Fermer X Les cookies sont necessaires au bon fonctionnement de 24hGold.com. En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez leur utilisation.
Pour en savoir plus sur les cookies...
AnglaisFrancais
Cours Or & Argent en

Les taux se resserrent !

IMG Auteur
Publié le 30 mai 2013
1521 mots - Temps de lecture : 3 - 6 minutes
( 33 votes, 4,9/5 ) , 11 commentaires
Imprimer l'article
  Article Commentaires Commenter Notation Tous les Articles  
0
envoyer
11
commenter
Notre Newsletter...
Rubrique : Billets d'Humeur

 


 Mes chères contrariées, mes chers contrariens !

C’est une journée animée et chargée à laquelle nous venons d’assister. Mercredi les marchés actions ont trébuché une nouvelle fois et semblent peiner à trouver du carburant pour aller plus haut. En fait, du carburant, ils en ont presque autant qu’ils veulent puisque c’est la Banque centrale des États-Unis, la FED, qui est en charge de l’alimentation en munitions financières.
Disons que pour le moment les marchés manquent un peu de raisons d’aller plus haut. Déjà, atteindre les sommets actuels tient du miracle et de l’exercice de funambule.
Or un marché qui ne monte plus est un marché qui a une furieuse tendance à redescendre en raison de la loi universelle sur la gravité.
Ce sont les prémices de ce mouvement auxquels nous assistons actuellement.

Simple correction ou krach ?

L’avenir nous le dira. Néanmoins certains paramètres sont au rouge.
Il faut bien comprendre que depuis quelques jours les taux d’emprunt à 10 ans des États-Unis ont monté de 10% ! En quatre jours seulement, les taux sont montés de 10 % ce qui n’est pas une petite progression. Nous parlons du marché obligataire. Le marché obligataire est la « mère de toutes les batailles ». Il est central. Il impacte les parités monétaires, il impacte la Bourse, il impacte la vie économique, et évidemment la vie des gens partout à travers la planète.

Au Japon, nous assistons à un début de krach obligataire et boursier. Celui-ci commence à se propager aux USA et à l’Europe, autant le dire : au reste du monde.

Il se passe des choses étranges !

Par exemple, lorsque les marchés baissent, c’est le fameux « fly to quality »… C’est une expression de financier qui dans le langage des mecs normaux se traduirait par « sauve qui peut ». Le fly to quality consiste à aller placer son argent le plus vite possible vers les actifs les plus sûrs. En gros : je vends vite mes actions et je prends vite des obligations d’État, de préférence US puisque c’est ce qu’il y a de plus sûr.
Comme tout le monde vend ses actions en même temps, et bien vous savez quoi ? Les actions baissent.
Comme tout le monde achète des obligations en même temps, et bien vous savez quoi ? Le prix des obligations monte et comme tout le monde en veut, les taux baissent (sur les obligations la logique est inversée ce qui est logique, quand les taux d’une oblig baissent sa valeur monte…).
Comme tout le monde achète des obligations US libellées en dollars américains en même temps, et bien vous savez quoi ? Le dollar monte, ce qui veut dire que l’euro baisse !
Comme les « zinvestisseurs » sont des crétins moutonniers, pour combler leur perte sur les actions ils prennent leur bénéfice sur l’or… Et comme ils le font tous en même temps, et bien vous savez quoi ? L’or baisse.
Voilà pour la théorie normale. C’est ce qui est censé se passer à chaque fois, et comme chacun fait la même chose que le voisin tout va bien.
L’essentiel n’est pas d’avoir raison tout seul mais il est acceptable d’avoir tort avec les autres.

Bref, aujourd’hui, ce petit mode d’emploi pourtant bien huilé présente quelques petits ratés qui sont à noter et à suivre avec attention, c’est-à-dire comme le lait sur le feu car ce pourrait être des « cygnes noirs ».

Quelques cygnes noirs !

Les taux américains ont eu du mal à descendre tout au long de la journée. La baisse s’est accélérée plutôt en début de soirée avec Wall Street qui a tendance à devenir rouge pivoine.

Pourtant, l’euro aujourd’hui monte. Il ne baisse pas. Il monte. Mais que diable, l’euro devrait baisser, tout le monde devrait avoir très envie de se réfugier sur le roi dollar. Pour le moment, nous ne voyons pas de tel mouvement à l’œuvre. (Ce qui ne veut pas dire qu’il ne va pas venir. Il n’y a aucune certitude à ce stade.)

L’or devrait baisser, mais il se tient remarquablement bien (remarquez, vu ce qu’il s’est pris ces dernières semaines, ce n’est pas incompréhensible). Il se tient tellement bien qu’il baisse d’un « pouième » en dollar mais comme le dollar baisse face à l’euro… l’or monte en euro (c’est ce que l’on appelle l’effet de change).

Les hésitations de la FED autour des injections de drogue monétaire !

La seule et unique raison de ce grand moment d’hésitation, c’est les incertitudes qui pèsent sur la poursuite des injections massives de liquidités (c’est-à-dire d’argent imprimé à la demande sans création de richesse) par la FED qui a montré ces derniers temps quelques hésitations.

Il faut dire qu’il n’y a plus de bons choix pour le gouverneur Ben Bernanke. Soit il continue, et les cours de Bourse pourront monter jusqu’au ciel et pour toujours jusqu’à ce que tout soit emporté par une hyperinflation zimbabwéenne, soit il arrête (même progressivement ou délicatement ou encore avec doigté) ses bêtises monétaires, et les taux explosent à la hausse, cassant toute reprise (hypothétique) rendant les ménages, les entreprises, les banques et l’État fédéral… insolvables en quelques semaines seulement, avec à la clé un krach obligataire, monétaire et boursier d’anthologie.

Où que vous regardiez, vous ne pouvez dire qu’une chose : l’étau se resserre.

De l’autre côté de l’Atlantique et malgré un accord en négociation entre les deux, c’est notre pays, la France, qui est sous le feu de l’actualité européenne.

L’Europe exige de la France une liste de réformes !

Dézinguer les retraites, dézinguer l’interdiction du travail dominical et assouplir les contraintes autour des heures de travail (du genre, je suppose, le travail de nuit payé au prix du travail de jour, qui lui-même sera payé au prix d’un salarié chinois à terme, ou quelque chose de ce goût-là), dézinguer les professions réglementées du genre pharmacien (que l’on ruinera au passage), les chauffeurs de taxi (pas aimables mais que l’on ruinera au passage), les notaires (histoire de mettre fin à un système qui fonctionne depuis presque 3 siècles avec une efficacité redoutable permettant de garantir la propriété privée) et autres joyeusetés de ce genre.

Vous comprenez mes braves contrariens, les intérêts de notre dette nous coûtent chaque année l’équivalent de l’impôt sur le revenu payé par tous les Français, alors il faut faire des économies.

Imaginer une économie de 50 milliards d’euros tous les ans si l’on arrêtait simplement de payer les intérêts de la dette ne venant à l’esprit d’aucun mamamouchi normalement constitué, il va falloir baisser les dépenses.

Baisser les dépenses, c’est forcément tailler dans le gras de l’État-providence qui va devenir de plus en plus maigre. Mais là aussi, aucune inquiétude mes braves manants. Le gouvernement de Gôôche sera juuuuuste. Seuls les plus riches (d’ici quelques mois sera considéré comme riche celui qui a un travail même au Smic) paieront ou subiront des baisses de prestations familiales, devront se soigner tout seul, payer leurs propres retraites grâce à leurs économies et on augmentera leurs impôts afin qu’ils payent quand même les RSA qui continueront à être versés pour tenir au calme nos banlieues le plus longtemps possible.

Bref, vous l’aurez compris, en ce qui concerne l’avenir de notre pays, où que vous regardiez, vous ne pouvez dire qu’une chose : l’étau se resserre.

Alors je vais me répéter encore et encore, inlassablement, pensez à vous préparer à de grandes tribulations (potager, poulailler, conserves, et piécettes en or et argent).

Ha… ? Un instant ? Oui ? Ma femme me dit que l’indice de confiance aux États-Unis est au plus haut et que c’est une bonne nouvelle dont je ne vous ai pas parlé. C’est normal. Vous allez vite comprendre. Vous connaissez l’histoire de la dinde de Noël ? Je vous raconte, pour ceux qui ne connaissent pas ce conte enfantin (je sais, mes principes éducatifs peuvent sembler étranges mais un contrarien doit être formé dès son plus jeune âge).

« Tous les jours pendant 1 000 jours, la dinde est nourrie, engraissée. Chaque jour qui passe pendant cette période renforce la dinde dans sa croyance que demain sera identique à hier et qu’elle recevra une pitance abondante. Au bout de 1 000 jours, le degré de confiance éprouvée par la dinde atteint son paroxysme. Le soir même la dinde est tuée. Le lendemain vous la mangez dans votre assiette. »

La dinde est morte alors que l’indice de confiance de la dinde était au plus haut.

Ma femme me dit de vous dire qu’elle vient de me dire que je suis décidément indécrottable…

Où que vous regardiez, vous ne pouvez dire qu’une chose : l’étau se resserre !

Charles SANNAT

Ceci est un article ‘presslib’, c’est-à-dire libre de reproduction en tout ou en partie à condition que le présent alinéa soit reproduit à sa suite. Le Contrarien Matin est un quotidien de décryptage sans concession de l’actualité économique édité par la société AuCOFFRE.com. Article écrit par Charles SANNAT, directeur des études économiques. Merci de visiter notre site. Vous pouvez vous abonner gratuitement www.lecontrarien.com

Pour surveiller le 10 ans américain en temps réel c’est ici!


 

 

 

 

Données et statistiques pour les pays mentionnés : France | Japon | Tous
Cours de l'or et de l'argent pour les pays mentionnés : France | Japon | Tous
<< Article précedent
Evaluer : Note moyenne :4,9 (33 votes)
>> Article suivant
Charles Sannat est diplômé de l'Ecole Supérieure du Commerce Extérieur et du Centre d'Etudes Diplomatiques et Stratégiques. Il commence sa carrière en 1997 dans le secteur des nouvelles technologies comme consultant puis Manager au sein du Groupe Altran - Pôle Technologies de l’Information-(secteur banque/assurance). Il rejoint en 2006 BNP Paribas comme chargé d'affaires Il a exercé les fonction de directeur des études économiques de la société Aucoffre.com de 2012 à 2015, et créé le Contrarien Matin un site de « décryptage quotidien, sans concession, humoristique et sarcastique de l’actualité économique ». Il a fondé en Septembre 2015 le site Insolentiae.com et se consacre depuis pleinement à ce nouveau projet éditorial.
Publication de commentaires terminée
  Tous Favoris Mieux Notés  
PATIENCE
tous les volatiles vont passer larme à gauche.
Evaluer :   0  1Note :   -1
EmailPermalink
Allez pour le plaisir : Remplacez le mot portable par Europe et vous rigolerez un bon coup.

https://www.google.fr/search?q=joe+pesci+on+nous+encule&ie=utf-8&oe=utf-8&aq=t&rls=org.mozilla:en-US:official&client=firefox-a

Faudra prendre l'habitude. Et on pourra se marier devant le Maire !
Evaluer :   0  2Note :   -2
EmailPermalink
Je n'arrête pas de rigoler en effet.
Bonne journée .
Evaluer :   0  2Note :   -2
EmailPermalink
Chômage : catégories A, B, C, D, E :

France métropolitaine :

5 413 600 demandeurs d'emploi inscrits à Pôle Emploi. Variation sur un an : + 9,6 %.

France entière (y compris l'outre-mer) :

5 731 700 demandeurs d'emploi inscrits à Pôle Emploi. Variation sur un an : + 9,5 %.

http://travail-emploi.gouv.fr/IMG/pdf/PI-Mensuelle-PEP500.pdf

Vous vous rappelez toutes les belles promesses au moment du référendum sur le traité de Maastricht ?

- « Si le traité était en application, finalement la Communauté européenne connaîtrait une croissance économique plus forte, donc un emploi amélioré. » (Valéry Giscard d’Estaing, 30 juillet 1992, RTL)

- « L’Europe est la réponse d’avenir à la question du chômage. En s’appuyant sur un marché de 340 millions de consommateurs, le plus grand du monde ; sur une monnaie unique, la plus forte du monde ; sur un système de sécurité sociale, le plus protecteur du monde, les entreprises pourront se développer et créer des emplois. » (Michel Sapin, 2 août 1992, Le Journal du Dimanche)

- « Maastricht constitue les trois clefs de l’avenir : la monnaie unique, ce sera moins de chômeurs et plus de prospérité ; la politique étrangère commune, ce sera moins d’impuissance et plus de sécurité ; et la citoyenneté, ce sera moins de bureaucratie et plus de démocratie. » (Michel Rocard, 27 août 1992, Ouest-France)

- « Les droits sociaux resteront les mêmes – on conservera la Sécurité sociale –, l’Europe va tirer le progrès vers le haut. » (Pierre Bérégovoy, 30 août 1992, Antenne 2)

- « Pour la France, l’Union Economique et Monétaire, c’est la voie royale pour lutter contre le chômage. » (Michel Sapin, 11 septembre 1992, France Inter)

- « C’est principalement peut-être sur l’Europe sociale qu’on entend un certain nombre de contrevérités. Et ceux qui ont le plus à gagner de l’Europe sociale, notamment les ouvriers et les employés, sont peut-être les plus inquiets sur ces contrevérités. Comment peut-on dire que l’Europe sera moins sociale demain qu’aujourd’hui ? Alors que ce sera plus d’emplois, plus de protection sociale et moins d’exclusion. » (Martine Aubry, 12 septembre 1992, discours à Béthune)

- « Si aujourd’hui la banque centrale européenne existait, il est clair que les taux d’intérêt seraient moins élevés en Europe et donc que le chômage y serait moins grave. » (Jean Boissonnat, 15 septembre 1992, La Croix)
Evaluer :   6  0Note :   6
EmailPermalink
Cher Mr Sannat, n'étant dans ma nature une dinde ou un dindon, je suis tout à fait d'accord avec vous !
Evaluer :   7  1Note :   6
EmailPermalink
Encore une preuve de la nature maffieuse des zélites sionisto-US et de leurs caniches européen :
Le sénateur John McCain a rencontré un terroriste tristement célèbre qui a été impliqué dans l'enlèvement d'un groupe de pèlerins libanais en Syrie.

http://www.presstv.ir/detail/2013/05/30/306232/mccain-met-infamous-kidnapper-in-syria/

Trad
http://www.microsofttranslator.com/bv.aspx?from=en&to=fr&a=http%3A%2F%2Fwww.presstv.ir%2Fdetail%2F2013%2F05%2F30%2F306232%2Fmccain-met-infamous-kidnapper-in-syria%2F

Et le politburo de l'EU , la racaille élyséenne et britannique des responsables de lever l'embargo des armes ( en bafouant résolution et règlements de l'ONU ) à destinations de ces voyous barbus , qui dans un même temps sont désignés comme très dangereux en métropole.

Des mercenaires ,criminels de guerre opèrent en Syrie aux frais du contribuable toujours plus racketté.

C'est un scandale , une abomination.
Evaluer :   12  4Note :   8
EmailPermalink
L'étau se resserre aussi.
Evaluer :   1  7Note :   -6
EmailPermalink
D'autant que ce dé-zingage des acquis sociaux va de pair avec la volonté Etatsuniennes de nous intégrer a marche forcé dans le futur machin transatlantique qui nous transformera en province de l'empire bonne à recevoir les touristes venus gouter notre gastronomie, un peu comme les grecs d'ailleurs !

Enthousiasmant non ? il faudrait que nos élites arrêtent de servir de sous marins pour ce type d'entreprise, et prendre la décision de quitter une europe qui impose la majorité absolue de ces membres pour pouvoir changer un iota du système (cf la derniere loi française sur les banques) ! finalement quelque soit le régime que nous choisissons rien ne peut être changé... C'est beau ce que nous recouvrons du doux nom de démocratie :)
Evaluer :   7  1Note :   6
EmailPermalink
Prévisions de l'OCDE pour l'année 2013 :

Pour l'année 2013, le PIB de la France va baisser de 0,3 %.

Zone euro : - 0,6 %.

Pays-Bas : - 0,9 %.

République Tchèque : - 1 %.

Espagne : - 1,7 %.

Italie : - 1,8 %.

Slovénie : - 2,3 %.

Portugal : - 2,7 %.

Grèce : - 4,2 %.

Chypre : - 10 % ? ? ?

Chypre : la chute du PIB en 2013 pourrait être à deux chiffres.

Le ministre chypriote des Finances, Haris Georgiades, a reconnu mardi 21 mai que la chute du PIB de l’île méditerranéenne pourrait être à deux chiffres cette année en raison des mesures d’austérité adoptées dans le cadre du plan de sauvetage européen.

«Oui, elle pourrait être à deux chiffres», a-t-il déclaré à un groupe de journalistes de Lituanie.

http://www.oecd.org/fr/economie/perspectives/leconomie-mondiale-progresse-mais-le-rythme-de-la-reprise-varie.htm
Evaluer :   9  0Note :   9
EmailPermalink
Ces prévisions de croissance...négative le démontrent:"l'Europe" mastrichienne de nos poli-tocards,euh,politicards était la seule,l'unique voie vers la prospérité et la félicité terrestre!Suis-je sarcastique en me demandant si;sans "l'Europe" des politicards,si sa se trouve,ce serait pire?

Les Grecs,les Espagnols ou les Portugais ont peut-être un avis sur le sujet!

Et si enfin,les gens déclenchaient une "classe-action" à l'encontre des politicard bonimenteurs coupables de tromperie sur la qualité des perspectives maastrichiennes.

Je pense que les services du ministre Hamon sont opérationnels...

Qu'on s'amuse un peu!
Dernier commentaire publié pour cet article
Je n'arrête pas de rigoler en effet. Bonne journée . Lire la suite
MI - 31/05/2013 à 07:17 GMT
Note :  0  2
Top articles
Flux d'Actualités
TOUS
OR
ARGENT
PGM & DIAMANTS
PÉTROLE & GAZ
AUTRES MÉTAUX