Fermer X Les cookies sont necessaires au bon fonctionnement de 24hGold.com. En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez leur utilisation.
Pour en savoir plus sur les cookies...
AnglaisFrancais
Cours Or & Argent en

Le prix de l’or et les taux d’intérêt réels

IMG Auteur
Publié le 22 novembre 2016
642 mots - Temps de lecture : 1 - 2 minutes
( 1 vote, 5/5 )
Imprimer l'article
  Article Commentaires Commenter Notation Tous les Articles  
[titre article pour referencement]
0
envoyer
0
commenter
Notre Newsletter...
Rubrique : Article du Jour

Les taux d’intérêt réels sont l’une des bases fondamentales du prix de l’or. Une hausse des taux d’intérêt réels impose une pression baissière sur le prix de l’or, et une baisse des taux d’intérêt réels l’influence force à la hausse. En revanche, il est important de toujours se souvenir que les taux d’intérêt réels ne sont qu’une seule des nombreuses bases fondamentales du prix de l’or.

En raison de la relation qui existe entre l’or et les taux d’intérêt réels, le prix de l’or a tendance à évoluer dans la direction opposée des rendements à dix ans des titres du Trésor protégés contre l’inflation (ou TIPS). La raison en est que les rendements à dix ans des TIPS sont une substitution pratique, bien que pas toujours correcte, des taux d’intérêt réels. Par exemple, la forte hausse des rendements des TIPS survenue entre mars et novembre 2008 (période A sur le graphique ci-dessous) a coïncidé avec une correction du prix de l’or. Le déclin multi-annuel des rendements des TIPS à partir de leur record de novembre 2008 a coïncidé avec une importante hausse du prix de l’or.

Notez en revanche que la tendance baissière des rendements des TIPS s’est poursuivie jusqu’en septembre 2012, alors que le prix de l’or a atteint un record à la hausse en septembre 2011. La période de divergence est marquée « B » sur le graphique.

Le fait que le prix de l’or ait cessé de répondre à l’évolution des taux d’intérêt réels pendant douze mois à compter de septembre 2011 est lié au fait que les taux d’intérêt réels ne sont qu’un facteur fondamental (parmi six) du prix de l’or. D’autres facteurs fondamentaux sont devenus baissiers pour l’or entre la deuxième moitié de 2011 et la première moitié de 2012, et ont neutralisé l’influence haussière du déclin des taux d’intérêt réels. Ceci étant dit, la faiblesse substantielle du prix de l’or ne s’est pas manifestée jusqu’à ce que les taux d’intérêt réels ne commencent à remonter.

Les taux d’intérêt réels ont de nouveau atteint leur pic d’avant 2011 en décembre 2015 – alors que la Fed décidait de rehausser ses taux d’intérêt. Le renversement baissier des taux d’intérêt réels en décembre 2015 a marqué le début d’une reprise de moyen terme du prix de l’or.

Le plus récent record à la baisse des taux d’intérêt réels a eu lieu au début du mois de juillet (fin de la période C sur le graphique), et a coïncidé avec le record à la hausse du prix de l’or :

24hGold - Le prix de l’or et l...

Avant l’élection de Trump, nous n’étions pas en mesure de savoir si les fluctuations des taux d’intérêt réels depuis le début du mois de juillet étaient une « pause » au sein d’une tendance baissière ou le début d’une reprise de tendance haussière. Avant la semaine dernière, je percevais donc ce facteur fondamental du prix de l’or comme neutre.

Le graphique suivant montre que l’une des conséquences de la volatilité survenue la semaine dernière a été une poussée à la hausse des rendements des TIPS à dix ans. Cela signifie que les taux d’intérêt réels sont temporairement devenus un vent contraire pour l’or.

24hGold - Le prix de l’or et l...

Les rendements des TIPS ne sont qu’une des bases fondamentales du prix de l’or en dollars, mais l’évolution de cet indicateur depuis les élections l’a fait passer de neutre à légèrement baissier pour l’or. Cela n’empêchera pas un rebond du prix de l’or sur plusieurs semaines, mais sa prochaine reprise ne commencera pas avant que ses facteurs fondamentaux ne se montrent plus favorables.

Les autres facteurs fondamentaux du prix de l’or sont la courbe des rendements américains (indiqués par l’écart entre les rendements à 10 et 2 ans), les écarts de crédit (ratio IEF/HYG), la santé relative du système bancaire (ratio BKX/SPX), le taux de change du dollar et la tendance générale des prix des matières premières.

 

<< Article précedent
Evaluer : Note moyenne :5 (1 vote)
>> Article suivant
Publication de commentaires terminée
Dernier commentaire publié pour cet article
Soyez le premier à donner votre avis
Ajouter votre commentaire
Top articles
Flux d'Actualités
TOUS
OR
ARGENT
PGM & DIAMANTS
PÉTROLE & GAZ
AUTRES MÉTAUX