectivement dédiabolisé le parti de son père pour en faire le premier parti de France avec.....2 députés!
Le "sans-dents" effectif que je suis mettra un bulletin FN dans l'urne pas par conviction profonde, mais je considère que nous sommes arrivés à un moment où il faut casser les reins aux tenants de l'Empire (j'aime bien l'expression!). Depuis au moins Mitterrand les gens qui ont eu les rênes du pays en main ont trahi le peuple de France chaque jour un peu plus. Si on rajoute la veulerie et la cupidité à l'idéologie, nous ne sommes pas loin du compte. Mais chez la gauche, les trahisons nationales pour mettre en place l'idéologie socialiste existent depuis le début de cette mouvance et cela me rappelle des arguments développés récemment par un intégriste musulman belge qui prône une nation unique et sans drapeau et où tous les hommes sont frères, à condition....que tout le monde soit musulman! La politique et le syndicalisme ne manquent pas non plus d'ayatollahs!
Cela dit, j'ai suivi avec intérêt le parcours de la Grèce en 2015. Entre le résultat du referendum de juillet et ce qu'en a fait Tsipras, j'avoue que j'ai bien rigolé (jaune!). Mais c'est vrai que si "on" a promis à Tsipras la notoriété posthume comme à JF Kennedy....! Enfin, cette supposition n'engage que moi!
Cela dit, je ne vois pas comment le FN pourrait faire pire que ce que voyons actuellement.
L'Europe de de Gaulle et d'Adenauer est bafouée depuis longtemps. Je n'imagine pas que nous puissions nous en sortir avec l'Euro et Bruxelles pour nous tenir par la main.
L'homme est un drôle d'animal qui ne sait pas se contenter de ce qu'il a. Le toujours plus mène a des extrêmes incontrôlables. Je pense aussi aux syndicats qui fonctionnent de même. De grignottages en grignottages on arrive à des situations ubuesques qui font fuir ceux qu'elles devraient protéger!
Je terminerai simplement en disant -comme je l'ai déjà exprimé ici- que je ne crois plus aux urnes, même si j'y vais quand même, les dés sont pipés, les gens de l'Empire ont biaisé les cartes en leur faveur. Je pense que le chaos est programmé et que ça finira avec un type avec quatre ou cinq étoiles sur ses épaulettes et la constitution de 58 aux archives.
La vie c'est le mouvement, c'est valable aussi pour les nations. Malheureusement j'ai bien peur que la dynamique soit mortifère. Mais bon! pour renaître, il faut bien mourrir à quelque chose non??? Le plus délicat, ce sont les conditions du passage d'un état à l'autre...!













Evaluer :   5  0Note :   5
EmailPermalink
Attilio et Merisier,
1) Je comprends votre position d'autant plus facilement que c'était la mienne il y a encore quelques mois. Mais plus depuis la trahison de Tsipras. Je répète que l'ouverture des médias est l'indice qui annonce un accord préalable avec l'Empire.

2) N'oubliez pas que nous manquons de temps, que d'ici une dizaine d'années au plus, notre État et notre nation - millénaire ! - auront disparu, fondus à dessein dans le creuset européen.

3) Quand on cède à la corruption ou à la menace, même à des menaces de mort, on est indigne du rôle de chef d'état. C'est une imposture de se présenter en sauveur quand on est corruptible ou craintif.
Evaluer :   1  0Note :   1
EmailPermalink
" l'ouverture des médias est l'indice qui annonce un accord préalable avec l'Empire"

C'est malheureusement le même constat pour tous les biens et services commerciaux "qui réussissent" ou "qui perçent".
Evaluer :   1  0Note :   1
EmailPermalink
"En revanche, Marine a effectivement dédiabolisé le parti de son père pour en faire le premier parti de France avec.....2 députés!"

Dédiabolisé... Ce mot n'est pas de vous. Vous devez l'avoir répété sans l'avoir digéré. En l'occurrence, il s'agit malheureusement sans doute du contraire ! D'un pacte préalable avec le Menteur / Mammon / Diable...
Elle aurait diabolisé ce qui ne l'était pas tant.

Quand elle s'est pavanée à New-York pour recevoir je-ne-sais quelle distinction parmi les "femmes puissante de la planète", j'ai perdu les derniers doutes, s'il en restait !
Evaluer :   1  0Note :   1
EmailPermalink
@Merisier,

Il faut faire attention car un ennemi visible peut très bien cacher un allié utile...

Où il ne fait aucun doute c'est sur cette perfusion qui devrait faire naître un nouveau peuple...

Des esclaves modernes, inertes et corvéables, voici ce qu'on appelle l'idéal du peuple élu...

Amicalement...
Evaluer :   1  0Note :   1
EmailPermalink
Pour ceux qui planifient un voyage à Bruxelles, visez les heures de bureau. Conseil d'ami...

En effet, pendant les heures de bureau, je constate que les stations de métro du quartier européen sont très lourdement surveillées (genre à Schuman : deux militaires sur chaque quai, plus deux autres occupant une position élevée).
Par contre aujourd'hui, à 19 heures, je n'en ai pas vu un seul sur les quais des stations du quartier européen.

Faut croire que ces mesures de sécurité extraordinaires visent surtout à protéger une certaine population bruxelloise active dans le quartier pré-cité.... ceci expliquerait également pourquoi d'autres capitales européennes ne subissent pas le même niveau d'alerte.
le reste de la populace, elle peut crever, si vous ne travaillez pas pour "les institutions", votre vie a moins de valeur.....

Evaluer :   6  0Note :   6
EmailPermalink
L'état d'urgence qui permet de faire barrage aux élections... Là, je veux bien une explication juridique, merci. Pour le dessous des cartes et évincer "les autres", ok, j'ai suivi.
Evaluer :   2  0Note :   2
EmailPermalink
La semaine dernière un vieux me disait:
"la loi d'urgence empêche les rassemblements et donc la campagne ?
-Je n'ai pas besoin de campagne électorale pour savoir pour qui voter !!"

J'ai des oreilles... il n'est pas le seul... il y a des sortants qui vont sortir...
Comment ne pas réagir quand vous avez d'un côté des écolos anarchistes qui pour attaquer les CRS profanent le mémorial du vendredi noir, et de l'autre l'Etat d'urgence qui semble plus efficace à embastiller ces minables que les dangereux buveurs de sang de DAESH...

Vous ne pouvez pas être un français et ne pas vous interroger sur cette différence de traitement...

Je n'excuse rien, je veux que mon pays vive en paix...

Dimanche nous allons voir le résultat de ces incohérences...

Chacun y va de son pronostic...

Ce que je vois c'est que nos libertés diminuent alors que le niveau d'horreur lui ne fait qu'augmenter...

Pour l'efficacité, ils repasseront...

A mon avis, le but de ces décideurs est loin du bien commun...

Tous aux urnes dimanche...

Personnellement, je n'ai qu'à regarder le solde de mes impôts locaux pour choisir le bulletin qui convient...
Evaluer :   4  1Note :   3
EmailPermalink
"Personnellement, je n'ai qu'à regarder le solde de mes impôts locaux pour choisir le bulletin qui convient..."
Idem pour moi.
Mais je ne voterai pas pour les aboyeurs de "on est chez nous".

Quand aux écolos-anarchistes qui profanent un mémorial... franchement; ça impressionne qui? J'ai entendu ça aux infos; haussé les épaules et bu mon café.
Evaluer :   2  1Note :   1
EmailPermalink
@Marsan

Alors qui voter???

UPR??? ...

Désolé, mais je n'ai pas de temps à perdre...

Il ne suffit pas de critiquer, il faut pouvoir apporter des solutions...

Aujourd'hui, le vote de rejet du système c'est le FN !!!

PS: Merci à GATTAZ et à La Voix du Nord pour avoir appuyé ma décision... quelle intelligence !!!
Evaluer :   3  1Note :   2
EmailPermalink
Pour ne pas perdre son temps, en effet, s'informer ici urgemment : http://www.upr.fr/videotheque-upr/les-21-versions-contradictoires-du-fn-sur-lue-et-leuro
Evaluer :   2  1Note :   1
EmailPermalink
@Floriot

Merci pour le lien mais la solution n'est pas dans la politique.

Aujourd'hui, ce mot rime avec trahison...

C'est un inconnu qui sauvera la France... J'en suis convaincu...
Evaluer :   1  2Note :   -1
EmailPermalink
Ce n'est pas un inconnu qui sauvera la France.
Une bonne fois pour toute il faut arreter d'espérer qu'une personne, un demi dieu, un prophète, sera là pour nous sauver.

Il faut que la France se donne des institutions et des lois solides qui rendent inutile les hommes providentiels.

C'est ce que l'on appelle une république.

Bien évidemment, comme tout le monde confond démocratie et république, on oublie l'intérêt de la seconde et on tombe dans les excès de la première, la démagogie en premier lieu.

Ce qui aboutit au fait que tout le monde pense que le salut viendra d'un homme, au lieu des institutions.

Evaluer :   3  0Note :   3
EmailPermalink
Libertador,

D'accord avec vous, mais en partie seulement.

En effet, ce sont de bonnes institutions qui protègent une nation et assurent sa stabilité. On pense aux votations suisses qui permettent de censurer les trahisons des politiques. Il faudrait également, comme le propose Etienne Chouard, que les politiques ne puissent en aucun cas changer la constitution. De plus, l'écriture de la constitution devrait se faire par une assemblée constituante populaire dont les hommes politiques devraient être exclus. Mieux encore, la classe politique dans son ensemble devrait être liquidée (pas les hommes, la classe, je ne suis pas sanguinaire) et de courts mandats attribués par tirage au sort de citoyens.

Mais qui va incarner une telle révolution ? Quel sera l'homme ou la femme courageux(se) qui se mettra en avant et saura résister à l'agression contre le pays que ne manquera pas, alors, de déclencher l'Empire ? C'est ici que nous espérons un personnage charismatique et courageux. Dans les heures les plus tragiques de son histoire, la France a vu émerger des inconnus providentiels : Jeanne d'Arc et de Gaulle. Le pays vit aujourd'hui, une période où sa survie même est en jeu. Il nous faut un de Gaulle pour cristalliser et organiser la résistance...
"Il faut que la France se donne des institutions et des lois solides qui rendent inutile les hommes providentiels.
C'est ce que l'on appelle une république."

Mais non. Une république est un outil qui ne présume pas de ce que l'on en fait. Ni de ce que voulaient en faire ses fondateurs d'ailleurs.
La qualité de vie sous la république de Jules César ou de Mao, celle de Moscou, La Havane, Vienne ou Washington n'est pas la même. Rien qu'en France, la 1ère ou la 2è républiques ne ressemblaient à la 3è ou 5è que par le principe républicain, à l'exclusion de toute autre similitude.

On peut très bien avoir des institutions et des lois fragiles, tout comme compter sur les héros, et être une république quand même.

Comme si un club de foot, des anciens combattants, un groupe de copropriétaires ou un parti politique ne pouvaient pas tous constituer des associations, avec leur propre règlement, leurs propres objectifs et leurs propres faiblesses, mais le même statut légal quand même.
Evaluer :   1  0Note :   1
EmailPermalink
@Libertador

Vous pensez que notre pays serait sauvé par la République et la Démocratie...

Rassurez-moi vous plaisantez ???

Si on en est arrivé à un tel niveau de décrépitude et d'échecs c'est bien à cause des fondements partiaux que vous défendez...

Voilà, comment je vois les choses et cela n'engage que moi...

La règle du copain d'abord n'a pas de couleur politique, elle touche l'ensemble des partis et des loges... mais vos "principes" ont pour but de faire naître continuellement un sentiment de culpabilité à cette 10ème génération de citoyens français...

Vous préférez "j'accuse" à "vivre ensemble"... La République et la Démocratie veulent un homme universel sous bannière unique, mais c'est impossible...

L'épilogue de cette histoire c'est que les juifs, les mahométans, les royalistes, les pétainistes, les homos, les descendants d'esclaves auront leur "vengeance" mais ce qu'ils ignorent encore c'est qu'aucun d'eux ne sera épargné...

Il faut arrêter de remuer la haine...

La suite, c'est une dictature... ou un Empire...

Cordialement...
@Christus Regnat

"Merci à GATTAZ et à La Voix du Nord"

C'est ce que j'ai égaemepnsé lorsque j'avais lu les articles consacré au sujet! Quoiqu'on pense des déclarations des uns et des autres, l'intervention de Pierre GATTAZ à le mérite de clarifier certaines choses! Le MEDEF CAC40 ne compte pas sur le FN pour la défense de ses intérêts dans la mondialisation de l'économie! Il est particulièrement croustillant de voir les syndicalistes y compris ceux de la CGT "lutter" contre le vote FN aux cotés des patrons du MEDEF CAC40! Les pontes communistes parlaient naguère de compagnon de route et d'idiots utiles!

Nos "brillants" syndicalistes se sont rabaissés à, au choix,être descompagnons de route ou des idiots utiles des grands groupes industriels et financiers!

Je me demand s'ils en sont conscients ou s'ils sont cons à ce point!

Bien cordialement!
Evaluer :   4  0Note :   4
EmailPermalink
Le vote est une adhésion qui engage la responsabilité de l'électeur.
Si personne ne vous convient, ne votez pas par défaut ! ni au hasard ! ni même pour un tocard sans chance de succès.
Les élus ont TRES peur de l'abstention de masse, car c'est pour eux l'arrêt du manège.
Evaluer :   1  0Note :   1
EmailPermalink
@Pâris

S'abstenir ??? Pourquoi pas, mais pas demain...

Nous sommes dos au mur...

Pas de vote d'adhésion, simplement un vote de barrage.

Le but est de stopper la politique désastreuse de l'UMPS même si cela doit passer par le vote FN.

Pâris, je suis entièrement d'accord avec vous sur le cas Marine, vous visez juste et ça fait plaisir...

Si je pouvais dire ce que je sais...

L'important c'est le Christ !!! et les autres ne sont que des profiteurs ingrats...

Cordialement Christus.
Evaluer :   2  0Note :   2
EmailPermalink
Le Monde:
"Mme Le Pen est apparue tout sourire, défilant sur le tapis rouge au milieu d’une brochette de people, parmi lesquels le rappeur Kanye West et sa compagne, Kim Kardashian, ou Julianne Moore, oscar de la meilleure actrice 2015. « C’est la première fois que je vais à ce genre de soirée », avoue la présidente du FN. Dans une robe bustier bleu nuit – on ne se refait pas –, son compagnon, Louis Aliot, en smoking à ses côtés, Mme Le Pen était visiblement ravie de se retrouver au milieu de cette élite mondialisée.
« Permettez-moi de faire preuve de curiosité, se justifie-t-elle. Je pense que nous allons arriver au pouvoir et que par conséquent, il faut obligatoirement croiser, rencontrer, discuter avec des gens puissants dans leur pays respectif. »


BFM:
"Cette distinction, "c'est un symbole qu'outre-Atlantique on considère que le Front national est un mouvement sérieux, un mouvement de gouvernement, et que peut-être dans quelques mois il y aura en France des changements importants", a expliqué Marine Le Pen"


Le Figaro:
"Pour la présidente du FN, ce voyage outre-Atlantique est une occasion d'exposer certains aspects de son programme. «Les États-Unis ne sont pas nos ennemis mais doivent être, à nouveau, un partenaire, explique Ludovic de Danne, son conseiller spécial aux affaires européennes. «Dans un monde multipolaire, les logiques de guerre froide doivent cesser, poursuit-il, nous devons envisager un new deal international.» "

20':
"Elle a assuré au micro de la radio Europe 1 qu'il ne s'agissait «pas d'une occasion frivole»: «Il y a évidemment une partie des gens qui sont des artistes mais il y a aussi une partie de gens dont la pensée influence le monde, dont les actes, dont les décisions influencent le monde, c'est ça qui m'intéresse au plus haut point », a-t-elle assuré."

Etc etc, vous commencez à savoir lire entre les lignes !

Ceci étant dit, je conçois le "vote de barrage". Il peut préserver votre conscience. Il est très répandu dans un système à deux tours comme la présidentielle française. Mais gardez à l'esprit que l'élu(e) ne le sait pas et s'en fout totalement. FH en 2002 a reçu des voix de ceux qui ne voulaient plus de NS, ça n'était pas une adhésion, trois semaines après sa popularité était au fond des bottes, mais il est pourtant bien là, il agit à sa guise, se moque des minorités (mariage PT...) et de tous les peuples de France etc...

Le jour où le dépouillement montrera que les Français se sont déplacés, mais que 51% n'ont pas choisi l'un des candidats proposés, le mépris changera de camp.
Evaluer :   2  2Note :   0
EmailPermalink
J'étais Place de la République quelques minutes avant que cela ne dégénère, pas dans les casseurs mais simplement pour montrer que je suis encore libre (quelle qu'en soit les conséquences), la provocation organisée par les forces de l'ordre ne pouvant pas déboucher sur autre chose: d'abord on laisse rentrer tous le monde (je dis bien tout le monde) sans en laisser sortir sans leur demander de se disperer puis on donne le départ de la manifestation pour mieux l'arrêter 200m plus loin, on laisse monter la pression on ajoute quelques dizaines de cars de CRS et ça explose: c'est une loi de la physique. La responsabilité est totalement du coté du pouvoir!!!
Evaluer :   8  0Note :   8
EmailPermalink
@Bulcha

Oui, on peut se poser des questions sur les différences de traitements des "pertubateurs"...

Un peu comme le glorieux soldat du RAID qui vendredi a tué des méchants barbus, en oubliant que ce héro a arrêté le lundi d'avant un pauvre bougre ruiné, retranché chez lui...

Qui a le droit de parler de héros??? sûrement pas les hommes...

PS: Je suis convaincu qu'un honnête citoyen prendra plus en terme de sanction pénale qu'un multi-récidiviste odieux et barbare...
Evaluer :   2  0Note :   2
EmailPermalink
Dernier commentaire publié pour cet article
@Libertador Vous pensez que notre pays serait sauvé par la République et la Démocratie... Rassurez-moi vous plaisantez ??? Si on en est arrivé à un tel niveau de décrépitude et d'échecs c'est bien à cause des fondements partiaux que vous défendez...  Lire la suite
Christus Regnat - 11/12/2015 à 09:04 GMT
Top articles
Flux d'Actualités
TOUS
OR
ARGENT
PGM & DIAMANTS
PÉTROLE & GAZ
AUTRES MÉTAUX