Fermer X Les cookies sont necessaires au bon fonctionnement de 24hGold.com. En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez leur utilisation.
Pour en savoir plus sur les cookies...
AnglaisFrancais
Cours Or & Argent en

Moscou évoque un scénario apocalyptique sur la péninsule coréenne

IMG Auteur
Publié le 29 novembre 2017
306 mots - Temps de lecture : 0 - 1 minutes
( 4 votes, 4,3/5 ) , 3 commentaires
Imprimer l'article
  Article Commentaires Commenter Notation Tous les Articles  
0
envoyer
3
commenter
Notre Newsletter...
24hGold - Moscou évoque un scé...

Si les tensions semblent vives, j’ai tout de même beaucoup de mal à croire que les Américains comme les Nord-Coréens finissent par en venir aux mains, ou plus précisément aux lancers de bombes nucléaires. Cela n’aurait pas franchement de sens. Même si la perte de contrôle d’une situation est toujours possible, il n’y a aucune raison qui justifierait une guerre nucléaire entre ces deux États.

Bien qu’il y ait aujourd’hui « un scénario apocalyptique » du déroulement des événements sur la péninsule coréenne, la Russie espère qu’elle ne devienne pas réalité, a déclaré le chef adjoint de la diplomatie russe, Igor Morgoulov.
Le vice-ministre russe des Affaires étrangères, Igor Morgoulov, s’est exprimé au sujet des conséquences éventuelles des tensions sur la péninsule coréenne.

« Malheureusement, je dois dire qu’il y a un scénario apocalyptique du déroulement des événements dans cette région, j’espère que la communauté régionale sera assez raisonnable pour que ce scénario négatif ne se réalise pas », a-t-il annoncé.

M. Morgoulov a également souligné que depuis ces deux derniers mois, Pyongyang faisait preuve de « retenue » et n’avait procédé à aucun test depuis le 15 septembre.

Si les USA et leurs alliés avaient réagi de façon adéquate, des pourparlers directs entre les parties américaine et nord-coréenne auraient pu être entamés, a-t-il poursuivi.
« L’influence négative réciproque des essais (de la Corée du nord, ndlr) et des exercices (des USA et de leurs alliés, ndlr) est absolument indiscutable », a conclu Igor Morgoulov.

Les tensions ne cessent de monter autour de la péninsule coréenne ces derniers mois. En effet, ces derniers mois, Pyongyang a réalisé une série inédite de tests de missiles et a procédé à l’essai d’une bombe à hydrogène (bombe H). En réponse, le Japon, la Corée du Sud et les États-Unis ont mené une série d’exercices dirigés contre la menace nord-coréenne.

Données et statistiques pour les pays mentionnés : Japon | Russie | Tous
Cours de l'or et de l'argent pour les pays mentionnés : Japon | Russie | Tous
<< Article précedent
Evaluer : Note moyenne :4,3 (4 votes)
>> Article suivant
Charles Sannat est diplômé de l'Ecole Supérieure du Commerce Extérieur et du Centre d'Etudes Diplomatiques et Stratégiques. Il commence sa carrière en 1997 dans le secteur des nouvelles technologies comme consultant puis Manager au sein du Groupe Altran - Pôle Technologies de l’Information-(secteur banque/assurance). Il rejoint en 2006 BNP Paribas comme chargé d'affaires Il a exercé les fonction de directeur des études économiques de la société Aucoffre.com de 2012 à 2015, et créé le Contrarien Matin un site de « décryptage quotidien, sans concession, humoristique et sarcastique de l’actualité économique ». Il a fondé en Septembre 2015 le site Insolentiae.com et se consacre depuis pleinement à ce nouveau projet éditorial.
Publication de commentaires terminée
  Tous Favoris Mieux Notés  
La Corée du Nord est la "quadrature du cercle" pour Trump. Imaginez qu'un matin le monde apprenne qu'une guerre nucléaire a commencé. Les marchés financiers s'effondrent et la pyramide de Ponzi post krach de 2008 tombe. Economiquement et financièrement les USA sombrent.

Kim Jong Un le sait fort bien et en profite.

Vous vous doutez bien que si Trump avait une solution acceptable pour contrer la montée en puissance de la Corée du Nord, il aurait abattu ses cartes depuis longtemps.

Kim Jong Un est un bon stratège, c'est évident. Rien n'indique d'ailleurs qu'il constitue une menace pour le monde...
Evaluer :   2  0Note :   2
EmailPermalink
Cela ne fait qu'un pays de plus à avoir des capacités de frappe atomique. La doctrine de dissuasion chère à De Gaulle ne fait que proliférer lentement mais surement. Certes, le dictateur de Corée du Nord est très inquiétant mais quel est le Chef d'Etat qui soit totalement normal ? D'ici à être suicidaire, il y a une grosse marge. Ce qui est inquiétant, c'est qu'il peut vendre ses produits à des nations en retard comme l'Iran ou qui ont les moyens de payer, en Afrique ou en Amérique du Sud. Plus on est de fous, plus on rit.
On est loin de Louis XV qui refusa d'utiliser des feux grégeois améliorés contre les Anglais au Canada: Au XVIIIe siècle, un chimiste dauphinois — identifié à André Dupré (ou ‹ Du Pré ) de Mayen, commissaire ordinaire de l'artillerie — découvrit par hasard une « liqueur de feu » présentée comme un « nouveau feu grégeois ». Il communiqua sa découverte à Louis XV et, en 1759, l'arme fut expérimentée à Versailles, au Havre, à Belleville et à Dunkerque. Les effets en étaient si terribles que, « par humanité », le roi de France en interdit l'utilisation et acheta le silence de Dupré en lui accordant une pension de 2 000 livres et en l'anoblissant par lettres patentes de janvier 1759 puis en le faisant chevalier de l'ordre de Saint-Michel en 1762... Et on parle de progrès de civilisation !...
Evaluer :   4  0Note :   4
EmailPermalink
En tout cas les Russes profitent bien de la situation : depuis quelques années ils se posent en "nouveau maître raisonnable".
Celui qui est le plus proche d'apporter une solution au conflit syrien (et qui, avec son allié l'Iran, a cassé la gueule à l'Etat Islamique).
Celui qui à présent se pose en grand diplomate, appelant les autres "à la retenue" dans le problème nord-coréen. En cela, l'élection de Trump était un vrai cadeau du ciel pour eux.

Ensuite c'est la Chine qui abattra ses cartes, elle qui ne fait plus de guerre depuis des décennies.

Mais en attendant, le problème nord-coréen s'envenime.
D'après les dernières infos :
- La Corée du Nord possède une bombe H capable de tenir dans un missile
- Elle possède un missile capable de frapper le continent nord-américain
- Elle construit un sous-marin nucléaire

Si tout cela est vrai, il ne reste plus beaucoup de temps avant que la Corée du Nord entre officiellement dans le "club" des puissances nucléaires. Elle serait capable de lancer des bombes sur ses principaux ennemis, mais également d'opérer une "seconde frappe" : si jamais les USA détruisent ses infrastructures sur terre, il lui restera toujours son sous-marin capable de rayer au moins une métropole de la carte avant d'être repéré...

Et elle aura fait tout cela au nez et à la barbe de l'Empire américain...

Ah et sinon, d'ici le nouvel an chinois, la Chine aura complété la mise sur orbite d'une série de satellites surveillant les ondes électromagnétiques. Les spécialistes pensent qu'ils serviront à repérer et suivre les porte-avions américains. La Chine possède déjà des missiles anti-porte avions, il lui reste encore à finaliser son système de repérage et de visée, et elle sera capable de se créer une "bulle" d'exclusivité militaire.
Evaluer :   5  0Note :   5
EmailPermalink
Dernier commentaire publié pour cet article
La Corée du Nord est la "quadrature du cercle" pour Trump. Imaginez qu'un matin le monde apprenne qu'une guerre nucléaire a commencé. Les marchés financiers s'effondrent et la pyramide de Ponzi post krach de 2008 tombe. Economiquement et financièrement l  Lire la suite
glanduron - 30/11/2017 à 21:08 GMT
Note :  2  0
Top articles
Flux d'Actualités
TOUS
OR
ARGENT
PGM & DIAMANTS
PÉTROLE & GAZ
AUTRES MÉTAUX