Fermer X Les cookies sont necessaires au bon fonctionnement de 24hGold.com. En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez leur utilisation.
Pour en savoir plus sur les cookies...
AnglaisFrancais
Cours Or & Argent en

Les mensonges de la guerre contre l’argent liquide

IMG Auteur
Publié le 03 juillet 2017
974 mots - Temps de lecture : 2 - 3 minutes
( 6 votes, 5/5 ) , 3 commentaires
Imprimer l'article
  Article Commentaires Commenter Notation Tous les Articles  
[titre article pour referencement]
0
envoyer
3
commenter
Notre Newsletter...
Rubrique : Article du Jour
  Une nouvelle traduction exclusive d’un article en anglais pour vous mes amis.
Les attaques contre l’argent liquide, lancées par une phalange d’économistes, banquiers centraux, banques commerciales et politiciens, ne se sont pas calmées durant ces dernières années. Au contraire, dans un contexte de recrudescence des attaques terroristes de par le monde, particulièrement en Europe, et des pressions grandissantes sur les budgets publics, l’abolition du cash est de plus en plus sur le devant de la scène.
Pourtant si vous recherchez quel est le montant autorisé pour vous Français en France (1 000 euros) de paiement en espèce et que vous regardez celui autorisé pour les étrangers en France (15 000 euros), il y a de quoi se poser quelques questions sur la sincérité des raisons de la guerre contre les espèces !
Charles SANNAT

Dans une étude que je vous recommande chaudement intitulée “Cash, Freedom and Crime. Use and Impact of Cash in a World Going Digital” (« Argent liquide, liberté et crime. Utilisation et impact du cash dans un monde qui se numérise »), la recherche de Deutsche Bank démolit de nombreux mythes populaires concernant l’argent liquide, notamment par rapport au crime et au terrorisme. Sans argent liquide, il n’y a plus de vol d’agence à main armée. Mais désormais, les méfaits se font via Internet. Des fraudes, notamment à la carte de crédit, se multiplient en Suède, pays considéré comme le pionnier de la société sans cash. L’argument selon lequel un système sans argent liquide facilite la lutte contre le terrorisme ne tient pas non plus la route :

« En ce qui concerne le terrorisme en Europe, l’analyse de 40 attaques djihadistes de ces 20 dernières années montre que le financement provenait principalement des fonds propres des criminels. 75 % des attaques ont coûté moins de 10 000 $, des sommes bien trop basses pour éveiller la suspicion, même en cas de paiement par carte. »

De plus, de nombreux terroristes, surtout lorsqu’ils sont prêts à y laisser leur vie, ne se laisseront pas décourager par de telles interdictions, tout comme les législations restrictives sur le port d’armes n’ont aucun impact sur les criminels qui utilisent des armes non-déclarées. (…) Au mieux, l’interdiction du cash compliquera un peu le financement du terrorisme (même si cela reste à prouver), mais au prix de l’imposition de mesures de surveillance toujours plus intrusives à une population pacifique.

Durant ces 12 derniers mois, les législateurs ont adopté de nouvelles lois qui restreignent au minimum l’utilisation du cash. Disparition des grosses coupures (par exemple du billet de 500 €), plafond maximum pour le règlement en espèces. Il y a aussi de grands changements technologiques qui réduisent considérablement le coût des transactions électroniques, et qui rendent donc l’argent liquide moins attractif en comparaison.

En Suède, une application mobile baptisée « Swish », proposée par les plus grandes banques du pays, a révolutionné le paiement électronique. Jusqu’à présent, elle a été téléchargée 5,5 millions de fois. Dans ce pays scandinave, seulement 2 % des paiements se font aujourd’hui en espèces.

La Banque centrale suédoise s’attend à voir ce pourcentage encore baisser pour atteindre 0,5 % d’ici la fin de la décennie. Des 1 600 agences bancaires que compte le pays, 900 ne disposent pas d’argent liquide.

Le débat académique se poursuit. Un papier qui a récemment initié un débat animé est celui du FMI intitulé « The Macroeconomics of De-Cashing », publié en mars 2017. Son auteur, Alexei Kireyev, examine les possibles conséquences macroéconomiques de l’abolition du cash. Ses conclusions principales sont :

  • un système de paiement sans espèces rendrait les politiques monétaires plus efficaces vu la rareté de l’argent liquide. Il serait notamment possible de généraliser les taux négatifs afin de doper la consommation ;
  • vu qu’un déclin des billets en circulation signifierait davantage de dépôts, le secteur bancaire serait en mesure d’accorder davantage de crédits. Cela ferait baisser les taux et doperait la croissance ;
  • l’augmentation soudaine de la demande pour le cash est le signe de l’imminence d’une crise financière. Peu de temps avant l’effondrement de Lehman Brothers en 2008, la demande pour le cash a augmenté significativement. C’était le signe que les clients des banques perdaient confiance quant à la solvabilité de leur banque. Avec l’abolition du cash, ces signaux disparaîtraient ;
  • une société sans liquide favorise la perception fiscale, comme l’exemple suédois le montre.

Même si certains passages tentent de faire montre d’objectivité superficielle, cet article affiche clairement un biais en faveur de l’abolition du liquide. Plusieurs arguments de ce papier sont fallacieux. La société sans cash est censée améliorer l’inclusion financière, vu que le compte bancaire deviendrait indispensable pour tout un chacun. Elle réduirait l’immigration illégale, vu que l’embauche d’illégaux serait plus compliquée. Ce serait également bon pour l’environnement, car la production de papier ou de polymères, utilisés pour fabriquer les billets, a un plus gros impact environnemental que l’argent électronique.

La question de savoir si l’objectif de lutter contre le crime et l’économie au noir peut être atteint en interdisant le cash reste très controversée. Le professeur Friedrich Schneider, l’un des experts les plus reconnus dans les domaines de l’économie au noir et de l’évasion fiscale, montre que l’interdiction du cash ne réduirait le travail au noir que de seulement 10 % et le crime organisé de moins de 5 %.

Les conclusions du papier du FMI ne se lisent pas autrement qu’un manuel politique en faveur de l’abolition du liquide via la tactique du salami. Autrement dit, le but est d’empêcher la population de s’alarmer, d’y aller petit à petit, en douceur. Il faut mettre en place des incitants à l’utilisation de l’argent électronique. Cependant, le point le plus alarmant selon nous est que la fin du cash serait « critique pour l’efficacité » des taux d’intérêt négatifs.

Article de Ronald Peter Stoferle, publié le 27 juin 2017 sur Mises.org

Données et statistiques pour les pays mentionnés : France | Tous
Cours de l'or et de l'argent pour les pays mentionnés : France | Tous
<< Article précedent
Evaluer : Note moyenne :5 (6 votes)
>> Article suivant
Charles Sannat est diplômé de l'Ecole Supérieure du Commerce Extérieur et du Centre d'Etudes Diplomatiques et Stratégiques. Il commence sa carrière en 1997 dans le secteur des nouvelles technologies comme consultant puis Manager au sein du Groupe Altran - Pôle Technologies de l’Information-(secteur banque/assurance). Il rejoint en 2006 BNP Paribas comme chargé d'affaires Il a exercé les fonction de directeur des études économiques de la société Aucoffre.com de 2012 à 2015, et créé le Contrarien Matin un site de « décryptage quotidien, sans concession, humoristique et sarcastique de l’actualité économique ». Il a fondé en Septembre 2015 le site Insolentiae.com et se consacre depuis pleinement à ce nouveau projet éditorial.
Publication de commentaires terminée
  Tous Favoris Mieux Notés  
Et la CIA... Elle va vendre sa came par carte de crédit...?
Allez, c'est vrai que le cash pour le petit citoyen sera de plus en plus compliqué, mais les dessous de tables, les magouilles en tout genre, la prostitution, la drogue et autres sources de financement occultes des politiciens et banksters ne sont pas prêtes à se faire par virement bancaire...
Evaluer :   4  0Note :   4
EmailPermalink
"Et la CIA... Elle va vendre sa came par carte de crédit...?"

@jack.be

La CIA trouvera toujours des moyens pour s'affranchir des contraintes imposées au citoyen lambda de quelque pays qu'il soit! Une organisation qui combat le terrorisme sous certains cieux et qui le soutien sous d'autres ne va pas se laisser impressionner par une législation liberticide qui concerne les sujets qu'on veut domestiquer!

Cela dit, des générations de politiciens de droite comme de gauche doivent se retourner dans leur tombe quand elles voient à quel point le cash est mis à mal...Ces générations de politiciens financés par du cash transporté par valises entières!

Maintenant, ceux qui dominent l'économie parallèle développeront des "solutions" alternatives.Je pense qu'on peut leur faire confiance:"contourner" la législation, ces milieux savent faire.Je suis persuadé qu'ils sauront s'adapter.

Les citoyens ordinaires, lorsqu'ils auront pris conscience à quel point le cash est essentiel pour nos libertés individuelles pourront, même si cela sera bien tard, s'inspirer de ceux que la pègre et les tenants de l'économie auront trouvé comme parade.

J'ai, à titre perso, cet espoir...

Bien cordialement.
Evaluer :   4  0Note :   4
EmailPermalink
Le drogué de la Jet7 pourra très certainement payer sa came par bitcoin... mais la plus grande partie des drogués sont des gosses de la rue, et tout ce réseau là, ces milliers de tonnes de came, ils faudra pas mal de temps pour qu'ils se payent autrement qu'en cash... Même chose pour tout le reste de l'économie parallèle "non autorisée" comme le travail au noir, la prostitution, le racket...etc...
Et puis la monnaie électronique, elle ne concerne qu'une minorité d'individus dans le monde. Dans tous les pays en développement, en guerre, sous développé, tiers monde.. etc... le cash est la seule monnaie qui circule vraiment (et en Dollar ou Euro dès que les sommes augmentent).

Donc oui, dans les pays riches, une grande partie des transactions des bons citoyens vont se faire de manière électronique... mais le but est de fliquer et de permettre aux grosses boites de bien cibler leur publique de consommateur...

Une monnaie électronique est possible dans une économie basée sur la propreté... mais la propreté de nos élus n'est qu'une apparence et un discours. Ce sont des voyous et tout ce qui tourne autour de leur vraie vie n'est que magouille... ils ont besoin du cash pour ça...

Evaluer :   3  0Note :   3
EmailPermalink
Dernier commentaire publié pour cet article
Le drogué de la Jet7 pourra très certainement payer sa came par bitcoin... mais la plus grande partie des drogués sont des gosses de la rue, et tout ce réseau là, ces milliers de tonnes de came, ils faudra pas mal de temps pour qu'ils se payent autrement  Lire la suite
jack.be - 04/07/2017 à 06:57 GMT
Note :  3  0
Top articles
Derniers Commentaires
Les banques vont déclarer aux impôts si vous possédez un coffre à l...
25 maizelectron
Donc ça va en obliger certains à creuser au fond du jardin pour couler quelques tonnes de béton ferraillé pour faire un chouette bunker piégé, domm...
La division de la société ou distanciation sociale vue par Orwell. ...
11 maiLouis L.1
le "Grand Etre Lumineux qui a pour corps physique la Terre" *, n'en peut plus. Un nombre grandissant, parmi nous, est révulsé par ce sinistre a...
Et maintenant, une tempête de cerfas
08 maiPatrick W1
Déconfinement: J'adore l'image des administrations qui jappent des contraintes comme des Teckels sous cocaïne.... Humour décapant. Merci.
Démondialisation. Les États-Unis vont aider leurs entreprises manuf...
08 maiPatrick W
Excellent....!!
La division de la société ou distanciation sociale vue par Orwell. ...
08 maiC.3
Un vent de Jacquerie se lève.. Il faudra bien en passer par là, quel qu' en soit le prix à payer..
Bill Gates, futur maître de la planète?
07 maiPatrick W
et sur ' opednews.com" Sans vaccin vous ne serez plus autorisés à acheter, voyager, travailler, ou vous déplacer.....
Bill Gates, futur maître de la planète?
07 maiPatrick W
Bonjour Lucifer......et pour les âmes non-sensibles, on trouve à propos de ce groupe de maniaques délirants" des révélations à vomir.....sur le si...
La Commission européenne prépare un téléthon pour financer le vaccin…
06 maiPatrick W
L’arme secrète de Rockefeller vers le succès était la stratégie connue sous le nom de « problème – réaction – solution ». Créez un problème, faites...
Articles les plus commentésFavorisPlus...
Flux d'Actualités
TOUS
OR
ARGENT
PGM & DIAMANTS
PÉTROLE & GAZ
AUTRES MÉTAUX