Fermer X Les cookies sont necessaires au bon fonctionnement de 24hGold.com. En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez leur utilisation.
Pour en savoir plus sur les cookies...
AnglaisFrancais
Cours Or & Argent en

Le problème, c’est la banque centrale commune, pas la devise commune

IMG Auteur
Publié le 09 juin 2017
541 mots - Temps de lecture : 1 - 2 minutes
( 1 vote, 5/5 ) , 1 commentaire
Imprimer l'article
  Article Commentaires Commenter Notation Tous les Articles  
0
envoyer
1
commenter
Notre Newsletter...
Rubrique : Article du Jour

La zone euro semble être sur le point de faire face à une nouvelle crise bancaire avant la fin de l’année 2017. Dans de nombreux pays d’Europe, le décor est planté pour un soulèvement politique et une dégradation générale des conditions économiques. L’écart entre les pays les plus faibles et les pays les plus puissants économiquement continue de se creuser. Comme cela a aussi été le cas suite aux récessions et aux crises passées, il est certain que la devise commune se trouve encore une fois blâmée, à tort, pour les troubles à venir.

L’idée que des nations économiquement et/ou politiquement hétérogènes ne puissent utiliser une devise commune sans que la situation ne génère de problèmes majeurs est tout bonnement ridicule. Elle est basée sur l’idée fausse selon laquelle les problèmes économiques peuvent être réglés à l’aide de dévaluations monétaires. Si c’était le cas, alors l’Italie et la Grèce ne pourraient s’en sortir que si elles disposaient de devises qu’elles seraient capables de dévaluer comme bon leur semble. Le caractère destructeur de la dévaluation de devise comme « solution » a déjà été abordé ici.

Le fait est que, dans le monde entier, des pays économiquement et politiquement hétérogènes sont parvenus sans aucun problème et des siècles durant à utiliser une devise commune. Cette monnaie s’appelle l’or.

Le problème n’est pas l’euro, mais la Banque centrale européenne. Pour dire les choses autrement, le problème n’est pas qu’un groupe de pays utilise une devise commune, mais qu’une agence bancaire centralisée tente d’imposer les mêmes politiques monétaires à différents pays.

Une agence de planification centralisée qui impose des politiques monétaires à un seul pays est déjà suffisamment déplorable, dans le sens où elle distord les signaux de prix, génère des bulles sur les investissements qui se terminent toujours mal, et réduit le taux de progrès économique sur le long terme. La Réserve fédérale a causé beaucoup de dégâts aux Etats-Unis au fil de ces 15 dernières années, en préparant d’abord le terrain pour l’effondrement de 2007-09, puis en entravant la reprise et plantant le décor pour l’effondrement à venir. Quand des politiques monétaires (une combinaison de manipulations des taux d’intérêt et de manipulations de la masse monétaire) sont imposées au travers de plusieurs pays, le déséquilibre qui en découle devient problématique bien plus rapidement. C’est pour cette raison que l’Europe est destinée à s’effondrer bien avant les Etats-Unis.

Souvenez-vous que la monnaie est sensée être neutre – elle sert de moyen d’échange et d’outil de mesure, et n’est pas un outil de manipulation économique. Il n’est pas plus problématique pour des pays disparates d’utiliser une devise commune que pour des pays disparates d’utiliser des mesures communes de longueur ou de poids. Bien au contraire, une devise commune rend les échanges internationaux plus efficaces. L’élimination des commissions des marchés des changes, des coûts de couverture et des pertes générées par les fluctuations des taux de change permet en effet de libérer des ressources, qui peuvent ensuite être utilisées de manière plus productive. En conclusion, le problème n’est pas la planification centralisée de la monnaie et des taux d’intérêt, mais le fait que différents pays utilisent la même monnaie. C’est un problème qui existe partout, et qui est tout simplement plus évident en zone euro.

 

<< Article précedent
Evaluer : Note moyenne :5 (1 vote)
>> Article suivant
Publication de commentaires terminée
  Tous Favoris Mieux Notés  
Très bon article, sauf pour la fin qui semble contradictoire. À l’époque de l’étalon or, plusieurs pays utilisaient une monnaie unique, l’or sans que cela ne pose problème. Les agents économiques s’adaptent à la monnaie d’échange. Le problème, non seulement pour l’euro mais pour toutes les monnaies est le système banque centrale. D’autant plus qu’un pays impose sa monnaie à l’ensemble du monde : les USA. Les banques centrales sont les instruments permettant des manipulations monétaires pour le malheur de la majorité.
Dernier commentaire publié pour cet article
Très bon article, sauf pour la fin qui semble contradictoire. À l’époque de l’étalon or, plusieurs pays utilisaient une monnaie unique, l’or sans que cela ne pose problème. Les agents économiques s’adaptent à la monnaie d’échange. Le problème, non seulem  Lire la suite
silvera - 10/06/2017 à 02:02 GMT
Top articles
Flux d'Actualités
TOUS
OR
ARGENT
PGM & DIAMANTS
PÉTROLE & GAZ
AUTRES MÉTAUX