Fermer X Les cookies sont necessaires au bon fonctionnement de 24hGold.com. En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez leur utilisation.
Pour en savoir plus sur les cookies...
AnglaisFrancais
Cours Or & Argent en

Le graphique qui convertit les gens à l’étalon or

IMG Auteur
New World Economics
Publié le 03 mars 2016
557 mots - Temps de lecture : 1 - 2 minutes
( 2 votes, 5/5 )
Imprimer l'article
  Article Commentaires Commenter Notation Tous les Articles  
[titre article pour referencement]
0
envoyer
0
commenter
Notre Newsletter...
Rubrique : Or et Argent



Il existe un graphique capable de convertir en un rien de temps les gens à l’étalon or.

Non, ce n’est pas celui-là :

 

Mais celui-ci :

 

Ce graphique représente les obligations à perpétuité du gouvernement britannique, depuis la réinstauration de l’étalon or (après les guerres napoléoniens) en 1821, jusqu’à début de la première guerre mondiale près d’un siècle plus tard.

Ces obligations à perpétuité étaient des obligations à la maturité infinie. Les gouvernements ne tentent même plus d’émettre de telles obligations aujourd’hui. Les gens se moqueraient d’eux.

Les rendements des obligations gouvernementales, comme vous le savez certainement, sont le meilleur indicateur de stabilité économique. Et les rendements des obligations à perpétuité étaient très, très stables. Ils se sont maintenus autour de 3,14% sur toute la période. Pas seulement ça, ils étaient aussi exceptionnellement stables d’une année sur l’autre, sur toute la période – trois générations – avec des fluctuations de cinquante points de base (un demi-point de pourcentage) de chaque côté de leur moyenne de long terme.

Voici ce à quoi est supposé ressembler le capitalisme. Voici ce à quoi il ressemblait avant 1914, sous l’étalon or.

Les gestionnaires d’actifs – les professionnels qui passent leur vie adulte à suivre les prix des marchés et à ignorer les opinions des économistes – savent qu’ils n’ont jamais vu de telle chose de leurs propres yeux. Il est vrai qu’aujourd’hui, les manipulations étant chose commune, les rendements des obligations soient à des niveaux similaires. Mais pensez-vous que les banques centrales pourront les maintenir où ils sont pendant encore un siècle ? Demandez à Bill Gross ce qu’il en pense.

Les économistes d’aujourd’hui nous promettent que leurs petits jeux nous apporteront stabilité macroéconomique et stabilité des prix. Vraiment ? Alors pourquoi, au cours des quarante-cinq années qui se sont écoulées depuis 1971, aucune banque centrale du monde n’est parvenue à un résultat similaire ?

Est-il possible que des devises qui fluctuent à la hausse et à la baisse chaque jour soient source de stabilité macroéconomique ?

Inimaginable, je sais. Mais réfléchissez-y un instant.

L’idée principale derrière l’étalon or est la création d’une devise à la valeur stable, neutre, inchangeable et fiable – l’équivalent monétaire d’un étalon de mesure similaire au kilo ou au mètre. Comme George Gilder l’a expliqué en détails dans son livre The 21st Century Case for Gold: A New Information Theory of Money (2015), la monnaie est le système de communication d’une économie. Lorsqu’un système de communication ne fonctionne plus et que les sons sont distordus par des incompétents, la conséquence en est la médiocrité.

Les économistes d’aujourd’hui nous racontent toutes sortes de fables quant à l’ère de l’étalon or. Imaginez une manière, n’importe laquelle, de produire un résultat comme celui-ci sans étalon or.

C’est impossible.

C’était tout aussi impossible à l’époque. C’est pourquoi tout le monde a suivi l’exemple de la Grande-Bretagne.

Ce siècle d’étalon or est le plus parfait que vous pourrez trouver tout au long de l’histoire économique.

Comparez-le aux résultats historiques :

  • Des objectifs de PIB nominaux
  • Du monétarisme (objectifs de masse monétaire M2)
  • Des paniers de marchandises
  • Des objectifs d’inflation (IPC)
  • De la gestion des devises flottantes


Leurs résultats sont soit ridicules – les gens ont pris le monétarisme au sérieux jusqu’à ce que Paul Volcker lui donne une chance en 1979-82 – soit non-existants.

A mes yeux, la conclusion est évidente.

 

<< Article précedent
Evaluer : Note moyenne :5 (2 votes)
>> Article suivant
Nathan Lewis est l'auteur de Gold: the Once and Future Money, publié par Agora Publishing et J Wiley. Il est le directeur de Kiku Capital Management.
Publication de commentaires terminée
Dernier commentaire publié pour cet article
Soyez le premier à donner votre avis
Ajouter votre commentaire
Top articles
Flux d'Actualités
TOUS
OR
ARGENT
PGM & DIAMANTS
PÉTROLE & GAZ
AUTRES MÉTAUX