Fermer X Les cookies sont necessaires au bon fonctionnement de 24hGold.com. En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez leur utilisation.
Pour en savoir plus sur les cookies...
AnglaisFrancais
Cours Or & Argent en

Monsieur le Président, convoquez le Peuple !

IMG Auteur
Publié le 28 octobre 2013
2718 mots - Temps de lecture : 6 - 10 minutes
( 51 votes, 3,9/5 ) , 50 commentaires
Imprimer l'article
  Article Commentaires Commenter Notation Tous les Articles  
0
envoyer
50
commenter
Notre Newsletter...
Rubrique : Billets d'Humeur

 

 

 

 


Mes chères contrariées, mes chers contrariens !

Je dois vous faire part impérativement de mon admiration pour l’élite belge. Oui belge. Qu’est-ce que vous croyez vous autres, Français, que nous avons le monopole du cœur, de la créativité fiscale et de la crétinerie la plus absolue ? Vous vous plaignez, et je dois avouer que je ne suis pas le dernier à hurler devant mon poste face à une politique gouvernementale stupide et où le « couac » devient la norme.

On se plaint, on se plaint, mais croyez-vous que l’herbe soit vraiment beaucoup plus verte ailleurs ? Alors je tiens à rétablir une vérité (c’est un mode humoristique et ironique). Nous avons un gouvernement génial, sublime, d’une intelligence remarquable par rapport à nos pauvres amis belges qui sont dirigés par des crétins.

Alors pour bien démarrer la semaine, je vous propose la dernière petit histoire belge, qui est une vraie histoire… ce qui justement la rend drôle.

La taxation au kilomètre !

Même nos zélites françaises décérébrées n’ont pas encore eu cette idée. Je vous propose donc, et logiquement, de ne surtout pas faire suivre cette chronique aux zautorités con-pétentes, des fois qu’elles passent à côté de l’information. Donc surtout, ce sujet reste entre nous et en famille. Chuuuut !

« L’idée de la fédération est de remplacer les taxes routières actuelles (TMC, taxe de circulation annuelle, accises) par un tarif kilométrique variable en fonction :
- de l’heure et du lieu du déplacement,
- du revenu de l’utilisateur (avec correction sociale pour les bas revenus) et
- des caractéristiques environnementales du véhicule. »

… Alors des fois que l’on se pose des questions sur le fonctionnement d’une telle taxe, je ne vois qu’une seule solution : créer une administration ad hoc, qui devra gérer avec les ordinateurs de la NSA directement l’ensemble des paramètres de ladite taxe à partir d’un paramétrage en temps réel des systèmes. À chaque véhicule sera affecté un fonctionnaire chargé de vérifier le kilométrage effectué par chaque automobiliste qui, avant de se déplacer, devra impérativement se connecter sur le site www.lesmamamouchisbelgessontpluscons.be pour renseigner leurs déplacements prévus 15 jours à l’avance afin de recevoir le laissez-passer de déplacement qui devra être apposé sur le pare-brise en plus de la vignette, du certificat d’assurance, et de l’autocollant du contrôle technique… Sinon, prison ferme immédiate pour terrorisme fiscal et fraude avérée !

Voilà, sinon, si nous revenons en France, cela pédale ferme non pas dans le pédalo mais dans le yaourt au niveau gouvernemental sur la dernière taxe rétroactive sur l’épargne et le taux unique à 15,5 % appliqué partout…

La loi a été votée la semaine dernière par les dépités de la majorité qui ne sont plus que des « valideurs » de textes votant comme un seul homme le doigt sur la couture et sur le bouton « vote » de leur machine à voter à l’Assemblée nationale et, accessoirement, sur le bouton du voisin lorsqu’il n’est pas là pour appuyer sur ledit bouton.

Taxation de l’épargne : Bercy recule sauf sur l’assurance vie

Selon un article de La Tribune de dimanche, « face à la fronde des épargnants, qui a fait douter les députés socialistes qui avaient pourtant voté la taxation de l’épargne longue au taux actuel de prélèvement social de 15,5 %, Hollande fait marche arrière sur certains produits. Selon Bernard Cazeneuve, le ministre du Budget, les PEA, PEL et l’épargne salariale ne seront pas concernés. Seuls les contrats d’assurance vie en unité de compte y seront soumis, dans l’attente d’une réforme plus profonde du produit d’épargne préféré des Français. Les associations d’épargnants demandent au gouvernement que l’assurance vie fasse l’objet d’un moratoire fiscal. »

Voilà encore l’histoire d’un texte mal né, d’une loi stupide, sans réflexion préalable autre que l’idée unique de trouver du fric partout, à tout prix, et n’importe comment. Il se pourrait même que le Conseil constitutionnel invalide cette loi puisqu’elle a pour effet, en particulier sur l’assurance, d’être rétroactive et de casser les contrats signés par les gens il y a des années en en changeant les termes de façon substantielle.

Ensuite, il fallait aller vite et voter cette loi le plus rapidement possible afin d’empêcher les épargnants de fuir ces placements en retirant leurs sous tout de suite, ce qui aurait pu provoquer un « épargne-run » uniquement fiscal.

Alors oui les épargnants sont révoltés. La raison est simple. Un épargnant n’est pas forcément un milliardaire. En fait, un épargnant n’EST PAS un milliardaire, car le milliardaire dispose de quantités de façons légales d’échapper à l’impôt. Il n’est pas non plus millionnaire car à partir de 2 ou 3 millions d’euros d’épargne financière, le riche épargnant a également de multiples possibilités légales pour y échapper.

Donc si un épargnant n’est pas un milliardaire, ni un millionnaire, c’est qu’il s’agit d’un monsieur toutlemonde qui a juste mis de côté en se privant aujourd’hui pour pouvoir subvenir à ses besoins demain. C’est donc bien le combat de la fourmi contre la cigale, ou plus exactement le combat de la cigale qui veut s’approprier les ressources de la fourmi puisqu’elle, la cigale, a déjà dilapidé ses ressources et fait des crédits, c’est-à-dire mangé les ressources qu’elle n’avait pas encore. Une fois l’hiver venu… il ne restait plus à la cigale que d’aller se servir directement dans les réserves de provision de la fourmi l’affamant… Mais cela est juste, jûûûsssteu comme les socialistes savent nous baver ce mot à la figure. Mais il n’y a pas que les socialistes qui en veulent aux noisettes de l’écureuil ou de la fourmi. Il y a aussi le FMI, et tous ceux à qui il manque des ressources.

C’est donc une attitude de sangsues et de charognards que développent toutes nos zélites afin de faire perdurer, pour leur propre prospérité, un système déjà en faillite depuis bien longtemps. Mais ce n’est pas grave. Allons encore plus loin.

Chaque jour qui passe, nous nous rapprochons un peu plus d’un chyprage (équivalent d’un braquage légal et moderne) par l’État, par les États, de nos provisions, de nos réserves, de nos noisettes. Alors évidemment que les épargnants sont furieux.

Je suis assez surpris que nos ministres, dont aucun ou presque ne brille par sa capacité d’épargne, ne se rendent à ce point pas compte qu’une fois payées toutes nos charges fixes, il est très difficile de mettre de l’argent de côté. Lorsque nous, les gens d’en bas, nous y arrivons c’est parce que nous nous sommes privés et que nous avons fait des efforts de gestion insensés pour y arriver… Et cela, on veut nous le reprendre de façon de plus en plus visible. Cela devient insupportable.

Une politique d’agression de l’État à l’égard des citoyens !

Alors il faut que l’on explique à nos zhommes politiques, que nous autres, les gars de la France d’en bas (c’est une expression qui inclut évidemment les filles, les femmes et les mères, qui en connaissent un rayon en saine gestion financière surtout lorsqu’il faut remplir le frigo que l’État nous explique comment ranger, avec de moins en moins de sous tous les mois), nous vivons désormais l’attitude de l’État comme une agression permanente à l’égard des honnêtes citoyens. Des honnêtes hommes (là aussi c’est une expression qui inclut nos honnêtes femmes) qui paient leur écot et leurs impôts. Des honnêtes hommes qui respectent la loi même lorsqu’ils ne la comprennent pas, parce que respecter la loi c’est important. Des hommes qui travaillent pour gagner dignement leur pitance quotidienne et qui n’attendent ni aides ni subsides de la part d’un État en faillite mais qui souhaiteraient juste que l’on arrête de les ruiner un peu plus chaque jour. Des hommes qui préfèrent se saigner pour que leurs enfants puissent faire des études, monter dans l’ascenseur social (pourtant en panne) et aller plus loin qu’eux n’ont pu le faire. Des hommes qui veulent réussir à acquérir un logement malgré un crédit de 30 ans pour pouvoir laisser quelque chose à leurs enfants après, et sans qu’une fois la maison payée 2 fois (une fois pour l’acheter, la deuxième fois sous forme d’intérêts versés à la banque), on ne leur fasse pas payer un « loyer fictif » avant, à leur mort, de leur faire raquer des droits de succession insupportables.

Alors oui, il faut dire haut et fort, expliquer à ce gouvernement que le danger n’est pas la petite adolescente en crise de 15 ans tête à claques Léonarda qui n’a même pas compris qu’un mouvement étudiant monté en épingle par ses propres troupes de gôôôche, ça doit bien pouvoir se négocier avec quelques investitures écolos de plus aux prochaines municipales et que surtout, les mouvements étudiants, et encore plus lycéens, ont tendance à mourir d’eux-mêmes lorsque les vacances sévissent… ce qui est le cas avec les vacances de la Toussaint… pardon d’automne, puisque nous sommes dans une république laïque et qu’il faut supprimer toutes références religieuses à nos vacances.
Bref, un exécutif qui sur-réagit de la façon la plus stupide à un non-événement relevant au mieux d’un préfet et au pire du sous-préfet, comme me le faisait très justement remarquer ce weekd-end l’un de nos camarades contrariens.

En revanche, le gouvernement peine encore à comprendre le danger de ce qui se joue en Bretagne. Oui la Bretagne, avec nos amis bretons tendance « tête de con » et qui ont bien des raisons d’être fiers de l’être. Ces bretons charmants et rudes, qu’il ne faut pas pousser et que les têtes de cons sont loin d’être stupides, ils sont durs à la tâche, ne sont pas des assistés et, mille milliards de mille sabords, pauvres peut-être mais dans l’honneur et la dignité.

Ne vous attaquez pas à notre gagne-pain et à nos gamelles !

C’est assez simple en réalité. Le gouvernement doit comprendre deux choses.

Il ne doit pas s’attaquer à notre gagne-pain, c’est-à-dire nos entreprises ou notre outil de travail car c’est devenu, par les temps qui courent, plus que précieux un gagne-pain.

Il ne doit pas s’attaquer à nos gamelles, c’est-à-dire l’épargne ou nos salaires car c’est cela qui nous permet de manger.

Alors les portiques bretons, pour payer une nouvelle gabelle au saigneur de Bercy, les bretons vont vous le faire bouffer. Ce portique de taxe devient un point de crispation majeur et symbolique. STOP. Le peuple vous dit stop. Vous voulez trouver de l’argent ?

Voici une liste de choses pouvant rapporter gros :

1/ Taxer les œuvres d’art, car il n’y a rien de plus improductif qu’un tableau qui a 3 siècles, aussi beau soit-il.

2/ Établir 3 jours de carence pour les fonctionnaires malades comme pour l’ensemble des gens du privés…

3/ Baisser la rémunération de 50 % de tous les fonctionnaires au service du public, je répète la notion au service du PUBLIC et gagnant plus de 10 000 euros, élus inclus…. Après tout, d’après l’ami François (qui gagne toujours 20 000 euros par mois), on est riche à partir de 4 000 euros par mois, donc ce sera largement suffisant.

4/ Rétablir la dégressivité sur les indemnités chômage comme c’était le cas jusqu’en 2001… et comme par hasard, au bout de 6 mois, on avait un pic de reprise d’activité puisque… les indemnités commençaient à baisser…

5/ Mettre enfin en place une véritable TVA sociale. Tant pis si les prix augmentent car au bout du compte, nous taxerons par ce biais 90 % de la consommation et 100 % des produits made in china et nous favoriserons à terme les relocalisations et les productions locales.

6/ Mettons fin au mille-feuille administratif.

7/ Faisons effectivement un véritable choc de simplification car l’idée est excellente… mais cela ne se fait pas en rédigeant de nouvelles lois et de nouveaux textes mais en supprimant 80 % de notre arsenal administratif étouffant. Je ferai un édito un jour sur ce sujet.

8/ Libéralisons les professions réglementées (pas toutes) pour créer de l’activité.

Bref, nous pouvons taxer autrement, nous pouvons créer de l’activité, nous pouvons aménager le territoire, mais nous ne faisons rien, si ce n’est imposer les bagnoles, les camions et venir se servir sur nos comptes, c’est-à-dire dans nos assiettes.

Les épargnants sont furieux.
Les bretons sont furieux.
Les gens sont furieux.
Les citoyens sont furieux.

Et les raisons pour lesquelles ils le sont sont parfaitement légitimes.

Alors il faut que le gouvernement comprenne qu’en poursuivant cette politique de grècification de la France, il court à la catastrophe.

Il faut que le gouvernement comprenne qu’il peut choisir une autre voie et qu’une alternative est possible en consultant les Français car c’est la seule option qui nous permettra d’éviter le chaos. Les Français ne sont pas ni les Italiens, ni les Grecs, ni même les Espagnols. La colère gronde, enfle et lorsqu’elle s’exprimera, notre cher Moscovenividivici risque de voir sa pauvre tête pendre au bout d’une pique et il serait fort dommage d’en arriver là.

Alors comment éviter une telle issue funeste ?

En remettant le peuple et les citoyens au cœur de la politique et des véritables choix.

Doit-on ou pas quitter l’Europe ? Voilà une belle question. Mais elle n’est pas suffisante.

La solidarité c’est quoi ? Où ça commence et quand cela s’arrête ? Voilà une belle question. Mais elle n’est pas suffisante.

La fiscalité juste aujourd’hui c’est quoi, c’est qui et c’est combien ? Voilà une belle question. Mais elle n’est pas suffisante.

Le prix des soins, jusqu’où, comment, pourquoi, qu’est-ce qui relève du grave et de la solidarité et du confort ? Voilà une belle question. Mais elle n’est pas suffisante.

Le prix de l’éducation nationale qui n’a jamais aussi mal éduqué sans jamais avoir coûté autant, quels objectifs, quels moyens, quels gâchis, etc. ? Voilà une belle question.

Nous pouvons arrêter ce processus infernal à l’œuvre.

Nous devons ! Le gouvernement doit proposer aux Français des projets complets et des alternatives en dehors de tous débats idéologiques stériles et stupides.

Le gouvernement doit susciter le débat sur quelle France demain. Et le gouvernement doit susciter l’adhésion en nous faisant choisir.

Même en restant dans l’Europe, nous avons des marges de manœuvres et de choix.

Alors il faut dire au gouvernement qu’il doit faire confiance au peuple et le remettre au cœur de la réflexion et de la Politique avec un grand P. Nous sommes prêts à tous les efforts si nous le choisissons et que nous savons pourquoi nous le faisons.

Pourtant, il est fort probable que ce gouvernement (comme les autres) autiste et coupé des réalités ne le fasse pas car il n’a pas confiance en le peuple.

C’est la raison pour laquelle demain, nous serons sans doute tous bretons et que l’État, encore une fois, sera obligé de reculer ou alors la France s’embrasera. Je trouve d’ailleurs que les bonnets rouges de mes copains bretons ont une fâcheuse ressemblance avec les bonnets phrygiens et la tête d’Hollande avec celle de Louis 16, alors mon Saigneur de l’Élysée et sa Majesté Mamamouchis Normal 1er, je vous en conjure, convoquez des états généraux du peuple, ou toute ressemblance avec des avènements passés… pourrait finir par ne plus être fortuite.

Les révolutions ne doivent jamais être provoquées car historiquement on sait quand elles commencent, jamais quand elles finissent, mais elles se font toujours, dans un bain de sang… Elles ne sont pas souhaitables. La prochaine est encore évitable à condition de faire preuve de grand sens politique.

Monsieur le président de la République, sortez des sentiers battus. Sortez de ce qui se fait chez vos voisins européens avec une austérité subie car notre pays ne le supportera pas et n’y survivra pas. Sortez de cette malédiction européenne. Nous n’avons pas besoin de dissolution ni de nouvelles élections car là n’est pas le problème, en plus nous avons des institutions et vous avez un mandat.

Monsieur le Président, faites choisir au peuple, au peuple souverain, son austérité. Ce ne sera sans doute pas la vôtre. Mais ce sera celle du peuple, pour le peuple et acceptée par le peuple.

Toute votre politique, comme celle de vos successeurs éventuels, est sinon vouée d’avance à l’échec. Vous ne l’avez donc toujours pas compris ?

Restez à l’écoute.

À demain… si vous le voulez-bien !!

Charles SANNAT

Lire un article du Monde sur les taxes rétroactives

Lire un article sur l’humour fiscal belge…

 

 

Données et statistiques pour les pays mentionnés : France | Tous
Cours de l'or et de l'argent pour les pays mentionnés : France | Tous
<< Article précedent
Evaluer : Note moyenne :3,9 (51 votes)
>> Article suivant
Charles Sannat est diplômé de l'Ecole Supérieure du Commerce Extérieur et du Centre d'Etudes Diplomatiques et Stratégiques. Il commence sa carrière en 1997 dans le secteur des nouvelles technologies comme consultant puis Manager au sein du Groupe Altran - Pôle Technologies de l’Information-(secteur banque/assurance). Il rejoint en 2006 BNP Paribas comme chargé d'affaires Il a exercé les fonction de directeur des études économiques de la société Aucoffre.com de 2012 à 2015, et créé le Contrarien Matin un site de « décryptage quotidien, sans concession, humoristique et sarcastique de l’actualité économique ». Il a fondé en Septembre 2015 le site Insolentiae.com et se consacre depuis pleinement à ce nouveau projet éditorial.
Publication de commentaires terminée
  Tous Favoris Mieux Notés  
le message de Robespierre, (emprunté à mrCharles)
« La source de tous nos maux, c’est l’indépendance absolue où les représentants se sont mis eux-mêmes à l’égard de la nation sans l’avoir consultée.
Ils ont reconnu la souveraineté de la nation, et ils l’ont anéantie.
Ils n’étaient de leur aveu même que les mandataires du peuple, et ils se sont faits souverains, c’est-à-dire despotes, car le despotisme n’est autre chose que l’usurpation du pouvoir souverain.
Quels que soient les noms des fonctionnaires publics et les formes extérieures du gouvernement, dans tout État où le souverain ne conserve aucun moyen de réprimer l’abus que ses délégués font de sa puissance et d’arrêter leurs attentats contre la constitution de l’État, la nation est esclave, puisqu’elle est abandonnée absolument à la merci de ceux qui exercent l’autorité.
Et comme il est dans la nature des choses que les hommes préfèrent leur intérêt personnel à l’intérêt public lorsqu’ils peuvent le faire impunément, il s’ensuit que le peuple est opprimé toutes les fois que ses mandataires sont absolument indépendants de lui.
Si la nation n’a point encore recueilli les fruits de la révolution, si des intrigants ont remplacé d’autres intrigants, si une tyrannie légale semble avoir succédé à l’ancien despotisme, n’en cherchez point ailleurs la cause que dans le privilège que se sont arrogés les mandataires du peuple de se jouer impunément des droits de ceux qu’ils ont caressés bassement pendant les élections. »
Robespierre, 29 juillet 1792.

... la nation est esclave, puisqu’elle est abandonnée absolument à la merci de ceux qui exercent l’autorité....
... si une tyrannie légale semble avoir succédé à l’ancien despotisme, n’en cherchez point ailleurs la cause que dans le privilège que se sont arrogés les mandataires du peuple de se jouer impunément des droits de ceux qu’ils ont caressés bassement pendant les élections...
Evaluer :   1  0Note :   1
EmailPermalink
Il y a justement deux attitudes.
Celle à la Kennedy peut s'appeler courage.

Mais si on affronte vraiment un danger majeur de pleine face et sans préparation/protection particulière,
ou bien c'est de l'inconscience, ce qui peut être crâne et avoir du panache, mais qui n'est pas efficace
ou bien c'est du mensonge, parcequ'on sait déjà qu'en fait on n'est pas menacé, que le danger n'en est donc pas un.
Hollande est pris au piège de la politique monétaire européenne. Toutes les recommandations ici présentes sont irréalisables pour lui.
Lagarde exige, Le FMI exécute, la BCE contraint, et Hollande exécute! Taxation écotaxe, Ressources foncières etc.. Hollande doit être pris de panique pour ne pas percevoir les signes de rupture!
La situation comme le dit Draghi est au niveau des banques suffisamment alarmante pour ne pas soulever un petit coin du voile, sinon....
La situation des banques est en faillite totale, plus qu 'on se l'imagine! Alors un jour sans entendre le peuple, Hollande taxera à nouveau car la situation bancaire est quasi explosive, c'est pas moi qui le dit c'est Draghi (Express.be).
Sauf que le peuple réagit... !
Alors il ne restera plus à Hollande qu'une petite marge de manoeuvre entre la foudre du FMI et de l'unité bancaire", avec ses nécessités de coupe sombre sur nos épargnes et.. la révolution du peuple. Un jour viendra où les deux se rejoindront car Hollande ne pourra plus rien exiger, il cèdera à nouveau sur tout et son Gouvernement deviendra non viable, invalide! Ce sera la révolte, les lois seront abolies, les monnaies après l 'inflation mises au pilon par l'effondrement monétaire et l'incapacité de l' Etat d'agir!
La rue grondera, les lois seront foulées au pied et la Révolution grandira !
Il n' y a plus de Bastille aujourd'hui, mais il n' y aura plus de Palais Bourbon(nom prédestiné), car toute la colère se déversera sue ce Palais qui fait face au Pont de la Concorde (nom prédestiné). Car le Peuple s'y rassemblera en total désaccord! (Un autre lieu sera tenu pour voter les "directives" de la Révolte.)
L 'avenir vous l'avez devant vous, le Palais Bourbon devant le Pont de la Concorde! Dommage pour eux ils ont tué Louis XVI! La tête coupé du Bourbon devant la discorde vous fait face et vous attend!
Le France ne pardonnera pas! Ils ont voulu le drapeau européen, ils vont en voir toutes les étoiles!
Evaluer :   1  0Note :   1
EmailPermalink
J'entends ça :

http://www.youtube.com/watch?v=xyHs9Jr-AxY

et je suis surpris. Je n'ai jamais entendu ce discours, il a le mérite d'être clair. Mais est-il sincère?
La "Politique fiscale" des Socialistes est à l'image de l'ensemble de la Politique de F. H. , trois pas en avant, deux pas en arrière, un pas sur le coté ( celui qui est à coté de la plaque ). Certains reprochaient à N. S. de gouverner au sondage, ils gouvernent aux bruits de la Rue.

Donc si un impôt, une taxe ou tout autre mesure vous dérangent faites une manifestation, nous reculerons, quel signal fort, et en plus ils s'appellent cela une décision courageuse ( courage fuyons ), on a le courage que l'on peut.

Comment gouverner quand on est minoritaire, même si des sondages ne sont pas des élections, les résultats des récentes élections sont parlants. Au fait qui disait " Vous avez juridiquement tort, car vous êtes politiquement minoritaire " C’était en 1981. C'est André Laignel qui laissait tomber cette formule désormais historique qui concentre en quelques mots le sectarisme, l’absolutisme et l’abolition de toute notion de légalité. Il ne faut pas un remaniement ministériel qui ne changerait de les têtes et pas la politique, à ce niveau d'impopularité, l’honnêteté et la décence obligeraient le Président à présenter sa démission personnel, car c'est avant tout l’échec de sa politique, basée sur les mensonges ( d'abord pour se faire élire et après on continue ), la méconnaissance de l'Entreprise, le sectarisme et la pusillanimité. Rassurez-vous il n'en fera rien.
Pour le mécontents, veuillez vous en prendre à Monsieur F.H., " Palais de l'Elisez-moi-tout ira-mieux ", je me permets seulement une analyse qui a d'ailleurs été reprise par d'autres, je ne demande même pas de droits d'auteur. et en plus je m'en moque, je ne suis pas prêt d'arriver à la note de 5,20 ( 26 X 20 / 100 ) équivalent des 26% du précité.


Evaluer :   1  2Note :   -1
EmailPermalink
Mardi 29 octobre 2013 :

France : quand le bâtiment va, tout va.

Autorisations de construire : baisse de 16 % sur un an.

Logements mis en chantier : baisse de 11,1 % sur un an.

http://www.boursorama.com/actualites/les-chiffres-de-la-construction-toujours-dans-le-rouge-610f9694927606a757c0bc826eee6c88
Evaluer :   3  1Note :   2
EmailPermalink
Pas fier d'être belge...

Nos super-mamamouchis-qui n-ont-rien-d-autre-a-foutre ont encore eu une idée innovante, qui favorisera la relance. Cela s'appelle le RECO, cela va révolutionner le co-voiturage et, probablement, résoudre la crise.

http://www.lecdh.be/nous-et-vous/actualites/cdh-presente-reco-reseau-express-covoiturage

Ne riez pas, c'est du sérieux, mais c'est du belge.

Sachant qu'il y a déjà eu diverses tentatives pour organiser du covoiturage en Belgique, qui ont été des flops bien évidemment, on se demande ce qu'ils ont fumé. Je m'étais inscrit pour covoiturer puisque je travaille en plein centre de bruxelles et que je traverse le périphérique (le "ring" comme on l'appelle) mais jamais personne ne m'a contacté pour profiter gratuitement de mon véhicule et de ma compagnie.

Notez que nous avons aussi, en plus (et pas gratuitement), un Ministère de la Mobilité, qui a pour fonction principale, d'après les résultats, de créer des bouchons en instaurant des sens uniques et en remplacant les bandes de circulation par des pistes cyclables. Très fort qu'ils sont ceux-là !

Par contre les zélus flamands sont VRAIMENT plus malins : ayant constaté depuis des années les infernaux bouchons sur le ring de Bruxelles, ils ont décidé de l'élargir, sur la portion qui les intéresse et facilitera LEUR circulation, entre Anvers et l'aéroport de Zaventem. Ajouter des bandes de circulation là où il n'y en a pas assez, wouaw, mon dieu, comment ont-ils pu avoir une aussi bonne idée, à laquelle aucun zélu francophones n'avait jamais pensé. Une idée qui doit épater le Ministre de la Mobilité, qui se demande comment faire pour aplatir les rues en pente à Bruxelles, parce qu'il n'y a décidément pas autant de cyclistes qu'à Amsterdam.

Amis Français, vous êtes dans la panade, nous sommes dans la gadoue
Evaluer :   4  0Note :   4
EmailPermalink
Bobo, cela doit être peut-être l'air chargé de substance illicite que vous respirez à Bruxelles pour faire les meilleures conneries comme celui-ci.... Aux Pays-Bas, France et le Portugal, toutes les toilettes devront être remplacées. Après des études d'urine: l'UE veut réglementer la chasse d'eau

http://translate.google.ch/translate?hl=fr&sl=de&u=http://deutsche-wirtschafts-nachrichten.de/&prev=/search%3Fq%3Dhttp://deutsche-wirtschafts-nachrichten.de%26biw%3D1366%26bih%3D554
Evaluer :   2  0Note :   2
EmailPermalink
Non surtout pas le point 1 !!!!!!!
Fausse bonne idée, mais à force de visionner mon ordi, je me suis fatiguée pour développer mon point de vue.......
Evaluer :   0  1Note :   -1
EmailPermalink
Merci Monsieur Sannat de parler des Bretons.

"Les Français ne sont pas ni les Italiens, ni les Grecs, ni même les Espagnols. La colère gronde, enfle et lorsqu’elle s’exprimera, notre cher Moscovenividivici risque de voir sa pauvre tête pendre au bout d’une pique et il serait fort dommage d’en arriver là."
Je rajouterais : Et les Bretons ne sont pas tout a fait les Français...

Quelques éléments de réponses du pourquoi on n'accepte pas de taxes sur nos routes
http://labretagne.overblog.com/pourquoi-les-autoroutes-sont-gratuites-en-bretagne-3
On se plaint du manque de souveraineté de La France vis à vis de L'Europe, qu'on nous laisse, à nous Bretons, le peu d'avantages dus à notre rattachement à la France (il y a moins de cinq cent ans).

"En revanche, le gouvernement peine encore à comprendre le danger de ce qui se joue en Bretagne. Oui la Bretagne, avec nos amis bretons tendance « tête de con » et qui ont bien des raisons d’être fiers de l’être. Ces bretons charmants et rudes, qu’il ne faut pas pousser et que les têtes de cons sont loin d’être stupides, ils sont durs à la tâche, ne sont pas des assistés et, mille milliards de mille sabords, pauvres peut-être mais dans l’honneur et la dignité."
"Tête de cons, loin d'être stupide": la preuve, en bon contrarien, je vous lis très souvent...:)
"Pauvres peut être mais dans l'honneur et la dignité" : ne vous en faites pas pour moi, je gagne peut être que 1200 par mois, mais je dois avoir environ 3 ans de physique enfoui quelques part sur les terres agricoles de mes parents ...
"bretons charmants" Bretons prend un B majuscules, vous excuserez mes éventuelles fautes de français comme j'excuserai les vôtres en Bretons ;)

Depuis le temps que la révolte se fait sentir, et que personne n'agit, ici nous avons décider de prendre le taureau par les cornes...
Les manifestations les plus violentes ont toujours été celles constituées soit par des agriculteurs, soit par les marins, soit par les transporteurs.
Ce que peu de personnes ont pris conscience dans le reste de La France, c'est que ces 3 corps de métiers se sont regroupés face à l'adversité, mieux des ouvriers et des chefs d'entreprise viennent gonfler les rangs. Et cela c'est complètement inédit et n'est qu'un début.
Les CRS prennent pour les politiques, les politiques prennent pour les banquiers, mais pour qui se prennent les banquiers ?

Pour l'écotaxe (LEscrocTax), ce n'est pas le gouvernement qui fait marche arrière, mais se sont les portiques qui tombent par terre... les uns après les autres.
Vous voyez, il suffit d'agir...

Voila les Bretons, terminé le Bla-Bla, il faut agir, il n'y a que comme ça qu'ils comprennent
Au salon de l'agriculture, Sarko insultait; quand il vient en Bretagne, on lui rend la monnaie de sa pièce :
http://www.youtube.com/watch?v=wFI-yzA6uQI
On attend toujours Montebourg, mais il parait que les gens de la haute ont peur de ceux qui brandissent leur fourche en l'air...
Hissez haut le Gwenn Ha Du, notre emblème, l'hermine, préfère la mort à la souillure ...
Comme des dizaines de milliers de Bretons (sans doute que quelques centaines selon la Police...), je serai le 2 Novembre à Quimper. Normalement, ce sera tranquille...ce jour là... L'étincelle sera peut être un peu plus tard...
En attendant il y a encore des légumes, du poisson, de la viande dans les supermarchés, des ouvriers pour transformer, des camions pour approvisionner, jusqu'à ce que...
Pour ceux qui ne seront pas à Quimper le 2 novembre, et ceux qui croient encore au pouvoir du bla-bla avec Ayrault (blaireau)
http://www.net-petitions.com/petition-de-soutien-aux-bonnets-rouges-bretons/
Le vent vient toujours de l'Ouest ...

Kenavo




Evaluer :   5  0Note :   5
EmailPermalink
Mr Charles Sannat,
Nos dirigeants politiques savent très bien ce qu'ils font.
Ils ne sont que les toutous de l'Europe dirigés par l'élite américano sionniste anglo saxonne.
Il ne font pour l'essentiel qu'obéir aux ordres venus d'en haut.
Contrairement à ce que vous affirmez ,en restant dans l'UE nous n'avons aucune marge de manoeuvre ou presque et uniquement à la marge.
L'UE est en grande partie responsable de tous nos maux.A croire que vous etes maso.
D'ailleurs le peuple l'avait,déja compris en rejetant le traité de Maastricht.
Quand vous écrivez dand votre édito:"Quittez l'Europe ce n'est pas suffisant"
Et pourtant là est l'essentiel!!!!!!
il faut SORTIR DE l'UE ,de l'EURO et de l'OTAN,c'est de là que viennent tous nos maux.
Je vous crois un homme sincère et je pense toujours intéréssé par le vrai savoir ,la vrai connaissance (avec preuves et documents à l'appui)et non par sa seule croyance du savoir.
Rapprochez vous de FRANCOIS ASSELINEAU de l'UPR ,suivez ,en entier,une seule de ses conférences ,notamment sur l'Europe ,et je pense que vous changerez très vite d'avis.
Evaluer :   7  3Note :   4
EmailPermalink
Croyez-vous aux coïncidences à répétition ?
Le groupe de Westfield est détenu par un homme appelé Frank Lowy.Le même Frank Lowy, qui, en compagnie de Larry Silverstien, fit fortune dans les "attaques" du 9-11.Rappelez-vous , ce bail pour 99 ans des tours du World trade Center signé par Larry Silverstien quelques semaines avant les attaques...
Chacune des tours assurée contre une attaque ( comme il y avait deux avions , ce fut considéré comme deux attaques...) la compagnie d'assurance fit un chèque de presque 7 chiffres aux titulaires de ce bail tout neuf ...
Et bien , Westgate Shopping Mall au Kenya a été construit par les mêmes personnes associées au World Trade Center !
De même , leurs noms sont liés à quasiment toutes les attaques terroristes mondiales.
21 Septembre 2005 : Westfield Mall à Perth, en Australie, menace à la bombe.

17 Mai 2006 : Menace de bombe de Westfield Woden (Australie).

21 Juillet 2007 : Menace de bombe Westfield Centre Derby, en Angleterre, qui a provoqué l'évacuation de bâtiments de Westfield.

1Er mars 2008 : Centre commercial de Westfield Old Orchard, Skokie (Illinois), la bombe menace.

20 Avril 2009 : Westfield Hotel Annapolis, la bombe.

20 Septembre 2008 : Marriott Hotel à Islamabad, au Pakistan, attentat à la bombe.

17 Juillet 2008 : Hôtel Marriott à Jakarta (Indonésie), attentat à la bombe.

http://en.wikipedia.org/wiki/Westfield_Group

Vous avez dit bizarre ?

La suite:
http://investmentwatchblog.com/busted-same-owners-associated-with-world-trade-center-attack-kenya-mall-bombing/
http://goldenageofgaia.com/2013/09/link-between-kenyan-shopping-centre-massacre-and-911-tower-leasees-surfaces/
http://www.microsofttranslator.com/bv.aspx?from=en&to=fr&a=http%3A%2F%2Fgoldenageofgaia.com%2F2013%2F09%2Flink-between-kenyan-shopping-centre-massacre-and-911-tower-leasees-surfaces%2F

Evaluer :   6  2Note :   4
EmailPermalink
Voilà qui est énorme !
Evaluer :   4  1Note :   3
EmailPermalink
Je suis sidérée ! Est-ce une information exacte ? si oui, j'y vois une des nombreuses têtes de l'Hydre financière ...
Evaluer :   4  2Note :   2
EmailPermalink
Evaluer :   3  0Note :   3
EmailPermalink
Liste des 72 critères qui font de l'américain un dangereux terroriste.

http://investmentwatchblog.com/72-types-of-americans-that-are-considered-potential-terrorists-in-official-government-documents-2/
Trad:
http://www.microsofttranslator.com/bv.aspx?from=en&to=fr&a=http%3A%2F%2Finvestmentwatchblog.com%2F72-types-of-americans-that-are-considered-potential-terrorists-in-official-government-documents-2%2F

Curieusement il manque le 73 eme critère :

L’acquisition de pièces d'or ou d'argent pour sauver ses économies en prévision d'un effondrement économique inéluctable vu les branquignoles qui nous gouvernent.

Critère manquant certainement pour ne pas donner des idées au quidam de base.
Evaluer :   2  2Note :   0
EmailPermalink
On ne cesse de lire ici que le peuple est trompé, qu'on lui ment chaque jour et qu'on le maintient consciencieusement dans l'ignorance la mieux choisie de ce qui pourrait l'éclairer sur ses intérêts.

On imagine mal que le peuple soit subitement devenu instruit et clairvoyant, du simple fait qu'on l'aurait convoqué.

Ce serait plutôt une belle occasion de lui faire accepter sa servitude grâce à l'illusion d'avoir participé lui-même au scellement de ses chaînes.
Evaluer :   8  0Note :   8
EmailPermalink
Dimanche 27 octobre 2013 :

En Europe, les Etats sont hyper-endettés.

En Europe, les ménages sont hyper-endettés.

En Europe, les entreprises sont hyper-endettées.

Et en Europe, les banques sont en faillite.

Lisez cet article :

La crise négligée de l'Europe : les ménages et les entreprises croulent sous les dettes.

Lorsque Mario Draghi, le président de la Banque Centrale Européenne (BCE), a affirmé que la BCE « ferait tout ce qu'il faudrait pour sauver l’euro » pour apaiser les marchés financiers en juillet 2012, il a transformé la crise de l’euro qui était alors aigüe en une crise chronique.

Cette semaine, le patron de la BCE a provoqué un second tournant en indiquant que les 128 plus grandes banques européennes subiront un stress-test l'année prochaine afin de déterminer quelles étaient celles qui étaient viables, celles qui étaient à recapitaliser, et celles qu’il faudrait liquider.

Les politiciens européens ont toujours été réticents à examiner les bilans des banques, redoutant de devoir se poser des questions sur les grandes quantités d’obligations souveraines qu’elles ont acquises au cours des dernières années. Cependant, ils négligent souvent que ce ne sont pas les actifs les plus toxiques de leurs bilans, mais que ce sont souvent les prêts aux ménages et aux entreprises défaillants qui posent problème.

D’après The Economist, la crise de l’euro n’est d’ailleurs pas tant une crise de dette souveraine, qu’une crise de dette privée. En Grèce, tout a commencé avec les dépenses excessives du gouvernement et les emprunts exagérés qu’elles ont impliqués, mais dans la plupart des autres pays en difficulté, l’éclatement de la bulle a fait suite à un endettement excessif du secteur privé : emprunts hypothécaires en Irlande, prêts aux entreprises au Portugal, et une combinaison des deux en Espagne. Dans ces 3 pays, l’endettement du secteur privé avait déjà largement dépassé les 200% du PIB avant la crise, bien plus qu’aux Etats-Unis ou au Royaume Uni, où il atteignait respectivement 175% et 205% du PIB.

Les Etats-Unis ont réussi à réduire des deux tiers l’endettement des familles américaines, mais en Europe, 3 obstacles empêchent un tel désendettement :

1- Les politiques d'austérité imposées dans les pays de la périphérie ont aggravé la récession, ce qui complique la réduction de la dette privée.

2- Les banques les plus faibles rechignent à reconnaître les prêts défaillants et à enregistrer les provisions correspondantes.

3- La législation européenne est moins favorable aux emprunteurs que celle des Etats-Unis. Après la saisie de leur bien, les emprunteurs américains sont totalement désengagés de leur emprunt initial. En Europe, ils restent bien souvent devoir la partie non couverte résiduelle de l’emprunt.

Le problème de la dette des entreprises est le plus aigu au Portugal, en Espagne et en Italie où, selon le Fonds Monétaire International (FMI), respectivement 50%, 40% et 30% de l’endettement proviennent d’entreprises qui ne peuvent faire face aux intérêts de leurs prêts, parce qu’elles génèrent trop peu de bénéfices avant impôt.

C’est le phénomène des « sociétés zombies » incapables d’investir et de se développer, que le Japon a connu dans les années 1990.

D’un autre côté, l'endettement des ménages est particulièrement important en Irlande, aux Pays-Bas et en Espagne. Pour les ménages, des échéances de crédit trop importantes réduisent la capacité à consommer.

Le FMI a alerté que la dette privée était devenue un fardeau plus important pour l’Europe que celui de la dette souveraine, et si le continent souhaite renouer avec la croissance, il doit alléger cet endettement.

Pour The Economist, la méthode à employer comprendrait 4 volets:

1- L'arrêt des politiques d’austérité trop draconiennes, qui empêchent le secteur privé de se désendetter.

2- L’admission et l’enregistrement en créances douteuses de la totalité des prêts défaillants par les banques européennes, ce qui pourra sans doute être réalisé grâce à l’audit de la BCE.

3- Le nettoyage du bilan des banques européennes par la restructuration ou la revente des actifs toxiques et des prêts défaillants, qui pourra être mené avec l’appui de gouvernements, le cas échéant, et la création de « bad banks », par exemple.

4- La refonte des codes des impôts et des codes des procédures collectives pour faciliter ces restructurations.

http://www.express.be/business/fr/economy/la-crise-negligee-de-leurope-les-mnages-et-les-entreprises-croulent-sous-les-dettes/197686.htm
Evaluer :   5  0Note :   5
EmailPermalink
Tout le monde est endetté et personne n'a beaucoup d'épargne.
Cherchez l'erreur (le crime?)
L'erreur ce sont les réserves fractionnaires et surtout ceux qui en profitent.

Celui qui est en sécurité est celui qui n'a pas de dettes.
Comme l'épargne est en danger, il conviendrait de ne pas en avoir ?
En fait seule l'épargne confiée est véritablement en danger (pour le moment), il convient donc de la gérer soi-même et de ne pas la confier à ceux qui nous veulent du mal.

On peut étendre la notion d'épargne à tous les supports qui offre une réserve de valeur.

(Je parlais l'autre jour à un p'tit vieux de 80ans qui a 8000L de fioul d'avance... achetés il y a 20ans! Il y aura toujours quelqu'un prêt à lui acheter un bidon, moi le premier. Ce n'est pas plus bête qu'un Nap ou une Hercule)
Evaluer :   11  2Note :   9
EmailPermalink
...3- Le nettoyage du bilan des banques européennes par la restructuration ou la revente des actifs toxiques et des prêts défaillants, qui pourra être mené avec l’appui de gouvernements, le cas échéant, et la création de « bad banks », par exemple.

C'est à dire en langage clair :

Que les gouvernements donnent aux banquiers l'argent qu'ils n'avaient pas mais qu'ils ont prêté , bien sûr contre intérêts .
Argent que les gouvernements n'ont pas ,alors prélevé de force sur la population par un gouvernement devenu ainsi totalement illégitime, par:
-Les taxes
-Les impôts et le bail-in à venir
Argent que les emprunteurs , du fait de la crise provoquée intrinsèque au fonctionnement du système bancaire , ne peuvent plus rembourser asséchant le mécanisme de Ponzi bancaire.

C'est bien entendu du vol pur et simple.
Cautionner la création monétaire privée par le pouvoir régalien de l'impôt, cautionner ainsi la fraude des réserves fractionnaires bancaires est un acte criminel.

Il est triste que la quasi totalité de la population ne comprenne pas ce mécanisme diaboliquement simple qui nous ruine tous.
Evaluer :   5  2Note :   3
EmailPermalink
pfiouuu
j'étais venu pour rigoler un peu, je repars avec des cauchemars plein la tête
tout ça pour 15% de taxounette
je retourne sous ma couette....
Evaluer :   2  2Note :   0
EmailPermalink
pfiouuu
j'étais venu pour rigoler un peu, je repars avec des cauchemars plein la tête
tout ça pour 15% de taxounette
je retourne sous ma couette....
Evaluer :   1  2Note :   -1
EmailPermalink
"ILS" veulent ce bain de sang pour que le peuple se tourne vers un pouvoir supra national. Donc on ira vers le bain de sang. Cette élite pense que le peuple lui sera totalement soumis après destruction de l'Etat "démocratique".

On va donc assisté dans les mois prochains à beaucoup de bêtises et autres âneries du même genre. Quand la sauce sera bien montée, ils passeront le pouvoir au FN et tout juste après ils pousseront le premier domino pour que tout s'écroule. Le nationalisme sera accusé et Bruxelles s'en sortira grandi.

Certains font même le pari qu'Hollande démissionnera.
Evaluer :   13  0Note :   13
EmailPermalink
étrange mais j'ai le même pressentiment: devant la cata insoluble où ils nous ont mis, ils vont refiler le bébé à Marine, au besoin en créant une crise de régime comme en Mai 1958, et comme ils l'ont fait en 1940 avec Pétain qui aurait dû rester peinard à Madrid ainsi que Franco le lui avait conseillé, en laissant Daladier et l'assemblée de Front Popu, se dé*** brouiller avec le socialo Adolf, plutôt qu'endosser la facture de leur nullité ( à 86 ans ! Fallait trouver un suicidaire de cet âge pour signer en bas de la note...). Et puis après , quand Marine aura dévalué, épongé les dettes, renvoyé quelques multirécidivistes dans leur foyer primitif et remis les flemmards au travail, on lui vomira dessus en la traitant de fachiste et on l'enfermera à l'ile d'Yeu. Et le même cycle reprendra pour 40 ans. Le drame , c'est que la Droite fait aussi du socialisme sans le savoir, et c'est pourquoi elle hait les "tea-parties", autant que les gauchistes, car c'est leur mauvaise conscience.
Lisez "le socialisme en chemise brune" de Benoit Malbranque, 9,99 euros en téléchargement, ça vaut son pesant de moutarde.
Evaluer :   15  0Note :   15
EmailPermalink
Je ne sais pas si c'est Marine qui fera le ménage indispensable, mais votre scénario est exact. Quand un pays a atteind le fond, on trouve qq1 pour faire le sale boulot de nettoyage et de remise des pendules à l'heure, puis on le traîne dans la boue en l'accusant de tous les maux du monde et en dernier acte, c'est un "gentil" qui reprend les commandes. On a rien inventé, relisez "Le Prince" de Machiavel, il a démonté tous ces mécanismes vieux comme le monde et toujours d'actualité. Hélas !
Evaluer :   5  0Note :   5
EmailPermalink
Je crois aussi que c'est comme ça que ça va se passer. En 2017, les médias vont bien promouvoir Marine pour qu'elle arrive au deuxième tour et fasse un score autour de 40%. Tout le monde va pousser des cris d'orfraies, le pays va se diviser en deux et les gens vont reprendre (un peu) intérêt à la politique -c'est le but- pendant qu'on va se faire tondre cinq ans de plus. En 2022, Marine va gagner. Elle ne va rien faire du tout, contrairement à ce que pensent certains. Il y aura un soulèvement, des révoltes, etc. et un régime totalitaire sera mis en place. Pour tout dire, il est déjà en place mais les gens le le voient pas. A partir de 2022, ce sera clair pour tout le monde et qui portera le chapeau ? Marine.
La seule issue, c'est de se rendre compte de la supercherie -le FN fait partie du système et le système en joue- et de soutenir haut et fort l'UPR de François Asselineau dès maintenant.
Evaluer :   2  4Note :   -2
EmailPermalink
"-le FN fait partie du système et le système en joue- "

http://www.youtube.com/watch?v=xyHs9Jr-AxY

Que faut-il en penser, que faut-il croire?
Evaluer :   1  0Note :   1
EmailPermalink
J'ai écouté avec intérêt...
Elle dit qu'il faut abroger la loi de 73 et rétablir les contrôles aux frontières. Je ne peux qu'être d'accord. Ce qui me chiffonne c'est qu'elle "oublie" de dire que pour ce faire il faut dénoncer les traités européens (la loi de 73 a été reprise par Maastricht est est désormais inscrite dans le Traité de Lisbonne, article 123 du TUE) et donc qu'il faut sortir de l'UE !
Ce qui me dérange c'est l'inconséquence de Mme Le Pen. Pourquoi n'a t-elle pas écrit noir sur blanc dans sa profession de foi envoyée à tous les électeurs lors des élections présidentielles de 2012 -et qui est le seul document qui fait foi- qu'elle voulait sortir de l'UE ?
Je vous renvoie la question : que faut-il en penser, que faut-il croire ? Mystère et boule de gomme.
Au moins Asselineau est-il clair et net.
Evaluer :   1  1Note :   0
EmailPermalink
La dernière fois que ça a pété pour de bon, le calme a mis 26ans à revenir. Et encore!, il a été imposé par les forces étrangères.

Entre temps on a connu la guerre civile, le génocide, la faim, la Terreur, la dictature militaire, la guerre, la défaite et l'invasion extérieures ainsi que l'hyperinflation et la honte mondiale.

Imaginons subir tout cela de nouveau jusqu'en 2040 ! Chacun de nous peut calculer son âge en 2040 et se demander comment il pourrait traverser toute cette période dans le chaos sanguinaire. Et quelle serait la vie des enfants et des ados d''aujourd'hui s'il on ne leur laissait aucune chance de sortir des griffes du diable avant 2040.

Voilà où on nous mène délibérément.
Il se pourrait par contre cette fois ci que la piscine n'ait pas de fond susceptible d'offrir un rebond salvateur. Les nations ne sont pas éternelles.
Evaluer :   11  0Note :   11
EmailPermalink
La première des choses est de déterminer l'ennemi .

L'ennemi mortel de notre société est le système bancaire , système maffieux bâti sur la fraude légalisée de la création monétaire privé qui capte la moitié des créations de richesse réelles par tout crédit et asservi les peuples par la dette inventée.

L'homme de main complice de cet ennemi mortel est l'animal politique qui trompe le peuple par des lois odieuses comme :
- Loi qui crée la dette , loi de 1973 et suivantes comme l'article 123 du traité de Lisbonne étendu à l'Europe bien que rejeté par le referendum de 2005.
- Loi qui autorise et légalise le crime de la création monétaire privée par la simple autorisation de la fraude dite des " réserves fractionnaires bancaires, par la légalisation du néant par la force d'un droit tordu qui institue l'antiphrase .
Car ceci équivaut bien entendu à un formidable transfert de richesse du peuple vers les élites bancaires lors du remboursement de l'argent inventé , argent non présent au bilan des banques mais quand même prêté...

Voir:

Les intérêts de la dette nourrissent la dette.
http://monnaie.wikispaces.com/Arnaque

La crise mondiale d’aujourd’hui de Maurice Allais.
http://etienne.chouard.free.fr/Europe/messages_recus/La_crise_mondiale_d_aujourd_hui_Maurice_Allais_1998.htm
Réformer Le système du crédit
....Cette réforme doit s’appuyer sur deux principes tout à fait fondamentaux :

Ø La création monétaire doit relever de l’État et de l’État seul. Toute création monétaire autre que la monnaie de base par la Banque centrale doit être rendue impossible, de manière que disparaissent les « faux droits » résultant actuellement de la création de monnaie bancaire.

Ø Tout financement d’investissement à un terme donné doit être assuré par des emprunts à des termes plus longs, ou tout au moins de même terme.

La réforme du mécanisme de crédit doit ainsi rendre impossibles à la fois la création de monnaie ex nihilo et l’emprunt à court terme pour financer des prêts à plus long terme, en ne permettant que des prêts à des échéances plus rapprochées que celle correspondant aux fonds empruntés....
Evaluer :   9  1Note :   8
EmailPermalink
chez vous, cela relève vraiment de l' idée fixe et de l' aveuglement idéologique personnel !

que la création monétaire relève de l' Etat ( ce qui est formellement déjà le cas ) ou de banques ( soit-disant ) privées, le résultats seraient de toute façons exactement le même et sans doute pire avec les étatistes !

car en quoi l' Etat serait-il plus vertueux et ne céderait-il pas immédiatement à la facilité de créer sans fin de la monnaie fiduciaire ex-nihilo et ad nauseum pour "financer" ses politiques et sa reconduction perpétuelle aux postes de gouvernement ? ( ce qui, avec la complicité des banques, est déjà le cas )

qaunt aux causes de notre ruine collective, on pourrait très facilement et évidemment incriminer les politiques collectivistes ruineuses des Etats-providences socialistes et qui sévissent de plus en plus et dans tous les Etats occidentaux depuis des décennies

vous êtes un indécrotable socialiste n' est-il pas ??
Evaluer :   5  9Note :   -4
EmailPermalink
Veuillez lire les liens auparavant de vos remarques qui vous desservent .
Je ne crois pas que Maurice Allais , notre seul Prix Nobel soit un "indécrottable socialiste ".

Si vous n'avez pas compris comment le phénomène de création monétaire pratiqué par les banques lors de la création de tout crédit équivaut à un transfert de richesse , vous n'avez rien compris aux mécanismes intimes de la crise actuelle.


Evaluer :   8  3Note :   5
EmailPermalink
les mécanismes intimes de la crise actuelle sautent pourtant aux yeux : il suffit par exemple de considérer la pléthore d' organismes et d' infrastructures étatiques ( la plupart très peu utiles voire parfaitement inutiles ) qui prolifèrent dans nos villes... Partout des cités administratives et des multitudes de bâtiments administratifs ou para-publiques édifiés à grands frais, climatisés, insonorisés,etc... abritant des ribambelles de fonctionnaires et apparentés plus ou moins improductifs, attendant "tranquillou" l' âge de la retraite, ... l' Etat ( socialiste ) vit depuis bien trop longtemps au dessus des moyens des vrais créateurs de richesses : biens et services utiles, produits par la plupart du temps, par des "travailleurs indépendants" écrasés de charges et dont la situation sociale est incroyablement injuste comparée à celle de la Grande Armée des petits hommes gris.

ce qui nous ruine c' est l' Etat socialiste et un point c' est tout.

les initiateurs et les vrais créateurs de la Dette ce sont les dirigeants des Etats-Providence.

je vous laisse avec vos fantasmes et vos chimères de Banksters... dont nos chers dirigeants pourraient très bien se passer.

à titre de comparaison, une famille surendettée l' est bien à l' instigation et de la responsabilité du chef de famille et non pas des sociétés de crédits... certes et que l' on considère des sociétés comme COFIDIS, LIBRAVOU ou autre COFINOGA comme des usuriers pourris, ils ne sont pourtant pas la cause princeps du problème... à l' échelle d' une nation, c' est exactement la même chose...

tout Etat socialiste est tout à fait en mesure de se passer complètement de vos "banksters" pour réaliser autant de création monétaire qu' il souhaite... en plus de l' inflation, l' Etat socialiste dispose d' ailleurs de tous les moyens dolosifs coercitifs qu' il veut ( création de taxes en tous genres, contributions et cotisations sociales, T.V.A., éco-taxe, T.I.P.P., etc... ) pour réaliser tout le transfert de richesse ( c' est à dire une spoliation ) depuis les vrais producteurs de richesse vers ce tonneau des Danaïdes toujours plus gros et qu' on appelle l' Etat.








Evaluer :   3  4Note :   -1
EmailPermalink
Quand on montre l'origine de la crise , l'imbécile regarde le doigt.

NB:
Vous n'avez visiblement pas lu le texte de Maurice Allais donné en lien car c'est lui qui s'oppose aux "réserves fractionnaires bancaires " et propose les réformes qu'il juge indispensable du système bancaire dont la suppression totale de la création monétaire privée.
Je ne fais que le citer.

Mais , malgré ce vous vous permettez de juger du bon effet du système actuel.

Vous êtes payés par le système pour troller ou réellement vous ne comprenez rien ?

Je pense plutôt que vous trollez sous de multiples pseudos.
Evaluer :   2  1Note :   1
EmailPermalink
et bien, plutôt que de contempler votre doigt vous feriez bien mieux de considérer la triste réalité quotidienne qui nous entoure... ou alors, vous êtes soit de totale mauvaise fois, soit - ce qui me paraît bien plus probable - vous êtes un grand bénéficiaire du Système socialiste... vous êtes sans doute fonctionnaire ou enseignant n' est-ce pas ??

Evaluer :   3  3Note :   0
EmailPermalink
...sans doute fonctionnaire ou enseignant n' est-ce pas ??...

Non , pas plus que membre d'une profession dite libérale qui ne peut prospérer , acheter le gros 4x4 pour gouter à l'aventure de franchir le trottoir des villes que grâce aux larges remboursements de la sécurité sociale....

Le véritable libéral est artisan , commerçant , dirigeant PME ou PMI , tous les autres bénéficient de clientèle captive par privilège et de tarifs fixés par l'ordre ou achètent leur charge comme les notaires.

Les "socialistes " comme l'UMP et les autres font tout pour sacraliser :

L'arnaque de la dette et des réserves fractionnaires
L'immigration invasion , le droit du sol et son corolaire le saint métissage
Les délocalisations de l'outil de travail
L'ouverture totale des frontières
les OGM et la privatisation du vivant
Les guerres post coloniale au seul bénéfice de quelques multi nationale ou des sionistes mythomanes
Le MES , le FESF , le vol par Bail-in au seul profit des banksters
L'homosexualité banalisée à l'école
L'ignorance du peuple
L'applaventrisme devant les US et Wall Street
Etc...

Ça ne vous interpelle pas qu'il n'y ait aucune différence entre politiques dites de"droite" ou de "gauche" proposées par des individus tous issus de la même famille de corrompus ?

Evaluer :   5  1Note :   4
EmailPermalink
...parmi les nombreuses absurdités que vous proférez à longueur de commentaires et bien que je n' ai pas trop de temps à perdre, je tenais quand même à réagir aux inepties et à vos assertions toutes dégoulinantes d' envie et de jalousie selon lesquelles les médecins français ne pourraient "prospérer, acheter de gros 4X4 pour goûter à l' aventure de franchir les trottoirs des villes que grâce aux larges remboursements de la sécurité sociale... " et "bénéficient de clientèle captive par privilège et de tarifs fixés par l' ordre"...

primo : les médecins ne sont nullement rémunérés par la Sécurité Sociale pas plus que leurs revenus ne sont solvabilisés par cette institution ; les médecins demeurent toujours, à ce jour, rémunérés par leurs patients ; la Sécurité Sociale, système d' assurance monopolistique, étatique et obligatoire remboursant ( d' ailleurs fort peu en règle générale et de plus en plus mal ) les actes dont bénéficient les patients... votre confusion à ce sujet est regrettable.

secondo : quant aux "larges remboursements" cela fait personnellement 19 ans que les actes que je pratique en tant que praticien de secteur I n' ont absolument pas été revalorisés ( ils ont même légèrement baissés lors de l' adoption de la C.C.A.M. ) et même pire, depuis la promulgation de l' avenant n° 8 de la nouvelle convention médicale tous mes actes vont baisser de 7,5 % sur 3 ans et par tranche de 2,5 % par an ; relativement à l' érosion monétaire et à l' augmentation des charges ( notamment l' augmentation continue des prélèvements étatiques, fiscaux et U.R.S.S.A.F. ) mon B.N.C. imposable et mon revenu réel a finalement ( et pour une charge de travail identique ) été divisé par 3 depuis 20 ans !! JE DIS BIEN : revenu médical de médecin "libéral" divisé par 3 depuis 20 ans... la plupart des médecins français, dont beaucoup travaillent plus de 70 heures par semaines - JE DIS BIEN PLUS DE 70 HEURES HEBDOMADAIRE - sont les plus mal rétribués d' Europe occidentale... JE DIS BIEN LES PLUS MAL RETRIBUES d' EUROPE OCCIDENTALE ; 23 €uros la consultation chez un médecin généraliste ( bac + 9 ) étant une rémunération absolument indécente... ( = à peine plus qu' une coupe de cheveux et alors qu' un coiffeur peut très facilement passer "à l' as" un certain nombre de ses prestations rémunérées en espèces ) il y a bien longtemps que les médecins ont totalement perdu leur statut de "notable"... tous nos actes sont en outre répertoriés par notre S.N.I.R. et notre comptabilité contrôlée par des A.G.A. agréées, les médecins ne pouvant donc pas frauder le moindre centime se font massacrer par le fisc.

troizio : concernant "le caractère soi-disant captif" de la "clientèle" médicale : la médecine est une activité légalement réglementée ; c'est évidemment normal pour une activité touchant à la santé des gens et nécessitant des compétences acquises lors de près d' une dizaine d' années d' études ou plus... Vous n' êtes nullement captif : LIBRE A VOUS d' ALLER CONSULTER DES REBOUTEUX ou n' importe quel guérisseur de votre choix si vous préferez !

quarto : les tarifs des médecins ne sont nullement fixés par notre ordre professionnel mais "conventionnellement" ( en fait imposés par les caisses d' assurance maladie avec l' accord de nos syndicats d' opérette et prétendument représentatifs ) ; vous devriez essayer d' être un peu moins péremptoire car là, vous passez vraiment pour un imbécile.

voilà, pas le temps de m' étendre plus longtemps, vous n' en valez manifestement d' ailleurs absolument pas la peine...

je vous laisse avec vos idées fixes et vos pauvres considérations de café du commerce...

Evaluer :   0  1Note :   -1
EmailPermalink
@ Frédéric P.
Pathétique Docteur Knock .

Merci de m'accorder cette longue réponse dans laquelle , bien évidemment , vous ressortez le classique bac +9 de la profession.

Tous les bacheliers des disciplines scientifiques le savent ,les étudiants au QI un peu limite mais avec une bonne mémoire qui sont incapables de faire math sup réussissent très bien dans l'art médical , car il s'agit d'un art sans responsabilité , sans aucune obligation de résultat .
Tout au contraire des bacs -3 , du boucher charcutier qui doit vendre des saucisse de qualité et aux normes et ne jamais tuer son client , même pas un seul ou de l'artisan maçon tout aussi responsable de la qualité et de la robustesse de ses murs et escaliers.

Les morts et les estropiés des œuvres de ces irresponsables jamais trop bien payés sont légions et sans recours.

Vous impressionnerez plus facilement les madames Michu , comme dans la vraie vie.

Et puis arrêtez de geindre , en bon libéral, devenez coiffeur et faites fortune ou taisez vous.

Un individu qui ne comprend rien à un texte et qui pense justifier cette incompréhension comme étant impossible à un bac +9 , que donc le texte serait incorrect ,puisque lui par définition comprend tout , démontre seulement que c'est un imbécile prétentieux.

Si vous ne comprenez pas quelque chose , la sagesse voudrait que vous interrogiez et analysiez avant de rejeter.

Evaluer :   1  1Note :   0
EmailPermalink
...pauvre type.

Evaluer :   0  2Note :   -2
EmailPermalink
les propos que vous qualifiez de "café du commerce " sont bien mieux exposés dans cette vidéo de Mike Maloney et son équipe qui expliquent en termes laïcs la raison pour laquelle l’établissement bancaire siphonne intentionnellement et systématiquement le patrimoine des citoyens de la classe ouvrière. Il s’agit là précisément de la cause de nos problèmes économiques, du fort taux de chômage, de la stagnation des salaires, des guerres coûteuses et immorales, de la destruction de la classe moyenne et le l’élargissement du fossé entre les riches et les pauvres.

http://www.24hgold.com/francais/actualite-or-argent-la-plus-grosse-arnaque-de-l-histoire-de-l-humanite.aspx?article=4581963454G10020&redirect=false&contributor=Jason+Hamlin.#Commentaires1_panelCom_35895

Merci de donner votre avis et de développer les raisons de cet avis.
Evaluer :   1  0Note :   1
EmailPermalink
Bonsoir, heureusement que tous les fonctionnaires ne se considèrent pas comme de grands bénéficiaires du système socialiste...Certains ( pas nombreux certes ) pensent que le système socialiste mène notre pays à sa perte, donc à leur (notre )propre perte
Certains croient que trop de profs est nuisible ( mauvaise qualité du recrutement ...) , que trop de dettes tuent l'avenir du pays, certains ne font jamais grève ...
Enfin ce qui est sur c'est qu'il est difficile de s'exprimer avec nos collègues si on ne partage pas les idées de ces gens bien pensants ...
Bonne soirée à vous
Evaluer :   1  1Note :   0
EmailPermalink
"car en quoi l' Etat serait-il plus vertueux et ne céderait-il pas immédiatement à la facilité de créer sans fin de la monnaie fiduciaire ex-nihilo et ad nauseum pour "financer" ses politiques et sa reconduction perpétuelle aux postes de gouvernement ? ( ce qui, avec la complicité des banques, est déjà le cas )"

Quand bien même il serait bon d'avoir une petite dose raisonnable ou homéopathique d'injection de monnaie artificielle, le risque d'en faire trop est trop grand, voire il est certain tant qu'on confiera cette charge à des humains normaux. Cette bonne gestion n'étant pas naturelle, elle est probablement surnaturelle et il est raisonnable de la laisser... à personne ou aux dieux.
L'or pour cela est tout indiqué. Les alchimistes se sont arraché les cheveux, on n'arrive pas à en avoir plus de +2% par an.
Ca autorise quand même 2% de croissance saine sans déflation, ce qui de nos jours nous suffirait plutôt !
Evaluer :   3  0Note :   3
EmailPermalink
Oui, j'aime bien les thèses d'Etienne Chouard (quand il réussi à ne pas trop bifurquer dans ses discours ...).

J'attends toujours une réponse à ma question : Que pense notre Charles de Karen Hudes ?
Evaluer :   1  2Note :   -1
EmailPermalink
Les élus fonctionnaires doivent donner leur démission à leur administration avec retour possible mais en respectant le processus de recrutement normal.
Ras le bol de cette caste.


Evaluer :   7  1Note :   6
EmailPermalink
Illuisoire.

Le seul truc crédible et juste, c'est la discontinuité de l'Etat.
Evaluer :   1  0Note :   1
EmailPermalink
Charles, ne faudrait-il pas ajouter un point 9 : arrêter de tout subventionner ?
Emplois, entreprises, associations ...: les profiteurs sachant profiter en profitent, les autres paient !
Pourquoi tant de disparités dans les traitements ? Pourquoi les start -up ont -elles des exonérations et des subventions ( sans parler des entreprises chassueues de subventions et qui se gavent au passage sans apporter de valeur ajoutée)en alors que tout le monde sait que l'objet est de revendre au plus cher avant que le robinet ne se coupe !
Pourquoi des aocciations vendent de l'alcool sans licence et que le cafetier du coin a besoin d'une licence IV et a besoin de se payer ( à ses frais )un stage de sensibilisation aux méfaits de l'alcool...
Pouquoi les énergies prorpres sont -elles subventionnées par l'agmentation des prix d'edf alors qu'elles ne sont pas rentables ?
La liste des pourquoi est longue ...
Ne faudrait-il pas couper le robinet des subventions et en contrepartie moins d'impots sans niche fiscale d'aucune sorte (pouruqoi la loi malraux ?...)
Un point 10 : la redistribution des aides aux ménages mieux contrôlée : pourquoi les APL dépassent parfois le montant des loyers et qu'elle n'est pas versée directement au propriétaire?...
La liste des points à ajouter est longue : c'est la listes de toutes les incohérences de fonctionnement de cet état et de ceux qui nous dirigent !
Je suis d'accord avec toi... simplifions pour plus d'égalité

Maintent je m'interroge: que peut demander au peuple un Président qui n'arrive pas à se faire entendre ni des ses ministres ni des déptutés ni des sénateurs ( point 0 : supprimer le sénat et dimininuer le nombre de députés ! ) , et qui est guidé par une extrême gauche qui ne représente rien dans ce pays ... ?
Peut-il demander que nous sortions de l'europe alors que pendant des années il nous aura dit que l'europe est un bien pour nous ?
Pour ma part ... la seule chose qu'il peut nous demander concerne sa légitimité !
... il pose une question et se retire si il perd !


Evaluer :   5  1Note :   4
EmailPermalink
flèche rouge :
- c'est justement les subventions et les aides aux entreprises qui permettront éventuellement une reprise éco. les patrons ne sont pas tous des fraudeurs et des profiteurs vous savez... elles ne demandent qu'à grandir et embaucher, et oui meme avec des salariés français.
- les startup sont le moteur de l'innovation et la richesse : ne plus les subventionner revient à les tuer dans l'oeuf et ne rien inventer
- aucune entreprise n'a la stratégie de "revendre au plus cher", c'est suicidaire pour son avenir et n'apporte rien intéressant même à court terme, surtout dans le contexte actuel de crise sociale
- le crédit impôt recherche (CIR) est indispensable pour relancer les investissements, les récents abus ne sont que le constat d'un manque de contrôle évident, qu'il suffirait de renforcer un minimum

bref, quand j’entends tous les jours les médias ou les politiques dire "la croissance n'est pas au rdv, on revoit nos prévisions à la baisse", bin c'est pas comme ca qu'elle va tomber du ciel la crôassance... On croirait qu'ils attendent et qu'ils comparent la croissance à un évènement climatique aléatoire, genre "ca serait bien qu'il fasse beau bientôt"... :) La croissance se génère par les moteurs de notre société : toutes les entreprises privées

précision pour votre point 10 : les APL peuvent etre versées directement au propriétaire à sa demande, lorsqu'il remplit sa déclaration de loyer.
Evaluer :   2  2Note :   0
EmailPermalink
Bonsoir ...
Alors pour le point 10 : désolé de vous contredire, mais l'apl n'est versée que si le locataire est d'accord ... étonnant non ?
Pour le point 9 : pour trouver tous les chiffres des aides et les agglomérer il me faudrait passer beaucoup de temps, mais ces subventions creusent toujours plus le déficit , donc ce que vous préconisez c'est une reprise par la dette ...Alors que supprimer ces aides allègerons la dette, et permettraient de diminuer les charges et taxes ... bien sur cela de la subvention du club de bridge par l'élu local aux subventions européennes pour certains boites ...
Maintenant si j'a sité les "start up" en 1er ce n'est pas anodin... pour une fois j'aurai été d'accord avec le gouvernement , pas d'imposition sur les plus values après 6/10 ans , or les pigeons se sont insurgés contre cela : par hasard ? Non ...
et enfin pourquoi subenventionner telle activité plutot qu'une autre ? Qui peut dire quelle est la meilleure filière d'avenir en terme d'emploi ? Fleur Pélerin ???
Enfin qui contrôle toutes ces subventions ?
N'est -t-on pas en droit de se dire et si on ne subventionnait plus rien ou moins ( je ne parle pas des allocs ...) ne pourrait -on pas moins taxer ?
Enfin , je ne dis pas que les patrons sont des filous , loin , très loin de moi cette idée , je dis juste que le monde se divise en deux catégories : ceux qui connaient et savent exploiter les failles de ces subvention ( idem... je ne dis pas tous mais ...) et les autres ...
Enfin est-ce quel'état est le meilleur décideur / penseur pour dire que des subventions dans cet axe = enrichissement du pays ???
Sauf erreur , cela fait 20/30ans que nous subventionnons et ce que je constate c'est qu'aucun paramètres n'ont chagé : chomage et déficits ...
Donc pour moi c'est un axe à gratter et à élaguer ...avant que la faillite ne le fasse pour nous !
Bien à vous ...
Evaluer :   2  1Note :   1
EmailPermalink
re-fleche rouge :)
seulement pour l'APL car il est important de laisser des informations exactes et vérifiées sur les forums :
donc désolé de vous re-contredire mais je loue des logements avec APL depuis 10 ans : pas besoin de l'accord du locataire, au contraire l'APL est versée par défaut au propriétaire et l'AL au locataire, mais l'AL peut également etre versée au propriétaire sur sa simple demande.
voir ici en page 6 : http://www.caf.fr/sites/default/files/caf/011/Pdf/guidebailleur_ap_112010.pdf
et le formulaire pour l'AL : http://wwwd.caf.fr/pdfj/dvd.pdf

pour le reste, sans subventions des entreprises depuis 20/30 ans, les "paramètres chômage et déficits" que vous mentionnez seraient bien pire qu'aujourd'hui. les sociétés qui ont su en profiter ne sont qu'une minorité et l'usage de cet investissement est au final certainement plus rentable qu'un chomage ou qu'un RSA bcp trop long, dont une large population de fainéants profite LARGEMENT et qui n'apporte absolument rien de productif.
Meme les APL : combien de couples se déclarent ensemble dans un appart ? c'est plus "juteux" de le mettre au nom unique d'une femme au foyer, hébergeant un mari qui gagne une fortune.

Fleur Pellerin est certainement la mieux positionnée en filières d'avenir : si notre main d’œuvre industrielle est trop chère et que tout le monde délocalise, mettons au moins la matière grise des français au service du numérique de demain. C'est encore ca que les chinois ne savent pas nous piquer...

alors oui il faut gratter sur les subventions vous avez raison, mais certainement pas sur celle des entreprises.
Bonjour ...
Alors pour l'APL : il n'est nulle part écrit ( j'ai regardé le PDf) que le propriétaire doit toucher le tiers payant (page 4 ) ... je loue depuis des années ( 15 ans environ ) et si le locataire ne remplit pas la case "versement au propriétaire ..." c'est cuit :))
Mais peut-être que cela dépend des départements et du bon vouloir du gestionnaire de la caf ... mais je maintiens qu'il n'y a pas de règle claire quant au versement au propriétaire - ce qui est anormal - :)
Nous sommes d'accord pour élaguer ...mais sur les entreprises qui décide que telle branche à besoin de subvention et pas telle autre ?
Ne serait-il pas préférable de supprimer ces subventions et en contrepartie d'allécger taxes et charges pour tous ?
Enfin ... croyez vous vraiment que la matière grise ne se délocalise pas ?
Enfin supposons que oui nous maintenons une activité de cerveaux: nousne sommes pas tous égaux devant la réussite , nous ne sommes pas tous des cerveaux :)) Que ferons ceux qui sont moins doués ??
Sans industrie cela va être comliqué de trouver du boulot pour tous !
A bientôt

Dernier commentaire publié pour cet article
les propos que vous qualifiez de "café du commerce " sont bien mieux exposés dans cette vidéo de Mike Maloney et son équipe qui expliquent en termes laïcs la raison pour laquelle l’établissement bancaire siphonne intentionnellement et systématiquement l  Lire la suite
D. - 01/11/2013 à 16:44 GMT
Note :  1  0
Top articles
Flux d'Actualités
TOUS
OR
ARGENT
PGM & DIAMANTS
PÉTROLE & GAZ
AUTRES MÉTAUX