Fermer X Les cookies sont necessaires au bon fonctionnement de 24hGold.com. En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez leur utilisation.
Pour en savoir plus sur les cookies...
AnglaisFrancais
Cours Or & Argent en

Les origines intellectuelles de l’antisémitisme selon Ludwig von Mises

IMG Auteur
Extrait des Archives : publié le 17 mars 2014
841 mots - Temps de lecture : 2 - 3 minutes
( 16 votes, 4,6/5 ) , 8 commentaires
Imprimer l'article
  Article Commentaires Commenter Notation Tous les Articles  
0
envoyer
8
commenter
Notre Newsletter...
Rubrique : Fondamental

 

 

 

 

On a beaucoup parlé d’antisémitisme en France ces temps-ci à propos de l’affaire Dieudonné. Au-delà de la question de savoir s’il s’agit d’une provocation ou d’un phénomène inquiétant, il est intéressant de comprendre la mécanique intellectuelle qui a engendré l’antisémitisme dans l’Allemagne nazie au XXe siècle. Pour Ludwig von Mises, l’antisémitisme est une variante de ce qu’il appelle le polylogisme, un sophisme inventé par Marx un siècle auparavant.

Jusqu'au milieu du XIXe siècle, personne n'osait contester le fait que la structure logique de l'esprit était identique et commune à tous les êtres humains. Toutes les relations humaines sont fondées sur l'hypothèse d'une structure logique uniforme. Les hommes peuvent entrer en discussion parce qu'ils peuvent faire appel à quelque chose de commun à tous, à savoir la structure logique de la raison. Il est difficile d'imaginer un monde peuplé d'hommes dotés d'une structure logique différente de la nôtre. Aucune coopération sociale et intellectuelle avec ces hommes ne serait possible. Or, selon Mises,

Au cours du XIXe siècle, ce fait indéniable a pourtant été contesté. Marx et les marxistes (...) ont enseigné que la pensée est déterminée par la situation de classe de celui qui pense. Ce que la pensée produit n'est pas la vérité, mais des idéologies. Ce mot signifie, dans le contexte de la philosophie marxiste, un déguisement de l'intérêt égoïste de classe à laquelle appartient l'individu qui pense. C'est pourquoi il est inutile de discuter quoi que ce soit avec des personnes d'une autre classe sociale. Les idéologies n'ont pas besoin d'être réfutées par un raisonnement déductif ; elles doivent être démasquées en dénonçant la situation de classe, l'arrière-plan social de leurs auteurs. Ainsi les marxistes ne discutent pas les mérites des théories physiques ; ils dévoilent simplement l'origine bourgeoise des physiciens. (Le gouvernement omnipotent).

Le polylogisme s'oppose à l'universalisme, c'est-à-dire à l'idée qu'il existe des vérités universelles que la raison peut reconnaître. Mises explique comment le marxisme et le nazisme procèdent de ce genre d'idées : il n'y aurait pas une structure logique identique pour tout individu, mais une structure logique de l'esprit différente selon l'appartenance à des catégories déterminées, selon les classes, les races ou les sexes (ou les nations). Ainsi, pour le marxisme, il y aurait une logique prolétarienne et une logique bourgeoise. Pour le nazisme, il y aurait une logique aryenne et une logique juive. Pour certaines féministes, il y aurait une logique masculine et une logique féminine.

Aux yeux des marxistes, Ricardo, Freud, Bergson et Einstein sont dans le faux parce qu'ils sont bourgeois ; aux yeux des nazis, ils sont dans le faux parce qu'ils sont juifs. Ainsi, les nazis se sont composés un polylogisme à eux, affirmant que la structure logique de l'esprit serait différente suivant les nations et les races. Chaque race ou nation aurait sa propre logique et donc une économie, des mathématiques, une physique et ainsi de suite qui lui sont propres. La seule logique et la seule science exactes, correctes et éternelles seraient celles des Aryens. C’est pourquoi un des premiers buts des nazis fut de libérer l'âme aryenne de la pollution des philosophies occidentales de Descartes, Hume et John Stuart Mill.

Mises a également montré que le principal obstacle à surmonter pour Marx fut la critique dévastatrice des économistes.

Les marxistes ont eu recours au polylogisme parce qu'ils ne pouvaient pas réfuter par des méthodes logiques les théories développées par les économistes bourgeois ou des déductions tirées des théories démontrant le caractère impraticable du socialisme. Ne pouvant démontrer rationnellement la solidité de leurs propres thèses ou la fragilité des idées de leurs adversaires, ils ont dénoncé les méthodes logiques acceptées.

Le succès de ce stratagème marxiste fut sans précédent. Il a servi de preuve contre toute critique rationnelle aux absurdités de la soi-disant économie et la soi-disant sociologie marxistes. Ce n'est que par la supercherie logique du polylogisme que l'étatisme a pu s'implanter dans les esprits modernes.

Mais le polylogisme est absurde car il est logiquement contradictoire. Il ne peut être porté jusqu'à ses conséquences logiques ultimes. Aucun marxiste n'a eu assez d'audace pour tirer toutes les conclusions qu'exigerait son propre point de vue épistémologique. Le principe du polylogisme conduirait à la déduction que les enseignements marxistes également ne sont pas objectivement vrais, qu'ils ne sont que des affirmations idéologiques ; mais les marxistes le dénient. Ils revendiquent pour leurs doctrines le caractère de vérité absolue.

D'où la conclusion de von Mises : 

Le polylogisme n'est pas une philosophie ni une théorie épistémologique. C'est une attitude de fanatiques bornés, qui ne peuvent imaginer que quelqu'un puisse être plus raisonnable ou plus intelligent qu'eux-mêmes. Le polylogisme n'est pas non plus scientifique. C'est plutôt le remplacement du raisonnement et de la science par des superstitions. C'est la mentalité caractéristique d'un âge de chaos.

Sources :

Ludwig von Mises, Le Gouvernement omnipotent. De l'État totalitaire à la guerre mondiale. Éditions politiques, économiques et sociales — Librairie de Médicis — Paris (1947). Traduit par M. de Hulster. Troisième partie — Le nazisme allemand, VI. Les caractéristiques particulières du nationalisme allemand, 6. Polylogisme

 

 

Données et statistiques pour les pays mentionnés : France | Tous
Cours de l'or et de l'argent pour les pays mentionnés : France | Tous
<< Article précedent
Evaluer : Note moyenne :4,6 (16 votes)
>> Article suivant
Damien Theillier est professeur de philosophie. Il est l’auteur de Culture générale (Editions Pearson, 2009), d'un cours de philosophie en ligne (http://cours-de-philosophie.fr), il préside l’Institut Coppet (www.institutcoppet.org).
Publication de commentaires terminée
  Tous Favoris Mieux Notés  
Les articles de Damien Theillier sont toujours aussi utiles.
Il faut pourtant noter que l'antisémitisme existait avant l'arrivée du marxisme. Le "polylogisme" décrit par Mises existait-il donc avant Marx ? Oui, sans doute. On le retrouve aussi partout autour de soi, comme dans l'expression amusante "oui mais non".

Peu importe... Ce qui compte, c'est de démasquer ceux qui prétendent qu'on ne peut pas atteindre la vérité, et que nous sommes par conséquent condamnés à nous tromper, donc qu'en affirmant le contraire de notre misérable opinion, ils ont forcement raison (CQFD !).

En attendant, A=A quelques soient les tares de mes parents.
On peut se poser aussi la question de savoir, si l'antisémitisme existe. Plus j'écoute Schlomo Sand, plus je doute que le peuple juif existe. S'il existe, c'est à la manière du peuple chrétien, qui n'est rien d'autre qu'une communauté religieuse.
SHLOMO SAND : COMMENT LE PEUPLE JUIF FUT INVENTE :
https://www.youtube.com/watch?v=nAzfW27DKzQ

L'ironie de l'histoire des juifs, qui occupent la Palestine depuis quelques décennies, c'est qu'ils seraient pour la plupart des européens convertis au judaîsme il y a plus de 1000 ans et qu'ils ont dit aux vrais descendants des juifs que seraient les palestiniens (juifs à l'origine, convertis au christianisme après et à l'islam ensuite) BOUGES DE LA ! J'ai éclaté de rire en écoutant Shlomo, car on est vraiment une planète de très gros cons, dans tous les domaines. Si un jour on accède à l'intelligence, on lira l'histoire comme un gag incroyable où des abrutis ont gobés n'importe quoi sur tout.
La fameuse histoire des romains qui auraient chassé les juifs de Jérusalem, n'a d'autre fondement historique qu'une légende chrétienne qui voulait que les juifs aient été punis et dispersés dans tout l'Empire. Alors, que la réalité historique est tout autre, on a des documents qui attestent l'inverse : le prosélytisme des juifs insupportaient les romains, qui renvoyaient les plus turbulents en Judée. A noter, que là, c'est la légende qui a complètement fait oublier la réalité historique.
Hitler a organisé finalement la persécution des juifs pour rien, et a certainement tué beaucoup d'allemands convertis au judaïsme, mais pas des juifs (au sens biologique). Plus fort encore, l'idée de peuple juif vient de la notion allemande de VOLK qui veut dire peuple au sens ethnique biologique. La grande pensée allemande a tellement imbibé les juifs, qu'il se sont pensé comme un peuple au même titre que le peuple allemand.
La vallée du Rhin a été une terre d'asile, un refuge pour les juifs et ils l'ont appelée nouvelle terre promise vers l'an mille, à une époque où l'Angleterre et la France ne voulaient plus d'eux. Et les pays germaniques ont été longtemps le centre d'une grande communauté juive.
Evaluer :   4  2Note :   2
EmailPermalink
Il faut bien admettre que l'être humain a "légèrement" tendance à raisonner de travers et, comme par hasard, toujours dans le sens de ses intérêts, de ses habitudes et de ses goûts et dégoûts. Ceci ne signifie en rien qu'il n'existe pas des hommes d'exception capables de raisonner sainement en s'affranchissant de leurs préjugés et de leurs opinions. Mais il faut bien admettre que ces mêmes individus d'exception se laissent aller de temps en temps à de faux raisonnements qui vont, comme par hasard, dans le sens de leurs opinions.

En résumé : aucune opinion n'est respectable et surtout pas la tienne Etienne. Une opinion n'est qu'un point de vue, une perception de la réalité, tronquée, biaisée, teintée de subjectivité. Seuls comptent les faits et les théories qui ne sont pas contredites par les faits. Il n'y a bien sûr qu'une logique comme le fait remarquer Ludwig von Mieses, mais il y a une multitude de façon de s'affranchir de la logique, ce qui permet aux idéologues et autres religieux dogmatiques de prospérer (dogme : affirmation gratuite et sans preuve reposant sur des arguments fallacieux, généralement des arguments d'autorité).
Evaluer :   2  0Note :   2
EmailPermalink
Une attitude fanatique bornée reposant sur des superstitions, c'est un sacré confort intellectuel !!!
C'est le déni total de la liberté de penser, donc d'agir, c'est pour l'individu la sécurité poussée aux confins de l'absolu et de l'absurde. Bref un refuge pour les ayatollahs de tout bord et de tout poil.
Le problème c'est qu'il y en a toujours et que certains nous gouvernent.
C'est pour cette raison aussi que le rôle de l'éducation nationale est primordial pour éclairer dans un éventail le plus large possible l'esprit de la jeunesse qui plus tard dirigera un pays.
Ya encore du pain sur la planche !
Evaluer :   2  4Note :   -2
EmailPermalink
L'éducation nationale ?
La même éducation nationale qui fait de tout enfant, un esclave à l'esprit limité ?
La même éducation nationale qui veut apprendre ce qu'est une relation sexuelle aux petits enfants ?
La même éducation nationale qui dit aux garçons qu'ils sont tout aussi bien avec une robe ?

Ce que dénonce cet article est enseigné à l'école de la république, on ne peut être pour l'éducation nationale et en même aspirer à un monde meilleur, où la masse est libérée de la pensée unique.

Evaluer :   6  2Note :   4
EmailPermalink
@ Electra
Même réponse qu'à Piaulardot. Je me suis borné à simplement évoquer un rôle d'ouverture d'esprit de l'éduc nat. Après, que l'on soit en plein dérapage c'est exact. C'est vrai qu'à mon époque c'était infiniment plus ouvert que maintenant.
Evaluer :   1  0Note :   1
EmailPermalink
Si vous pensez que l'éducation nationale est la solution, vous êtes un ayatollah comme les autres. C'est vous qui avez du pain sur la planche pour vous débarrasser des idées étatistes. Vous ne pouvez pas forcer les gens à être intelligent, vous pouvez juste leur montrer l'exemple.
Evaluer :   3  2Note :   1
EmailPermalink
@ Piaulardot
Je n'ai jamais dit que l'éducation nationale était LA solution. J'ai simplement évoqué son rôle et c'est tout. Avant de cataloguer les gens apprenez à lire, si possible la phrase entière, et refléchissez.
Evaluer :   2  1Note :   1
EmailPermalink
Dernier commentaire publié pour cet article
Les articles de Damien Theillier sont toujours aussi utiles. Il faut pourtant noter que l'antisémitisme existait avant l'arrivée du marxisme. Le "polylogisme" décrit par Mises existait-il donc avant Marx ? Oui, sans doute. On le retrouve aussi partout a  Lire la suite
Piaulardot - 17/03/2014 à 12:19 GMT
Top articles
Derniers Commentaires
Minuit moins une avant la catastrophe ?
22:22samideano
j'ai regardé ce qui se fait en autres en permaculture, c'est proprement hallucinant ce qu'on peut faire et cela fait rêver.
Minuit moins une avant la catastrophe ?
22:06jack.be1
Vous avez raison, même si cela a des chances de ne pas fonctionner, il faut y croire quand même et se battre pour afin de donner toute les chances ...
Du jamais vu ! 2028 CRS en arrêt maladie un jour de manif… La Franc...
18:38Pâris
Par définition, les CRS défendent le régime, pas la veuve ni l'orphelin. Dans leur langage, un honnete manifestant français s'appelle "un adver...
Minuit moins une avant la catastrophe ?
18:37samideano
mais, il n'y a pas d'autre fatalité, que le manque de volonté humaine. Il y a mille chemins pour sortir de l'ornière. Luc Ferry dit que le...
Fusion BNP Paribas et Commerzbank ou la naissance d’un monstre banc...
17:27Cracker's
L’intérêt de ce type de banque est de prendre des risques, afin d'encaisser un max... tant que cela fonctionne. Et en cas de difficultés, ...
Armes silencieuses pour guerres tranquilles
16:24Louis L.
Effarant ce lucide cynisme. Là, je me prends, plus que jamais à espérer que nous en sommes effectivement minuit moins une avant la catastrophe.
Minuit moins une avant la catastrophe ?
16:21merisier
Regardez sur une carte où se trouvent le centre d'essais atomiques souterrain et le volcan. Fallait oser... D'autant plus que le lieu où se trouve ...
Minuit moins une avant la catastrophe ?
15:27Louis L.
Avoir tort et avoir raison trop tôt , ce n'est pas la même chose.
Articles les plus commentésFavorisPlus...
Flux d'Actualités
TOUS
OR
ARGENT
PGM & DIAMANTS
PÉTROLE & GAZ
AUTRES MÉTAUX