Fermer X Les cookies sont necessaires au bon fonctionnement de 24hGold.com. En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez leur utilisation.
Pour en savoir plus sur les cookies...
AnglaisFrancais
Cours Or & Argent en

Le plus riche temple indien demande un remboursement en or sur ses dépôts

IMG Auteur
Publié le 02 avril 2016
254 mots - Temps de lecture : 0 - 1 minutes
( 0 vote, 0/5 ) , 3 commentaires
Imprimer l'article
  Article Commentaires Commenter Notation Tous les Articles  
0
envoyer
3
commenter
Notre Newsletter...
Rubrique : Or et Argent

Le temple hindou le plus riche du monde a demandé à être remboursé en or dans le cadre des dépôts de plus long terme effectués dans le cadre du programme de monétisation d’or du gouvernement, afin de le rendre plus attrayant pour les temples du pays littéralement assis sur des milliers de tonnes de métal.

Le temple de Sri Venkateswara Swamy, connu sous le nom de Tirupati, a demandé à être remboursé en métal plutôt qu’en liquide dans le cadre de ses dépôts à terme supérieur à trois ans effectués dans le cadre du programme gouvernemental de monétisation de l’or, comme l’a expliqué aujourd’hui à Reuters l’opérateur du temple Tirumala Tirupati Devasthanam (TTD), D. Sambasiva Rao.

La participation de TDD au programme de monétisation d’or du gouvernement est cruciale au succès de cette opération, parce que le temple du sud de l’Andhra Pradesh dispose de sept tonnes d’or, soit 277 millions de dollars aux prix actuels. En revanche, Tirupati et d’autres temples indiens hésitent à se séparer de leur métal en raison de ses connotations religieuses et de son importance émotionnelle.

« Nous avons écrit au gouvernement pour lui demander de modifier certaines conditions de son programme et d’offrir le remboursement du principal et des intérêts sous forme d’or pour les dépôts de moyen et long terme », a expliqué Rao, en référence aux dépôts d’une durée de cinq à quinze ans. « Cela permettrait de rendre le programme attrayant aux yeux des temples du pays ».

Lisez le rapport intégral ici :

http://www.reuters.com/article/us-india-gold-...s-idUSKCN0WP0U4

 

<< Article précedent
Evaluer : Note moyenne :0 (0 vote)
>> Article suivant
Publication de commentaires terminée
  Tous Favoris Mieux Notés  
Il y a un "truc" drôle dans ces histoires de temple.

Je regardais assez récemment un reportage sur un temple au nom compliqué, et l'on nous expliquait que les fidèles venaient avec leur petite feuille d'or (quelques milligrames), sur laquelle ils crachaient avant de la poser sur la statue dont la base est à l'origine en bois.
Moyennant quoi, depuis des générations que cela dure, et avec le séchage de la salive qui permet à la feuille d'or de rester collée, la statue de bois est recouverte maintenant d'une couche d'or de plusieurs centimètres d'épaisseur, le tout pesant plusieurs tonnes.

Imaginons un instant qu'on installe au Louvre une statue du Général de Gaulle par exemple, et qu'à l'entrée on vous vende une petite feuille d'or pour 50 centimes pièce (tout à fait possible).
Dans environ trois siècles, lorsqu'il faudra redonner un petit air de neuf à notre Louvre National parce que la pyramide de Peï aura vieilli, il suffira de nettoyer notre Grand Charles de sa précieuse gangue pour trouver de quoi financer les travaux...

C'est-y-pas rusé, ça ? D'autant qu'on pourrait en faire autant à plein d'endroits : au parc Astérix avec une statue de Vercingétorix, au Marineland d'Antibes avec une statue de Cousteau, au Stade Vélodrome de Marseille avec un buste de Bernard Tapie, ou encore place des Quinconces à Bordeaux avec une gigantesque bouteille de vin factice...

L'imagination des financiers est quand même sans limites...
Evaluer :   4  0Note :   4
EmailPermalink
Le seul problème, c'est que les financiers et les dirigeants ne résonnent pas à l'horizon de plusieurs siècles (le commun des mortels non plus d'ailleurs).

Une décennie est déjà une éternité lorsque l'on pense aux prochaines élections ou au versement de ses bonus.
en fait il ne n'a pas encore été remboursé il le seras a l'avenir si tout se passe bien a moins que les USA ne profite du mécontentement engendré par l’impossibilité du gouvernement indien a rembourser les temples pour organiser une révolution de couleur ? ? ?
Evaluer :   2  0Note :   2
EmailPermalink
Dernier commentaire publié pour cet article
Le seul problème, c'est que les financiers et les dirigeants ne résonnent pas à l'horizon de plusieurs siècles (le commun des mortels non plus d'ailleurs). Une décennie est déjà une éternité lorsque l'on pense aux prochaines élections ou au versement de  Lire la suite
Cracker's - 03/04/2016 à 17:28 GMT
Top articles
Flux d'Actualités
TOUS
OR
ARGENT
PGM & DIAMANTS
PÉTROLE & GAZ
AUTRES MÉTAUX