Fermer X Les cookies sont necessaires au bon fonctionnement de 24hGold.com. En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez leur utilisation.
Pour en savoir plus sur les cookies...
AnglaisFrancais
Cours Or & Argent en

Le Venezuela nie avoir signé un contrat avec Goldman Sachs

IMG Auteur
Publié le 09 décembre 2013
1177 mots - Temps de lecture : 2 - 4 minutes
( 5 votes, 5/5 ) , 3 commentaires
Imprimer l'article
  Article Commentaires Commenter Notation Tous les Articles  
0
envoyer
3
commenter
Notre Newsletter...
Rubrique : Or et Argent



Réserves d’or du Venezuela en millions d’onces (de 1995 à aujourd’hui)

Le Venezuela a nié avoir pris en considération la proposition de Goldman Sachs Group Inc. qui permettrait au gouvernement d’hypothéquer ses réserves d’or à la banque.

Une représentante de la banque centrale du Venezuela, à qui les politiques de la banque demandent de rester anonyme, a expliqué qu’elle n’avait aucune information concernant cette proposition. Le ministre des finances du pays a refusé de commenter.

Ce démenti fait suite à la mention faite par les médias d’un contrat sur l’or proposé par Goldman Sachs. Selon Bloomberg News, ce contrat viserait à permettre au Venezuela d’obtenir 1,68 milliard de dollars en échange de 1,85 milliard de dollars de ses réserves d’or.

Cette somme représente 47 tonnes d’or aux prix actuels. Le Venezuela possède quasiment 366 tonnes d’or.

L’économie du Venezuela est en difficulté, avec une faible croissance économique et une inflation qui effleure l’hyperinflation à plus de 54%.


Indice des prix à la consommation du Venezuela, pourcentage d’année en année

La stagflation semble s’installer au Venezuela, dont l’économie n’a augmenté que d’1,1% au cours du troisième trimestre de cette année, moitié moins que ce qu’avaient prévu les analystes.

La banque centrale indiquait le 26 novembre dernier que les importations ont perdu 18% et que ses obligations ont été vendues au cours de ces derniers mois, entraînant une forte hausse du taux d’intérêt de sa dette.

Le rendement des 4 milliards de dollars d’obligations qui arrivent à échéance en 2027 ont pris 4,15 points de pourcentage cette année pour passer à 13,48%, soit trois fois le taux d’augmentation enregistré par les marchés émergeants.

Les réserves étrangères du Venezuela ont atteint ce mois-ci un record à la baisse sur neuf ans avec 20,7 milliards de dollars, limitant encore les réserves de dollars disponibles dans un pays qui importe 75% des produits qu’il consomme. Selon certains analystes, cette pénurie exacerbe l’inflation, qui a atteint 54,3% le mois dernier.

Il y a deux semaines, le producteur pétrolier du gouvernement Petroleos de Venezuela SA vendait 4,5 millions de dollars de dette pour financer des enchères de devises et l’importation de produits alimentaires depuis la Colombie à l’occasion de la première vente organisée par une entité gouvernementale depuis mai 2012.

‘Lorsque j’entends dire que le gouvernement pourrait vendre de l’or pour obtenir des devises, je me dis qu’il doit vraiment être désespéré’, expliquait Robert Abad, qui participe à la gestion de 53 milliards de dollars de dette des marchés émergeants chez Asset Management Co, lors d’un entretien téléphonique depuis Pasadena, Californie. ‘Si un investisseur étranger comme moi doit s’inquiéter de capacités de paiement, c’est que rien ne va plus’.

Le contrat proposé par Goldman Sachs porte un intérêt de 7,5% en plus du taux interbancaire proposé de trois mois, pour un coût de financement estimé à 818 millions de dollars sur sept ans.

Michael DuVally, porte-parole de Goldman Sachs à New York, a refusé de commenter. Certains analystes ont été interrogés, et l’un d’entre eux a décrété qu’un ‘contrat sur sept ans n’a aucun sens, encore moins à un taux de 7,5% si un collatéral est impliqué’.

La proposition faite par la banque est intéressante, puisqu'elle fait suite à des propos tenus par la banque selon lesquels le futur de l’or ne serait pas prometteur et que le métal continuerait d’être vendu tout au long de 2014.

Les prévisions de Goldman Sachs n’ont pas été les plus exactes au cours de ces dernières années, et de nombreux investisseurs ont perdu de l’argent en suivant leurs prédictions du prix de l’or.

‘La dictature du dollar’

L’or représente environ 70% des réserves étrangères du Venezuela. L’ancien président Hugo Chavez, qui est mort du cancer en mars, a mis en sûreté le patrimoine du Venezuela en rapatriant l’or de son pays depuis la Banque d’Angleterre. Son objectif était de libérer le Venezuela de la ‘dictature du dollar’.

Selon des données publiées par le FMI, à partir du début de mandat de Chavez en 1999 jusqu’en 2012, le Venezuela a acheté 75,3 tonnes d’or. Ces achats ont coûté 1 milliard de dollars au pays sur la base des prix de l’or annuels moyens et sont évalués à 3,03 milliards de dollars au prix actuel de 1251,96 dollars par once. Le pays a aussi vendu 13,1 tonnes d’or sur la période.

‘La réserve économique de nos enfants’

Les réserves d’or du Venezuela s’élèvent à 367,6 tonnes et sont la quatorzième plus grosse réserve d’or du monde par pays selon le Conseil Mondial de l’Or. L’or représente 70% des réserves étrangères du pays, contre 7,6% pour l’Argentine et moins d’1% pour le Brésil.

‘C’est la réserve économique de nos enfants. Elle augmente et continuera d’augmenter’.

La caisse d’émission du Venezuela, connue sous le nom de Cadivi, vend des billets verts au taux de change officiel de 6,3 bolivars pour un dollar. Le gouvernement, qui dévaluait le bolivar de 32% en février, n’est pas parvenu à contenir le déclin de sa devise sur le marché noir, où les sociétés et individus qui n’ont pas la permission d’utiliser le taux officiel paient environ 60 bolivars pour un dollar.

Le prix moyen des exportations de brut du Venezuela, qui représentent 95% des revenus en devises étrangères de la nation, ont atteint ce mois-ci un record à la baisse sur 16 mois en terminant la semaine dernière avec 93,98 dollars le baril.

Chaque déclin d’un dollar du prix du baril coûte au Venezuela 700 millions de dollars par an selon les estimations de PDVSA.

Le président Nicolas Maduro, successeur choisi par Chavez, a saisi le revendeur de produits électroniques Daka et demandé aux autres entreprises de proposer des prix plus ‘justes’ dans un effort de contrer l’inflation la plus dévastatrice enregistrée sur 16 ans.

‘Les déficits de produits de base commencent à affecter les plus pauvres’

Sa, directeur de négoce sur titres à revenu fixe chez Crédit Agricole SA Miami, lors d’un entretien téléphonique. ‘Les déficits de produits de base commencent à affecter les plus pauvres, et quand la situation en arrive là, les gouvernements populistes perdent en général tout leur support. Il faut observer le marché des titres à revenu fixe d’un point de vue politique’.

Francisco Rodriguez, économiste en chef du secteur Andin chez Bank of America, a expliqué que le déclin d’importations augmente le surplus de compte-courant du Venezuela et soutient la capacité de la nation à s’acquitter de sa dette.

Le 26 novembre, le gouvernement déclarait que son surplus de compte-courant a augmenté de 1,8 milliard de dollars sur un an pour passer à 4,1 milliards de dollars.

Réserves d’or nationales

‘Les ajustements externes faits par le pays visent à stabiliser sa capacité de satisfaire ses obligations de dette externes’, a expliqué Rodriguez dans un rapport publié le même jour.

Goldman a expliqué que sa proposition vise à aider au Venezuela à conserver ses réserves d’or, en permettant au pays de verser de l’or physique ou des devises sur un compte sur marge si le prix de l’or baisse et à Goldman d’y verser des dollars si le prix augmente.


Données et statistiques pour les pays mentionnés : Brésil | Colombie | Venezuela | Tous
Cours de l'or et de l'argent pour les pays mentionnés : Brésil | Colombie | Venezuela | Tous
<< Article précedent
Evaluer : Note moyenne :5 (5 votes)
>> Article suivant
Publication de commentaires terminée
  Tous Favoris Mieux Notés  
"Les prévisions de Goldman Sachs n’ont pas été les plus exactes au cours de ces dernières années, et de nombreux investisseurs ont perdu de l’argent en suivant leurs prédictions"

Donc GS est une banque compétente et efficace.
Evaluer :   1  0Note :   1
EmailPermalink
vous appelez cela "prédiction" de GS !??...
moi j'appellerai cela : "odieux et profondément malhonnête dénigrement systématique de l'or " !(pour s'en emparer très certainement au prêt des autres comme des charognas en leur faisant souvent très peur ...puis à même temps ,et étant donné ,qu'ils sont copieusement fourni ,en liquidités à travers ces "USD imprimés à partir de rien"(§§) par la FED ,ils ont "quelques obligations contractuelles" en échange ,concernant la protection du papier toilette rependu dans le monde entier comme devise de réserve, en expliquant au gens que l'or c'est de la M..... !)
voila leur prédictions ou leur prédilections
Personne n'osera s'aventurer à traiter ,ces "sbires" (cravatés et costumés pour faire diversion )de chez Goldman ,de "charlatans" (je dirais même ces voyous !!) profondément malhonnêtes .....mais moi si !!!..
Il y a encore quelques personnes dans ce monde , qui n'accepterons pas docilement et aveuglement , que leur "docteur"(personne de confiance en principe !!) leur prescrivent du "cyanure pure "à boire 3 fois par jour et à coup sec , pour soigner leur mal de tête !!??..moi je suis de cela !!!
Goldman Sachs c'est de la grosse M.....et les gens qui travaillent (et tous les dirigeants surtout )dans cette banque sont des "escrocs purs est durs" !...leur prédilections !??.... je les imprime parfois et je m'en sers quant j'ai une panne de papier C....et uniquement à cette occasion (et encore !....j'ai peur de me râper sérieusement le derrière ... tellement qu'ils sont irritants ces articles !!)
Ce sont des "menteurs" , des "voleurs" ,des "magouilleurs" des " tricheurs "et complètement au service de la FED (qui leur fourni des "sous" à volonté à partir de la photocopieuse) et surtout d'une "secte sioniste" très dangereuse et bien emplanté au US !.
Après chacun dira son mot mais sur le sujet ,mais moi "je connais la vérité" et je ne changerai pas d'avis facilement !
"L’ancien président Hugo Chavez, qui est mort du cancer en mars, a mis en sûreté le patrimoine du Venezuela en rapatriant l’or de son pays depuis la Banque d’Angleterre. Son objectif était de libérer le Venezuela de la ‘dictature du dollar’ (...) ‘C’est la réserve économique de nos enfants. Elle augmente et continuera d’augmenter’."

Tout ça... pour ça ?! Chavez qui tenait tête contre vents et marées à l'Oncle Sam, devrait être en train de faire "groupe électrogène" dans sa tombe, le pauvre, s'il savait que l'Oncle Sam tente de nouveau de faire main basse sur les richesses de son pays par l'entremise de Goldman Sachs.

"Goldman a expliqué que sa proposition vise à aider au Venezuela à conserver ses réserves d’or, en permettant au pays de verser de l’or physique ou des devises sur un compte sur marge si le prix de l’or baisse et à Goldman d’y verser des dollars si le prix augmente."

C'est quoi encore que cette fable ? Qui et quel gouvernement, de nos jours, pourrait encore croire à de telles inepties ?

Si ça continue, on verra bientôt, placardé sur les murs : "Goldman Sachs, sauveur de l'Humanité" ! Et on exigera de tous qu'ils y croient en prime !

Pffff ! Quel monde de dégénérés !

:-(
Evaluer :   1  0Note :   1
EmailPermalink
Dernier commentaire publié pour cet article
vous appelez cela "prédiction" de GS !??... moi j'appellerai cela : "odieux et profondément malhonnête dénigrement systématique de l'or " !(pour s'en emparer très certainement au prêt des autres comme des charognas en leur faisant souvent très peur ...  Lire la suite
orpilleur - 10/12/2013 à 01:19 GMT
Top articles
Flux d'Actualités
TOUS
OR
ARGENT
PGM & DIAMANTS
PÉTROLE & GAZ
AUTRES MÉTAUX